Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par G-Clem56 le Mar 13 Jan - 13:03

Tu idéalises la WWE et je ne trouve pas ça objectif. Je ne vois pas comment on peut les défendre dans ce cas précis alors qu'on sait tous que c'est dégueulasse ce qu'ils ont fait avec cet homme. En être conscient et le défendre, c'est être comme eux.
Et je vais prendre un exemple à plus forte échelle mais qui montre bien que défendre en sachant quelque chose revient à être pareil que les personnes qui l'ont fait : Les tweets des personnes qui approuvent la tuerie de Charlie Hebdo. Ce ne sont pas forcément des fanatiques, ils ne tueront sûrement personne dans leur vie mais ils défendent leur cause et l'atrocité propagé. Et je sais très bien ce que tu vas dire "tu pars trop loin, ça n'a rien à voir...", si tu veux, mais moi quand je te lis, je lis quelqu'un qui approuve de rendre un mec psychologiquement et physiquement détruit, quelqu'un qui approuve de ne pas faire un suivi médical et psychologique afin d'éviter toute catastrophe, et quelqu'un qui approuve d'être immoral au point de retirer totalement une partie de l'histoire d'un homme. La WWE est faux-cul et on le sait tous ici.

"La seule chose que l'on peut affirmer, c'est qu'une personne qui en tue d'autres gratuitement et volontairement (qui plus est sa famille...) n'est rien d'autre qu'un bon gros connard, une ordure, un monstre" Un gros connard, une ordure, un monstre, entièrement créé par la WWE.

_________________

G-Clem56

Messages : 1614
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 24
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Mat le Mar 13 Jan - 18:17

Je n'idealise pas la WWE, c'est ça que tu n'arrives pas à comprendre. Je pars juste d'un principe assez fondamental : ne pas accuser sans savoir. Je prends seulement du recul étant donné que comme vous je ne détiens pas la vérité dans cette histoire. Ce qui me différencie de vous, c'est que je ne prétends pas la détenir.

_________________
OH WHAT AN UPPERCUT
avatar
Mat
Admin

Messages : 1682
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 20
Localisation : OH WHAT AN UPPERCUT

http://nwo-wrestling.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Masta le Mer 14 Jan - 20:09

Ma prochaine chronique est presque prête et j'envisage bien d'en faire une autre sur John Cena, vous savez que j'aime le défendre quand c'est possible.

Si vous avez des idées de sujets que vous voudriez que je développe, je vous écoute (vous lis), je ne garantis évidemment pas que je vais écrire dessus mais j'en tiendrais compte Wink
avatar
Masta

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 25
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par G-Clem56 le Mer 14 Jan - 22:39

Ah ah j'aimerais bien te lire sur : Pourquoi Kofi Kingston devrait être au top de la WWE depuis des années

_________________

G-Clem56

Messages : 1614
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 24
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Masta le Mer 14 Jan - 23:06

Laughing Razz

J'essaie de faire des chroniques objectives, du moins autant que possible, si je devais faire une chronique entière sur Kofi je serais forcé d'insérer pas mal de subjectif ^^ Par contre je pourrais faire une chronique qui revient sur son push interrompu (et promis sans cracher sur Orton hein ^^)
avatar
Masta

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 25
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Mat le Mer 14 Jan - 23:13

J'aimerais bien une chronique sur l'influence de la météo de février à octobre 1994 sur l'élasticité des cordes du ring et les conséquences directes sur la situation politico-commerciale en Arménie, si ce n'est pas trop te demander.

Merci d'avance

La bise

_________________
OH WHAT AN UPPERCUT
avatar
Mat
Admin

Messages : 1682
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 20
Localisation : OH WHAT AN UPPERCUT

http://nwo-wrestling.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par King of Chicago le Jeu 15 Jan - 10:23

Sur pourquoi de nombreux catcheurs promis à un push vers un titre mondial se retrouvent au maximum midcard ou pire jobbers de luxe comme Kofi Kingston, John Morrison, Shelton Benjamin, Drew McIntyre, Cody Rhodes et actuellement Cesaro depuis quasi un an.
avatar
King of Chicago

Messages : 6862
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Eddie Guerrero le Ven 16 Jan - 18:08

Cena, Kofi et tout les jobbers de luxe sont de très bonnes idées.
Comme idée je verrais bien un sujet sur les pushs rapides, l'ère PG et Vince.
avatar
Eddie Guerrero

Messages : 2631
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par G-Clem56 le Ven 16 Jan - 18:56

On peut parler des catcheurs qui voient leur catch bridé quand ils arrivent à la WWE.

_________________

G-Clem56

Messages : 1614
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 24
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Masta le Ven 16 Jan - 19:04

Je vois bien écrire un truc sur la PG Era ainsi que les pushs interrompus Wink Pour le catch bridé (non je ne parle pas de la lutte asiatique. *Laugh*), je ne suis hélas pas assez les autres fédérations, je ne saurais rendre justice à ce débat je pense.
avatar
Masta

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 25
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par El Patron le Ven 16 Jan - 19:32

Pourquoi pas sur les divas, parce que passer de Lita/Stratus à TD. Rolling Eyes
avatar
El Patron

Messages : 518
Date d'inscription : 22/09/2014
Localisation : M&M

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Masta le Ven 16 Jan - 21:36

J'y pensais aussi mais sous réserve, parfois je crois avoir plein de choses à dire et en fait pas tant que ça ^^ Merci de proposer en tout cas Wink
avatar
Masta

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 25
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Masta le Sam 17 Jan - 14:38

Little big men

Quand le grand public pense à un catcheur, la première image qui lui vient à l'esprit est celle d'un homme en slip de grand taille et adepte de la gonflette. Une image que Hulk Hogan a popularisée dans les années 80. Pourtant, très vite, une flopée de catcheurs plus modestement musclés ont commencé à leur voler la vedette. Dès Wrestlemania III, en 1987, si Hulk Hogan et Andre le Géant était l'affiche que tout le monde voulait voir, deux athlètes ont impressionné la centaine de milliers de spectateurs pour la ceinture Intercontinentale. En effet, le « Macho Man » Randy Savage et Ricky « the Dragon » Steamboat ont produit ce que l'on appelait pas encore un « Five stars match ». Cinq ans plus tard, aux Survivor Series en 1992, le Main Event opposait Bret « the Hitman » Hart et « the Heartbreak kid », Shawn Michaels, deux catcheurs loin d'égaler Hogan en taille, mais probablement bien plus talentueux et tout aussi charismatiques.

Pourtant, encore aujourd'hui, Daniel Bryan et Dolph Ziggler n'y peuvent rien : la WWE garde le culte du « big men ». Des superstars comme Ryback, Roman Reigns et Rusev sont davantage mis en avant que Cesaro, Cody Rhodes ou Kofi Kingston. Ceci au grand dam des puristes qui n'ont de cesse de pointer leurs limites dans le ring et au micro. Le cas de Reigns est d'autant plus préoccupant puisqu'il est prévu à l'heure où je vous écrit ce texte qu'il affronte Brock Lesnar pour le Main Event de Wrestlemania 31. Ceci alors qu'il semble évident que le cousin de The Rock n'est pas encore prêt pour ce privilège malgré un potentiel certain.

Comme je l'ai abordé durant ma première chronique, il est de notoriété public qu'il s'agit de combats arrangés, scriptés si vous préférez. Or cette facilité a un avantage : elle permet de donner sa chance aux plus petits. Grâce au talent de ces derniers et à un «selling » crédible de leur rival (la capacité du catcheur a vendre la portée des coups de l'adversaire), le catch arrive à nous faire accepter qu'un poids moyen puisse venir à bout d'une montagne de muscles. Un bon exemple de cela est le match opposant Brock Lesnar à CM Punk à Summerslam en 2013 : bien que notre jeune retraité des rings à quatre cordes (n'est-ce pas Cesaro) ait récemment décidé de se lancer dans l'UFC où Lesnar a sévi par le passé, il ne combattra pas dans la même catégorie. La logique voudrait que l'actuel champion de la WWE vienne rapidement à bout de Punk. Cependant, grâce à tout le talent de la Straight Edge Superstar et de la Bête incarnée –  la stipulation annulant les disqualifications aidant aussi – nous avons été nombreux à être pris dans cet affrontement, l'un des meilleurs de cette année.

D'aucuns penseront également à Rey Mysterio, underdog par excellence et pourtant détenteur du record de présence dans un Royal Rumble Match depuis 2006 et qui, quatre ans plus tard, a réussi à mettre à mal l'Undertaker pour le titre poids lourds. Enfin, comment ne pas évoquer Daniel Bryan dont le gabarit et le look a fait l'objet de la principale storyline de la fédération sur la route de Wrestlemania 30 ? C'est justement cette stigmatisation qui a participé à l'attachement du public envers le barbu en plus des qualités humaines et professionnelles du bonhomme : celui que tout le monde ne voyait pas arriver au top mais qui a réussi envers et contre tout à force de persévérance et de talent.

Notez que cette histoire marche très bien avec un petit gabarit mais peine à trouver un écho du côté de John Cena. En même temps, il est plus logique de croire à l'histoire de David contre Goliath avec Bryan dans le rôle de David là où Cena et son physique de bodybuilder passe déjà beaucoup moins. Je me permets cette digression car cette légère ironie du sort démontre justement que dans le catch, on est parfaitement prêt à accepter un Champion de la WWE tel que Daniel Bryan non pas malgré son physique mais justement grâce à celui-ci.

Ainsi, pourquoi semble t-il encore exister un décalage ? Outre la volonté purement personnelle de Vince McMahon ou de Triple H selon le cas, je pense que le grand public continue à avoir cette image d’Épinal en tête et que les dirigeants comptent bien encore la nourrir, quitte à imposer des stars dépourvues de talent comme le Great Khali en 2007, ou insuffisamment préparées comme Roman Reigns aujourd'hui. Aussi, si la WWE nous propose chaque année d'excellents matchs techniquement parlant, elle reste une entreprise de divertissement sportif et Vince ne cherche pas cette qualité à tout prix, ces « 5 stars match » dont je parlais, à plus forte raison si la concurrence ne peut offrir une réelle alternative. A quel moment Vince a pris le plus de risques ? Durant les Monday Night Wars où la WCW commençait à prendre le dessus. Il a fallu attendre Wrestlemania 12 pour qu'il commence à lâcher du lest et donner une meilleure exposition au catch pur. Ainsi eut lieu le fameux Ironman Match entre Bret Hart et Shawn Michaels. Puis vint l'Attitude Era et la suite est connue.

Aujourd'hui, la WWE est seule au monde. La TNA doit encore se reconstruire dans son coin et les autres compagnies n'atteindront jamais le même seuil de popularité et de rayonnement au niveau mondial, quelque soit la qualité de leur produit. Elle peut donc voir venir et se permettre d'échouer sur certains points, quitte à se fâcher avec une partie du public tant qu'une autre acclame ces « big men ». Certes, Ryback a repris du poil de la bête malgré une réputation mitigée en coulisses, Rusev surfe sur la vague des antagonismes internationaux (et accessoirement aidé par Lana soyons honnête) et Reigns a pris le temps de se faire accepter par le public en faisant le boulot avec The Shield. Mais le premier reste limité au micro comme dans le ring, le second peut voir son élan brisé comme tant de colosses invaincus avant lui (à plus forte raison s'il affronte Cena à Wrestlemania) tandis que le dernier a encore des progrès à faire et risque de se brûler les ailes si on le lance trop prêt du soleil... Pendant ce temps, Daniel Bryan a un parfait contrôle sur la foule et a enchaîné les grands matchs avant sa blessure.

La WWE gagnerait à ne pas faire de différences entre les deux car les uns comme les autres ont quelque chose à offrir. Je parlais du talent des petits gabarits mais certains "géants" nous ont également fait rêver, The Undertaker en tête évidemment. Je pense aussi à des gars comme Kane ou Kevin Nash, régulièrement sous-estimés, globalement à cause d'un booking régulièrement foireux pour le premier tandis que l'autre paie les pots cassés d'un comportement contestable en coulisses durant ses années de gloire. Pourtant les deux avaient du talent et bien utilisés, ils savaient nous combler. Le Big Red Monster nous l'a encore prouvé face à Daniel Bryan à Extreme Rules récemment.

Mais demander à la WWE de ne se tenir qu'au talent relève d'une gageure car tant d'éléments rentrent en ligne de compte. Le talent ne suffit pas toujours et c'est d'autant plus vrai dans un ring où les résultats sont contrôlés, alors que cet aspect était censé favoriser l'éclosion de poids moyens. Ironie quand tu nous tiens.
avatar
Masta

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 25
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Eddie Guerrero le Dim 18 Jan - 9:55

Encore une très très bonne chronique.

Kévin Nash avait dit que le catch était mort le jour où Eddie Guerrero et ??? étaient les champions poids lourds à WM XX. Il avait ensuite répondu que mettre des petits gars champion du monde c'est comme si on regarde un film porno avec un mec qui a petite une b*** , c'est pas conventionnel.
Ces propos ont divisé car certains pensent pareil , d'autres comme Y2J avait répondu que la pire année de catch était en 95 , moment où Nash était au top.

Actuellement Gabriel , Kidd , Hunico et bien d'autres n'ont pas la chance de montrer leur talent. Et craint le pire avec Neville.

Les petits gabarits ont toujours eu une moins bonne expo à la WWE et encore pire depuis quelques années.
Je dis toujours car l'exposition des HBK ou Bret Hart est une conséquence du procès du scandale des stéroïdes. Sans ça je pense qu'on ne les aurait jamais atteindre ce niveau.

Pourtant avec savage vs Steamboat, LE match référence de WM par excellence , la wwe nous fait louper beaucoup d'autres matchs qui auraient pu être de ce calibre comme l'an passé Bryan vs Punk.

Et comme tu le souligne , actuellement la wwe peut se permettre de lancer ses Ryback , Reigns, Lesnar car il n'y a pas de réelle concurrence.

Là où la wwe fait une erreur c'est en offrant pas un show équilibré pour satisfaire tout le monde car elle cherche à se satifaire elle même en priorité.

avatar
Eddie Guerrero

Messages : 2631
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par DivAddicti0n le Dim 18 Jan - 10:36

(bonne chronique encore !)

A mon avis, je pense que quand t'es fan de catch depuis un certain temps, tu sais que les poids légers peuvent être hyper talentueux et intéressants in ring. Donc en voir ne te gêne pas, au contraire
Par contre, quand tu débutes le catch, si on te fait voir des petits bonhommes de 70 kgs tout mouillés, tu crois que c'est une blague. Dans ta tête, ça doit presque être de la publicité mensongère. Enfin ça fait méga cliché mais dans les têtes, le catch est associé à 2 gros colosses de 2m qui se tapent dessus. Enfin je vais peut être dire de grosses grosses bêtises mais quand je pense au catch, enfin origine de la lutte un peu divertissement et tout, je pense aux vogues. Et là bas, bah c'était des "bêtes" en fait.
A mon avis, la WWE met les baraqués en première ligne car c'est un moyen de jouer la sécurité, comme tu l'as plus ou moins souligné Masta. C'est la plus grande fédération de catch au monde, donc les gens s'attendent à un certain produit. Et je pense que malheureusement, les moins initiés pensent que ce produit doit correspondre au cliché de la lutte par excellence.
Les gars d'1m75, on en croise chaque jour dans la rue, alors que des montagnes de 2m de muscle, non. C'est ça qui marque, c'est ça qui t'interpelle et par extension, te donne envie d'en voir plus.
Bon là je divague un peu mais je pense que ça a aussi un grand rôle esthétique, au delà du côté cliché. Les big men "attirent" les hommes, je pense, pour le côté force, brutalité. Quelque chose qu'on ne voit pas tous les jours ! Et les femmes bah ... parce que les muscles ça donne envie quoi Very Happy
Un gars comme Reigns a une musculature bien plus imposante et "captivante" qu'un gars comme Punk

_________________
 
Smart Sexy Powerful

°☀️. The Only Addicting Diva °☀️.
¨°º•.´Authentic Crazy Chick`.•º°¨  
~> [!] Be Addicted [!] <~
avatar
DivAddicti0n

Messages : 3335
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 20
Localisation : ... C'est grave si j'ai oublié ?! :D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par El Patron le Dim 18 Jan - 10:36

La part est trop belle au Big Men car Vince en est fan. Pourtant snober les gabarits plus légers est une erreur car ce sont eux qui assurent le spectacle.
Un gars comme Rey n'a pas le palmares qu'il aurait dû avoir.
En ce qui concerne Ryback à le charisme d'un arbre mort et Reigns n'a pas progressé et ne progresse pas.
Kingston, Gabriel, Kidd en autres sont sous estimés, Cesaro voit toujours ses pushs repoussés et a vu sa progression freinée par son passage avec Heyman.
Il faudrait que la wwe songe sérieusement à remettre le titre cruiserweight pour éviter les matchs bouche trou sans intérêt pendant les ppvs.
avatar
El Patron

Messages : 518
Date d'inscription : 22/09/2014
Localisation : M&M

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Masta le Dim 18 Jan - 10:53

Merci à vous Wink

Eddie Guerrero a écrit:Kévin Nash avait dit que le catch était mort le jour où Eddie Guerrero et ??? étaient les champions poids lourds à WM XX. Il avait ensuite répondu que mettre des petits gars champion du monde c'est comme si on regarde un film porno avec un mec qui a petite une b*** , c'est pas conventionnel.
Ces propos ont divisé car certains pensent pareil , d'autres comme Y2J avait répondu que la pire année de catch était en 95 , moment où Nash était au top.
Oui je faisais allusion à ce genre de commentaires de sa part. Mais il ne faudrait pas s'arrêter à cela car Nash a malgré tout su donner sa chance à certains catcheurs plus légers comme Booker T à la WCW. Et même si je ne les ai pas encore tous vus, il a eu d'excellents matchs contre HBK, Bret Hart, Undertaker ou Razor Ramon à la WWF. Ce qu'il a dit est une connerie profonde on est d'accord mais il n'empêche qu'en tant que big man, il n'a pas fait que de la merde.

Je dis toujours car l'exposition des HBK ou Bret Hart est une conséquence du procès du scandale des stéroïdes. Sans ça je pense qu'on ne les aurait jamais atteindre ce niveau.
Ah j'avais zappé ce détail, ça a dû jouer en effet. Cela dit ils sont restés au top également une fois le scandale retombé (du moins HBK, Bret c'est un autre problème)

Pourtant avec savage vs Steamboat, LE match référence de WM par excellence , la wwe nous fait louper beaucoup d'autres matchs qui auraient pu être de ce calibre comme l'an passé Bryan vs Punk.
Le "souci" c'est qu'à WM III, les 90 000 et quelques spectateurs ont payé pour voir Andre vs Hogan et non pas pour Steamboat-Savage. D'ailleurs ce culte de l'affiche reste encore d'actualité, suffit de voir Rock vs Cena il y a peu. Mais la popularité de Bryan dernièrement pourrait peut-être un peu changer la donne car jusque là, on n'avait pas autant supporté un "little man" vis à vis de son traitement.

Pour la ceinture Cruiserweight, ça peut être un bon tremplin comme ça peut être une prison dorée. Certains ont eu une bonne petite carrière dans cette division à la WWE comme Kidman, Noble (oui oui, ce même qui est le laquais de l'Authority en ce moment) ou Gregory Helms mais peu d'entre eux ont ensuite réellement décollé en dehors de Mysterio. Après je n'y suis pas opposé.

Quant à Kofi, t'en fais pas j'en aurais des choses à dire Razz (Promis E.G je ne trollerai pas sur Orton ^^)
avatar
Masta

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 25
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par boots2asses le Dim 18 Jan - 16:13

Encore une bien belle chronique Masta, même si j'ai une préférence pour les deux autres pour l'instant Wink. Tu as bien cerné les problématiques comme toujours.

Je suis d'accord avec ce que vous avez dit globalement.
C'est dommage que la WWE se permette de privilégier des monstres comme Ryback, qui sont très faibles dans pas mal de domaines nécessaires à ce métier, uniquement parce qu'ils n'ont pas vraiment de concurrence.

Comme tu le disais les deux types de gabarit ont quelque chose à offrir, et je compléterais en disant que pour moi les deux ont besoin l'un de l'autre.
Premièrement, la différence de puissance d'un catcheur par rapport à un autre a constitué et constitue toujours l'objet principal de pas mal de storylines (de là à dire que les bookers sont partisans du moindre effort, il n'y a qu'un pas que je ne franchirais pas).

Bah ouais, faire tourner une feud autour de "oh lala, je suis plus grand et fort que toi je vais te battre !!" et "non je suis plus futé et plus agile et j'ai plus d'un tour dans mon sac mon grand", ben c'est bien pratique !

Cela dit quand c'est bien ficelé, ça peut quand même donner quelque chose de bien, tant que les catcheurs offrent une bonne performance.

Deuxièmement, les "petits gabarits" servent à relativiser les grands pour les rendre encore plus monstrueux. Mais vous avez vu ces "petits gabarits" justement ?
Quand on parle de Daniel Bryan et de son physique inférieur aux autres, on parle quand même d'un gars d'1m78 (ce qui est plus grand que la moyenne des hommes j'imagine) et d'un bon 95kgs de muscles, ce qui, là, est assurément supérieur à la moyenne.
Donc quand on voit ça ben ça nous conforte encore plus dans l'idée que les autres sont monstrueux.

De ce fait, la WWE a besoin des deux, seulement c'est dommage que sa politique actuelle soit de choisir ce genre de "big guy" au détriment de mecs bourrés de talent et qui nous ravissent beaucoup plus les yeux à regarder se mouvoir dans le ring, ou qui ont plus de prestance et de talent au micro.

Maintenant, j'ai hâte de voir ta chronique sur Kofi, même si on sait pour pas mal d'entre nous ce que tu en penses Laughing . Mais de manière bien structurée ça risque d'être fort passionnant (ainsi que les autres sujets dont t'ont fait part les autres).
avatar
boots2asses

Messages : 1443
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 24
Localisation : Derrière toi ! Yé mé prépare à té porter lé youyigatamé

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Eddie Guerrero le Lun 19 Jan - 8:33

Masta a écrit:Merci à vous Wink

Eddie Guerrero a écrit:Kévin Nash avait dit que le catch était mort le jour où Eddie Guerrero et ??? étaient les champions poids lourds à WM XX. Il avait ensuite répondu que mettre des petits gars champion du monde c'est comme si on regarde un film porno avec un mec qui a petite une b*** , c'est pas conventionnel.
Ces propos ont divisé car certains pensent pareil , d'autres comme Y2J avait répondu que la pire année de catch était en 95 , moment où Nash était au top.
Oui je faisais allusion à ce genre de commentaires de sa part. Mais il ne faudrait pas s'arrêter à cela car Nash a malgré tout su donner sa chance à certains catcheurs plus légers comme Booker T à la WCW. Et même si je ne les ai pas encore tous vus, il a eu d'excellents matchs contre HBK, Bret Hart, Undertaker ou Razor Ramon à la WWF. Ce qu'il a dit est une connerie profonde on est d'accord mais il n'empêche qu'en tant que big man, il n'a pas fait que de la merde.

Je dis toujours car l'exposition des HBK ou Bret Hart est une conséquence du procès du scandale des stéroïdes. Sans ça je pense qu'on ne les aurait jamais atteindre ce niveau.
Ah j'avais zappé ce détail, ça a dû jouer en effet. Cela dit ils sont restés au top également une fois le scandale retombé (du moins HBK, Bret c'est un autre problème)

Pourtant avec savage vs Steamboat, LE match référence de WM par excellence , la wwe nous fait louper beaucoup d'autres matchs qui auraient pu être de ce calibre comme l'an passé Bryan vs Punk.
Le "souci" c'est qu'à WM III, les 90 000 et quelques spectateurs ont payé pour voir Andre vs Hogan et non pas pour Steamboat-Savage. D'ailleurs ce culte de l'affiche reste encore d'actualité, suffit de voir Rock vs Cena il y a peu. Mais la popularité de Bryan dernièrement pourrait peut-être un peu changer la donne car jusque là, on n'avait pas autant supporté un "little man" vis à vis de son traitement.

Pour la ceinture Cruiserweight, ça peut être un bon tremplin comme ça peut être une prison dorée. Certains ont eu une bonne petite carrière dans cette division à la WWE comme Kidman, Noble (oui oui, ce même qui est le laquais de l'Authority en ce moment) ou Gregory Helms mais peu d'entre eux ont ensuite réellement décollé en dehors de Mysterio. Après je n'y suis pas opposé.

Quant à Kofi, t'en fais pas j'en aurais des choses à dire Razz (Promis E.G je ne trollerai pas sur Orton ^^)

En fait pour Nash je voulais juste citer le meilleur exemple que les petits gabarits ne font pas l'unanimité même au sein d'un roster et des réactions qui ont suivies tant ceux qui etaient d'accord comme MVP que ceux qui l'ont critiqué comme Y2J ou Chavo Sr qui n'avait pas été tendre.

Oui je suis d'accord sur ce culte de l'affiche. Et c'est beau quand un autre match vole la vedette.
Pour ce WrestleMania les gens ont payé pour Hogan vs André mais se souviennent que de l'enfourchement par rapport à tout le contenu de Savage vs Steamboat.

Il est certain que le titre cruiserweight écarte les petits du titre mondial mais ils ne sont pas considérés comme des grands champions sur le long terme. Des champions mais de transition comme l'avait dit un ancien booker qui s'exprimait sur Eddie.
Il suffit de voir que les règnes mondiaux des HBK, Eddie, Chris et surtout Rey ,dont j'ai encore pas digéré son dernier règne, n'ont jamais été très longs.
Le titre cruiserweight serait idéal pour relancer des Gabriel , Kidd...comme avaient pu le faire les Noble, Shanon Moore....

T'inquiète je sais que Orton a un sale caractère et n'a pas toujours été clean. Wink
avatar
Eddie Guerrero

Messages : 2631
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Masta le Lun 19 Jan - 9:17

Tiens à propos du dernier titre de Rey je devrais faire une chronique revenant rapidement sur les quelques faits de ce type où mon avis diffère un peu de l'opinion générale, peut-être un Top 10, je vais y réfléchir.

Pour Eddie, Chris, etc... outre la durée, c'est le fait qu'ils n'ont eu qu'un seul règne et presque pas de revanche après coup. Cela dit Eddie allait être titré juste avant sa mort si on en croit Steph (et à WM il devait affronter soit HBK soit Taker. On a encore loupé des classiques...).
avatar
Masta

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 25
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par King of Chicago le Lun 19 Jan - 10:49

Perso, c'est avec Steamboat et Savage que je suis devenu fan.

C'est certain que si on pense catch les noms qui viennent en premier à l'esprit c'est Hogan, The Rock, Austin, Triple H, The Undertaker car on pense à la force.
Par contre souvent en spectacle et prises c'est des cruiserweights qui apportent le plus à un show comme Eddie, Bryan, Steamboat, CM Punk, Jeff Hardy.

Mème les fans de TNA citent plus souvent Jeff, Aries et AJ Styles.

C'est vrai que les légers ont du mal mais si on compte le nombre de Big Mens ayant fini par un renvoi de la WWE c'est aussi un certain nombre comme Brodus Clay, Ezekiel Jackson, Mason Ryan, Luke Gallows, Mike Knox et pleins d'autres.

Petit rappel, un Sheamus peut se prendre une vraie raclée par un Hunico.
avatar
King of Chicago

Messages : 6862
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Eddie Guerrero le Mar 20 Jan - 10:30

Ce top 10 m'interesse et j'aimerais voir ton opinion sur le dernier titre de Rey.

Oui avec la durée , il y aussi la suite et ça montre bien qu'ils étaient que des champions de transition. Oui et j'aurais été vraiment heureux de revoir Eddie champion et quel que soit son adversaire, ce match aurait été génial.

C'est vrai que la liste de big men ,sur les dernières années , est pas mal fournie. Une liste où on pourrait ajouter Ryback si il n'avait pas autant de soutien.

Une raclée par Hunico et Yoshi.
avatar
Eddie Guerrero

Messages : 2631
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Masta le Sam 24 Jan - 0:15

La prochaine chronique sera en deux parties et oui, le nom de Kofi sera évoqué. Juste un peu.
avatar
Masta

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 25
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Masta le Sam 24 Jan - 14:21

N°4 : Faut pas pusher...

Première partie : l'absence ou l'interruption d'un push pour certaines superstars

------------------------------------------------------

On peut reprocher beaucoup de choses à la WWE aujourd'hui mais je me suis toujours gardé d'être trop sévère envers eux. Mon frère a lâché l'affaire avant moi cette année par exemple, pour vous donner une idée il a regardé les résultats de Wrestlemania sans voir le show. J'ignore si c'était la meilleure chose à faire quand on sait qu'un dénommé Brock.L a brisé la série de victoire la plus iconique du divertissement sportif. Mais je m'égare.

En tout cas, quelque chose m'a quelque peu irrité en 2014, c'est d'entendre la fédération se plaindre de son roster, selon quoi celui-ci manquerait de talents. Sans même parler du futur incarné par NXT qui dérange Vince McMahon (preuve supplémentaire, s'il en est, qu'il a dépassé la date de fraîcheur), comment peut-on affirmer ça quand il suffit de les voir en action pour comprendre que la fédération a de l'or dans les mains ? Or celle-ci semble prendre un malin plaisir à faire la conversion inverse, à savoir le transformer en plomb.

Bien entendu, cela n'est pas systématique. Seth Rollins est sur une voie royale et a toutes les cartes en main pour réussir. Dolph Ziggler a été remis en avant dernièrement en se payant le luxe d'être le dernier survivant des Survivor Series dans une équipe dont le capitaine était John Cena. Bray Wyatt a dominé Dean Ambrose et devrait affronter l'Undertaker si celui-ci est en état. Mais à côté, Cesaro stagne en équipe avec Tyson Kidd tandis que Kofi Kingston doit se contenter d'un spot annuel au Royal Rumble lorsqu'il sort un sauvetage de derrière les fagots. Pourquoi la WWE aime t-elle tant brûler ce qu'elle adore ?

Déjà, il y a une certaine part de chance, savoir saisir l'opportunité, être là au bon endroit au bon moment. En 1996, Triple H devait remporter le tournoi du King of the Ring. Cependant la fédération le snoba en conséquence de l'incident du Curtain Call : Shawn Michaels, lui, Kevin Nash et Scott Hall ont osé briser le kayfabe en live event pour la dernière prestation de Hall et Nash à la WWF avant leur départ pour la WCW. Les deux n'étant plus sous contrat et Shawn étant alors champion en titre et trop important, c'est ce cher Paul Levesque qui prit tout sur le dos.

C'est donc un certain Stone Cold Steve Austin, alors peu reconnu, qui récupéra la couronne. A l'issue de son match, il délivra le fameux speech du « Austin 3:16 ». L'une des plus grosses stars de l'industrie venait de naître ici. Il se fit définitivement remarquer après le légendaire Submission Match contre Bret Hart à Wrestlemania 13... un match qui ne devait pas avoir lieu à l'origine. Enfin, alors que sa carrière aurait pu se terminer après le Piledriver mal exécuté d'Owen Hart à Summerslam en 1997, il revint trois mois après en serrant les dents pendant deux ans.

Cela reste un cas particulier, d'autant qu'Austin avait du charisme à revendre. Car bien entendu dans le catch, le talent ne fait pas tout. Il faut savoir délivrer au micro, parvenir à se vendre et à investir le public dans les storylines afin que celui-ci soit d'autant plus attentif au moment du match. Des catcheurs surdoués comme Shelton Benjamin n'ont jamais eu leur chance à cause de cela. Vince a ainsi pointé du doigt le manque de charisme de Cesaro pour expliquer son recul. Certes, notre Superman suisse n'a pas été touché par la grâce au moment d'ouvrir sa bouche (son shoot récent excepté) mais Roman Reigns partage également cette lacune et on sait quel avenir la fédération lui promet.

De même, des catcheurs comme Bret Hart ou Chris Benoit ont eu droit à la carrière que l'on sait sans briller au micro. Enfin, ce point se travaille : Dean Ambrose était vu en premier lieu comme le leader du Shield car celui-ci semblait être plus capable en tant que porte-voix. Cependant, Seth Rollins, jusqu'alors le plus discret des trois membres a gagné en prestance au fil des mois et plus personne ne vient contester ses compétences. Idem pour Daniel Bryan, bien aidé par son run en équipe avec Kane.

Pour moi il est évident que certains ont les moyens de s'en sortir avec les honneurs si on leur donne les moyens. Or, si votre employeur ne voit pas en vous le futur de la fédération, ce malgré toutes vos qualités, que pouvez-vous faire de plus ? Un exemple parmi d'autres est Christian. A titre personnel, il n'avait rien à envier à Edge sur le plan technique autant que sur le plan charismatique (n'avait-il pas pour surnom « Captain Charisma » ? ). Pourtant, il n'a eu droit qu'à deux règnes de champion poids lourds – alors en chute libre – dont le premier n'excédant pas cinq jours* : la fédération a drafté Randy Orton pour pallier au départ d'Edge et celui-ci récupéra la ceinture au Smackdown suivant le triomphe d'Extreme Rules 2011. Plus tard, McMahon aurait avoué qu'il n'a jamais été fan de Christian, tout simplement parce que sa tête ne lui revenait pas. Aucun argument objectif ici.

Ceci est déjà assez injuste en soi mais ne l'est-il pas davantage quand ce sont vos propres collègues qui s'en mêlent ? Parfois, certains grand noms ont agi dans l'ombre pour freiner les stars montantes dans leur élan. Shawn Michaels s'était distingué de multiples manières à ce sujet au cours de sa première carrière. Outre le fameux « I lost my smile » qui n'était qu'un prétexte pour ne pas perdre contre Bret Hart à Wrestlemania 13 (ce qui profita à... Stone Cold) le Heartbreak Kid s'est plaint de la rudesse de Vader dans le ring. Résultat, alors que ce dernier devait remporter la ceinture contre Michaels après une série de trois matchs en 1996, un seul eut lieu à Summerslam avec Michaels vainqueur. Vader ne s'en est jamais remis.

Rebelote treize ans plus tard : alors que Kofi Kingston était promis à un bel avenir en battant deux champions du Monde en huit secondes aux Survivor Series, son push s'est arrêté d'un seul coup. Selon toute vraisemblance, son rival du moment, Randy Orton, s'était plaint du trop grand nombre de ratés du Ghanéen dans le ring. Un match à RAW avait vu la Vipère éructer contre Kofi après que ce dernier n'ait pas appliqué la bonne prise au bon moment. Pourtant, Kingston n'était pas plus maladroit que les Main Eventers et le public était derrière lui, il suffit d'entendre l'ovation au Madison Square Garden ou lors de sa victoire aux Survivor Series. Rien n'y fait, Kofi a été catalogué en tant que mid-card bon à faire le spectacle lors des Money in the Bank et des Royal Rumble.

Ceci est particulièrement injuste mais néanmoins, il est clair qu'il n'y a pas de la place pour tout le monde. Par ailleurs, certains se sont satisfaits de leur place : Owen Hart catchait principalement pour vivre au contraire de son frère qui vivait pour catcher. Plus tôt, alors que Hulk Hogan marquait une génération, Roddy Piper, Jake Roberts ou Ted DiBiase n'ont jamais concrètement eu leur chance à la WWF° mais ils n'ont jamais semblé en souffrir. On peut faire une belle carrière sans être constamment au top, ce qui a été le cas de Christian ou Kofi Kingston qui, selon nos commentateurs, a passé 70% de son temps avec une ceinture de ses débuts jusque début 2014, ce qui n'est pas une mauvaise statistique.

Mais le pire est peut-être quand la WWE décide de pusher un catcheur pour finalement tout gâcher en cours de route ou une fois celui-ci au top. Car là est mon deuxième plus gros problème avec la fédération après ce dont je vous ai parlé lors de ma première chronique et qui est parfois lié à celui-ci : l'indécision et/ou l'incompétence dans le «build-up» des superstars. Mais ça sera pour une prochaine fois, « la suite au prochain numéro » comme dirait l'autre...

Spoiler:
* Cinq jours officiellement mais Smackdown étant enregistré, il n'a gardé la ceinture que deux jours en réalité.
° Avant que notre ami E.G, grand fan du Million Dollar Man ne me le signale, je sais qu'il a acheté la ceinture après la victoire d'André le Géant contre Hogan mais ça ne compte officiellement pas.
avatar
Masta

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 25
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par King of Chicago le Sam 24 Jan - 15:41

Un problème qu'un PDG financier Emmanuel Lemelson  a signalé. Selon le PDG de Lemelson Capital Management, la politique de la WWE s'éloigne de son objectif principal: la production de contenu dans les shows et disait que la WWE avait besoin d'un PDG professionnel.

Masta parle des cas de Vader avec HBK, il y a eu aussi la Kliq qui décidait avec qui ils allaient catcher. Pareil avec Cena envers Riley, Tensai, Reks ou dernièrement Wyatt à cause du segment où Bray parle de Nikki.
Pour Cesaro c'est simple, Vince le déteste et le producteur Kévin Dunn également.

Une solution simple: écouter comme avec Bryan le gout du public et permettre à des Cesaro, Wyatt, Ziggler, Ambrose ou Rollins de montrer ce qu'ils valent réellement.
avatar
King of Chicago

Messages : 6862
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catch me if you can N°16 : Do you want Kofi ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum