RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Jeu 23 Mai - 22:16

RWF


WWE ACTUELLE :

Alex Riley ( face )
Brodus Clay ( face )
Chris Jericho ( face )
CM Punk ( heel )
Daniel Bryan ( face )
David Otunga ( heel )
Dean Ambrose ( heel )
Dolph Ziggler ( heel )
Epico ( heel )
Evan Bourne ( face )
Hornswoggle ( face )
Jack Swagger w/ Zeb Colter ( heel )
Kofi Kingston ( face )
Primo ( heel )
Roman Reigns ( heel )
Seth Rollins ( heel )
Rey Mysterio ( face )
Sin Cara ( face )
Ryback ( face )
The Miz ( face )
King Antonio Cesaro w/ Vickie Guerrero ( heel )
Damien Sandow ( heel )
Wade Barrett ( heel )
Heath Slater ( heel )
Justin Gabriel ( face )
Randy Orton ( face )

ATTITUDE ERA :

Vader ( face )
Road Dogg ( face )
Billy Gunn ( face )
Bradshaw ( face )
Faarooq ( face )
The Godfather ( face )
X-Pac ( face )
Mick Foley ( face )
Ken Shamrock ( heel )
Goldust ( face )
Steve Austin ( face )
Chainsaw Charlie ( face )
D-Von ( heel )
Bubba Ray ( heel )
Gangrel ( heel )
Rikishi ( face )
Kevin Nash ( heel )
Masked Kane ( heel )
Scotty 2 Hotty ( face )
Rhyno ( face )

Titres :

Hardcore Championship ( CM Punk )
Intercontinental Championship ( Road Dogg )
Tag Team Championship ( Bradshaw & Faarooq )
RWF Championship ( Steve Austin )
RWF Heavyweight Championship ( Randy Orton )

GM : Vince McMahon / Co-GM : Shane McMahon

Consultante en chef de Raw : Vickie Guerrero

Commentateurs : Jerry Lawler, Michael Cole & Matt Striker

Annonceurs : Howard Finkel, Justin Roberts

Interviewer : Josh Matthews

PPVs :

Janvier : In Your House I – New Year's Revolution
Février : In Your House II – Elimination Chamber
Mars : In Your House III – Backlash
Avril : In Your House IV – King of the Ring.
Mai : In Your House V – Extreme Rules
Juin : In Your House VI - Vengeance
Juillet : In Your House VII – Money in the Bank
Août : In Your House VIII – Summerslam
Septembre : In Your House IX - Night Of Champions
Octobre : In Your House X – Over the Limit
Novembre : In Your House XI – Survivor Series
Décembre : In Your House XII – Armageddon

Résumé des shows :

Arrow  Raw du 24 décembre :

Stone Cold Steve Austin bat Scotty 2 Hotty.
Antonio Cesaro bat Kofi Kingston.
Handicap Match, Ryback bat Heath Slater, David Otunga & Damien Sandow.
Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat Goldust.
Wade Barrett bat Vader.
Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat The Miz.
The Dudley Boyz battent Rey Mysterio & Sin Cara.
Fatal Four Way to determine the number one contender to the RWF Championship, CM Punk vs Randy Orton vs Ken Shamrock vs Kane : No Contest.

Arrow Raw du 31 décembre :

Contrainte : Main attachée dans le dos, Randy Orton bat Antonio Cesaro par disqualification.
Ryback bat Heath Slater.
Dolph Ziggler & Big E Langston battent Mick Foley & The Miz.
Contrainte : tombé jusqu'à 5, Kofi Kingston bat Ken Shamrock.
The New Age Outlaws battent Primo & Epico.
X-Pac bat Gangrel.
Contrainte : Yeux bandés, CM Punk bat Vader.
Rhyno bat Daniel Bryan.
Contrainte : Ne doit pas utiliser ses finishers, Kane bat Bradshaw ( w/ Faarooq ).

Arrow  Raw du 07 janvier :

Intercontinental Championship, Wade Barrett © bat Rhyno et Daniel Bryan.
Ryback bat Antonio Cesaro.
The Dudley Boyz battent Scotty 2 Hotty & Rikishi.
Mick Foley bat Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ).
Ken Shamrock bat Kofi Kingston.
The Miz bat Gangrel.
Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat Stone Cold Steve Austin.

Arrow  Raw du 14 janvier :

Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Mick Foley.
Roman Reigns bat Billy Gunn.
Ken Shamrock bat The Miz.
Road Dogg bat Dean Ambrose.
Antonio Cesaro bat Goldust.
The A.P.A battent Primo & Epico.
Rhyno bat Vader
X-Pac ( w/ The New Age Outlaws ) bat Seth Rollins ( w/ Dean Ambrose et Roman Reigns )

Arrow  Raw du 21 janvier :

The Shield bat Brodus Clay, Alex Riley & Justin Gabriel.
Bradshaw bat D-Von.
Antonio Cesaro bat Ryback.
Wade Barrett bat Kofi Kingston.
Kane bat Chris Jericho.
Bubba Ray bat Faarooq.
D-Generation-X battent Primo, Epico & Gangrel.
Stone Cold Steve Austin bat Ken Shamrock.

Arrow  New Year's Revolution :

Pré-show, Antonio Cesaro bat Goldust.
RWF Heavyweight Championship, Jack Swagger © ( w/ Zeb Colter ) bat Chris Jericho.
Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Mick Foley.
Randy Orton bat CM Punk.
Vacant RWF Tag Team Championship, The A.P.A battent The Dudley Boyz.
The Shield bat D-Generation-X.
RWF Championship / If Steve Austin is disqualified or count out, he loses his title, Stone Cold Steve Austin © bat Kane.

Arrow Raw du 28 janvier :

RWF Tag Team Championship, The A.P.A © battent The Dudley Boyz.
Vader bat Heath Slater.
Wade Barrett bat Evan Bourne.
Chris Jericho bat Zeb Colter ( w/ Jack Swagger ) par décompte à l'extérieur.
CM Punk & Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) battent Randy Orton & Mick Foley.
Ryback bat Damien Sandow par disqualification.
Rhyno bat The Miz.
Ken Shamrock bat Kane.

Arrow  Raw du 04 février :

Dean Ambrose & Seth Rollins ( w/ Roman Reigns ) battent Rey Mysterio & Sin Cara.
CM Punk bat Mick Foley.
Goldust bat Heath Slater.
Gauntlet Match, Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat Alex Riley, The Miz & Brodus Clay.
Ryback bat D-Von ( w/ Bubba Ray ).
Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Randy Orton.
Rhyno bat Justin Gabriel.
Stone Cold Steve Austin bat Kane et Ken Shamrock.

Arrow  Raw du 11 février :

Ken Shamrock bat Vader.
Ryback bat Bubba Ray ( w/ D-Von )
Rikishi bat Heath Slater.
CM Punk bat Randy Orton.
Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat The Miz.
D-Generation-X battent Primo, Epico & David Otunga.
Antonio Cesaro bat Chris Jericho par décompte à l'extérieur.
Dean Ambrose & Seth Rollins ( w/ Roman Reigns ) battent Kofi Kingston & Justin Gabriel.
Stone Cold Steve Austin vs Kane : No Contest.

Arrow  Raw du 18 février :

Last Man Standing Match, Mick Foley bat Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ).
Randy Orton bat Wade Barrett.
Handicap Match, Ryback bat The Dudley Boyz.
Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat The Godfather.
Kofi Kingston bat Seth Rollins ( w/ Dean Ambrose et Roman Reigns ) par disqualification.
Ken Shamrock bat Stone Cold Steve Austin.
CM Punk bat Chris Jericho.
Scotty 2 Hotty remporte une 10-Men Battle Royal pour pouvoir tirer la dernière boule de la « Mystery box ».

Arrow  Elimination Chamber :

Pré-show, X-Pac bat Gangrel.
Elimination Chamber Match for the RWF Heavyweight Championship, Jack Swagger © bat Chris Jericho, Randy Orton, Daniel Bryan, Goldust et Antonio Cesaro.
Falls Count Anywhere Match for the Hardcore Championship, Mick Foley © bat Dolph Ziggler.
Intercontinental Championship, Rhyno © bat Kofi Kingston.
Kevin Nash bat Heath Slater.
Triple Threat Match for the RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © bat Kane et Ken Shamrock.
Elimination Chamber Match to determine the n°1 contender to the RWF Championship, Ryback bat CM Punk, Wade Barrett, Road Dogg, Billy Gunn et Scotty 2 Hotty.

Arrow  Raw du 25 février :

The Shield vs The A.P.A & The Miz : No contest.
Ryback bat Heath Slater
Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat Randy Orton.
CM Punk bat Kofi Kingston.
Daniel Bryan & Goldust battent The Dudley Boyz.
Intercontinental Championship, Rhyno © bat Scotty 2 Hotty.
Intercontinental Championship, Rhyno © bat Vader.
Handicap Match, Dolph Ziggler & Big E Langston battent Mick Foley.
Stone Cold Steve Austin & Kevin Nash battent Kane & Ken Shamrock.

Arrow  Raw du 04 mars :

Jack Swagger & Antonio Cesaro battent Chris Jericho & Randy Orton.
Kane bat Kofi Kingston.
Mick Foley bat Gangrel.
The A.P.A ( Bradshaw & Faarooq ) battent Primo & Epico.
Rhyno bat Scotty 2 Hotty.
Ken Shamrock bat Alex Riley.
Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Daniel Bryan ( w/ Goldust ).

Arrow  Raw du 11 mars :

Kane bat Kofi Kingston.
The A.P.A ( Bradshaw & Faarooq ) battent The Dudley Boyz.
Ken Shamrock bat Brodus Clay.
Rhyno bat Mick Foley.
Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ) bat Goldust ( w/ Daniel Bryan ).
The Miz bat David Otunga.
Randy Orton bat Antonio Cesaro et Chris Jericho.

Arrow  Raw du 18 mars :

Randy Orton bat Antonio Cesaro.
Wade Barrett bat Billy Gunn.
Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Kofi Kingston.
Wade Barrett bat Road Dogg.
The A.P.A ( w/ The Miz ) bat The Dudley Boyz.
Evan Bourne bat CM Punk.
Kane & Ken Shamrock battent Rey Mysterio & Sin Cara.
Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat Chris Jericho.
X-Pac bat Wade Barrett.

Arrow  Backlash :

Pré-show, Rhyno bat Kofi Kingston.
The Shield bat The A.P.A & The Miz.
Tables Match for the Hardcore Championship, CM Punk bat Mick Foley ©.
X-Pac ( w/ The New Age Outlaws ) bat Wade Barrett.
Tag Team Turmoil to determine the n°1 contender to the RWF Tag Team Championship, Dolph Ziggler & Big E Langston battent Daniel Bryan & Goldust.
RWF Heavyweight Championship, Jack Swagger © ( w/ Zeb Colter ) bat Randy Orton.
Chris Jericho bat Antonio Cesaro.
RWF Championship, Ryback bat Stone Cold Steve Austin © par disqualification.

Arrow  Raw du 25 mars :

King of the Ring Tournament, CM Punk bat Evan Bourne.
Rhyno bat Rikishi ( w/ Scotty 2 Hotty ).
Dolph Ziggler et Big E Langston battent Daniel Bryan et Goldust.
Antonio Cesaro bat Chris Jericho.
Ken Shamrock bat Kofi Kingston.
King of the Ring Tournament, The Miz bat Primo.
D-Generation-X battent Wade Barrett et The Dudley Boyz.
Kane bat Sin Cara.
Ryback bat Roman Reigns par disqualification.

Arrow  Raw du 01 avril :

King of the Ring Tournament, Daniel Bryan ( w/ Goldust ) bat Bubba Ray ( w/ D-Von ).
Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ) bat Kofi Kingston.
Justin Gabriel bat Rhyno.
King of the Ring Tournament, Wade Barrett bat X-Pac ( w/ The New Age Outlaws ).
King of the Ring Tournament, Rey Mysterio bat Kane.
The Miz bat Gangrel.
Mick Foley et Evan Bourne battent CM Punk et ??? par forfait.
Kevin Nash et The Shield battent Stone Cold Steve Austin, Ryback et The A.P.A.

Arrow  Raw du 08 avril :

Stone Cold Steve Austin bat Heath Slater.
King of the Ring Tournament, Kofi Kingston bat David Otunga.
Championship on a pole Match for the Intercontinental Championship, Hornswoggle © bat Rhyno.
Dolph Ziggler et Big E Langston battent Daniel Bryan et Goldust.
King of the Ring Tournament, Road Dogg ( w/ X-Pac et Billy Gunn ) bat Ken Shamrock.
Wade Barrett bat Rey Mysterio.
Jack Swagger vs Antonio Cesaro : No Contest.
King of the Ring Tournament, Billy Gunn ( w/ X-Pac et Road Dogg ) bat Gangrel.

Arrow  Raw du 15 avril :

Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ) bat Faarooq ( w/ Bradshaw ).
Daniel Bryan et Goldust battent The Dudley Boyz.
King of the Ring Tournament – 2nd Round, Rey Mysterio bat Billy Gunn ( w/ X-Pac et Road Dogg ).
Intercontinental Championship, Rhyno bat Hornswoggle ©.
Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat Chris Jericho par disqualification.
King of the Ring Tournament – 2nd Round, The Miz bat CM Punk.
Vader bat Gangrel.
Ryback vs Wade Barrett : Aucun vainqueur.

Arrow  Raw du 22 avril :

The Miz bat Rey Mysterio.
The Dudley Boyz battent Scotty 2 Hotty et Rikishi.
King of the Ring Tournament – 2nd Round, Wade Barrett bat Daniel Bryan ( w/ Goldust ).
Justin Gabriel ( w/ Hornswoggle ) bat Heath Slater.
Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Faarooq ( w/ Bradshaw ).
King of the Ring Tournament – 2nd Round, Kofi Kingston bat Road Dogg.
Dean Ambrose et Seth Rollins ( w/ Roman Reigns ) battent Billy Gunn et X-Pac ( w/ Road Dogg ).
Sledgehammer Match for the Hardcore Championship, CM Punk © bat Mick Foley.

Arrow  King of the Ring :

Pré-show to determine the n°1 contender to the Intercontinental Championship, Road Dogg bat Billy Gunn et X-Pac.
King of the Ring Tournament – Semi-final, Wade Barrett bat Rey Mysterio
RWF Tag Team Championship, The A.P.A © battent Dolph Ziggler et Big E Langston.
Ken Shamrock bat Kane.
RWF Heavyweight Championship, Randy Orton bat Jack Swagger ©, Chris Jericho et Antonio Cesaro.
King of the Ring Tournament – Semi-final, The Miz bat Kofi Kingston.
Intercontinental Championship, Road Dogg bat Justin Gabriel ©.
RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © bat Ryback.
King of the Ring Tournament – Final / No Disqualification Match, Antonio Cesaro bat The Miz et Wade Barrett.

Arrow  Raw du 29 avril :

Kevin Nash bat Daniel Bryan ( w/ Goldust ).
CM Punk bat Vader
Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ) bat Bradshaw ( w/ Faarooq ).
Seth Rollins et Roman Reigns battent Billy Gunn et X-Pac.
Ken Shamrock et The Dudley Boyz battent Kane, Rey Mysterio et Sin Cara.
Ryback bat Wade Barrett.
Chris Jericho bat Heath Slater.
2 out of 3 Falls Match, Stone Cold Steve Austin bat Dean Ambrose.

Arrow  Raw du 06 mai :

Fatal 4 Way to determine the n°1 Contender to the Hardcore Championship at Extreme Rules, Rhyno bat David Otunga, Mick Foley et Heath Slater.
The Dudley Boyz battent The A.P.A.
Kane bat Justin Gabriel.
Randy Orton bat Primo ( w/ Epico ).
Ryback bat Dean Ambrose ( w/ Seth Rollins et Roman Reigns).
Ken Shamrock bat Road Dogg.
Wade Barrett bat Kofi Kingston.
RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © bat King Antonio Cesaro.

Arrow  Raw du 13 mai :

The Shield battent Kofi Kingston, Scotty 2 Hotty et Rikishi.
Ken Shamrock bat Goldust.
Mick Foley bat Heath Slater.
Vader bat CM Punk par disqualification.
Kane bat Daniel Bryan.
Billy Gunn et X-Pac battent The Dudley Boyz.
King Antonio Cesaro ( w/ Vickie Guerrero ) et Wade Barrett battent Chris Jericho et The Miz.


Dernière édition par cm-punk le Ven 2 Aoû - 0:00, édité 9 fois
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Jeu 23 Mai - 22:17

Raw du 24 Décembre 2012.


Bienvenue à toutes et à tous pour Monday Night Raw ! En direct de Saint-Louis dans le Missouri où notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker nous accueille pour le show le plus chaud de tous les shows ! On revoit quelques images des moments forts d'Armageddon 2012 qui s'est déroulé hier soir, un PPV qui fut riche en rebondissements et en surprises. Nous sommes à quelques jours de célébrer la nouvelle année et qui dit nouvelle année dit nouvelles résolutions car les superstars de la RWF ont maintenant dans leur viseur le prochain grand événement de la fédération : New Year's Revolution !

Le champion de la RWF, Stone Cold Steve Austin, fait d'ailleurs son entrée. Il va chercher plusieurs bières puis se met à les boire sur la 3ème corde. Après avoir fait quelques tours sur le ring en brandissant sa ceinture de champion, Austin se décide à prendre un micro. Il dit que hier soir à Armageddon, il a réussi à conserver son titre dans un Hell in a Cell Match contre Kane. Il a vaincu le Big Red Monster dans sa stipulation de prédilection. Un mois auparavant de cela, il a gardé son titre dans un Triple Threat Match en faisant face à CM Punk et à Randy Orton. Et encore avant cela, il a battu Ken Shamrock dans un I Quit Match. Cela fait maintenant depuis Summerslam qu'il est champion et il est arrivé à botter le cul à la quasi totalité du roster.

Steve Austin dit qu'il a soif de superstars et de combat. Il dit au public que s'ils veulent le voir combattre, qu'ils scandent un « Hell Yeah ». Le public scande « Hell Yeah ». Il dit que si le public veut le voir botter le cul à encore et toujours plus de superstars qu'il scande un « Hell Yeah ». Le public scande « Hell Yeah ». Enfin, il dit que si le public veut le voir combattre maintenant, qu'il scande un énorme « Hell Yeah » et le public scande un énorme « Hell Yeah ». Austin dit que tout cela lui a donné soif. Il va alors se chercher une bière, boit une gorgée puis demande aux « fiottes » présentes dans le vestiaire de venir se pointer sur le ring.

Le champion attend mais c'est au final le General Manager Vince McMahon qui s'amène. McMahon regarde derrière lui puis demande à Austin de le rassurer en lui demandant s'il fait parti de ces « fiottes » présentes dans les vestiaires. Plus sérieusement, Vince dit qu'Austin est un bon champion, un bagarreur, un homme paraît à toutes les situations. Il dit que hier soir, Austin a battu Kane. Franchement c'était un match spectaculaire, ça lui a plu. Vince dit qu'Austin a aussi battu Orton...Punk....Shamrock. McMahon dit qu'il pensait justement à donner une seconde chance à tous ces hommes qui ont échoués, une seconde chance d'approcher du titre...et si cette seconde chance avait lieu ce soir ?!

Austin prend le micro et s'exclame d'un « WHAT ? ». McMahon répond que ce soir, CM Punk, Randy Orton, Kane et Ken Shamrock auront une chance de se rattraper car ils vont s'affronter dans un Fatal Four Way Match ! Et comme tout le monde l'a compris, ce match à quatre issues désignera un nouveau challenger numéro 1 au titre de la RWF. Ah et au faite, Austin voulait un match maintenant contre un quelconque adversaire ? Il l'a...

« TURN IT UP ! »

Scotty 2 Hotty is in the place baby ! Ce dernier s'avance sur la rampe en dansant de manière ridicule comme à son habitude. Cependant, Austin n'a pas la patience de l'attendre et va directement le chercher sur la rampe en le tabassant pour le ramener sur le ring. La cloche sonne.

Steve Austin bat Scotty 2 Hotty en quelques secondes avec un Stone Cold Stunner.
Après le match, le champion célèbre sur les cordes. Scotty 2 Hotty se relève en étant sonné puis Austin vient lui porter un deuxième stunner. Le Rattlesnake relève le pauvre Scotty puis le balance par dessus la 3ème corde. Le champion retourne célébrer avec ses bières.

Sur le tableau, on nous rappelle le Fatal Four Way entre CM Punk, Randy Orton, Ken Shamrock et Kane qui désignera le nouveau challenger au titre de la RWF plus tard dans la soirée.

En zone d'interview avec Randy Orton et Josh Matthews. Ce dernier demande à Orton quelle est sa stratégie ce soir pour tenter de battre trois des hommes les plus redoutés de la fédération. La vipère répond que ce soir il va faire face à trois hommes, et ça tombe bien car il a 3 RKO en réserve et il les garde spécialement pour le match de ce soir. Un RKO suffira à sortir Shamrock du match, un autre servira à coucher le monstre rouge et un dernier servira à mettre Punk K.O pour lui faire obtenir la victoire.

Antonio Cesaro bat Kofi Kingston avec le Neutralizer.

On annonce un speech « We the people » du champion poids lourds Jack Swagger et de son manager Zeb Colter un peu plus tard dans la soirée.

Wade Barrett marche en backstage muni de son championnat Intercontinental. Sur son chemin, le champion Hardcore de la fédération, Mick Foley, est en train de parler à Mister Socko. Barrett va le voir et rigole en lui montrant son titre. Foley le regarde sans vraiment comprendre. Le champion IC lui dit que ce n'est qu'une question de temps avant que Foley perde son titre à cause de la règle de la défense de titre 24H/24. Il dit que lui au moins peut se balader tranquillement dans les couloirs sans avoir peur de se faire attaquer par tous les autres loosers de la fédération qui ne sont pas champion. Vince McMahon arrive et dit à Wade Barrett que la règle change de titre. L'anglais semble dubitatif. Le GM dit qu'à partir de maintenant et ce jusqu'à l'année prochaine, c'est le titre Intercontinental qui pourra être défendu n'importe où, n'importe quand et contre n'importe qui. Wade n'en croit pas ses oreilles....mais préfère tout de suite partir pour éviter de se faire attaquer. Foley se met alors à ricaner.

Justin Roberts est sur le ring et annonce que le match suivant est un match handicap à trois contre un.

Ryback bat Heath Slater, David Otunga et Damien Sandow après un double Shell Shocked sur Slater et Otunga.
Damien Sandow est parti en plein match, voyant que ce combat était peine perdue.

Une coupure publicité sur divers produits de la WWE est diffusée.

On nous annonce que Michael Cole fera une annonce quant aux titres Tag Team ce soir à Raw.

Nous sommes dans les vestiaires avec Rey Mysterio, Sin Cara, Bradshaw et Faarooq. Ces derniers parlent du fait que les champions par équipe ont été blessés hier soir à Armageddon, ils se demandent quelle est l'annonce que Cole fera ce soir. Dolph Ziggler et Big E Langston arrivent. Ziggler dit que tous les ratés de la compétition solo ont été obligés de se mettre en équipe pour pouvoir espérer briller. Ziggler dit que lui, il brille tout seul et il fait en même temps briller la carrière de son poulain Big E Langston. Le Show-Off dit que ce soir et comme toutes les semaines, il va voler la vedette.

Caméra sur le ring où un pupitre et des drapeaux de l'Amérique sont disposés. Jack Swagger et Zeb Colter font leur entrée. Le champion poids lourds de la RWF est en place. Ce dernier dit que grâce au titre qu'il porte autour des hanches, il détient le charisme. Grâce à son manager Zeb Colter, il possède la sagesse. Et grâce au pupitre ici présent, il détient le pouvoir de la parole, de la dénonciation. Justement il souhaite dénoncer tous les Américains qui se trouvent dans son pays, tous ces gens qui envahissent le continent avec leur sur-poids, leur stupidité. C'est pourquoi en devenant le champion heavyweight, il sauve l'Amérique. En effet, il vient apporter un peu de sa perfection à la RWF. Swagger continue à parler mais vient se faire couper par l'entrée de Goldust. Un match entre les deux hommes est à suivre.

Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat Goldust avec une Gutwrench Powerbomb.
Après le match, Colter monte sur le ring et montre du doigt Goldust. Jack Swagger se dirige vers ce dernier et le prend en position de soumission avec le Patriot Act. Le champion s'acharne sur le pauvre Goldust mais Chris Jericho arrive en courant sur le ring. Swagger décide de casser sa prise. Il regarde Y2J puis lui et son manager partent sous les hués. Goldust est aidé par Jericho et le theme song de ce dernier retentit.

On voit maintenant quelques tweets de fans par rapport au match de ce soir entre Orton, Punk, Shamrock et Kane. La plupart des personnes aimeraient voir Randy Orton gagner.

Wade Barrett arrive sur le ring. Il dit que comme on a pu l'apprendre plus tôt dans la soirée, il devra être prêt à défendre son titre n'importe où et n'importe quand. En attendant, il dit que il va massacrer son adversaire du soir et va montrer pourquoi il est champion.

Wade Barrett bat Vader grâce au Bullhammer.

De nouveau en zone d'interview avec Josh Matthews et Ken Shamrock. La même question est posée à ce dernier que celle posée à Randy Orton. Shamrock dit que il est un compétiteur né. Ce soir il combat 3 hommes mais à la clé, c'est une chance pour devenir challenger au titre d'Austin. Il ne va pas se donner à 100% ce soir mais à 1 000%.

On rappelle que Michael Cole fera une annonce quant aux titres Tag Team dans quelques instants.

Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat The Miz avec un Zig Zag.

Une coupure publicité est diffusée.

De retour à Raw, Michael Cole est sur le ring. Il dit que comme on a pu le voir à Armageddon, les champions par équipe ce sont blessés après une attaque de Kane. Il dit que par conséquent, les titres par équipe deviennent vacant. Cependant, cela ne va pas rester de la sorte éternellement. Il dit qu'un tournoi va être organisé, tournoi auquel toutes les équipes de la fédération pourront participer. En revanche, ce sera un tournoi un peu spécial. En effet, pour détenir les titres par équipes, il faut une équipe qui est à l'aise dans tous les domaines. C'est pourquoi dans les semaines qui vont suivre, les équipes vont s'affronter dans différents domaines. Les deux team qui auront été les plus impressionnantes s'affronteront dans une finale avec les titres en jeu. Le 1er affrontement va avoir lieu tout de suite et ce sera un concours de la meilleure catch-phrase. Cole nous demande de bien vouloir accueillir les New Age Outlaws !
Ces derniers arrivent et font leur entrée comme à leur habitude. Primo & Epico arrivent ensuite. Les quatre hommes sont sur le ring. Primo demande c'est quoi ces conneries. Depuis quand on doit faire des phrases pour être champion. Billy Gunn lui répond qu'il dit ça car il n'a pas de catch-phrase. Road Dogg prend alors le micro et se met alors à dire sa catch-phrase. Epico dit qu'ils n'ont pas de catch-phrase. Michael Cole dit alors que s'ils ne peuvent pas riposter, la victoire ira aux NAO. Gunn scande alors un « Et si vous n'êtes pas d'accord avec ça, on a deux mots pour vous : Suck It ! ». Primo & Epico en ont marre et décident de rentrer en backstage. Michael Cole officialise alors le résultat et dit que les vainqueurs de ce premier défi sont les …. Le theme song du Shield retentit dans l'arène ! Dean Ambrose, Seth Rollins, Roman Reigns arrivent par le public et viennent encercler le ring. Gunn et Dogg sont pris au piège ! Le Shield attaque les New Age Outlaws et prend l'avantage facilement. Billy Gunn est balancé à l'extérieur du ring. Le Shield porte ensuite une Triple Powerbomb à Road Dogg puis repartent par le public.

En zone d'interview avec cette fois-ci Kane. Josh Matthews lui pose la même question qu'aux précédents. The Big Red Monster ne décroche pas un mot puis part...

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Est diffusé ce soir le match entre The Million Dollar Man, Ted DiBiase, et Jimmy Snuka au Summerslam 1989.

The Dudley Boyz battent Rey Mysterio & Sin Cara grâce au Dudley Device sur Sin Cara.

Nous voici maintenant dans le parking de l'arène. On voit Wade Barrett qui se dirige vers sa voiture avec sa valise dans une main et son titre sur son épaule. L'anglais arrive devant sa voiture, pose sa valise puis sort ses clefs. Soudain, Rhyno arrive par derrière puis l'attaque ! Les deux hommes s'échangent des coups jusqu'à ce que Daniel Bryan arrive lui aussi pour se joindre à la bagarre ! Bryan et Rhyno se frappent maintenant tous les deux, The American Dragon se prend un violent coup dans la jambe, ce qui le fait reculer. Rhyno porte alors The Gore directement sur Daniel sur une voiture !!! Barrett quant à lui se relève, se dépêche de récupérer sa valise et son titre, monte dans sa voiture puis se met à rouler à toute vitesse en dehors de l'arène. Des arbitres viennent se soucier de l'état de santé de Bryan et Rhyno toujours K.O devant une voiture.

On revoit ce qu'il s'est passé plus tôt dans la soirée entre Stone Cold Steve Austin et Mister McMahon.

En zone d'interview avec la dernière personne du Fatal Four Way de ce soir : CM Punk. Josh Matthews se prête à lui poser la question mais la Straight-Edge Superstars arrache le micro des mains de Matthews. Punk se met à marcher le long des backstages tout en parlant au micro. Le Chicago Kid dit qu'il est en train de s'avancer vers son destin. Chaque pas le rapproche encore un peu plus de sa future victoire ce soir. Bien sûr, après avoir défait ses adversaires, il restera encore l'alcoolique, Steve Austin. Le grand avantage qu'il possède, c'est que lui contrairement aux autres, il est straight-edge. Il ne prend pas de substances illicites, il ne boit pas d'alcool....comme des bières et il ne fume pas non plus. CM Punk est maintenant sur le ring. Il dit que toutes ces absences de défauts vont faire que dans quelques instants, il remporta le 4 Way. Il pourra ensuite récupérer le titre qui normalement devrait déjà être autour de ses hanches. Une fois qu'il aura accompli tout cela, il pourra faire entrer la RWF dans une nouvelle ère, une ère à son image, pas de drogues, pas d'alcools, une RWF straight-edge.

Randy Orton fait son entrée, il est suivi par Ken Shamrock puis par Kane.

La cloche sonne et Howard Finkel sur le ring nous annonce que ce match est un Fatal 4 Way, où le gagnant se verra être officiellement le challenger numéro 1 au RWF Championship.

Fatal Four Way to determine the number one contender to the RWF Championship, CM Punk vs Randy Orton vs Ken Shamrock vs Kane : No Contest.
Le match a duré longtemps et chacun des quatre hommes a eu l'opportunité à un moment du combat de gagner. Shamrock et Kane sont au sol sur le ring et Punk et Orton s’enchaînent des droites. Les deux hommes se projettent dans les cordes en même temps et se percutent avec un double coup de la corde à linge. Stone Cold Steve Austin fait alors son entrée sous une foule en ébullition. Le champion marche jusqu'au ring, très décidé. Shamrock se relève puis se prend directement un Stunner. Kane arrive par derrière et prend Austin en étranglement mais ce dernier s'en extirpe et porte un Stunner à Kane ! Punk et Orton se relèvent en même temps puis Austin leur porte un double Stunner ! Le champion récupère ensuite son titre, puis des bières et célèbre sur le ring avec les quatre superstars K.O au sol. Le show se termine là dessus.

The End
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Jeu 23 Mai - 22:18


Raw du 31 Décembre 2012.


Bienvenue à tous les fans de catch du monde pour votre épisode quotidien de Monday Night Raw ! Nous sommes accueillis par notre trio de commentateurs habituels Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker à Birmingham dans l'Alabama. Nous sommes en train de revisionner le Main Event de la semaine dernière avec notamment l'attaque de Stone Cold Steve Austin sur ses quatre possibles challengers.

CM Punk fait d'ailleurs son entrée. La superstars straight-edge est mécontente. Punk est sur le ring, avec un micro et dit que ce qu'il s'est passé la semaine dernière est intolérable. Il était à deux doigts de remporter le match, vraiment à deux doigts mais Austin est venu couper court au combat. Il était sur le point de remettre Monday Night Raw dans la lumière mais Steve Austin l'a arnaqué. Il répète alors de nombreuses fois le mot « Screwed », « Screwed », « Screwed » jusqu'à ce que Randy Orton fasse son entrée.

La vipère arrive sur le ring et demande à Punk d'arrêter de pleurnicher. Il est d'accord avec Punk car ils ont été arnaqués, ce qui fait qu'ils sont désormais dans la même situation mais lui ne vient pas pleurer, lui il vient demander du concret. Lui aussi la semaine dernière est passé tout près de la victoire mais Austin est venu lui porter un Stunner. Si ce soir il est là, c'est pour affronter à nouveau CM Punk, Ken Shamrock et Kane mais cette fois-ci, dans un Fatal Four Way match qui stipule que Steve Austin ne pourra pas intervenir au cours du match.

Ken Shamrock fait son entrée à son tour. Il dit qu'il est d'accord, il faut ré-organiser un match à 4 sans qu'Austin ne puisse intervenir. Il a déjà été RWF Champion il y a très longtemps de cela et il sait que si on lui donne la moindre occasion pour, il peut redevenir ce champion du passé. Il n'est jamais autant puissant que lorsqu'il possède une ceinture autour de ses hanches, et quand il ne la possède pas, il a encore plus la rage et l'envie de dominer.

Il ne manquait plus que Kane et ce dernier arrive enfin. Le Big Red Monster positionne le micro devant sa bouche et se met à respirer très lentement. Il s'arrête enfin puis parle. Il dit que l'échec développe la haine, la haine développe l'envie de violence et la violence le développe lui-même...La semaine dernière, Steve Austin lui a porté son finisher à un moment où il était dans l'incapacité de pouvoir se défendre. Il a du mal à l'admettre mais il est d'accord avec les 3 êtres insignifiants sur ce ring. Il demande un autre match pour devenir challenger et ce match il le veut maintenant pour en finir avec cette compétition qui n'est pas à sa hauteur.

On entend alors dans l'arène un « STOP ! STOP ! STOP ! ». C'est Vince McMahon via le titantron qui vient de dire cela. Le General Manager de Raw et président de la RWF demande aux quatre superstars d'arrêter de parler. Un Fatal Four Way se fait sans disqualifications et interdire à Austin d'intervenir serait contre le principe de la stipulation. Par conséquent il n'y aura pas de deuxième 4 Way ce soir. En revanche, le champion de la RWF Austin ne connait toujours pas le challenger à son titre et ça ne doit pas continuer. Vincent dit alors qu'on va enfin connaître le prétendant au titre ce soir. C'est lui qui va même le désigner mais pas d'une simple phrase, le challenger aura dû l'impressionner au préalable. McMahon s'adresse alors directement aux quatre hommes et dit que ce soir, chacun d'entre eux vont avoir un combat 1 vs 1 contre une autre superstars et celle qui l'aura le plus impressionné deviendra challenger n°1. Il dit que chacun des 4 superstars devra combattre dans son match avec une contrainte. McMahon dit que le show peut donc désormais débuter, la soirée va être très intéressante. Les quatre hommes se dirigent vers les backstages mais McMahon demande à Randy Orton de retourner sur le ring, car son match c'est maintenant.

Un arbitre s'amène sur le ring avec une corde à la main. L'arbitre explique à Orton que sa contrainte est qu'il va devoir combattre en ayant sa main gauche attachée dans son dos.

Le theme song de l'adversaire de Randy Orton fait son entrée ….et c'est le suisse ! Antonio Cesaro !

Contrainte : Main attachée dans le dos, Randy Orton bat Antonio Cesaro par disqualification.
Tout au long du match, Cesaro s'est amusé d'Orton en profitant que ce dernier avait sa main attachée. Orton a malgré tout réussi à surprendre Cesaro en lui portant un RKO. Problème : Orton est retombé au sol sur sa main attachée et s'est fait mal. Punk est alors arrivé puis a tabassé Orton qui ne pouvait se défendre, causant la disqualification.
Après le match, CM Punk relève Randy Orton puis lui porte le GTS avant de repartir en backstage.

Une coupure publicitaire est diffusée.

On revoit ce qu'il vient de se passer à l'instant entre Randy Orton, CM Punk et Antonio Cesaro.

Heath Slater arrive sur le ring. Le One Man Band nous dit qu'il va nous interpréter un morceau de son tube qui deviendra un jour connu dans le monde entier. Slater se met alors à chanter mais se fait terrible huer par le public. Certains fans se mettent même à lui balancer de la nourriture dessus. Ryback fait son entrée et vient mettre un terme à cette situation.

Ryback bat Heath Slater grâce au Shell Shocked.

CM Punk est en zone d'interview. On lui demande la raison de son attaque il y a quelques instants. Le chicago kid dit qu'il n'aime pas Orton et il vient de le tabasser d'une telle force que c'est lui que Vince McMahon choisira comme challenger. En attendant, il a un match décisif ce soir alors il va aller s'y préparer.

«  TURN IT UP ! »

Scotty 2 Hotty fait maintenant son entrée en compagnie de Rikishi. Les deux hommes arrivent jusqu'au ring en dansant. The Dudley Boyz arrivent ensuite. Michael Cole était déjà sur le ring et nous annonce que c'est maintenant l'heure du deuxième défi dans le cadre du tournoi pour les titres tag team vacants. Cole nous annonce que pour gagner ce défi, il va falloir remporter un concours de bras de fer qui va se dérouler en deux voir trois temps. D-Von va d'abord affronter Scotty 2 Hotty puis ensuite Bubba Ray affrontera Rikishi et si à l'issue de ces deux manches, il y a un vainqueur de chaque équipe, alors il y aura une finale. Place au premier affrontement !

Concours de bras de fer, D-Von bat Scotty 2 Hotty très rapidement et facilement.

Concours de bras de fer, Rikishi bat Bubba Ray au terme d'un duel de force très partagé.

C'est l'heure de la finale !

Concours de bras de fer, D-Von bat Rikishi dans un long duel.

Michael Cole officialise donc que les Dudley Boyz sont vainqueur de ce deuxième défi et que Scotty 2 Hotty & Rikishi sont éliminés de la compétition. Les Dudley Boyz célèbrent ensuite sur les cordes.

Caméra sur le tableau qui annonce le Main Event de ce soir. Kane va affronter Bradshaw et la contrainte du Big Red Monster sera qu'il ne pourra utiliser aucun de ses finishers pour gagner.

Dolph Ziggler & Big E Langston battent Mick Foley & The Miz après un Zig Zag sur The Miz.

C'est maintenant l'heure de la Sandow's lesson du jour ! Damien Sandow est dans une bibilothèque, appuyé contre un étagère, livre en main et nous accueille dans son mini-show destiné uniquement à la culture générale. Le Self-Professed nous dit que les États-Unis ont connu en 214 ans près de 44 présidents, le tout premier étant George Washington et l'actuel étant Barack Obama. C'était la Sandow's lesson du jour. You're Welcome !

Ken Shamrock arrive maintenant sur le ring. On annonce que sa contrainte est qu'il va devoir effectuer un tombé jusqu'à 5 pour pouvoir battre son adversaire.

Contrainte : tombé jusqu'à 5, Kofi Kingston bat Ken Shamrock après un roll-up.
Shamrock a très nettement dominé le ghanéen tout le long du match. Cependant, à chaque fois que Shamrock portait des prises puissantes et enchainait avec un tombé, Kingston se relevait avant le compte de 5. A un moment du match, Kofi réussit à surprendre Shamrock avec un petit paquet pour la victoire.
Shamrock n'en croit pas ses yeux et tente d'attaquer Kingston mais ce dernier s'empresse de se réfugier sous le titantron puis célèbre en faisant ses BOOM BOOM BOOM.

Caméra sur Steve Austin qui arrive et gare son Monster Truck dans le parking. Le champion prend ensuite son titre puis rentre dans l'arène. Il marche le long des couloirs en buvant des bières puis croise Vince McMahon. Ce dernier informe Austin que les quatre hommes qu'il a attaqué la semaine dernière sont en train d'affronter quatre autres hommes ce soir avec à chaque fois des contraintes et que celui qui aura fait la meilleure prestation sera le challenger au titre. Austin regarde McMahon et s'exclame d'un simple « d'accord » puis continue son chemin en buvant des bières.

On revoit ce qu'il s'est passé la semaine dernière entre Road Dogg, Billy Gunn, Primo et Epico et l'attaque du shield qui a suivit.

The New Age Outlaws battent Primo & Epico après un Fameasser de Gunn sur Epico.
Après le match, les anciens membres de D-X célèbrent sur le ring mais le theme song du Shield se déclenche. Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns arrivent par le public et viennent encercler le ring. Dogg et Gunn sont sur leurs défensives et le Shield les attaque. Même scénario que la semaine dernière, le Shield prend le dessus sur les NAO et Road Dogg se fait virer du ring. Le Shield relève ensuite Billy Gunn et lui porte la Triple Powerbomb puis repart par le public.

Jack Swagger et Zeb Colter sont dans leur vestiaire. Le champion des poids lourds de la RWF est en train de faire des pompes et Colter est en train de compter. Zeb Colter arrive enfin au compte de 100 et félicite son poulain, il a bien bossé. Chris Jericho arrive. L'ayatollah du rock 'n' rolla dit qu'il aimerait parler à Swagger. La semaine dernière, il s'est acharné sur Goldust qui est l'un de ses amis et il n'a pas du tout apprécié son geste. Jackou demande à Y2J ce qu'il veut et ce dernier répond qu'il est venu l'informer que la prochaine fois qu'il s'acharnera sur l'un de ses amis, ça en deviendra une affaire personnelle. Swagger dit qu'il est le champion heavyweight de la fédération, il ne craint personne et encore moins Jericho. The king of bling bling dit que lui ne craint pas un champion comme cela non plus. Jack Swagger et Chris Jericho se fixent et Zeb Colter décide d'arrêter cela et demande à son poulain de partir. Swagger prend son titre, le montre à Y2J puis part avec Colter.

On rappelle le Main-Event de ce soir qui opposera Kane à Bradshaw avec comme contrainte pour Kane de ne pas utiliser ses prises de finition.

X-Pac bat Gangrel grâce à son X-Factor.

Une promo sur des tee-shirts de la RWF est diffusée.

CM Punk arrive sur le ring. Il dit que quelque soit sa contrainte, il va remporter son match de manière aisée. L'arbitre lui tend un bandeau. Punk le prend et demande ce que c'est. L'arbitre lui explique qu'il va devoir le passer sur ses yeux...et combattre avec. Punk demande s'il se fout de lui mais se résout à accepter de le faire.

Contrainte : Yeux bandés, CM Punk bat Vader en le faisant abandonner avec l'Anaconda Vise.
Le match fut difficile pour l'enfant de chicago qui ne voyait rien. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Punk a réussi à capturer Vader dans l'Anaconda Vise et a réussi à faire soumettre ce dernier.
Après le match, CM Punk célèbre au centre du ring. Il n'a toujours pas enlevé son bandeau et se met à faire le guignol en dansant de manière loufoque. Le public se met à être euphorique...mais pourquoi ?! Randy Orton arrive sur le ring !!! CM Punk ne le sait pas puisque il a toujours les yeux bandés et continue de faire le pitre ! Orton est face à Punk et se met à devenir fou. Punk s'arrête de danser, comprenant que quelque chose cloche. Punk retire alors son bandeau puis voit la vipère face à lui ! Punk est surpris mais se prend directement un RKO ! Randy Orton va ensuite célébrer sur les cordes en faisant son signe habituel.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme de cet épisode du coffre, un match entre la Team de Bam Bam Bigelow et celle des quatre Doinks aux Survivor Series de l'année 1993. Match qui avait d'ailleurs été élu pire match de l'année 1993.

On revoit ce qu'il s'est passé la semaine dernière dans le parking entre Wade Barrett, Rhyno et Daniel Bryan.

Wade Barrett arrive à la table des commentateurs pour le prochain match.

Rhyno bat Daniel Bryan avec The Gore dans un match décrit comme bon.
Après le match, le champion intercontinental Wade Barrett monte sur le ring. Il pose son titre puis porte un Bullhammer à Bryan. Il se retourne ensuite pour faire de même sur Rhyno mais ce dernier porte un gigantesque Gore au champion ! Wade Barrett roule à l'extérieur du ring en se tenant la taille. Rhyno ramasse le titre intercontinental sur le ring et fait comprendre à l'anglais que le titre lui appartiendra bientôt.

On revoit ce qu'il s'est passé en tout début de soirée entre Randy Orton, CM Punk et Antonio Cesaro puis ce qu'il s'est passé il y a quelques minutes entre Randy Orton, CM Punk et Vader.

C'est maintenant l'heure du Main Event !

Contrainte : Ne doit pas utiliser ses finishers, Kane bat Bradshaw ( w/ Faarooq ) avec un Big Boot.
Bradshaw s'est projeté dans les cordes à toute vitesse pour porter sa Clothesline from Hell sur Kane mais ce dernier l'a contré avec un gigantesque coup de pied dans la face pour la victoire.
Après le match, le theme song de Stone Cold Steve Austin retentit ! Le champion arrive jusqu'au ring et une bagarre éclate entre lui et Kane ! Les deux hommes s'échangent plusieurs coups. Austin tente alors un Stunner mais Kane contre en projetant Austin dans les cordes. Kane attrape le champion par la gorge puis lui porte un monstrueux chokeslam !!! Kane vient de mettre Austin au sol et a en même temps fait taire le public qui criait de joie. Kane lève ensuite ses bras puis les redescend, faisant surgir des quatre coins du ring des flammes. Le show se termine sur le visage de Kane.

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Jeu 23 Mai - 22:19

Raw du 07 Janvier 2013


Bienvenue à tous et à toutes pour le premier numéro de Monday Night Raw de l'année 2013 ! Nous sommes accueillis par nos commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker dans la ville de Phoenix dans l'Arizona. Immédiatement une vidéo est diffusée et remontre ce qu'il s'est passé la semaine dernière dans le Main Event avec notamment le chokeslam de Kane porté sur Steve Austin.

« No chance...that's what you've got ! »

Vince McMahon fait son entrée dans l'arène ! Il arrive sur le ring avec un micro et vêtu d'un de ses plus beaux costards. Le GM de Raw dit qu'il nous souhaite tout d'abord à tous une bonne année 2013 et il souhaite aussi une bonne année à la RWF. En parlant de nouvelle année, dans pas loin de trois semaines aura lieu le premier PPV de cette année : New Year's Revolution. Il est content car il a enfin trouvé le challenger n°1 au titre de Stone Cold Steve Austin. On revoit alors en vidéo de manière très brève les quatre matchs 1 vs 1 à contrainte de la semaine dernière. Il dit que Ken Shamrock a perdu son match contre Kingston alors ce n'est pas lui qu'il va choisir. Ensuite, Randy Orton s'est bien débrouillé mais il a gagné par disqualification et il n'a pas su se défendre, malgré sa main attachée, face à CM Punk. Vince dit donc qu'il ne choisit pas non plus Orton. CM Punk quant à lui a été assez impressionnant. Il a réussit à battre Vader en ayant les yeux masqués. Cependant, ce qu'il s'est passé après le match fait qu'il n'a pas décidé de retenir Punk. Enfin, Kane la semaine dernière a non seulement remporté son combat avec sa contrainte mais a aussi mis Austin K.O au sol. C'est pourquoi il est ici pour nous annoncer qu'à New Year's Revolution, Stone Cold Steve Austin défendra son titre contre le Big Red Monster Kane ! En attendant et pour bien marquer ce début d'année, il offre un cadeau aux fans car tout de suite, le titre intercontinental va être remis en jeu dans un Triple Threat Match !

Soudain le theme song de Stone Cold Steve Austin retentit dans l'arène. Austin arrive sur le ring. Il s'exclame d'un « WHAT ? ». Il demande si McMahon vient bien à l'instant de lui donner Kane comme adversaire à In Your House I ? Austin dit que ça lui plaît car la semaine dernière il s'est prit un chokeslam et au PPV il va pouvoir lui botter le cul à cette fiotte de deux mètres toute rouge qui n'est pas allée chez le coiffeur depuis la dernière fois où Hornswoggle a détenu une ceinture. Il dit au public que si ce qu'il vient de dire est vrai, que les fans lui donnent un « Hell Yeah ! ». Les fans scandent alors un « Hell Yeah ! ».

Les flammes de l'enfer surgissent du sol car Kane arrive à Monday Night Raw ! Kane arrive sur le ring et se met à rire. Il s'exclame alors d'un « Alors....c'était impressionnant la semaine dernière, non ?! ». Austin se croit le meilleur, il pense qu'il n'y a que lui qui fait ce qu'il veut dans ce roster. Mais sa plus grande erreur est d'avoir oublié que une grosse machine rouge était en marche et maintenant il est à nouveau challenger au titre et à New Year's Revolution, il va faire cracher de la bouche d'Austin tout le sang qu'il possède dans son corps, il va le vider jusqu'à ses plus profondes entrailles et après, il sera champion.

Austin s'énerve alors et s'approche de Kane mais Vince McMahon s'interpose et demande d'arrêter cela. Il dit qu'ils s'affronteront seulement à New Year's Revolution mais pas ce soir. Kane lâche alors son micro et retourne au vestiaire en riant. McMahon s'adresse ensuite à Austin et lui dit que ce soir, ça sera champion du monde contre champion de la RWF ou plus simplement Steve Austin contre Jack Swagger. Steve Austin répond alors qu'en attendant le PPV, il va botter le cul à Swagger. Les deux hommes rentrent ensuite l'un après l'autre en backstage.

Une coupure présentant des produits de la RWF est diffusée.

De retour à Raw, la cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant est un Triple threat Match...pour l'Intercontinental Championship ! La seule manière de gagner ce match est par tombé ou soumission et à l'issue du match, le gagnant sera le champion intercontinental.

Wade Barrett fait son entrée en premier. Daniel Bryan arrive ensuite puis Rhyno arrive enfin avec le titre qu'il rend à l'arbitre.

Intercontinental Championship, Wade Barrett © bat Rhyno et Daniel Bryan.
Durant le match, Barrett était sonné contre les barricades. Rhyno s'est élancé pour le Gore mais l'anglais a esquivé au dernier moment et Rhyno s'est encastré dans les barrières. Le match s'est alors poursuit entre Barrett et Bryan. L'anglais finira par asséner un Bullhammer à l'American Dragon pour la victoire.
Après le match, Wade Barrett, tout fier d'avoir conservé son titre, célèbre sur la rampe et nargue ses deux challengers.

On revoit ce qu'il s'est passé il y a quelques instants entre Vince McMahon, Steve Austin et Kane.

Caméra sur le tableau qui nous rappelle le match entre Steve Austin et Kane pour le RWF Championship à New Year's Revolution.

Damien Sandow arrive maintenant sur le ring avec son livre. Le Self-Professed nous dit que c'est maintenant l'heure de la Sandow's lesson du jour. Le public se met à le huer et Sandow s'énerve en lançant un « Silence ! ». Il nous dit que le 18ème siècle a été caractérisé comme le siècle des « Lumières » car de nombreux auteurs ont développé leurs grandes idées et notamment ont combattu de grandes causes telles que l'intolérance, l'esclavagisme ou encore l'obscurantisme. Le public se met à scander « We Want Wrestle ». Sandow demande à nouveau le silence. Il dit un qu'une chauve-souris peut vivre au maximum 30 ans. Le public continue à scander qu'il veut du catch. Sandow continue sa leçon en disant cette fois-ci que en Australie, certains vers de terre mesurent 3 mètres de long.

« FEED ME MORE ! ».

Ryback fait son entrée et vient faire face à Damien Sandow. Le mancunien lui demande ce qu'il désire mais Ryback ne répond pas, il respire plutôt de manière forte. Sandow préfère alors s'en aller. Antonio Cesaro fait ensuite son entrée.

Ryback bat Antonio Cesaro grâce à son Shell Shocked.

On nous présente maintenant une vidéo TOuT où l'on peut y apercevoir les New Age Outlaws. Ces derniers nous parle de ce qu'il s'est passé les deux dernières semaines à Raw. Ils nous informent que ce soir, ils comptent avoir des réponses de la part du Shield.

On nous présente une vidéo faisant la promotion de New Year's Revolution.

The Dudley Boyz battent Scotty 2 Hotty & Rikishi après un Double Flapjack sur Scotty 2 Hotty.

On nous annonce que dans quelques instants, la team A.P.A ( Bradshaw et Faarooq ) vont affronter la team de Rey Mysterio et Sin Cara dans le cadre du 3ème défi pour les titres par équipe vacants.

Nous voici maintenant en zone d'interview avec Randy Orton. Josh Matthews lui demande comment il ressent le fait que Kane ait été choisi par Vince McMahon, alors que ça aurait pu être lui . Orton dit que si CM Punk n'était pas intervenu la semaine dernière, il aurait rampé vers Antonio Cesaro malgré la douleur à son bras et aurait tout de même gagné. Mais il a fallu que Punk s'en mêle et si à l'heure qu'il est, il n'est pas challenger au RWF Championship, c'est à cause de Punk. Randy continue à répondre aux questions mais soudain Punk surgit et attaque la vipère ! Le straight-edge savior tabasse littéralement Orton. Il se met maintenant à lui porter l'Anaconda Vise. La sécurité vient alors enlever Punk et des médecins arrivent pour voir comment Randy va.

Mick Foley bat Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ) après l'avoir surprit avec son Double Arm DDT.
Après le match, Dolph Ziggler monte sur le ring pour relever Langston mais derrière, Foley enfile sa chaussette et porte le Mandible Claw sur le Show-off.

On revoit ce qu'il vient de se passer il y a quelques instants entre Randy Orton et CM Punk en zone d'interview.

C'est maintenant l'heure du 3ème défi dans le cadre du tournoi pour les titres tag team, qui sont toujours vacants. Michael Cole nous demande de bien vouloir accueillir l'équipe composée de Bradshaw et Faarooq : The A.P.A. Ces derniers arrivent sous une grosse pop. Cole nous demande de faire de même pour la team composée de Rey Mysterio et Sin Cara. Michael Cole nous explique que ce troisième défi va se dérouler sous forme de quizz sur le catch. Il va poser une question à chaque superstars sur ce ring et la première qui se trompera ou qui ne saura répondre entrainera l'élimination de son équipe. Cole commence par poser une question à Faarooq. Il lui demande lors de quel événement s'est déroulé le tout premier TLC Match de l'histoire. Faarooq répond « Summerslam 2000 ». Cole valide la réponse puis pose une question à Rey Mysterio. Il lui demande quelle équipe a détenu le plus long règne en tant que champions par équipe. Le mexicain répond « Paul London et Brian Kendrick ». Cole dit que c'est une...bonne réponse ! Au tour de Bradshaw. Il lui demande comment se nommait la team composée de Evan Bourne et Kofi Kingston. Le membre de A.P.A répond « Air Boom » et c'est encore une bonne réponse ! Au tour maintenant de Sin Cara. Cole lui demande combien de fois le catcheur Cody Rhodes a été champion par équipe. Sin Cara ne comprend pas la question puisque il ne parle pas bien anglais. Mysterio tente de l'aider mais Cole lui rappelle que Cara doit répondre seul. Cole lui repose la question mais Sin Cara ne comprend toujours pas. Cole se met alors à compter jusqu'à 5 et considère cette absence de réponse comme un mauvaise réponse de la part du luchador. Michael Cole officialise alors que les vainqueurs de ce 3ème défi sont la team de Bradshaw et Faarooq. Il rappelle alors que les trois équipes qui se sont qualifiées pour le deuxième tour sont Team A.P.A, The Dudley Boyz et les New Age Outlaws.

Caméra sur le tableau qui nous rappelle le main event de ce soir qui opposera Stone Cold Steve Austin à Jack Swagger.

Ken Shamrock arrive dans l'arène. Durant son entrée, on revoit sa défaite la semaine dernière contre Kingston.

Ken Shamrock bat Kofi Kingston en le faisant abandonner sur l'Ankle Lock.

Une coupure publicitaire est diffusée.

De retour à Raw, on nous rappelle que dans quelques instants, les New Age Outlaws seront sur le ring et demanderont des explications de la part du Shield !

The Miz bat Gangrel avec le Skull Crushing Finale.

Jack Swagger et Zeb Colter marchent en backstage. Les deux hommes croisent soudain Chris Jericho. Ce dernier interpelle Swagger et lui dit que ce soir il va affronter Austin, ça va être un match dur mais il lui souhaite tout de même bonne chance. Colter dit qu'ils n'ont pas besoin de ces formules de politesse pour battre Steve Austin car ce soir, son poulain Jack Swagger va battre Stone Cold. Jericho dit qu'il a hâte de voir ça, il sera d'ailleurs au premier rang pour assister au match. Swagger s'adresse alors à Jericho et le prévient que si il tente une quelconque intervention, il lui brisera le pied.

Les New Age Outlaws font maintenant leur entrée ! Road Dogg et Billy Gunn arrivent jusqu'à ring en faisant leurs catch-phrases habituelles. Dogg commence à parler en disant qu'il y a deux semaines, alors qu'ils étaient en train de battre Primo & Epico dans un concours de catch-phrase, le Shield est arrivé et les ont attaqué. Dogg dit qu'il s'est d'ailleurs pris une triple powerbomb au centre du ring. Gunn dit que la semaine suivante, ils ont à nouveau battu Primo & Epico mais cette fois-ci dans un match et alors qu'ils étaient en train de célébrer leur victoire, le Shield est une nouvelle fois intervenu et c'est lui qui cette fois s'est prit la triple powerbomb. Road Dogg dit alors que le Shield semble avoir un problème avec eux et ce soir, ils veulent savoir quel est ce problème. Mr.Ass dit que si Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns en ont assez dans le pantalon, alors ils vont se pointer ici, maintenant, tout de suite et leur fournir des réponses.

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta ! »

The Shield fait son entrée et arrive par le public comme à son habitude. Les 3 hommes n'ont pas de micros à leurs mains, ils ne semblent pas vouloir s'expliquer. Cette impression se confirme de plus en plus car Ambrose, Rollins et Reigns s'approchent de plus en plus du ring. Dogg et Gunn sur le ring se préparent à l'attaque. Le Shield encercle maintenant le ring, le scénario va se reproduire une 3ème fois. Soudain le public se met à crier....car X-Pac accourt jusqu'au ring !!! Pac vient se joindre aux New Age Outlaws et c'est maintenant du 3 contre 3 ! Le Shield n'avait pas prévu cela et se regroupe. Les 3 membres du Shield se mettent alors à discuter entre eux tandis que Road Dogg, Billy Gunn et X-Pac sont toujours prêt à se battre sur le ring. Le Shield décide finalement de repartir par le public sous les hués de la foule. Le theme song de X-Pac est lancé et les 3 faces se tapent dans les mains au centre du ring. Les 3 hommes célèbrent ensuite avec les fans tandis que le Shield, lui, est tout en haut de l'arène et assiste à la scène.

Une coupure publicitaire est diffusée.

On revoit ce qu'il vient de se passer il y a quelques secondes avec notamment X-Pac qui est venu à la rescousse de ses deux amis face au Shield.

La cloche sonne et Howard Finkel est sur le ring. Il nous annonce que c'est l'heure du Main Event !

Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat Steve Austin.
A un moment du match, Austin réussit à délivrer un Stone Cold Stunner à Swagger mais tout de suite après les lumières se sont éteintes. Après quelques longues secondes, les lumières se rallument et Austin est K.O au sol ! L'arbitre ne comprend pas ce qu'il vient de se passer mais il décide que le match continue. Swagger rampe alors jusqu'au corps d'Austin pour effectuer le tombé victorieux.
Après le match, Zeb Colter vient aider son poulain à se relever et Austin est toujours à terre. On entend alors le rire de Kane qui résonne à travers l'arène. Le theme song de Jack Swagger retentit et ce dernier vient de réaliser qu'il a battu Austin, il devient alors fou de joie sous le titantron. C'est la fin du show ? Non ! Chris Jericho arrive par derrière et porte un codebreaker à Swagger sous le titantron !!! La musique de Y2J retentit et ce dernier célèbre en haut de la rampe avec Swagger au sol. Raw se termine sur ces images.

The End.

Carte actuelle de New Year's Revolution 2013 :

- RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © vs Kane.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:36

Raw du 14 Janvier 2013.


Bienvenue à toutes et à tous pour Monday Night Raw ! Nous sommes accueillis par notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker dans la ville d'Atlanta en Géorgie. Une vidéo est diffusée. Elle remontre le speech des New Age Outlaws la semaine dernière avec l'intervention du Shield et à la surprise générale, X-Pac qui s'est joint à ses deux anciens compères.

« Are you ready ? »

Le theme song de D-Generation-X retentit à Atlanta ! The Road Dogg Jesse James, The Bad Ass Billy Gunn et X-Pac arrivent dans l'arène sous une énorme ovation. Les 3 hommes arrivent sur le ring puis font 4 fois le signe X avec les pyros qui explosent à l'arrière. Road Dogg prend le micro et nous fait la présentation de lui-même et de ses deux compères ici présents sur le ring. Dogg laisse ensuite le micro à Pac et ce dernier commence à parler.

X-Pac nous dit que les semaines précédentes, il a regardé en coulisse les attaques successives du Shield sur Dogg et Gunn mais il n'est pas intervenu, il ne sentait pas que c'était le bon moment alors du coup il a laissé le Shield faire et voyait ses deux amis se faire passer à tabac. Il se sentait coupable car il ne pouvait pas vraiment les défendre. Mais après ces deux premières attaques, il est allé voir Dogg et Gunn, il est allé leur parler en privé et à eux 3, ils se sont concertés et ils ont préparé ce plan qui a vu le jour la semaine dernière à Raw. Le Shield est bon pour attaquer quand ils sont en nombre de supériorité...mais lorsqu'il s'agit d'une équité, on a bien vu que ces derniers ce sont dégonflés. C'est au tour de Billy Gunn de parler. Monsieur Ass dit que maintenant, c'est du 3 contre 3, la DX est reformée pour lutter contre le Shield et ces derniers ne vont pas tarder à être évincés de Raw et plus généralement de la RWF.

Road Dogg dit qu'ils aimeraient proposer quelque chose au Shield. Ils voudraient les affronter, dans un match à 3 contre 3, D-Generation-X vs The Shield, un match où ils pourront régler leurs comptes. Mais ce match, ils ne le veulent pas ce soir....mais alors où ça ? A New Year's Revolution !!! Dogg dit que le Shield est obligé d'accepter, sinon ils vont passer pour les plus gros lâches de la fédération et on pourra leur coller trois étiquettes « Coward » sur leurs fronts.

Le Shield fait son entrée ! Dean Ambrose, Seth Rollins, Roman Reigns arrivent par le public et s'avancent jusqu'au ring. Les trois hommes s'arrêtent à l'extérieur du ring, du côté de la table des commentateurs. Ambrose a un micro à la main et va pour dire quelque chose. Ambrose finit par dire « We accept your challenge ». Les 3 membres de DX sont assez satisfait de cette réponse sur le ring.

« No chance...that's what you've got ! »

Vince McMahon arrive sous le titantron et met un terme à ces festivités. Le Chairman dit qu'il n'y a que lui qui décide de l'organisation des matchs mais il est d'accord pour cette idée. Il dit qu'à New Year's Revolution, nous aurons donc dans un match à 3 contre 3 : D-Generation-X ( Road Dogg, Billy Gunn et X-Pac ) vs The Shield ( Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns ). Mais ce n'est pas tout. Pour donner un avant goût aux fans, chaque membre d'une équipe va affronter un membre d'une autre équipe. Ainsi ce soir nous aurons X-Pac vs Seth Rollins, Roman Reigns vs Billy Gunn et enfin Road Dogg contre Dean Ambrose. Le Chairman souhaite ensuite une bonne soirée aux fans puis repart en backstage.

Wade Barrett marche en backstage avec son titre Intercontinental. Trouble in Paradise de Kofi Kingston sur l'anglais !!! Le ghanéen s'empresse de faire le tombé sur Barrett et un arbitre accourt pour compter ! 1....2....3 !!! Kofi Kingston est le nouveau champion Intercontinental. L'arbitre lui donne la ceinture et ce dernier s'en va en étant fou de joie.

Direction la table des commentateurs. Ces derniers sont surpris de ce qu'il vient de se passer, Cole dit que Kofi Kingston est le nouveau champion intercontinental, quelle surprise ! Jerry Lawler nous informe ensuite que ce soir, Chris Jericho organisera un Highlight Real et que ses invités seront le champion heavyweight de la RWF Jack Swagger et son manager Zeb Colter.

On nous informe que Randy Orton ne pourra pas être présent ce soir au vu de l'attaque qu'il a subit de la part de CM Punk. Mais rassurez-vous, il sera de retour dès la semaine prochaine.

Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Mick Foley avec un Zig Zag.
Mick Foley avait enfilé sa chaussette et était sur le point de porter le Mandible Claw sur Ziggler mais Big E Langson a distrait le champion hardcore et a permis à Ziggler d'enchainer avec son finish pour la victoire.

Une promo sur New Year's Revolution 2013 est diffusée. On nous rappelle la carte provisoire du PPV.

C'est maintenant l'heure du premier des trois affrontements de la soirée entre Team DX et Team Shield !

Roman Reigns bat Billy Gunn avec un Spear.

On annonce que CM Punk va venir parler sur le ring après la pause.

Une coupure publicitaire est diffusée.

CM Punk arrive sur le ring. On revoit son attaque sur Randy Orton la semaine dernière alors que ce dernier se faisait interviewer. Le chicago kid s'assoit en tailleur au centre du ring, prend la parole et dit qu'apparemment la vipère n'a plus de venins. Le pauvre petit Randall s'est fait bobo et du coup il souffre beaucoup trop pour venir à Raw ce soir. Plus sérieusement, il n'a pas réussi à être choisi par Vince McMahon et il n'a pas réussi à l'accepter, car c'est lui qui devrait se retrouver à la place de Kane actuellement. C'est pourquoi il s'en est prit à l'homme qui lui a fait barrage : Randy Orton. Orton n'est pas présent ce soir, c'est un fait mais il sera ici la semaine prochaine alors ce soir, il s'adresse à lui. Ce qu'il veut est très simple, il veut un match contre Randy Orton à New Year's Revolution. Il attend de pied ferme une réponse et il compte sur Orton pour la lui fournir au prochain Raw. Si sa réponse s'avère positive, alors il se fera une joie de l'humilier à nouveau à l'épisode I d'In Your House. Si sa réponse est négative, alors il promet de faire de sa vie un enfer car l'attaque de la semaine dernière, ce n'était que le commencement. Punk dit qu'il laisse Randy bien réfléchir, qu'il prenne son temps mais il sait quel choix il doit faire pour son bien. Punk donne rendez-vous à Orton au prochain Raw...et peut-être à New Year's Revolution. La straight-edge superstars pose son micro tout doucement au sol puis rentre en backstage.

On nous rappelle que ce soir, Chris Jericho recevra Jack Swagger et Zeb Colter dans son Highlight Real.

Ken Shamrock bat The Miz par soumission sur le Ankle Lock.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme ce soir, un match entre Bret Hart et Yokozuna pour le WWF Championship avec comme arbitre spécial Roddy Piper, à Wrestlemania X.

On revoit le changement de titre intercontinental qui s'est effectué plus tôt dans la soirée.

Le tout nouveau champion intercontinental est d'ailleurs en zone d'interview, heureux comme tout. Josh Matthews le félicite et lui demande quelle sensation ça lui fait d'être devenu le nouveau champion IC. Kofi répond que c'est énorme, il a su bien se servir de la règle 24H et....Soudain Kofi Kingston se fait attaquer par....Daniel Bryan ! Bryan met Kingston à genoux et lui envoi plusieurs kicks dans l'abdomen. Kingston est définitivement K.O après un kick dans la tempe. Un arbitre arrive en trombe et Daniel fait le tombé sur Kofi. 1 … 2 … 3 !!! Nouveau Champion ! Daniel Bryan récupère le titre intercontinental et s'enfuit avec.

Road Dogg bat Dean Ambrose grâce à son Pumphandle falling powerslam.

Stone Cold Steve Austin marche en backstage avec son titre autour de sa taille et une chaise à la main. Il semble chercher quelque chose....ou plutôt quelqu'un...

On revoit ce qu'il vient de se passer il y a quelques instants entre Kofi Kinston et Daniel Bryan.

Damien Sandow est dans une bibliothèque des backstages car c'est maintenant l'heure de la Sandow's lesson ! Damien Sandow nous dit que les papillons existaient déjà durant la préhistoire. Il dit ensuite que l'homme le plus grand qui n'ait jamais existé sur cette terre se prénommait Robert Wadlow, il mesurait 2m72. Le self-professed continue de nous faire sa leçon jusqu'à ce que Ryback arrive ! Sandow le voit, le regarde un temps et préfère partir. Ryback regarde ensuite les livres posés sur les étagères de la bibliothèque. Il en prend un...le regarde....l'ouvre....et se met à le bouffer en déchirant les pages avec ses dents !

Antonio Cesaro bat Goldust grâce à son Neutralizer.
Après le match, on apprend que Antonio Cesaro et Goldust s'affronteront à nouveau dans le pré-show de New Year's Revolution 2013.

Kane marche en backstage et se dirige vers le ring pour son match. Stone Cold Steve Austin arrive par derrière et le frappe avec la chaise !!! Il le rue de coups de chaise. Kane rampe et les deux hommes se dirigent vers l'extérieur de l'arène. Le Big Red Monster s'empare d'une chaise et frappe Austin avec. Les deux hommes s'échangent maintenant des coups de chaise à tour de rôle. Le champion de la RWF se décide à délaisser son « arme » et saute sur Kane. Il l'enchaîne de coups de poings à terre. Kane réussit à riposter en prenant Austin en étranglement. Les deux hommes se relèvent, Kane tient toujours le Rattlesnake par la gorge. Ils arrivent près d'une voiture, Kane essaye de porter un chokeslam à Austin sur la voiture mais Austin se dégage de la prise et monte sur le toit de la voiture. Kane le rejoint. Les deux hommes s'échangent à nouveau des coups sur le toit de la voiture et Austin donne un coup dans les parties génitales du gros monstre rouge. Le champion porte ensuite un Stunner à Kane sur le toit de la voiture !!! Les deux combattants sont fatigués et ne se relèvent plus. La caméra arrête de les filmer.

The A.P.A ( Bradshaw & Faarooq ) battent Primo & Epico après une clothesline from hell de Bradshaw sur Primo.
Après le match, les Dudley Boyz arrivent sur le ring. Ils viennent faire face aux gagnants du soir. Bubba Ray a un micro en main, il dit qu'il ne reste plus qu'eux 4 dans la course aux titres vacants, puisque les New Age Outlaws ont déjà un match à New Year's Revolution. C'est pourquoi au PPV, ça va se jouer entre les Dudley et l'A.P.A pour les titres tag team. Bradshaw et Faarooq font ensuite le signe des ceintures autour de leurs hanches et les quatre hommes se confrontent.

On revoit des moments de la bagarre entre Steve Austin et Kane il y a quelques temps de cela.

On rappelle la carte provisoire de New Year's Revolution.

Rhyno bat Vader grâce au Gore.

On revoit ce qu'il s'est passé en tout début de soirée entre Wade Barrett et Kofi Kingston puis ce qu'il s'est passé en milieu de soirée entre Kofi Kingston et Daniel Bryan.

Le nouveau champion intercontinental marche d'ailleurs dans les backstages en criant plusieurs « YES ! YES ! YES ! ». Sur son chemin, il croise plusieurs personnes du staff de la RWF et il se fait une joie de bien leur montrer son titre fraichement acquis. Daniel Bryan rentre dans son vestiaire personnel pour se changer. Mais Wade Barrett était caché derrière la porte ! L'anglais attaque alors le champion. Barrett projette Bryan contre les murs. Il attend ensuite que l'American Dragon se relève puis lui assène un violent Bullhammer ! Wade Barrett appelle alors un arbitre. Un arbitre arrive et Barrett effectue le tombé sur Bryan. 1 … 2 … 3 ! Wade Barrett récupère le titre intercontinental qu'il avait perdu en début de show ! Incroyable !

X-Pac ( w/ The New Age Outlaws ) bat Seth Rollins ( w/ Dean Ambrose et Roman Reigns ) grâce à un X-Factor.
Au terme de ces « trois manches », c'est finalement l'équipe de D-Generation-X qui remporte cette bataille avec 2 victoires contre 1 défaite.
Après le match, le Shield tente d'attaquer DX mais ces derniers les font fuir puis célèbrent sur le ring.

On revoit la bagarre à l'extérieur de l'arène entre Stone Cold Steve Austin et Kane.

C'est maintenant l'heure du Main Event !

Le décor est planté sur le ring. Le sol est recouvert d'un tapis. L'écran de télévision est suspendu au centre et des chaises sont disposées. C'est l'heure du Highlight Real ! Les lumières s'éteignent et une veste lumineuse apparaît dans le noir. Chris Jericho fait son entrée ! Il arrive sur le ring et nous accueille dans son show, le show de Jericho, l'Highlight Real. Il nous demande d'accueillir ses invités du soir : le champion des poids lourds de la RWF, accompagné de son manager Zeb Colter. Les deux hommes arrivent sous les hués. Chacun s'assoit sur sa chaise respective et le talking show peut commencer. Chris Jericho demande à Swagger pourquoi il est tout le temps accompagné de Zeb Colter. Le champion répond que Colter est un grand homme, il possède la sagesse, il arrive à le canaliser quand il s'énerve. Zeb Colter est un américain intelligent, pas comme tous les autres ingrats qui se disent américains alors qu'en réalité, ils ne sont rien d'autres que des vermines. Jericho dit qu'en parlant d'Amérique, d'où vient à Jackou cette haine envers les gens vivants aux États-Unis. Colter répond que Swagger est dérangé quand il voit tous ces gens qui constituent les clichés américains, ces clichés qui donnent une mauvaise image des États-Unis. Jack Swagger dit qu'en devenant le champion des poids lourds de la fédération, il est par la même occasion devenu le champion de l'Amérique, le modèle qu'il faut suivre, la personne à laquelle il faut se référer. Jericho pose à Swagger une autre question mais Swagger refuse de continuer à répondre. Lui aussi a des questions à poser à Chris, et la première qui lui traverse l'esprit c'est pourquoi il lui a porté un codebreaker la semaine dernière, alors qu'il était en train de célébrer sa victoire sur Steve Austin. Chris Jericho sourit et dit qu'il savait qu'on allait venir à ce sujet, il a juste voulu remettre les idées en place à Swagger, qui se croit trop supérieur aux autres juste parce qu'il détient une ceinture. Il dit qu'il propose d'ailleurs à Swagger de remettre sa ceinture en jeu contre lui, pourquoi pas à New Year's Revolution. Colter dit qu'ils rejettent cette proposition et Jack Swagger attaque Jericho ! Les deux hommes s'échangent des coups et Jericho prend l'avantage. Y2J fait tomber le champion à terre et tente de le capturer dans le Walls Of Jericho. Zeb Colter vient donner un coup à Jericho pour lui faire lâcher la prise. Swagger s'empresse de se réfugier sur la rampe....mais il a oublié Zeb Colter qui est toujours sur le ring ! Chris Jericho porte alors le Walls à Colter mais Swagger retourne sur le ring, tire à l'extérieur son manager et les deux partent sur la rampe. Chris Jericho fait signe à Swagger de revenir mais ce dernier ne veut pas. Le theme song de Jericho retentit dans l'arène. Raw se termine sur ces images.

The End.

Carte actuelle de New Year's Revolution 2013 :

RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © vs Kane.
D-Generation-X ( Road Dogg, Billy Gunn, X-Pac ) vs The Shield ( Dean Ambrose, Seth Rollins, Roman Reigns ).
Vacant RWF Tag Team Championship, The Dudley Boyz ( Bubba Ray & D-Von ) vs The A.P.A ( Bradshaw & Faarooq ).
Pré-show, Antonio Cesaro vs Goldust.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:37

Raw du 21 Janvier 2013.


Bienvenue à tout le monde à Houston dans le Texas pour Monday Night Raw ! Nous sommes accueillis par notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker. Les 3 commentateurs nous rappellent que c'est le dernier épisode de Raw avant le PPV New Year's Revolution et que la carte n'est pas tout à fait bouclée. Mais ils nous rassurent en nous disant que ce soir, tous les matchs officieux deviendront officiels pour New Year's Revolution et que nous aurons au terme de la soirée notre carte complète pour le PPV de dimanche.

« I hear voices in my head ! »

Randy Orton débarque à Raw ! La vipère s'avance jusqu'au ring sous l'acclamation des fans. Il va chercher un micro et reste pensif. On revoit une vidéo montrant l'attaque de CM Punk sur Orton il y a deux semaines de cela à Raw. Randy Orton prend enfin la parole. Il dit qu'il y a trois semaines, il s'est fait lâchement attaquer par Punk alors qu'il avait une de ses mains attachée dans le dos. La semaine suivante, alors qu'il répondait à des questions pour les besoins d'une interview, CM Punk l'a à nouveau attaqué et il est tombé inconscient suite à l'Anaconda Vise. Il est allé se faire ausculter dans un cabinet de médecin, c'est pourquoi il n'était pas présent la semaine dernière. Le médecin lui a dit qu'il fallait qu'il se repose quelques jours avant de pouvoir revenir à la RWF, c'est ce qu'il a fait et ce soir il est « de retour ». On l'a informé que Punk lui a lancé une sorte de défi, une proposition durant son absence. CM Punk veut l'affronter à New Year's Revolution ? Les fans vont maintenant connaître sa réponse.

CM Punk fait son entrée ! Le chicago kid arrive jusqu'au ring en applaudissant. Punk dit qu'il félicite Orton, il a su se remettre d'une attaque, Orton est coriace. Punk dit que c'est de la faute à Randall si il n'est pas challenger, Randy est une personne dérangée, un psychopathe et ça tombe bien car lui aussi possède ce caractère. Mais aujourd'hui, il veut plus être challenger à une ceinture, aujourd'hui il veut faire payer l'Apex Predator et le meilleur lieu pour se défouler est New Year's Revolution.

Orton dit que Punk voulait bien une réponse au challenge qu'il a lancé ? En vérité, il ne sait pas trop quoi dire, il hésite, est-ce que ça vaut le coup un match au PPV contre Punk ? Orton dit qu'il rigole car il n'a pas douté une seule seconde, est-ce qu'il veut affronter Punk ? Est-ce qu'il veut lui faire du mal ? Est-ce qu'il veut le détruite ? L'envoyer à l'hôpital ? Mettre un terme à sa carrière ? Oui, il veut faire tout ça à Punk, alors sa réponse est bien entendue : OUIII.

CM Punk dit qu'il a fait le bon choix, à New Year's Revolution il sera sans pitié. Punk donne rendez-vous à Orton dimanche. La straight-edge superstars lâche son micro puis rentre en backstage. Cependant, Orton ne laisse pas partir Punk comme ça et se met à le courser ! Une bagarre se déclenche entre les deux rivaux au milieu de la rampe ! Leur altercation physique se poursuit dans le public qui est fou de joie de voir des superstars d'aussi près. La vipère tente un RKO sur Punk mais ce dernier esquive et prend Orton sur ses épaules. GTS Time ? Non ! Randy donne des coups de coude dans le cou de Punk qui fait lâcher ce dernier. La sécurité arrive et vient enfin séparer les deux hommes. Chacun est amené à une extrémité de l'arène. Randy Orton se met alors à crier « See you this Sunday Punk ! ».

Caméra sur le tableau qui officialise cette rencontre. Randy Orton affrontera CM Punk à New Year's Revolution. On profite par la même occasion pour rappeler tous les autres matchs officiels du PPV.

On annonce le Main Event de ce soir. Stone Cold Steve Austin fera face à Ken Shamrock.

Une coupure publicitaire est diffusée.

De retour sur le ring où l'on y trouve Brodus Clay, Alex Riley et Justin Gabriel. Howard Finkel nous annonce que le match qui suit est un match à trois contre trois.

The Shield bat Brodus Clay, Alex Riley & Justin Gabriel assez facilement.
Au cours du match, le shield s'est débarrassé de Riley et Gabriel, notamment en les projetant contre les barricades à l'extérieur du ring. Ils ont ensuite porté la Triple Powerbomb à Brodus Clay au centre du ring et Roman Reigns a effectué le tombé victorieux.

D-Generation-X sont en backstage et ont visionné le match via un écran de télévision. Les 3 hommes sont en train de discuter du match et Vince McMahon arrive. Le General Manager les informe que ce soir, eux aussi vont faire face à trois catcheurs. Les trois hommes partent pour aller se préparer.

Bradshaw et D-Von marchent sur deux plans différents. Ils seront en action dans quelques instants.

« Did you know it ? », en 2012, la RWF a commencé la diffusion de Monday Night Raw au Brésil et en Russie et continue d'atteindre des records d'audiences à la télévision en Europe, au Moyen-Orient, en Amérique latine et en Asie.

Bradshaw bat D-Von grâce à sa Clothesline from Hell.

On annonce que Monsieur McMahon aura une annonce à faire ce soir à propos du match entre Stone Cold Steve Austin et Kane à New Year's Revolution.

On voit maintenant une vidéo qui s'est déroulée plus tôt dans la journée. Jack Swagger, titre autour des hanches, et son manager Zeb Colter sont en train de se balader dans la ville de Houston. Les deux hommes s'arrêtent devant un vendeur ambulant de hamburgers et de hot-dogs. Swagger achète alors un hamburger puis l'examine. Il dit que ceci est ce que les américains mangent toute la journée, c'est cette nourriture dégueulasse qui les rend aussi répugnant. Le champion jette alors l'hamburger par terre puis l'écrase. Swagger et Colter continuent leur balade et Jackou se met à parler de Chris Jericho en disant que c'est un homme irrespectueux qui s'est attaqué à une personne qui n'est pas un catcheur, zeb colter. Il dit que ce soir, il va rendre la monnaie de sa pièce à Chris et il va lui apprendre que l'on ne pose pas ses mains sur un de ses amis.

Antonio Cesaro bat Ryback grâce à un petit paquet.
Durant le match, le theme song de Damien Sandow a retentit dans l'arène mais ce dernier n'est pas apparu. Ryback a été distrait et le suisse a profité de ce moment pour surprendre Ryback avec un roll-up pour la victoire.
Après le match, Ryback semble être furieux contre le self-professed qui lui a indirectement coûté le match.

Caméra sur le tableau qui annonce que Ryback et Damien Sandow s'affronteront à New Year's Revolution.

On rappelle que dans le pré-show de New Year's Revolution, Antonio Cesaro fera face à Goldust.

En backstage avec les trois membres du Shield qui se félicitent entre eux de leur victoire plus tôt dans la soirée. Josh Matthews arrive vers eux et leur demande s'ils auraient un petit commentaire à faire. Ambrose prend le micro et dit qu'ils ont donné un exemple ce soir et à New Year's Revolution, ils vont battre D-Generation-X aussi facilement qu'ils ont battu Brodus Clay, Alex Riley et Justin Gabriel en début de soirée. Seth Rollins parle et dit que ce dimanche, la DX va repartir aussi vite qu'elle est arrivée. Enfin, le mot de la fin pour Roman Reigns qui dit qu'à New Year's Revolution, après la défaite de DX, ces derniers seront obligés de croire en le shield.

On revoit ce qu'il s'est passé en tout début de soirée entre CM Punk et Randy Orton.

Kofi Kingston est déjà sur le ring et attend son adversaire.

Wade Barrett bat Kofi Kingston grâce au Bullhammer.
Après le match, Rhyno arrive et monte sur le ring. Il se met à regarder Wade Barrett...puis porte le Gore sur Kofi Kingston qui venait à l'instant de se relever ! Le champion intercontinental est stupéfait. Rhyno montre ensuite du doigt la ceinture IC. Barrett préfère s'en aller et brandit son titre sur la rampe.

Une coupure publicitaire est diffusée.

Le General Manager de Raw fait maintenant son entrée ! Vince McMahon s'avance jusqu'au ring car c'est maintenant le moment de savoir quelle est l'annonce de McMahon par rapport au match pour le titre de la RWF à New Year's Revolution. Le Chairman dit que comme les fans le savent, ce dimanche aura lieu le tant attendu premier PPV de l'année : New Year's Revolution. Il dit que l'un des principaux combats de l'événement opposera Stone Cold Steve Austin au Big Red Monster Kane pour le titre de la RWF. Il dit que normalement, il ne devrait pas être là ce soir sur le ring pour faire une annonce mais quelque chose l'a poussé à revoir ses plans. On nous diffuse une vidéo qui remontre la violente bagarre en dehors de l'arène entre Steve Austin et Kane la semaine dernière. McMahon dit qu'en se battant de cette manière aussi brutale, l'un d'entre eux aurait pu se blesser, voir même les deux. Le Chairman dit qu'il ne se soucie pas de leur santé car il s'en fout totalement mais avec une blessure, le match pour le titre de la RWF à New Year's Revolution aurait été contraint d'être annulé et ça, ça aurait pu être très mauvais pour le business. C'est pourquoi l'annonce de ce soir concerne le match de ce dimanche et concerne plus particulièrement Steve Austin car c'est lui qui a attaqué Kane en premier et qui a déclenché cette baston. Il dit qu'en guise de sanction, il va ajouter une stipulation spécifique au match au PPV. En effet, il ne s’agira plus que d'un simple match car à New Year's Revolution, si Steve Austin se fait disqualifier en utilisant par exemple une arme ou décompter à l'extérieur, il perdra non seulement le match par disqualification ou décompte de 10....mais il perdra aussi son titre de champion de la RWF qui reviendra à Kane !!!

Les flammes de l'enfer surgissent du sol et Kane fait son entrée ! Il s'avance jusqu'au ring et dit que cette nouvelle stipulation lui convient parfaitement et que Vince McMahon a pris la meilleure décision de sa vie. Vince McMahon rentre en backstage et Kane reste sur le ring car il affronte tout de suite Chris Jericho !

Kane bat Chris Jericho avec un chokeslam.
Jack Swagger et Zeb Colter sont arrivés en plein milieu du match et sont venus voir le combat de très près. Y2J a été quelque peu déconcentré par cela et a commis plusieurs erreurs. L'une d'entre elles lui sera fatale puisque Kane portera un chokeslam à Jericho pour le tombé victorieux.
Après le match, Kane repart en backstage et Swagger et son manager montent sur le ring. Colter fait un signe de la tête à son poulain et Jack porte une Gutwrench Powerbomb sur Jericho ! Zeb Colter demande à son poulain de le refaite. Jack Swagger s'exécute et porte à nouveau sa Gutwrench Powerbomb sur Y2J. Encore ?! Colter demande à Swagger de recommencer et le champion le fait. 3ème Gutwrench Powerbomb sur le membre de Fozzy ! Jack Swagger pose ensuite un pied sur le corps de Y2J et brandit son titre de champion heavyweight. Zeb Colter applaudit à côté.

Caméra sur le tableau qui officialise que Jack Swagger remettra son RWF Heavyweight Championship en jeu à New Year's Revolution contre Chris Jericho.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme du soir, un match entre Randy Savage et Jake Roberts à Tuesday in Texas 1991.

Bubba Ray bat Faarooq grâce à sa Bubba Bomb.

Nous sommes en backstage avec le champion hardcore de la RWF : Mick Foley. Ce dernier est en train de caresser sa ceinture avec Mister Socko. Dolph Ziggler et Big E Langston arrivent. Le show-off dit que depuis plusieurs semaines à Raw, ils n'ont pas arrêté de s'affronter et à chaque fois, l'un battait l'autre et inversement. Ziggler dit qu'il faut un vrai match avec une vraie victoire qui cette fois-ci désignera lequel des deux est meilleur que l'autre. Dolph Ziggler dit qu'il veut un combat contre Foley à New Year's Revolution, un match simple sans le titre hardcore en jeu car pour le moment, sa préoccupation n'est pas le titre mais l'homme qui le détient. Il veut montrer au monde entier qu'il est le show-off et qu'entre la génération des anciens et celle des jeunes stars, c'est cette dernière génération qui est supérieure. Il demande ce que Foley en dit. Mick Foley n'a pas arrêté de caresser son titre pendant que Dolph Ziggler lui parlait. Le champion s'arrête enfin puis regarde les deux hommes. Il dit qu'il est d'accord, ce dimanche il va voler le show et va corriger Ziggler en lui remémorant pourquoi on le surnomme « the hardcore legend ». Foley finit par dire « have a nice day » puis part.

Une promo sur New Year's Revolution est diffusée.

« Are you ready ? »

Road Dogg, Billy Gunn et X-Pac font maintenant leur entrée dans l'arène car comme promis, ils vont maintenant combattre dans un 3 vs 3.

D-Generation-X battent Primo, Epico & Gangrel après un X-Factor de Pac sur Gangrel.
Après le match, le theme song du Shield retentit et ces derniers font leur apparition tout en haut de l'arène, dans le public. Le Shield observe D-Generation-X et inversement.

On revoit ce qu'il s'est passé tout à l'heure entre Jack Swagger et Chris Jericho.

C'est maintenant l'heure du Main Event !

Steve Austin bat Ken Shamrock grâce à un Stone Cold Stunner.
Après le match, Kane fait son entrée puis se ramène avec une chaise. Steve Austin l'attend de pied ferme et lui fait signe de venir. Soudain, Austin se fait frapper par un coup de chaise de Ken Shamrock qui l'a attaqué par derrière ! Kane et Shamrock donnent alors des coups de chaise à tour de rôle sur le dos du champion qui est au sol. Après avoir bien matraqué Austin de coups, les deux hommes s'arrêtent et Ken Shamrock se met à célébrer. Cependant, Kane fait cavalier seul et assène un coup de chaise dans la face de Ken Shamrock ! La Big Red Machine va ensuite chercher la ceinture de la RWF, remonte sur le ring avec, la pose à terre entre ses jambes puis lève et redescend ses bras, faisant surgir des quatre coins du ring les flammes de l'enfer. Cet épisode de Monday Night Raw se termine sur l'image de Kane, debout, avec la ceinture entre ses jambes et Austin et Shamrock qui sont K.O par terre. Soyez au rendez-vous pour RWF New Year's Revolution ce dimanche 27 janvier !



The End.

Carte officielle de New Year's Revolution 2013 :

If Steve Austin is disqualified or count out, he loses the title / RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © vs Kane. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

RWF Heavyweight Championship, Jack Swagger © ( w/ Zeb Colter ) vs Chris Jericho. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

D-Generation-X ( Road Dogg, Billy Gunn, X-Pac ) vs The Shield ( Dean Ambrose, Seth Rollins, Roman Reigns ). [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

CM Punk vs Randy Orton. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vacant RWF Tag Team Championship, The Dudley Boyz ( Bubba Ray & D-Von ) vs The A.P.A ( Bradshaw & Faarooq ). [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mick Foley vs Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ). [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ryback vs Damien Sandow. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pré-show, Antonio Cesaro vs Goldust. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:39



Bienvenue à toutes et à tous pour ce Pré-Show de New Year's Revolution 2013 ! Matt Striker et Byron Saxton nous accueillent ce soir à Philadelphie dans l’État de Pennsylvanie. Ils nous rappellent que dans quelques instants, nous aurons un affrontement inédit pour ce pré-show qui verra une opposition entre Antonio Cesaro et Goldust. Les deux hommes parlent ensuite de la carte du show, notamment du match pour le titre poids lourds de la RWF.

Une promo sur la rivalité entre Jack Swagger et Chris Jericho est diffusée.

Chris Jericho est en zone d'interview avec Josh Matthews. L'interviewer lui demande comment il se sent juste avant de combattre dans un match contre le champion heavyweight de la fédération, Jack Swagger. Jericho dit qu'il a déjà détenu ce titre par le passé et il peut affirmer que la sensation est géante. Ce soir il n'est pas le champion mais il est le challenger et la pression sera sur les épaules de Swagger qui devra conserver son titre. Ce soir, Jack Swagger devra combattre contre Chris Jericho, Y2J, le king of bling bling, l'ayatollah of rock 'n' rolla, le best in the world in what he does...et le futur RWF Heavyweight Champion.

Caméra sur le tableau qui nous présente l'opposition entre D-Generation-X et The Shield. On voit une vidéo qui nous rappelle la rivalité entre les six hommes.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce que le combat suivant se fera en une chute.

Antonio Cesaro bat Goldust grâce à son Neutralizer. ( 5min44 )

Les commentateurs continuent à parler des matchs du PPV. Ils nous rappellent la carte complète du programme de ce soir.

On voit une vidéo qui nous rappelle la rivalité entre Stone Cold Steve Austin et le Big Red Monster Kane.

C'est la fin de ce pré-show.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

NEW YEAR'S REVOLUTION 2013.


Bienvenue à tous les fans de catch au monde ! Les pyros explosent dans l'arène et notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker nous accueillent ce soir à Philadelphie en Pennsylvanie pour RWF New Year's Revolution 2013 !!! Nos 3 commentateurs sont vêtu de leur plus beau costume et sont installés à leur table pour assurer les commentaires de ce PPV qui durera au total 3h. Lawler nous parle des matchs de la soirée en nous rappelant que Stone Cold Steve Austin défendra son titre contre Kane et que s'il se fait disqualifier ou décompter à l'extérieur, il perdra sa ceinture. Cole nous parle ensuite du combat 3 vs 3 ce soir qui opposera l'équipe composée de X-Pac, Road Dogg & Billy Gunn à l'équipe composée de Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns. Mais nous reparlerons de tout cela un peu plus tard dans la soirée car maintenant, place à l'action !

La cloche sonne et Howard Finkel est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant se disputera pour le RWF Heavyweight Championship ! Le premier homme à effectuer un tombé ou une soumission repartira de l'arène avec le titre de champion poids lourds.

Jack Swagger accompagné de Zeb Colter fait son entrée. Le champion met bien en évidence son titre de champion. Les lumières s'éteignent ensuite et une veste lumineuse apparaît dans le noir. Les feux d'artifices explosent et Chris Jericho fait son entrée ! Il s'avance jusqu'au ring et envoie sa veste dans le public. Howard Finkel nous présente le challenger et le champion. Jack Swagger remet ensuite son titre à l'arbitre qui le brandit. Le match peut désormais commencer.

Le match dure déjà depuis plusieurs minutes et le champion domine nettement son challenger. Jackou porte une soumission sur le bras de son adversaire au centre du ring. Jericho souffre mais demande au public de lui donner de la voix. Les fans se mettent alors à encourager Y2J en tapant dans leurs mains. Chris Jericho parvient à se relever, toujours pris dans la soumission, et donne des coups d'avant-bras dans la tête du champion. Swagger finit par lâcher son emprise et va se mettre dans un des coins du ring. Jericho prend son élan et fonce sur Swagger mais ce dernier contre en donnant un coup de coude en plein dans la face du challenger. Jackou monte ensuite sur la troisième corde, prêt à tenter un mouvement aérien, mais Chris s’appuie sur la 3ème corde, faisant trébucher Swagger. Chris Jericho rejoint son adversaire sur le haut du coin. Les deux hommes sont dans une position dangereuse, Swagger est assis sur la 3ème corde et Jericho est debout. OMG ! Hurricanrana de Chris Jericho sur Jack Swagger ! Le champion a littéralement volé dans les airs. Jericho tente directement un tombé. 1 … 2 … et dégagement du champion ! Jack Swagger se relève, Jericho se projette dans les cordes et lui porte un One-Handed Bulldog. Swagger est maintenant allongé au centre du ring et Chris Jericho s'élance. Lions....ET NON ! Jackou a mis ses genoux in extremis pour contrer la prise ! Jack Swagger réagit de suite et porte une Belly to Belly Suplex à Y2J. Le challenger roule jusqu'à près du coin. Jack Swagger se positionne alors au coin opposé, prend son élan et porte sa Swagger Bomb. Il tente un tombé mais le membre de Fozzy s'en dégage à 2. Jack Swagger traîne alors Jericho au centre du ring et lui prend le pied, il s'apprête à porter son Patriot Act sur Y2J, s'il y arrive, Jericho perdra à coup sûr le combat. Jack Swagger y va mais Jericho le surprend avec un roll-up ! 1 … 2 … Swagger se dégage ! Les deux hommes se relèvent en même temps à toute vitesse. Codebreaker porté par Chris Jericho sur Jack Swagger ! Mon dieu ! C'est terminé ! Jericho se couche sur le champion pour le tombé. 1 … 2 ...NONNNNN ! Le champion se dégage encore ! Jericho n'en croit pas ses yeux et demande à l'arbitre s'il n'y a pas eu 3. Jericho va relever Swagger mais ce dernier le surprend avec le Patriot Act ! Chris Jericho a son pied capturé et tordu par les puissantes mains de Swagger. Le challenger souffre terriblement et se retient de taper. Incroyable qu'il soit, il arrive finalement à attraper les cordes, faisant cesser cette douloureuse soumission. Jack Swagger est énervé et relève Y2J. Il est prêt à en terminer. Swagger soulève Jericho pour la Gutwrench Powerbomb. Mais Chris Jericho s'extirpe du finisher en passant par dessus l'épaule gauche du champion. Swagger se retourne et Jericho lui attrape les pieds pour le Walls ! C'est retourné ! Walls Of Jericho sur le champion au centre du ring. Va t-il abandonner ??? Jack Swagger hurle de souffrance. L'arbitre lui demande s'il souhaite abandonner. Chris Jericho quant à lui continue de mettre de plus en plus de pression dans la soumission. Zeb Colter monte alors sur le tablier. Il sort d'une de ses poches...un hamburger emballé ?! Colter balance alors l'hamburger dans la tête de Y2J et ce dernier lâche sa prise. L'arbitre n'a rien vu. Jericho va voir Zeb Colter et lui demande pourquoi il vient de faire ça. Colter descend du tablier. Jericho ramasse l'hamburger et le balance sur Colter. Jericho se retourne mais Jack Swagger porte une sorte de spear sur la jambe de Chris Jericho qui fait tomber ce dernier. Jack Swagger relève ensuite son adversaire. Gutwrench Powerbomb ! C'est terminé ! 1 … 2 … 3 ! Jack Swagger conserve son titre !
RWF Heavyweight Championship, Jack Swagger © ( w/ Zeb Colter ) bat Chris Jericho. ( 15min25 )
Après le match, Zeb Colter monte sur le ring et applaudit son poulain. Il donne à ce dernier l'hamburger emballé. Jack Swagger sort alors l'hamburger de son emballage et va le faire bouffer de force à Chris Jericho ! Jack Swagger célèbre ensuite sur le ring avec son titre et son manager.

On voit maintenant The Shield qui fait une promo en tenant eux-même la caméra. Les 3 hommes parlent de D-Generation-X en disant que ce soir, ils vont les exploser. Ils se mettent ensuite à analyser chacun des membres de DX, en parlant de leurs faiblesses. Ce soir, le shield bat DX. Croyez-les. Croyez en le Shield.

Le champion hardcore de la RWF, Mick Foley, fait maintenant son entrée ! Il est suivi par Dolph Ziggler, accompagné de Big E Langston. La cloche sonne et le match entre les deux hommes peut désormais débuter.

Match bien rythmé par les deux hommes, opposés par leur génération. On montre un replay où Dolph Ziggler a réussi à placer un sublime Ziggler Dropper sur Foley, enchaîné d'un tombé qui n'est arrivé que jusqu'au deux. De retour dans le match, le show-off est sonné dans les cordes et le champion hardcore en profite pour se jeter sur lui, faisant passer les deux hommes par dessus la 3ème corde. Foley relève Ziggler et tente de lui asséner un coup de coude mais Ziggler esquive et porte un saut chassé à l'hardcore legend. Ziggler relève Foley et le remet sur le ring. Il tente un tombé, qui n'arrive qu'à 2. Mick Foley est assis sur le ring, le show-off recule et en profite pour lui porter une rolling neck snap, autrefois utilisée par le regretté Mr.Perfect. Foley est au sol et Ziggler en profite pour narguer le public en faisant le poirier. Dolph va vers Mick qui commence à se relever. Il se moque de lui en lui donnant des petites claques sur la tête. Le champion hardcore n'a pas du tout apprécié et pousse son adversaire dans les cordes. Ziggler rebondit et est accueilli par un magnifique Samoan Drop de Foley. Ziggler est maintenant au sol et Mick Foley monte sur la 3ème corde. Il s'élance pour son Cactus Elbow Drop qui est très bien exécuté ! Il relève le show-off et oh mon dieu ! Il lui porte un dévastateur Stump-Puller Piledriver ! Foley tente le tombé sur un Ziggler qui paraît K.O. 1 … 2 ...dégagement de ce dernier ! Mick Foley veut en terminer et c'est pourquoi il sort Mister.Socko de sa poche ! Foley l'enfile et n'a plus qu'à attendre que Dolphy se relève pour lui porter. Soudain, Big E Langston monte sur le tablier et vient distraire le champion. Mick Foley se dirige vers Langston, tout en gardant une certaine distance, et les deux hommes commencent à se lancer des petites pics verbales. Pendant ce temps, Dolph Ziggler se relève et fonce sur Mick Foley. Heureusement, ce dernier a vu Ziggler arriver par derrière grâce au titantron et esquive. Dolph Ziggler finit du coup sa course en fonçant sur Big E Langston ! Ce dernier tombe alors par terre à l'extérieur du ring et Dolph Ziggler réalise sa boulette. Il se retourne et se prend une chaussette dans la bouche ! Mister Socko porté par Mick Foley sur Dolph Ziggler sur le ring ! Ce dernier essaye de résister et cherche désespérément une solution. Il en trouve une car il entraîne avec lui Foley dans les cordes. Foley se prend alors un coup de la guillotine et lâche sa prise. Dolph Ziggler revient à ses esprits et en profite pour porter son Zig Zag sur Mick Foley ! Il enchaîne avec le tombé : 1 … 2 … 3 ! Victoire du Show-Off !
Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Mick Foley. ( 8min10 )
Après le match, Dolph Ziggler célèbre sur le ring. Big E Langston arrive et....porte son Big Ending sur...Mick Foley ! Dolph Ziggler s'abaisse alors et crie à Foley «  I told you, i'm better than you ». Les deux heels continuent ensuite de célébrer.

Une coupure publicitaire présentant des produits divers de la RWF est diffusée.

La caméra filme maintenant quelques des plus beaux endroits de la ville où se déroule ce soir New Year's Revolution : Philadelphie.

De retour au PPV, Michael Cole est maintenant sur le ring. Cole nous dit que ce soir, nous sommes à New Year's Revolution. Mais ce soir, ce sera aussi Dance Year's Revolution ! Uniquement pour vous fans de catch, nous allons maintenant avoir un concours de danse avec les meilleurs performers de la RWF. Il nous demande de bien vouloir accueillir les participants suivants :

« Turn it up ! »

Scotty 2 Hotty is in the place baby ! Ce dernier s'avance jusqu'au ring comme à son habitude en dansant de manière ridicule. Il est ensuite suivi par les entrées de Brodus Clay, Rikishi et The Godfather.

Les quatre participants sont maintenant sur le ring et Michael Cole leur annonce qu'ils vont devoir faire une prestation de danse chacun à leur tour et que le public en sera le seul juge. L'arène est alors plongée dans une ambiance de discothèque et Rikishi commence à danser. Ce dernier, après quelques pas de danse très moyens, réussi à faire le grand écart ! Mais le soucis est qu'il n'arrive plus à se relever. Le public commence alors à rigoler et les trois autres superstars viennent l'aider à se remettre sur ses pieds. Cole lui demande s'il ne s'est pas fait trop mal et Rikishi répond que ça va. Place maintenant à Brodus Clay. Son theme song retentit et ce dernier danse comme à son habitude. Les fans prennent plutôt du plaisir à le regarder et certains applaudissent même la performance. Au tour maintenant de Scotty 2 Hotty. Ce dernier danse alors un petit peu et se met à effectuer le ver de terre. Soudain ! Les flammes de l'enfer explosent et le theme song de Kane retentit dans l'arène. Michael Cole, par peur, s'empresse de sortir du ring et de retourner à sa table des commentateurs. Le Big Red Monster s'avance jusqu'au ring, très décidé, et s'attaque aux 4 « danseurs » ! Il arrive facilement à les maîtriser. Il envoie Brodus Clay à l'extérieur avec un Big Boot. Il balance également Rikishi en dehors du ring à l'aide d'un coup de la corde à linge. Il ne reste plus que Scotty 2 Hotty et The Godfather sur le ring. Kane porte alors un chokeslam sur le Godfather ! Scotty 2 Hotty est effrayé et tente de s'enfuir du ring mais il se fait attraper par Kane qui semble sans pitié. Scotty finit par se prendre lui aussi un chokeslam. Les quatre danseurs sont maintenant K.O, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du ring. Kane lève ensuite ses bras puis les redescend, faisant surgir des quatre coins du ring les flammes de l'enfer. Était-ce un message pour Stone Cold Steve Austin ? Cela vient en tout cas d'annoncer la couleur pour le match de ce soir !

Nous sommes en zone d'interview avec Jack Swagger et Zeb Colter. Le toujours champion heavyweight de la RWF dit qu'il a battu Chris Jericho qui criait sur tous les toits qu'il allait devenir le nouveau champion. Cette victoire, il veut la dédier à sa grande personne mais aussi à son pays, l'Amérique. Il vient de prouver que quand on avait une philosophie de vie comme la sienne, on pouvait arriver à de grandes choses. Il dit qu'aujourd'hui, il y a une différence entre lui et tous les autres américains. Lui est champion poids lourds, les autres sont anonymes.

Randy Orton fait son entrée dans l'arène ! La vipère s'avance jusqu'au ring, très concentrée. Orton attend de pied ferme son adversaire qui finit par arriver lui aussi. CM Punk s'amène jusqu'au ring. C'est maintenant l'heure du match tant attendu entre les deux hommes. La cloche sonne !

Dès le début du combat, les deux rivaux se sont jetés l'un sur l'autre et ont déchaînés toute leur haine et leur colère. Le combat a débuté depuis maintenant quelques temps et les deux hommes sont sur la 3ème corde. CM Punk porte alors une souplesse à Orton du haut de la 3ème corde. Randy Orton rampe jusqu'aux cordes et s'en aide pour se relever. Punk vient vers lui et se met à lui donner des kicks dans la cuisse. Il lui en donne plusieurs et recule. Il prend son élan et court vers Randall mais ce dernier fait passer la straight-edge superstars par dessus la 3ème corde ! Randy Orton sort du ring et va chercher Punk. Ce dernier prend Randy et le projette dans les barricades. Il relève ensuite Randy et le remet sur le ring. CM Punk monte sur le tablier mais Randy Orton lui donne un coup de pied pendulaire. Orton attrape maintenant le chicago kid par la tête et le tire entre la deuxième et la troisième corde. L'Apex Predator porte son Spike DDT sur son adversaire. Randy Orton commence alors à devenir fou et effectue son enchaînement habituel sur Punk. Il lui porte un coup de la corde à linge, Punk se relève, puis un autre coup de la corde à linge, Punk se relève une nouvelle fois et tente un coup sur Orton qui esquive puis Punk rebondit dans les cordes et se prend un Powerslam de la vipère ! Randy Orton semble être prêt pour le fatidique RKO. CM Punk se remet sur ses pieds et Orton tente le RKO ! Mais Punk projette le legend killer dans les cordes et l'accueille avec un Swinging Neckbreaker. Il tente un tombé : 1 … 2 ...dégagement d'Orton. Il relève alors Orton et le projette dans un des coins. Il prend son élan et lui porte son Shining Wizard. Punk tente d'enchaîner avec son Bulldog mais Orton s'extirpe et porte le Combo sur Punk ! Orton se remet en place, prêt à retenter son RKO sur CM Punk qui est en train de se relever. Il y va...RK...non ! CM Punk prend Orton en roll-up ! 1 … 2 … dégagement d'Orton. Les deux hommes se relèvent en même temps et Punk lui envoie un énorme kick directement dans la nuque ! Randy Orton est sonné mais il reste debout. Punk le prend alors sur ses épaules. GTS Time ? GTS porté ! C'est terminé pour la vipère ! Le tombé : 1 … 2 ...NONN !!! Dégagement in extremis de Randy et Punk n'en croit pas ses yeux. Ce dernier commence à perdre patience. Le straight-edge savior se dirige vers les cordes et passe sur le tablier. Randy Orton se relève tout doucement. CM Punk s'élance ! Springboard clothesli....RKO de Randy Orton sur CM Punk in mid air !!! Oh my godness ! What a move ! Randy Orton effectue le tombé sur Punk : 1 … 2 … 3 ! Victoire de Randy Orton qui reproduit le même scénario qu'à Wrestlemania 27 !
Randy Orton bat CM Punk. ( 13min24 )

Caméra sur le tableau qui nous annonce que demain soir à Monday Night Raw, Vince McMahon aura une annonce à nous faire.

Une vidéo est diffusée et nous rappelle les différents défis qui ont eu lieu ces dernières semaines dans le cadre du tournoi pour les titres par équipes vacants.

La caméra filme maintenant les titres tag team qui sont disposés sur deux pupitres à l'extérieur du ring près de la table des commentateurs. Justin Roberts est sur le ring et nous annonce que le match qui suit se disputera pour les titres tag team vacants !

The A.P.A fait alors son entrée ! Bradshaw & Faarooq s'avancent jusqu'au ring et sont prêt à en découdre. Le theme song des Dudley Boyz retentit ensuite dans la salle. Les deux hommes arrivent eux aussi sur le ring. La cloche sonne et le match par équipe peut maintenant commencer !

Sur le ring, Bradshaw envoie plusieurs droites sur D-Von. Il le projette ensuite dans les cordes et l'accueille avec un Big Boot. Bradshaw fait ensuite le tag avec Faarooq et ce dernier s'empresse de tenter un tombé du D-Von qui est au sol. Ce dernier se dégage à 2. Les deux hommes se relèvent et Faarooq projette D-Von dans les cordes mais ce dernier se retient avec ces dernières. Faarooq fonce alors sur lui mais D-Von effectue un surpassement. Faarooq passe alors par dessus la 3ème corde et atterri alors sur le tablier. Faarooq réagit et donne un coup dans la face de D-Von qui revient au centre du ring. Pendant ce temps, Bubba Ray ,qui était dans son coin, fonce sur Faarooq ce qui fait chuter ce dernier à l'extérieur du ring. Bubba Ray va chercher Faarooq à l'extérieur et le remonte sur le ring. D-Von commence alors à matraquer Faarooq de coups de pieds. Il le relève et le projette dans le coin. D-Von fonce alors sur Faarooq et lui porte un spear dans le coin. Il recule puis recommence une deuxième. Il recule encore et va pour effectuer le spear dans le coin une 3ème fois mais Faarooq se pousse au dernier moment et D-Von vient s'encastrer l'épaule dans le poteau en acier. Faarooq attend que D-Von se retourne et lui porte un spinebuster. Il tente un tombé : 1 … 2 ...dégagement de D-Von ! Faarooq relève D-Von et le prend en position pour une suplex. Cependant, il n'arrive pas à décoller du sol le frère Dudley car ce dernier ne se laisse pas emporter. C'est finalement D-Von qui porte la suplex à Faarooq ! Les deux adversaires sont au sol et chacun de leur partenaire sont en train de se chauffer, les deux derniers voulant rentrer sur le ring. Faarooq rampe vers Bradshaw tandis que D-Von fait de même vers Bubba Ray. Le public commence à encourager la team A.P.A. Et ça y est ! Double tag ! Bradshaw et Bubba Ray rentrent en même temps à toute vitesse sur le ring et Bradshaw commence à enchaîner une série de droites sur Ray. Il le projette dans les cordes mais Ray retourne la projection, Bradshaw est donc projeté dans les cordes et est accueilli par un surpassement de Bubba Ray. Bradshaw se relève directement et envoie une corde à linge sur Bubba Ray mais ce dernier l'esquive en se baissant et attrape Bradshaw comme pour un Masterlock. Bubba Ray porte alors sa Bubba Bomb sur Bradshaw. Le frère Dudley commence à devenir chaud et fait le signe de la fin. Il relève Bradshaw et va faire le tag à D-Von. Les deux hommes se mettent chacun à leur post, it's time for the 3D ! Les deux hommes y vont mais soudain Faarooq surgit et fonce sur D-Von, faisant passer les deux hommes par dessus la 3ème corde !!! Bubba Ray tient toujours Bradshaw et ce dernier commence à envoyer des droits dans la face de Ray, ce qui fait lâcher ce dernier. Bradshaw se projette dans les cordes, esquive un coup de Bubba Ray, se projette à nouveau dans les cordes et oh mon dieu !!! Clothesline from Hell de Bradshaw sur Bubba Ray !!! Bradshaw se couche sur Ray pour le tombé : 1 … 2 … 3 ! Il y a eu 3 ! Le theme song de l'A.P.A retentit dans l'arène ! Nouveaux champions !
Vacant RWF Tag Team Championship, The A.P.A bat The Dudley Boyz. ( 9min17 )
Après le match, les tout nouveaux champions par équipe de la RWF célèbrent et se prennent dans les bras. Le public est fou de joie et Bradshaw & Faarooq brandissent leurs titres.

Josh Matthews est en zone d'interview et félicite les nouveaux champions par équipe pour leur victoire. Matthews nous demande maintenant de bien vouloir accueillir le champion de la RWF Stone Cold Steve Austin. Ce dernier arrive en buvant une bière. Josh lui dit que plus tôt dans la soirée, Kane est venu interrompre un concours de danse et a détruit tous les compétiteurs. Comment Steve Austin interprète cela ? Le champion répond que Kane a détruit 4 hommes il y a quelques moments. Est-ce que cela s'adressait directement à lui ? Bien sûr que oui mais il peut dire qu'il en a rien foutre que Kane détruise les superstars, si ça l'amuse. Le fait est que ce n'est pas lui qu'il a détruit et c'est justement ça qu'il doit faire s'il veut espérer devenir champion. Ce soir il va y aller direct, sans passer par quatre chemins. Il va se pointer sur le ring, botter le cul de Kane, conserver son titre et repartir comme il est venu : titre à l'épaule, bière à la main.

La caméra filme maintenant l'arène vue de l'extérieur.

Direction la table des commentateurs où les 3 hommes nous rappellent les résultats de la soirée. Jack Swagger a conservé son titre face à Chris Jericho, Dolph Ziggler a battu Mick Foley, Randy Orton a placé un RKO dans les airs pour défaire CM Punk et l'A.P.A a remporté les titres par équipe. Les commentateurs parlent maintenant du match tant attendu qui va suivre et non des moindres puisque l'équipe de The Shield va devoir faire face à une D-Generation-X fraîchement reformée. L'histoire de la rivalité, maintenant.

On voit une vidéo qui nous rappelle la rivalité entre le Shield et D-Generation-X.

« Are you ready ?! »

DX est bien présente ce soir à New Year's Revolution ! Road Dogg, Billy Gunn et X-Pac font leur entrée avec leur t-shirt de DX et leurs bâtons fluo. Les trois hommes sont sur le ring et Road Dogg présente DX comme à sa façon. Billy Gunn dit ensuite que ce soir, DX va évincer le Shield. X-Pac dit enfin que si nous ne sommes pas d'accord avec ça, ils ont deux mots pour nous : Suck it !

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD »

Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns arrivent par le public. Ils s'avancent jusqu'au ring et ont l'ait très décidé.

Alors que la cloche n'a pas encore sonnée, les 3 de DX et les 3 de Shield restent sur le ring et les deux teams s'approchent l'une de l'autre. Les six hommes se font alors face durant quelques secondes. Soudain, DX balance Shield à l'extérieur du ring, côté titantron. Road Dogg et Billy Gunn se projettent dans les cordes et s'élancent ensemble pour un double Suicide Dive sur Reigns et Rollins ! Dean Ambrose vient de voir l'action mais n'a pas vu X-Pac qui est debout sur la 3ème corde. Pac s'élance dans les airs avec un saut de l'ange et vient s'écraser sur Ambrose. Chaque team va ensuite dans son coin et la cloche sonne !

Légère domination du Shield durant le match. Les 3 heels effectuent le tag entre eux très régulièrement et mettent à mal Road Dogg sur le ring. Seth Rollins porte une clé de bras à Dogg sur le ring tout en alternant avec des coups de coude dans la nuque. Le public commence à taper dans leurs mains pour encourager Jesse James. Road Dogg arrive à se relever, en étant toujours pris dans la clé par Rollins. Dogg commence à mettre des coups dans l’abdomen de Rollins pour tenter de le faire lâcher. Rollins lâche alors mais c'est pour venir frapper la tête de Road Dogg sur le sol du ring. Seth Rollins traîne ensuite Dogg dans le coin et fait le tag avec Dean Ambrose. Ce dernier se met à donner des coups de genoux dans le dos de Road Dogg qui est assis. Ambrose allonge Dogg et lui porte un Jumping Elbow Drop. Il enchaîne avec un tombé mais Road Dogg se dégage à 1. Ambrose fait ensuite le tag à Roman Reigns qui va directement asséner plusieurs droits dans la face de Dogg qui est au sol. Il le relève et le projette dans le coin. Reigns fonce sur Dogg mais ce dernier met ses genoux en avant pour contrer. Il monte sur la deuxième corde et fait le signe de la croix de DX. Seth Rollins accourt sur le tablier et va droit sur Dogg mais ce dernier lui envoie un coup dans la face, qui fait tomber Rollins à l'extérieur. Roman Reigns profite de cette distraction pour tirer le pied de Road Dogg, le remettant sur le ring. Road Dogg se relève difficilement en s'aidant des cordes et Reigns fonce sur lui avec un coup de la corde à linge faisant passer Jesse James par dessus la 3ème corde ! Roman Reigns va chercher Dogg à l'extérieur et le remet sur le ring. Il tente un tombé : 1 … 2 ...Road Dogg se dégage ! Roman Reigns relève alors Dogg mais ce dernier surprend le membre du Shield avec son enchaînement de droite. Road Dogg se recule et fait une nouvelle fois le signe de la croix de DX et envoie un coup de la corde à linge qui met le géant Reigns au sol. Il se projette dans les cordes et porte sur Reigns son fameux Running knee drop. Il attend ensuite que Roman Reigns se relève et lui envoie un coup de pied dans l'abdomen. Dogg enchaîne directement avec son finish ! Pumphandle falling powerslam porté ! C'est peut-être déjà terminé ! Le tombé : 1 … 2 … et non ! Simplement deux ! Road Dogg va faire le tag à son ami Billy Gunn. Gunn projette Reigns dans les cordes mais ce dernier se retient et fait le tag à Seth Rollins. Rollins fonce alors sur Gunn mais ce dernier esquive et envoie un atémi sur le torse de Rollins. Ce dernier se dirige dans le coin et Billy Gunn le suit. Gunn se met alors à porter plusieurs atémis sur Rollins dans le coin. Il positionne ensuite Rollins sur la 3ème corde et monte sur cette dernière aussi. Les deux hommes sont dans une position très dangereuse et Billy Gunn tente une suplex sur Rollins ! Ce dernier ne se laisse pas emporter et finit même par contrer la prise en portant à Gunn une Front suplex qui fait que Gunn vient s'écraser à plat ventre sur le ring. Seth Rollins est toujours sur les cordes et se positionne dans l'autre sens. Billy Gunn sur le ring se relève et Seth Rollins s'élance et exécute un Moonsault Attack directement sur Mister Ass ! OMG ! What a move ! Seth Rollins se relève ensuite avec difficulté et va faire le tag à Dean Ambrose. Ce dernier se positionne dans le coin et observe Mr.Ass. Billy Gunn parvient à se relever et Dean Ambrose fonce sur lui et lui porte le Knee Trembler ! Autrefois utilisé par William Regal. Billy Gunn semble K.O et Dean Ambrose commence à narguer le public. Ambrose se dirige ensuite vers Gunn mais ce dernier le surprend avec un petit paquet ! 1 … 2 ...Dégagement de Ambrose ! Mais Billy Gunn enchaîne directement et porte son Fameasser sur Ambrose ! Billy Gunn a effectué la prise alors qu'il était épuisé. Il n'arrive du coup plus à se relever et ne peut aller faire le tag sur X-Pac qui ne demande qu'à rentrer sur le ring. Billy Gunn arrive finalement à faire le tag avec X-Pac qui est chaut bouillant ! X-Pac court à toute vitesse vers Dean Ambrose et lui envoie un Missile Dropkick ! Dean Ambrose se relève directement et se prend un autre Missile Dropkick. Il se relève encore et X-Pac le projette dans les cordes. Ambrose rebondit et est accueilli par un Swinging neckbreaker de la part de Pac ! Dean Ambrose se dirige dans le coin et X-Pac le suit et lui saute dessus. X-Pac applique alors à Dean Ambrose dans le coin le Bronco buster ! Dean Ambrose se dégage ensuite du coin en ayant toujours X-Pac sur ses épaules et tente de lui porter une Powerbomb. Cependant, X-Pac arrive à se dégager et envoie un Superkick dans la face d'Ambrose ! X-Pac fait ensuite le tag à Billy Gunn et ce dernier va porter le Sharpshooter à Dean Ambrose. Seth Rollins tente une intervention mais X-Pac et Road Dogg le font s'envoler par dessus la 3ème corde ! Road Dogg et X-Pac se mettent ensuite tous deux à une extrémité du tablier et sont prêt à sauter de part et d'autre sur Seth Rollins qui est à l'extérieur. Les deux hommes s'élancent et se sacrifient en venant tous deux prendre en sandwich Rollins et, par la même occasion, en se cognant. Billy Gunn porte toujours le Sharpshooter sur Dean Ambrose sur le ring et Ambrose lutte pour ne pas taper. Il rampe jusqu'au coin et Roman Reigns effectue le tag en tapant sur le dos d'Ambrose, mais Billy Gunn ne l'a pas vu. Gunn ramène alors Ambrose au centre du ring et continue à porter le Sharpshooter. Dean Ambrose ne peut plus résister et finit par taper ! Billy Gunn entend Dean Ambrose taper et casse la soumission et commence à célébrer ! Mais Dean Ambrose n'était plus l'homme légal, le match n'est donc pas terminé ! Roman Reigns est dans le coin et est en position. Le public crie et averti Billy Gunn. Ce dernier ne comprend pas et se retourne. SPEARRRRR porté par Roman Reigns sur Billy Gunn qui a littéralement été coupé en deux ! Le tombé : 1 … 2 … 3 ! Oui ! Oui ! Oui ! Mesdames et Messieurs, Billy Gunn vient de se faire river les épaules ! Le Shield gagne ce match !
The Shield ( Dean Ambrose, Seth Rollins, Roman Reigns ) bat D-Generation-X ( Road Dogg, Billy Gunn, X-Pac ). ( 24min35 )
Après le match, les six hommes sont épuisés. Roman Reigns va chercher Dean Ambrose et Seth Rollins et les 3 hommes repartent par le public. Billy Gunn est toujours K.O sur le ring et Road Dogg et X-Pac sont K.O à l'extérieur du ring.

On nous remontre la victoire plus tôt dans la soirée de Jack Swagger sur Chris Jericho.

On nous remontre la victoire de The Shield sur D-Generation-X il y a quelques instants de cela.

« FEED ... ME ... MORE ! »

Ryback fait maintenant son entrée car il va affronter Damien Sandow dans quelques instants, juste après une courte page de publicité.

Une coupure publicitaire présentant des tee-shirts de la RWF est diffusée.

De retour à Philadelphie pour New Year's Revolution. Ryback est sur le ring et scande des « Feed Me More ! » avec le public. Damien Sandow fait ensuite son entrée, micro à la main. Il reste sous le titantron et passe le bonjour à tous les incultes présents ici dans la salle qui se reconnaîtront. Il vient nous informer que ce soir, il n'y aura pas de combat entre lui et Ryback, tout simplement car il ne va pas combattre. Il dit que Ryback est une machine sans cerveau, un destructeur et lui il est tout le contraire, il est un intellectuel aimant s’atteler à la lecture et autres formes de divertissement très réfléchies. Il ne veut pas se salir en étant sur le même ring que Ryback, c'est pourquoi ce combat n'aura pas lieu. Damien Sandow lance ensuite un « You're Welcome » et rentre en backstage. Ryback est toujours sur le ring et est très frustré de ne pas avoir pu combattre ce soir et commence à crier « Come on Sandow ! » « Come on ! »

De retour en backstage avec le champion intercontinental Wade Barrett qui est en train de marcher. Josh Matthews arrive et lui demande s'il a deux secondes à lui accorder. Il lui demande s'il n'est pas frustré de ne pas avoir de combat ce soir à New Year's Revolution alors qu'il est un champion. Wade Barrett répond qu'il l'est un peu c'est vrai mais il faut prendre en compte le fait qu'il a battu tout le roster de la RWF. Il a conservé son titre IC plusieurs fois, il l'a perdu mais il l'a de suite récupéré. Il ne voit donc pas qui il aurait pu combattre ce soir, personne n'est vraiment à sa hauteur. Josh Matthews remercie ensuite Barrett pour son temps et le champion continue de marcher. Il franchit à un moment une porte mais il se prend un coup de chaise dans la nuque par ...Rhyno !!! Rhyno frappe alors l'anglais de plusieurs coups de chaise puis se couche sur Wade pour exécuter un tombé. Un arbitre arrive à toute vitesse et effectue le compte : 1 … 2 … 3 ! Deuxième changement de titre de la soirée ! Rhyno est le nouveau champion intercontinental ! Ce dernier récupère ensuite le titre puis repart tranquillement sans dire aucun mot.

A la table des commentateurs, Jerry Lawler est surpris de ce changement de titre qui n'était pas prévu. Michael Cole qualifie ensuite cette soirée comme exceptionnelle. Matt Striker nous parle ensuite du Main Event du PPV, un match entre Stone Cold Steve Austin et Kane pour le titre de la RWF avec comme stipulation qui est qu'en cas de disqualification ou de décompte extérieur de Steve Austin, le titre reviendra à Kane.

Une vidéo est diffusée et nous rappelle la rivalité entre Stone Cold Steve Austin et Kane.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant se disputera pour le RWF Championship. Si Steve Austin est disqualifié ou décompté à l'extérieur, il perdra son titre.

Kane fait alors son entrée. On revoit son attaque plus tôt dans la soirée sur Scotty 2 Hotty, Rikishi, Brodus Clay et The Godfather. Le bruit de vitres cassées retentit ensuite car le champion de la RWF Stone Cold Steve Austin arrive dans l'arène. Il s'avance jusqu'au ring avec son titre sur son épaule et ses bières. Justin Roberts nous présente ensuite le challenger et le champion. Austin remet son titre à l'arbitre qui le brandit et le match peut désormais débuter !

Les deux hommes sont fatigués après plusieurs minutes de match. Ils sont tous les deux debout, au centre du ring, face à face et Steve Austin envoie la première droite sous les « YEAH » du public. Le Big Red Monster Kane répond avec une droite sous les « BOUH » des fans. Les deux hommes s'échangent alors plusieurs droites ainsi et Kane finit par prendre l'avantage. La Big Red Machine projette le champion dans le coin du ring et fonce sur lui avec un coup de la corde à linge. Il le projette dans le coin opposé et lui porte à nouveau une corde à linge à toute vitesse. Les deux hommes reviennent au centre du ring et Kane porte son Sidewalk Slam sur Austin. Kane se dirige ensuite vers le coin et monte sur la 3ème corde. Il attend qu'Austin se relève et s'élance pour sa Flying Clothesline mais Steve Austin esquive et Kane s'écrase sur le ring. Steve Austin se dirige vers Kane et lui porte un violent Texas Piledriver. Austin enchaîne avec le tombé mais Kane se dégage à 2. Steve Austin attend à nouveau que Kane se relève et lui envoie un coup de pied dans l'abdomen. Il le prend par la tête et tente un Stone Cold Stunner mais Kane le pousse dans les cordes, Austin rebondit mais se prend directement un Big Boot et tombe à l'extérieur du ring. Le public commence à se lever, mais pourquoi ? Kane monte sur la 3ème corde ! Steve Austin, toujours à l'extérieur, se relève et Kane s'élance dans les airs pour sa Flying Clothesline magnifiquement exécutée sur le champion ! Les deux hommes sont K.O et l'arbitre commence le décompte à l'extérieur. 1 … 2 … 3 … 4 les deux hommes sont sur leurs genoux 5 … 6 … 7 les deux hommes sont debout 8 ...les deux hommes remontent sur le ring ! Steve Austin est dans le coin et Kane lui fonce dessus mais le champion lève son pied pour contrer Kane. Austin monte sur la 2ème corde et effectue une descende du coude sur Kane qui était abaissé. Steve Austin remonte sur la 2ème corde et s'élance pour une autre descente du coude mais Kane l'attrape à la volée par la gorge ! Kane élève Austin pour le chokeslam mais ce dernier se dégage, coup de pied dans l'abdomen de Kane, il tente le Stunner mais Kane se dégage et prend Steve Austin en étranglement ! Chokeslam ! Chokeslam ! Chokeslam ! Kane fait directement le tombé sur Steve Austin : 1 … 2 ...Steve Austin relève son épaule ! Kane n'y croit pas et commence à changer de visage. Il se relève et fait le signe de décapitation, signifiant qu'il veut en terminer. Steve Austin se relève et Kane le prend sur son épaule pour le tombstone....mais Steve Austin se dégage et porte un Stone Cold Stunner sur Kane !!! Terminé ! Le tombé : 1 … 2 … Incroyable ! Kane se relève aussi ! Quel match ! Tout repart de 0, un finish partout à l'heure actuelle et le match se poursuit. Kane est au sol et Steve Austin se projette dans les cordes. Il avance en faisant des doigts d'honneur et effectue un Elbow Drop. Steve Austin se relève et se projette à nouveau dans les cordes, même scénario, il fait des doigts d'honneur et effectue un deuxième Elbow Drop. Steve Austin en effectue un 3ème mais Kane le choppe par la gorge ! Kane se relève, toujours en tenant Austin en étranglement, et tente un autre chokeslam mais Austin se dégage encore et pousse Kane sur l'arbitre qui tombe K.O. Les deux hommes se projettent ensuite chacun dans les cordes et se portent un double coup de la corde à linge. Les deux hommes sont K.O au sol. Tout le monde est K.O sur ce ring ! Soudain un theme song retentit dans l'arène....et c'est celui de Ken Shamrock ! Ce dernier arrive avec une chaise à la main ! Ken Shamrock attend qu'Austin se relève et lui assène un coup de chaise dans le crâne. Kane se relève ensuite et se prend aussi un coup de chaise en pleine tête. Shamrock rentre ensuite en backstage sous les hués du public et laisse les deux hommes pour mort au centre du ring. Quelques dizaines de secondes s'écoulent et les deux adversaires se relèvent petit à petit, difficilement et en même temps. Soudain de nulle part et d'un geste réflexe, Steve Austin porte son Stone Cold Stunner sur Kane ! Le champion tombe sur le corps du Big Red Monster et l'arbitre rampe pour effectuer le tombé : 1.......2..........3 ! Malgré un laborieux tombé, l'arbitre a bien compté trois ! Stone Cold Steve Austin conserve le RWF Championship au terme d'un match époustouflant !
RWF Championship / If Steve Austin is disqualified or count out, he loses his title, Stone Cold Steve Austin © bat Kane. ( 19min45 )
Après le match, l'arbitre vient remettre le titre à Steve Austin qui a le crâne en sang. Ce dernier réalise au bout de quelques secondes qu'il vient de gagner le match. Son premier réflexe est d'aller chercher des bières. Il remonte sur le ring et boit ses bières sur les cordes avec son titre. Le champion revient sur le ring et remercie l'arbitre pour avoir effectué le compte à temps avant de lui porter un Stone Cold Stunner ! Le champion n'a pas dû apprécier le coup de chaise qu'il a reçu de la part de Ken Shamrock et l'arbitre a fait les frais de la colère du Rattlesnake. Steve Austin finit par faire un doigt d'honneur à la caméra et New Year's Revolution 2013 se termine sur cette image. Merci à tous de nous avoir suivi.

The End.



avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:39

Raw du 28 Janvier 2013.


Bienvenue à tous pour RWF Monday Night Raw ! Nous sommes accueillis par notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker à Louisville dans le Kentucky et ces derniers parlent directement du PPV d'hier soir : New Year's Revolution. Ils nous rappellent les résultats de cette soirée qui a été juste magique. Michael Cole nous dit ensuite que dans quelques instants, Vince McMahon viendra sur le ring pour faire son annonce.

Howard Finkel est sur le ring et la cloche sonne. Il nous annonce que le match suivant se disputera pour les RWF Tag Team Championship !

RWF Tag Team Championship, The A.P.A © bat The Dudley Boyz grâce à une Clothesline from hell de Bradshaw sur D-Von.
Après le match, les toujours champions par équipe de la fédération célèbrent avec les fans.

On voit ensuite une vidéo qui récapitule les meilleurs moments de New Year's Revolution 2013.

Justin Roberts est maintenant sur le ring. Il nous demande d'accueillir comme il se doit le président de la RWF et General Manager de Raw : Mister McMahon. Ce dernier arrive sous une ovation. Le chairman est vêtu d'un beau costume comme à son habitude et arrive jusqu'au ring. Il commence son discours avec un « WAHOU ». McMahon dit que New Year's Revolution était juste énorme. C'est ça que l'on aime voir à la RWF, de l'action, du catch dans toute sa splendeur. C'est un plaisir pour lui d'être ce soir ici et il souhaite faire une annonce. Comme nous le savons, il est le General Manager de Raw et donc le seul gérant direct du show. Il s'est dit qu'il était arrivé à un stade où tout ce travail était impossible à faire tout seul, surtout à son âge. C'est pourquoi il a réfléchi à la possibilité d'être accompagné de quelqu'un qui l'aiderait à gérer Raw. Quelqu'un qu'il nommerait comme Co-GM de Monday Night Raw. Cette personne en question, il l'a déjà choisie. C'est quelqu'un en qui il a confiance et avec qui il est très proche. Il ne va pas faire durer le suspense plus longtemps. Ladies and Gentlemans, veuillez bien accueillir le désormais Co-GM de Monday Night Raw …..

« Here comes the Moneyyyyyyy »

C'est Shane McMahon ! Le fils de Mister McMahon ! Quelle surprise ! Shane McMahon reçoit une ovation et s'avance jusqu'au ring. Il vient faire un câlin à son père puis ce dernier lui passe le micro. Shane McMahon parle alors et demande si les fans vont bien. Co-GM de Monday Night Raw, c'est donc le statut qu'il détient maintenant. Il dit qu'il est très content que son père lui ait proposé cela et il s'est fait une joie d'accepter. Ça faisait longtemps qu'il n'avait plus mis les pieds ici mais il avait dit qu'il reviendrait. Il dit qu'il va faire de son mieux pour pouvoir remplir toutes les compétences requises pour être un bon manager général. Il dit que les semaines à venir vont être pleines de surprises car il a déjà quelques idées et il en a une qui concerne directement RWF Elimination Chamber 2013, le prochain grand événement sur le calendrier des PPV de l'année. Il dit qu'il présentera son idée plus tard dans la soirée mais en attendant, place au show et laissons les superstars se taper dessus ! Shane McMahon sert ensuite la main de Vince McMahon. Les deux hommes ne sont désormais plus père et fils mais associés au post de GM.

Caméra sur la tableau qui nous rappelle alors que Shane McMahon fera ce soir une annonce par rapport au PPV Elimination Chamber.

Une coupure publicitaire présentant des produits de la RWF est diffusée.

Heath Slater arrive sur le ring. Il commence à parler et dit que hier soir il n'était pas booké pour New Year's Revolution. C'est inadmissible, personne ne peut se passer du One Man Band. Ce soir il va rectifier cette erreur et il lance un open challenge à une superstars dans les vestiaires Baby !

Vader bat Heath Slater grâce à son Vadersault.

En backstage avec Chris Jericho qui parle avec Alex Riley. Jack Swagger et Zeb Colter arrivent ensuite et Riley part. Swagger montre à Y2J son titre et lui dit qu'il est toujours le champion. Jericho devait soit disant lui prendre le titre mais le fait est qu'il a échoué. Chris Jericho dit que c'est vrai mais si il avait une autre chance pour la ceinture, il promet qu'il ne laisserait pas passer cette deuxième chance. Shane McMahon arrive ensuite et dit à Chris Jericho qu'il a eu sa chance à New Year's Revolution et qu'il n'a pas su bien l'utiliser. Ce soir, il n'y aura pas de deuxième chance mais il a un combat pour lui encore plus intéressant. Chris Jericho vs … Zeb Colter ! Ce soir ! Jericho sourit et dit à Shane que c'est une TRES bonne idée. Jack Swagger et son manager sont dégoûtés puis s'en vont.

« Did you know it ?! » : New Year's Revolution a réalisé une audience record de 4.21, ce qui est supérieur aux précédents PPVs tels que Armageddon qui a réalisé une audience de 3.99 ou encore Survivor Series qui a fait 3.97 d'audience.

Caméra sur le tableau qui nous rappelle que dans quelques instants, Chris Jericho fera face à Zeb Colter.

Evan Bourne arrive maintenant sur le ring ! Ce dernier fait son retour à Monday Night Raw après plusieurs semaines d'absence.

Wade Barrett bat Evan Bourne grâce au Bullhammer dans un match très rapide.

On nous annonce que le Shield viendra parler sur le ring dans quelques instants.

Interview Zone avec Stone Cold Steve Austin. Josh Matthews lui demande qu'est-ce qu'il compte faire au vu de l'intervention de Ken Shamrock la nuit dernière. Le toujours champion dit qu'à New Year's Revolution, Shamrock a tenté de le faire perdre. Ce soir, c'est Ken Shamrock qui combattra dans un match et il promet qu'il va lui rendre la monnaie de sa pièce. Steve Austin dit qu'il va botter le cul de Ken Shamrock and that's the bottom line cause Stone Cold said so !

Jack Swagger et Zeb Colter font maintenant leur entrée. Les deux hommes sont sur le ring et Jack Swagger dit que la décision de Shane McMahon est honteuse. Zeb Colter dit qu'il n'est pas un catcheur, il est juste un retraité de l'armée, un homme à qui on doit le respect car il a dédié sa vie à l'Amérique. Les deux hommes continuent à se plaindre mais le theme song de Chris Jericho vient les couper.

Chris Jericho bat Zeb Colter ( w/ Jack Swagger ) par décompte à l'extérieur.
Alors que Jericho se jouait de son adversaire sur le ring, Jack Swagger est venu tirer son manager à l'extérieur du ring. Zeb Colter est ensuite resté à l'extérieur et s'est laissé compter par l'arbitre. Chris Jericho demande ensuite aux deux hommes de revenir sur le ring mais ces derniers ne s'exécutent pas. L'arbitre déclare alors Chris Jericho vainqueur par décompte extérieur.
Après le match, Y2J commence à célébrer mais Jackou monte sur le ring et l'attaque par derrière. Zeb Colter monte à son tour sur le ring et sort de sa poche un hamburger emballé. Les deux hommes tentent de faire avaler à Jericho l'hamburger mais ce dernier ne se laisse pas faire et commence à prendre l'avantage. Y2J finit par porter son codebreaker sur Swagger. Zeb Colter tente ensuite de s'enfuir mais le king of bling bling l'attrape et se saisit de l'hamburger. Chris Jericho finit par faire avaler de force l'hamburger à Colter. Chris Jericho célèbre ensuite avec les fans.

On revoit ce qu'il s'est passé plutôt dans la soirée entre Vince McMahon et Shane McMahon.

On revoit maintenant la victoire du Shield sur D-Generation-X hier soir à New Year's Revolution.

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD »

The Shield fait son entrée. Les 3 hommes arrivent comme à leur habitude par le public. Ils sont maintenant sur le ring et Seth Rollins prend la parole. Il dit que comme ils le répétaient à chacune de leur apparition, ils allaient laisser une empreinte à la RWF, une trace de leur passage. Ils avaient dit qu'ils allaient battre la DX et ils l'ont fait. Dean Ambrose parle ensuite et dit que D-Generation-X se sont bien défendu mais leurs longues années de carrière ont pesé dans la balance et il faut se rendre à l'évidence que les projecteurs ne sont plus rivés sur eux. C'est une nouvelle époque qui débute, une époque où le talent peut enfin s'exprimer, une époque de jeunes loups, une époque pour le Shield. Roman Reigns dit que justice a été faite hier soir, le Shield est venu, a vu et a vaincu. Reigns se moque ensuite de DX en imitant leurs catch-phrases.

« Are you ready ?! »

Le theme song de D-Generation-X retentit dans l'arène et X-Pac, Billy Gunn & Road Dogg arrivent sous le titantron ! Les 3 hommes se dirigent en courant jusqu'au ring et une bagarre éclate entre les six hommes ! On peut assister sur le ring à trois affrontements : Roman Reigns contre Billy Gunn, Seth Rollins contre X-Pac et Road Dogg contre Dean Ambrose. Après plusieurs secondes de bagarre, le Shield prend l'avantage et les New Age Outlaws sont balancés à l'extérieur du ring ! X-Pac est seul sur le ring et est entouré du Shield. Les 3 heels commencent alors à tabasser Pac. Le Shield relève ensuite X-Pac et lui porte la Triple Powerbomb.
Roman Reigns reprend ensuite un micro et dit que le Shield est en puissance et les semaines qui vont venir verront l'ascension de leur clan. Seth Rollins finit par dire « Believe in that, Believe in the Shield ». Les trois hommes repartent ensuite par le public et laissent K.O à l'intérieur/l'extérieur du ring D-Generation-X.

On nous présente ensuite des tweets qui montrent l'avis des fans quant à New Year's Revolution. L'univers de la RWF est unanime sur le point que le PPV était excellent.

Vince McMahon est dans son bureau et parle au téléphone. Ryback arrive et commence à renifler. McMahon raccroche et regarde Ryback. Ce dernier lance un « Feed Me Sandow ». Le GM de Raw dit qu'il tombe bien car justement ce soir, il va pouvoir enfin affronter Damien Sandow en un contre un et ce dernier ne pourra pas refuser le match sous peine de sanction. Ryback semble satisfait puis repart.

CM Punk & Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) battent Randy Orton & Mick Foley grâce à un Zig Zag de Ziggler sur Orton.
Après le match, Big E Langston monte sur le ring puis porte son Big Ending sur le champion hardcore. CM Punk, Dolph Ziggler et Big E Langston se brandissent ensuite mutuellement les bras sur le ring tandis que Randy Orton et Mick Foley sont au sol.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Le match qui est diffusé ce soir est un affrontement entre Razor Ramon et Dean Douglas pour le WWF Intercontinental Championship lors de In Your House 4 : Great White North.

Damien Sandow fait maintenant son entrée. Ryback arrive ensuite et a l'air très énervé. La cloche sonne est le match entre les deux hommes peut débuter.

Ryback bat Damien Sandow par disqualification après que ce dernier lui ait asséné un Low-bow.
Ryback s’apprêtait à porter sa prise de finition sur le Self-Professed mais ce dernier a donné un coup dans les parties intimes de Mr.Feed Me More, causant la victoire de ce dernier par disqualification.
Après le match et malgré sa défaite, Damien Sandow célèbre et fait la roue. Il s'en va mais Ryback, très énervé, le suit. Ryback commence ensuite à tabasser Sandow sur la rampe ! Oh mon dieu ! Ryback prend Sandow sur ses épaules. Il recule, prend son élan et … SHELL SHOCKED SUR LA RAMPE ! Damien Sandow est détruit et Ryback va sous le titantron et scande plusieurs « Feed Me More ! ».

Le tout nouveau champion intercontinental, Rhyno, marche en backstage. Il sera en action juste après la coupure publicitaire.

Une coupure publicitaire présentant des T-Shirts à l'effigie de Stone Cold Steve Austin est diffusée.

Rhyno bat The Miz grâce au Gore.

On revoit le shell shocked de Ryback sur Damien Sandow il y a quelques instants de cela.

Stone Cold Steve Austin fait maintenant son entrée et vient s'installer à la table des commentateurs.

Ken Shamrock bat Kane en le faisant soumettre sur le Ankle Lock.
Après le match, Ken Shamrock commence à provoquer Steve Austin, notamment en lui faisant le signe de la ceinture autour des hanches. Le champion se lève ensuite de son siège et s'approche de Shamrock. Les deux hommes commencent ensuite à s'insulter verbalement et Shamrock lui fait bien comprendre qu'il s'intéresse à son titre.

Nous sommes maintenant devant la porte de l'infirmerie de Raw avec Josh Matthews. Ce dernier nous informe que Damien Sandow est actuellement dans la salle et que le médecin l’ausculte pour savoir s'il n'a pas subit de blessure suite au Shell Shocked de tout à l'heure. Nous vous tiendrons au courant dès la semaine prochaine.

La caméra filme maintenant le ring sur lequel figure une table recouverte d'un drap. Shane McMahon fait ensuite son entrée. Le désormais Co-GM de Monday Night Raw demande aux fans si ils ont passé une bonne soirée. Il dit qu'en tout cas, il adore son nouveau job. Il a dit tout à l'heure qu'il allait présenter son idée car dans 4 semaines, ce sera l'épisode numéro 2 d'In You House, à savoir Elimination Chamber. Il l'annonce désormais que cette année, il y aura deux Elimination Chamber Match. L'un se disputera pour le RWF Heavyweight Championship actuellement détenu par Jack Swagger et l'autre se disputera pour le RWF Championship actuellement détenu par Stone Cold Steve Austin. Cependant, il a décidé que cette année, il n'y aurait pas de simples matchs de qualification pour déterminer les douze hommes qui entreront dans ces deux Chamber. Il a décidé que ces 12 hommes seraient déterminé par le hasard absolu. Shane McMahon se dirige ensuite vers la table puis retire le drap qui la recouvre. On peut alors une découvre une boîte carrée avec un trou pour y mettre sa main. Shane nous dit qu'il a appelé cette boîte la « Mystery Box ». Cette boîte mystère contient des boules dans lesquelles se trouvent un papier. Sur ces papiers sont inscrit soit « Elimination Chamber for the RWF Championship » soit « Elimination Chamber for the RWF Heavyweight Championship ». Comme nous l'avons sans doute compris, cette année les superstars devront tirer une boule au hasard qui les conduira dans l'un des deux Elimination Chamber Match. Cette année, chacun a sa chance d'être à Elimination Chamber et seul le hasard composera la liste des 12 hommes. Le theme song de Shane McMahon retentit ensuite puis la caméra filme la « Mystery box ». Raw se termine sur cette image.

The End.

avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:40


Raw du 04 Février 2013.


Bienvenue à toutes et à tous pour Monday Night Raw ! Nous sommes à Richmond dans l'État de Virginie et nos commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker nous souhaitent la bienvenue. Nous sommes actuellement sur la route qui conduit au prochain grand événement proposé par la fédération : Elimination Chamber.

La « Mystery Box » est d'ailleurs sur le ring. Ken Shamrock fait d'ailleurs son entrée. Il arrive jusqu'au ring et se munit d'un micro. Il regarde durant un temps la boîte mystère puis y plonge sa main à l'intérieur. Il en ressort une boule puis la regarde. Il dit qu'il pourrait être la première superstars à savoir dans quel Elimination Chamber Match il sera mais justement, il ne veut être dans aucun des deux. Ken Shamrock remet alors la boule à l'intérieur de la boîte. Il dit qu'il ne veut pas tirer une boule et il ne veut pas avoir une chance pour un titre, du moins dans cette structure démoniaque. S'il dit ça, ce n'est pas par peur car le « Most Dangerous Man in the World » ne craint rien mais c'est car il veut affronter Stone Cold Steve Austin, pour le titre, en un contre un.

Kane fait ensuite son entrée. Le Big Red Monster arrive jusqu'au ring et dit que Ken Shamrock n'est pas le seul à vouloir ceci. Lui aussi veut affronter Stone Cold Steve Austin pour le titre. Il rappelle que si à l'heure qu'il est, il n'est pas champion c'est parce que Ken Shamrock est venu intervenir dans son match à New Year's Revolution. Il dit que Shamrock se surnomme le « Most Dangerous Man in the World » mais lui il est le « Most Dangerous Machine in the World » et il ne sait pas ce qui le retient de donner une raclée à Shamrock.

La tension entre les deux hommes commence à augmenter et ces derniers sont à deux doigts de se battre. Le theme song de Shane McMahon résonne dans l'arène et ce dernier arrive en compagnie de Mister McMahon. Les deux GM de Raw demandent aux deux hommes de se calmer. Shane et Vince sont maintenant sur le ring. Shane McMahon dit que c'est lui et son père seuls qui décident de qui a le droit à tel match. Et pour l'instant, tout ce qu'il peut dire c'est que Stone Cold Steve Austin a le droit à un match contre Ken Shamrock, vu que ce dernier est intervenu dans son match de championnat à New Year's Revolution. Il dit que ce match va d'ailleurs avoir lieu ce soir dans notre Main Event et Kane en sera l'arbitre spécial !

Vince McMahon dit ensuite que ce n'est pas une bonne idée car Kane ne sera pas un arbitre impartial. Shane dit qu'il n'avait pas pensé à ça. Shane commence alors à chuchoter dans l'oreille de son père et ce dernier a l'air d'accord avec ce que lui chuchote Shane. Vince dit ensuite que Shane vient de lui soumettre une excellente idée. Ce soir dans notre main event, nous assisterons à un Triple Threat Match ! Stone Cold Steve Austin ….. vs ….. Kane ….. vs ….. Ken Shamrock ! Ce match ne sera pas pour le titre mais l'enjeu sera encore plus intéressant : Si Kane ou Ken Shamrock gagne, alors il affrontera Stone Cold Steve Austin pour le titre à Elimination Chamber. En revanche, si c'est Steve Austin qui gagne, c'est lui qui choisira s'il affrontera Kane ou Ken Shamrock pour son titre à Elimination Chamber !

Shane McMahon dit ensuite que comme nous l'avons compris suite à cette annonce, l'Elimination Chamber Match qui à la base était pour le titre de la RWF devient désormais un Elimination Chamber pour désigner le challenger n°1 au titre de la RWF pour après le PPV Elimination Chamber. Le père et le fils souhaitent ensuite une bonne soirée aux fans mais aussi et surtout bonne chance à Kane et à Ken Shamrock pour le match de ce soir. Shane McMahon prend ensuite la « Mystery box » et les deux GM rentrent en backstage. Kane et Ken Shamrock se fixent ensuite sur le ring et chacun dit à l'autre que c'est lui le vainqueur ce soir.

Caméra sur le tableau qui nous rappelle alors le main event de ce soir : Stone Cold Steve Austin vs Kane vs Ken Shamrock.

Une coupure publicitaire présentant des T-Shirts de la RWF est diffusée.

De retour à Raw et place à la division tag team avec Rey Mysterio & Sin Cara qui font leur entrée. The Shield arrive ensuite par le public. Dean Ambrose et Seth Rollins montent sur le ring tandis que Roman Reigns reste à l'extérieur.

Dean Ambrose & Seth Rollins ( w/ Roman Reigns ) battent Rey Mysterio & Sin Cara après un Knee Trembler d'Ambrose sur Sin Cara.
Après le match, Roman Reigns monte sur le ring et le Shield commence à passer à tabac Sin Cara. Son partenaire, Rey Mysterio, vient l'aider mais il se fait aussi mettre au sol. Le Shield relève ensuite Mysterio et lui porte la Triple Powerbomb. Les trois hommes relèvent Sin Cara et lui porte la Triple Powerbomb à lui aussi. Les deux luchadors sont K.O et les trois membres du Shield commencent à se brandir mutuellement les bras sous les hués des fans.

On revoit maintenant le monstrueux Shell Shocked de Ryback sur Damien Sandow sur la rampe la semaine dernière.

Nous sommes dans l'infirmerie de Raw avec Josh Matthews et le médecin. Matthews demande dans quel état se trouve actuellement Damien Sandow qui s'est violemment cogné contre de l'acier. Le médecin dit qu'il a ausculté Damien Sandow la semaine dernière et les résultats de l'analyse sont formelles. Damien Sandow souffre d'une sérieuse blessure à la colonne vertébrale et ce dernier ne pourra plus combattre sur le ring durant plusieurs semaines, si ce n'est plusieurs mois. Josh Matthews remercie le médecin pour son temps.

CM Punk bat Mick Foley grâce à son GTS.

« Did you know it ?! » : Monday Night Raw est le programme hebdomadaire le plus ancien à la télévision américaine avec plus de 1 000 épisodes, ce qui dépasse « Lassie » ou encore « Gunsmoke ». Le public le plus fréquent de Raw sont les hommes entre 15 et 24 ans.

Caméra sur le tableau qui nous annonce que le champion heavyweight de la fédération, Jack Swagger, combattra ce soir dans un Gauntlet Match.

Heath Slater est maintenant sur le ring. Ce dernier est énervé et demande que l'on coupe sa musique. Le One Man Band dit que la manière dont il est utilisé est minable. Il dit qu'il est la superstars la plus importante de cette compagnie. Sans lui, la RWF ne serait rien. Il dit qu'il est un homme qui vaut plus que de l'or. Or avez-vous dit ? Goldust fait son entrée et vient couper le speech du rocker. Un match entre les deux hommes est à suivre.

Goldust bat Heath Slater après lui avoir porté son Final Cut.

La caméra filme maintenant la « Mystery box » en zoom. La caméra dé-zoom et nous constatons que nous nous trouvons dans le tout nouveau bureau de Shane McMahon. Ce dernier contemple cette pièce qui n'est destinée que à lui. Chris Jericho arrive ensuite. Il salut Shane et il le félicite pour son nouveau post. Il regarde ensuite la « Mystery box » et demande donc s'il faut bien tirer une boule pour se retrouver dans un Elimination Chamber Match. Shane McMahon répond que c'est exact, c'est d'ailleurs son idée. Y2J dit que c'est une bonne idée et tire une boule. Il ouvre la capsule et déplie le papier. Il lit « Elimination Chamber for the RWF Heavyweight Championship ». Chris Jericho sera donc dans le Chamber pour le titre de Jack Swagger ! Jericho dit que c'est ce qu'il voulait car il n'en a pas tout à fait fini avec Jack Swagger. Antonio Cesaro arrive ensuite et fait face à Jericho. Le suisse tire ensuite lui aussi une boule et lit le papier. On apprend alors qu'Antonio Cesaro sera lui aussi dans le Chamber pour le titre heavyweight. Le suisse dit qu'il sera donc dans le même match que Chris Jericho mais il ne faut pas que ce dernier ne se fasse trop d'illusions car c'est lui, Antonio Cesaro, le seul et unique futur vainqueur de ce match. La tension entre les deux superstars commence à augmenter et Shane McMahon vient les interrompre. Il dit à Chris Jericho qu'il a un match ce soir alors il doit aller s'y préparer. Le canadien s'en va et le suisse aussi.

Jack Swagger et Zeb Colter font maintenant leur entrée. Le champion du monde poids lourds prend la parole et dit qu'il doit affronter plusieurs superstars dans un Gauntlet Match. Il dit que quelque soit les catcheurs qui vont se ramener sur ce ring, il va les renvoyer aux vestiaires un par un et à la fin, il ne restera plus qu'une seule personne : Le champion heavyweight de la RWF : Jack Swagger. Le champion finit par dire « WE THE PEOPLE » et jette son micro.

Gauntlet Match, Jack Swagger vs 3 superstars :

Jack Swagger bat Alex Riley grâce à sa Gutwrench Powerbomb.

L'Awesome One, The Miz, arrive ensuite.

Jack Swagger bat The Miz grâce à sa Gutwrench Powerbomb.

Brodus Clay et ses funkettes arrivent ensuite en dansant !

Jack Swagger bat Brodus Clay en le faisant soumettre sur le Patriot Act.
Après le match, Zeb Colter monte sur le ring et lève le bras de son poulain. Jack Swagger se met alors à scander « WE THE PEOPLE ». Les deux hommes continuent ensuite à célébrer.

Une coupure publicitaire sur des produits de la RWF est diffusée.

De retour à Raw avec Daniel Bryan sur le ring. Ce dernier scande plusieurs « Yes » et est accompagné par la foule. Chris Jericho fait ensuite son entrée et la cloche sonne. Soudain, Antonio Cesaro arrive par derrière et attaque Y2J qui marchait sur la rampe ! Le suisse projette le canadien dans les barrières de sécurité à plusieurs reprises. Il le tabasse ensuite de coups au sol. Chris Jericho roule par terre sur la rampe et arrive en dessous du titantron. Antonio Cesaro le suit et lui attrape les jambes. Antonio Cesaro porte ensuite le coup du boomerang sur le king of bling bling qui projette ce dernier contre le titantron. Chris Jericho est K.O et les officiels s'empressent de venir voir comment il va. Antonio Cesaro a l'air fou de rage et des arbitres viennent le ramener en backstage. Il n'y aura donc pas de match ce soir entre Chris Jericho et Daniel Bryan après cette violente attaque d'Antonio Cesaro sur Chris Jericho.

En zone d'interview maintenant avec Josh Matthews et Stone Cold Steve Austin. Matthews lui demande qui de Kane ou Ken Shamrock il choisira ce soir en cas de victoire. Stone Cold Steve Austin dit qu'il en a rien à foutre de ces deux hommes. Il a battu l'un à New Year's Revolution et l'autre au Raw juste avant. Ce soir il n'est pas question de faire un choix mais il est question de démolir. Une fois qu'il aura bien botter le cul de ses deux adversaires, il pourra songer à choisir. Il demande aux fans de lui donner un « Hell Yeah » et les fans lui donnent un « Hell Yeah ». Steve Austin finit par dire que « and that's the bottom line cause Stone Cold said so ! » puis part.

Ryback fait maintenant son entrée. Pendant qu'il s'avance sur la rampe, on revoit le shell shocked qu'il a porté sur Damien Sandow la semaine dernière à Raw. Cette même prise qui a causé une blessure importante à Damien Sandow qui sera absent durant quelques temps.

Ryback bat D-Von ( w/ Bubba Ray ) grâce à son Shell Shocked.

On revoit l'attaque d'Antonio Cesaro sur Chris Jericho il y a quelques minutes de cela.

Antonio Cesaro marche d'ailleurs en backstage. Josh Matthews arrive et lui demande quelle est la raison de son geste. Cesaro dit qu'il va répondre pour Chris Jericho et lui dire à quel stade est sa carrière actuelle en cinq langues : Fertig, Finito, Ferdig, Finished, Fini.

Dolph Ziggler et Big E Langston arrivent sur le ring. Ziggler dit que Mick Foley a perdu plus tôt dans la soirée contre Punk et il est pourtant champion. Il dit que cela est illogique d'avoir un perdant pour champion hardcore. En revanche, quelque chose de logique est qu'il va battre Randy Orton et qu'il va une nouvelle fois voler le show.

Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Randy Orton après un Superkick.
Pendant le match, Dolph Ziggler a tenté son Zig Zag sur Orton mais ce dernier s'est retenu aux cordes et le Show-Off est parti tout seul. Randy Orton a ensuite fait son enchaînement habituel sur Ziggler puis s’apprêtait à lui porter le RKO. Big E Langston est monté sur le tablier et est venu distraire l'Apex Predator. Dolph Ziggler en a profité pour porter un Superkick dans la face d'Orton pour ensuite procéder au tombé pour la victoire.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Cet épisode du coffre à catch revisite ce soir un combat entre Hunter Hearst Helmsley et Henry Godwinn dans un Arkansas Hog Pen Match lors d'In Your House 5 : Season's Beatings.

On voit maintenant ce qu'il s'est passé plus tôt dans la soirée où Rhyno était en train de déjeuner dans sa chambre d'hôtel. Justin Gabriel a alors tenté de lui prendre le titre Intercontinental mais le champion a su le conserver.

Rhyno bat Justin Gabriel grâce au Gore.
Après le match, Rhyno porte un autre Gore sur le sud-africain. Rhyno est prêt pour porter une troisième fois son finisher mais le theme song de Kofi Kingston retentit dans l'arène. Le gahnéen arrive à toute vitesse pour venir défendre Justin Gabriel. Kofi Kingston esquive un coup de Rhyno et tente de lui porter le Trouble in Paradise mais le champion intercontinental s'empresse de sortir du ring. Le champion récupère sa ceinture et est furieux sur la rampe. Sur le ring, Kofi Kingston relève Justin Gabriel et les deux faces célèbrent.

On voit maintenant une vidéo TOuT avec les trois membres de D-Generation-X. Ces derniers nous informent qu'ils ne pouvaient être présent ce soir à Raw mais que les fans se rassurent, DX sera là la semaine prochaine et ils vont envoyer du lourd. Ils disent ensuite que si nous ne sommes pas d'accord avec ça, ils ont juste deux mots pour nous : « Suck It ! ».

On nous diffuse une vidéo faisant la promotion du prochain PPV Elimination Chamber 2013.

On revoit ce qu'il s'est passé en tout début de soirée entre Vince McMahon, Shane McMahon, Kane et Ken Shamrock.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous dit qu'il est maintenant temps d'assister à notre Main Event Triple Threat Match. Il nous rappelle ensuite l'enjeu de ce match en disant que si Kane ou Ken Shamrock gagne ce match, alors il affrontera Stone Cold Steve Austin pour le RWF Championship à Elimination Chamber. En revanche, si c'est Steve Austin qui remporte ce match, c'est lui qui choisira son adversaire pour le titre au prochain PPV.

Stone Cold Steve Austin bat Kane et Ken Shamrock.
A la fin du match, le Big Red Monster Kane a réussi à porter son Chokeslam sur Ken Shamrock. Il a ensuite tenté le tombé mais Steve Austin est venu lui tirer le pied. Stone Cold a ensuite porté son Stone Cold Stunner sur Kane pour la victoire.
Après le match, Steve Austin se remet peu à peu de son match en buvant des bières. Il prend ensuite un micro et dit qu'il a gagné ce match, il doit donc choisir son adversaire à Elimination Chamber. Il annonce qu'il ne choisit pas Kane....mais il ne choisit pas non plus Ken Shamrock. Stone Cold Steve Austin dit qu'il choisit finalement d'affronter les deux hommes dans un autre Triple Threat Match à Elimination Chamber ! Steve Austin finit par dire que c'est ainsi car Stone Cold l'a dit. Le champion de la RWF célèbre ensuite sur les cordes et le show se termine là dessus.

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:41

Raw du 11 Février 2013.

Bienvenue à toutes et à tous pour Monday Night Raw ! Nos commentateurs habituels Jerry  « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker nous accueillent pour cet épisode qui se déroule à Carson City dans l'État du Nevada. On revoit d'ailleurs le Main Event de la semaine dernière avec l'annonce de Stone Cold Steve Austin qui a finalement choisi d'affronter Kane ET Ken Shamrock à Elimination Chamber. Ce match n'est d'ailleurs pas tout à fait officiel mais il le sera, juste après la signature de contrat qui va avoir lieu maintenant !

Vince McMahon est d'ailleurs sur le ring. Une table est disposée et trois chaises. Le Chairman nous dit que nous allons donc avoir tout de suite une signature de contrat qui officialisera, à l'issue des trois signatures, la rencontre entre Steve Austin, Kane et Ken Shamrock à Elimination Chamber.

Kane fait son entrée. Le gros monstre rouge s'avance et vient regarder le contrat qui est sur la table. Ken Shamrock arrive à son tour. Stone Cold Steve Austin arrive enfin sous l'ovation des fans. Les trois rivaux sont maintenant sur le ring. Vince McMahon leur dit qu'ils peuvent donc s'asseoir. Il s'adresse aux trois hommes et leur dit que le contrat ci-présent explique que Stone Cold Steve Austin remettra le RWF Championship en jeu contre Kane et contre Ken Shamrock dans un Triple Threat Match au PPV Elimination Chamber. Le contrat rappelle également qu'il n'y a pas de disqualification ni de décompte extérieur dans un match à triple menace et que tout ce qu'il se passera dans ce match n'engagera que l'entière responsabilité des trois compétiteurs une fois qu'ils auront signé de leur main.

Ken Shamrock prend le micro. Il dit que Stone Cold Steve Austin les a choisi tous les deux la semaine dernière. Il dit qu'Austin s'est piégé tout seul car face à lui à Elimination Chamber, il aura « The Most Dangerous Man » et une machine. Il dit qu'il déteste Steve Austin et s'il y a bien un truc qui l'énerve par dessus tout c'est de voir Austin avec le titre. Il dit qu'à Elimination Chamber, il va s'emparer du titre et faire d'une pierre deux coups en terminant la carrière de Steve Austin. Ken Shamrock signe ensuite le contrat.

C'est au tour de Kane de parler. La Big Red Machine dit que la vraie prophétie était qu'il devenait le champion de la RWF à New Year's Revolution. Shamrock a voulu empêcher cette dernière de se réaliser alors à Elimination Chamber, il va empêcher Ken Shamrock de devenir champion en l'envoyant en enfer. Il dit qu'il n'en a jamais terminé non plus avec Stone Cold et cette fois-ci, il ne s'agira plus de match un contre un mais d'un match où chacun est libre de ses actes. Kane dit que le monstre en lui va refaire surface et ses deux adversaires vont en faire les frais. A Elimination Chamber, le démon préféré du diable sera couronné champion. Kane signe ensuite le contrat.

Enfin, Stone Cold Steve Austin prend le micro. Il dit que s'il faut parler, on va parler sérieux. Il s'agit d'un match où son titre est en jeu et d'un match où on peut botter le cul autant qu'on veut. Justement, botter le cul des gens est son activité préférée. Il dit qu'il a déjà battu Ken Shamrock une fois et Kane une fois. Il dit qu'il a déjà battu les deux en même temps une fois. A Elimination Chamber, il battra les deux en même temps pour le titre de la RWF une fois. Stone Cold Steve Austin signe le contrat. Le champion dit ensuite qu'il a encore deux choses à faire qu'il ne fera qu'une fois. Stone Cold se lève de la chaise et dit que cette première chose est la suivante : Austin fait alors un doigt d'honneur à Kane et Ken Shamrock. Et la deuxième chose, et bien ….Steve Austin se jette sur ses deux challengers ! Une bagarre éclate entre les trois hommes. Vince McMahon n'arrive pas à les séparer et appelle alors la sécurité. Plusieurs membres de la sécurité arrivent alors pour séparer les trois hommes.

Vince McMahon prend ensuite le micro et s'adresse aux trois hommes. Ce n'est pas le moment pour ça mais un moment, il va en trouver un. Il dit que s'ils veulent se battre, alors ils vont se battre car ce soir Stone Cold Steve Austin affrontera Kane ! Ken Shamrock ne sera pas en reste car il a un adversaire pour lui maintenant. Cet adversaire, c'est Vader !

La sécurité ramène alors en backstage Stone Cold Steve Austin et Kane et Vader fait son entrée.

Une coupure publicitaire est diffusée.

De retour à Raw, la table et les chaises pour la signature de contrat ont été enlevé. Ken Shamrock et Vader sont sur le ring et la cloche sonne.

Ken Shamrock bat Vader en le faisant soumettre sur le Ankle Lock.

Caméra sur le tableau qui officialise donc qu'à Elimination Chamber, Stone Cold Steve Austin défendra le RWF Championship contre Kane et Ken Shamrock dans un Triple Threat Match.

Le tableau nous rappelle ensuite que ce soir dans notre Main Event, Stone Cold Steve Austin et Kane s'affronteront.

« FEED … ME … MORE ! »

Ryback arrive sur le ring. On nous remontre le Shell Shocked qu'il a porté sur Damien Sandow sur la rampe d'entrée il y a deux semaines de cela, à Raw.

Ryback bat Bubba Ray ( w/ D-Von ) grâce à son Shell Shocked.

Nous sommes dans le bureau de Shane McMahon. Ce dernier est au téléphone. Soudain l'on toque à la porte. Shane raccroche le téléphone et demande d'entrer. L'ex-champion intercontinental Wade Barrett entre. L'anglais dit qu'il veut affronter Rhyno pour le titre intercontinental ce soir. Il dit que Rhyno lui a volé le titre, son titre. Shane McMahon dit qu'il en est désolé mais c'est la dur loi de la règle des 24H instaurée pour ce titre par son père il y a plusieurs semaines de cela. Wade Barrett est alors frustré. Shane McMahon prend alors la « Mystery box » qui était à ses côtés. Il lui dit qu'en revanche il peut tirer une boule se trouvant dans la boîte. Wade regarde la « Myster box » puis se décide à prendre une boule. Il enlève la capsule et déplie le papier. Shane regarde ce qu'il y a inscrit sur son papier et dit qu'il vient de tirer une boule le conduisant dans l'Elimination Chamber Match pour être challenger au titre de la RWF. Wade Barrett sourit puis part. Shane McMahon le regarde partir.

« Did you know it ?! » : Depuis l'année 2002, la RWF a produit son épisode spécial annuel « Tribute to the Troops » avec les superstars de la RWF qui ont catché pour les troupes en Irak, en Afghanistan et aux États-Unis.

Heath Slater est sur le ring. Il demande que l'on coupe sa musique. Les fans commencent alors à le huer. Le One Man Band ordonne aux fans de la fermer. Il dit que chaque semaine il est ridiculisé par la compagnie, ça ne peut plus durer comme ça. Il est avant tout un grand guitariste. Il n'est pas un danseur....Rikishi fait son entrée et vient couper le speech d'Heath Slater. Rikishi dit à Heath Slater d'arrêter de parler. Tout le monde en a marre de l'entendre se plaindre chaque semaine. Il dit qu'à Raw, on catch. Rikishi dit alors qu'il va apprendre à Slater comment catcher...et comment gagner.

Rikishi bat Heath Slater grâce à sa Samoan Stinkface.

On nous annonce que D-Generation-X sera en action ce soir !

En backstage où la caméra filme une main qui tient une boule. La caméra dé-zoom et l'on constate que c'est la vipère, Randy Orton ! Ce dernier ouvre la capsule et regarde le papier. Il reste pensif. CM Punk arrive ensuite. Il vient dire à Randy Orton que la dernière fois qu'ils se sont rencontré, Randy Orton lui a porté un RKO in mid air. Depuis, Orton n'a pas arrêté de perdre ses matchs tandis que lui, c'était tout le contraire. Punk dit qu'il a lui aussi prit une boule. CM Punk la sort de sa poche puis l'ouvre. Il dit qu'il est dans l'Elimination Chamber Match pour être challenger au RWF Championship. Randy Orton dit qu'il est dans l'autre Elimination Chamber Match. Punk dit alors que leur destin se séparent ici. Randy Orton va perdre lamentablement son Elimination Chamber Match. Punk dit qu'il va gagner le sien. Il affrontera ensuite le champion de la RWF, que ce soit Austin, Kane ou Shamrock il le battra et il sera au sommet. Vince McMahon arrive alors. Il dit que le chemin des deux hommes se sépare donc puisqu'ils ont tiré une boule les amenant chacun dans un Chamber différent. Il dit que Randy Orton et CM Punk vont avoir un match ce soir, pour la dernière fois. Il dit que ce match, il est d'ailleurs maintenant.

Une vidéo est diffusée faisant la promotion du PPV Elimination Chamber.

CM Punk fait son entrée. Randy Orton arrive ensuite.

CM Punk bat Randy Orton grâce à un roll-up.
Après le match, CM Punk célèbre sous le titantron et nargue Randy Orton. Ce dernier sourit et les deux hommes se confrontent à distance.

On revoit la signature de contrat entre Steve Austin, Kane et Ken Shamrock en début de soirée. On rappelle alors le Main Event de ce soir.

On voit maintenant une vidéo qui a eu lieu plus tôt dans la journée. Jack Swagger et Zeb Colter sont devant un McDonald de la ville de Carson City. Zeb Colter dit qu'ils sont face au sanctuaire de la mal nutrition. Le point de ralliement de tous les américains obèses. Jack Swagger dit qu'ils vont maintenant entrer à l'intérieur du McDo et tenter de comprendre pourquoi cette nourriture dégueulasse a tant de succès. Jack Swagger et Zeb Colter arrivent devant la personne qui se charge de prendre les commandes. Swagger demande qu'est-ce qu'ils ont à lui proposer. La personne lui répond qu'ils ont des hamburgers, des cheeseburgers, des royal deluxe, des big macs. Colter demande ce qu'il y a précisément dans ces sandwichs. La personne répond qu'il y a de la viande, de la mayonnaise, de la moutarde, du pain etc...Jack Swagger commence à dire que tout cela est répugnant. Le champion passe ensuite de l'autre côté du comptoir et commence à jeter par terre tous les hamburgers et les frites. La personne tente de s'interposer mais Swagger la balance contre le mur. Jack Swagger continue à jeter la nourriture au sol et Zeb Colter l'écrase.

De retour à Monday Night Raw, Jack Swagger et Zeb Colter font leur entrée. Les deux hommes sont sur le ring et Zeb Colter prend la parole. Il dit qu'ils ont la preuve en vidéo que ce pays est mal famé. Swagger dit qu'en rendant immangeable tous ces hamburgers, ils ont sauvés la vie de beaucoup d'américains. Jack Swagger dit que l'Amérique peut les remercier. Le champion heavyweight scande alors un « WE THE PEOPLE ».

The Miz arrive ensuite. Il dit que Jack Swagger et Zeb Colter sont ridicule et passent leur temps à embêter les autres. Il dit qu'il propose à Jack Swagger un combat maintenant. Jack Swagger semble accepter. Un arbitre arrive pour ce combat improvisé.

Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat The Miz en le faisant soumettre sur le Patriot Act.
Après le match, Zeb Colter monte sur le ring et brandit le bras de son poulain. Jack Swagger se met à scander « WE THE PEOPLE ».

D-Generation-X marche en backstage. Ils seront en action dans quelques minutes !

Une promo sur le PPV Elimination Chamber est diffusée.

Primo, Epico et David Otunga sont sur le ring. Les deux colons parlent entre eux pendant que David Otunga prend plusieurs pauses. D-Generation-X arrive ensuite sous une ovation.

D-Generation-X battent Primo, Epico & David Otunga après un X-Factor de Pac sur Otunga.
Après le match, DX célèbre sur le ring et fait le signe X de DX.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme ce soir un match entre The Undertaker et Goldust pour le WWF Intercontinental Championship dans un Casket Match lors d'In Your House 8 : Beware of Dog.

On revoit maintenant l'attaque d'Antonio Cesaro sur Chris Jericho la semaine dernière alors que ce dernier faisait son entrée.

Antonio Cesaro bat Chris Jericho par décompte à l'extérieur.
A un moment du match, Chris Jericho était sur la 3ème corde. Antonio Cesaro est arrivé et lui a porté un Uppercut à toute vitesse, faisant tomber Jericho à l'extérieur du ring. Y2J n'est pas arrivé à remonter avant le compte de 10, donnant la victoire à Cesaro par count out.
Après le match, Antonio Cesaro va chercher Chris Jericho à l'extérieur du ring et le remonte. Le suisse porte ensuite son Neutralizer sur Jericho. Il prend ensuite le micro et dit en 5 langues le mot « gagnant ».

Mick Foley est en backstage avec son titre hardcore sur l'épaule. Dolph Ziggler et Big E Langston arrivent. Le Show-Off dit qu'il l'a battu à New Year's Revolution, il a donc désormais le droit à un match pour le titre hardcore. Mick Foley demande à Dolph s'il est vraiment prêt pour venir jouer sur ce terrain là. Ziggler dit qu'il n'en peut plus d'attendre, il a prouvé qu'il était meilleur que Foley et il va bientôt prouver qu'il doit être le champion hardcore. Mick Foley dit que c'est ok, il veut un match pour le titre hardcore, alors il va l'avoir. Le champion dit que le titre hardcore ne se défend que dans des matchs à stipulation. Il dit qu'il va trouver une stipulation bien hardcore pour ce title match et il va bien faire comprendre à Dolph Ziggler ce qu'est un champion hardcore. Shane McMahon arrive alors. Il dit que Dolph Ziggler a raison, il a battu Foley et il est en droit d'avoir un match pour le titre. Mick Foley a aussi raison quand il dit que le titre hardcore ne se défend QUE dans un match à stipulation. Il dit alors qu'il organise la chose suivante : Les fans vont avoir le choix entre deux stipulations. Celle qui sera choisie par ces derniers sera la stipulation du match entre Mick Foley et Dolph Ziggler pour le hardcore championship à Elimination Chamber. La stipulation qui ne sera pas choisie sera la stipulation du match entre Mick Foley....et Big E Langston la semaine prochaine ! Les 3 superstars sont satisfaites de cette annonce.

Le sondage est alors lancé et les fans peuvent voter : Quelle sera la stipulation du match entre Mick Foley et Dolph Ziggler pour le titre Hardcore à Elimination Chamber ?
Choix n°1 : Last Man Standing Match.
Choix n°2 : Falls Count Anywhere Match.

Rhyno arrive à la table des commentateurs pour le prochain match.

Dean Ambrose & Seth Rollins ( w/ Roman Reigns ) battent Kofi Kingston & Justin Gabriel.
Après le match, Rhyno monte sur le ring et brandit le titre IC face à Kofi Kingston.

Une coupure publicitaire présentant des T-Shirts de la RWF est diffusée.

La cloche sonne et Howard Finkel est sur le ring. Il nous annonce qu'il est maintenant temps pour notre Main Event !

Stone Cold Steve Austin vs Kane : No Contest.
Ken Shamrock intervient dans le match et frappe les deux hommes en même temps. L'arbitre fait alors sonner la cloche et déclare qu'il n'y a pas de vainqueurs pour ce match.
Après le match, les trois hommes se bagarrent sur le ring et le show se termine sur cette image. Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi.

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:41

Raw du 18 Février 2013.


Une vidéo faisant la promotion du PPV Elimination Chamber 2013 est diffusée. Bienvenue à toutes et à tous pour le dernier épisode de Monday Night Raw avant le grand événement : Elimination Chamber ! Nous sommes accueillis par notre trio de commentateurs Jerry «  the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker à Bâton-Rouge dans la Louisiane.

Le président de la fédération et General Manager de Raw fait directement son entrée. Monsieur McMahon nous salut et demande si les fans de la ville de Bâton-Rouge sont chaud ce soir. Il dit qu'il va falloir qu'ils le soient car nous allons tout de suite découvrir le résultat des votes quant au sondage suivant : « Quelle sera la stipulation du match entre Mick Foley et Dolph Ziggler pour le titre Hardcore à Elimination Chamber ? ». Le Chairman rappelle que l'on avait le choix entre le Last Man Standing Match et le Falls Count Anywhere Match. Le sondage apparaît alors sur le titantron et les roulements de tambour débutent.

Mais Dolph Ziggler et Big E Langston viennent interrompre la révélation en faisant leur entrée. Les deux hommes arrivent jusqu'au ring. Dolph Ziggler demande à Vince d'attendre. Il dit qu'il a enfin eu ce qu'il voulait : Un match pour le titre Hardcore. Il demande déjà comment ça se fait qu'à l'heure actuelle Mick Foley soit encore champion puisqu'il ne fait que perdre. Il dit aux fans qu'ils n'ont pas à s'inquiéter, ce dimanche à Elimination Chamber, il va remporter le titre hardcore pour la première fois de sa jeune carrière et ce quelle que soit la stipulation que le RWF Universe lui a choisie.

Dolph Ziggler rappelle que Mick Foley va d'ailleurs affronter son ami, Big E Langston, dans la stipulation qui n'a pas été élue. Il dit que Big E Langston est prêt, il est même plus que prêt, il n'attend qu'une chose c'est de pouvoir briser Foley en deux. Dolph Ziggler dit qu'il ne craint aucune des deux stipulations. Si ce sera le Last Man Standing, alors il mettra Mick Foley K.O à un tel point qu'il ne pourra pas se relever avant le compte de 10 de l'arbitre. Si ce sera le Falls Count Anywhere Match, lui et Foley se battront dans toute l'arène, dans les vestiaires et même dans la ville. Il dit alors que l'on peut maintenant découvrir le résultat, peu l'importe.

Le champion hardcore de la RWF, Mick Foley, arrive dans l'arène. Ce dernier a son titre dans une main et une poubelle remplie d'objets dans l'autre. Mick Foley est maintenant sur le ring et pose sa poubelle. Foley dit qu'il est la superstars la plus à l'aise quand il s'agit de match hardcore et c'est d'ailleurs pour ça qu'il est le champion de cette catégorie. Il dit qu'il a apporté avec lui ce qu'il nomme la caverne d'alibaba. Dans cette poubelle se trouve tous ses objets favoris, ceux avec qui il aime faire le plus mal. Il dit qu'il a hâte de découvrir dans quelle stipulation il va battre Big E Langston et il a encore plus hâte de découvrir dans quelle stipulation il va démolir Dolph Ziggler à Elimination Chamber.

Vince McMahon dit qu'après ces belles paroles, c'est le moment de découvrir le résultat du sondage et pour quelle stipulation les fans ont votés. Le sondage réapparait au titantron et les roulements de tambour recommencent. Après quelques secondes de suspense, c'est le Falls Count Anywhere Match qui a été choisi pour le match entre Mick Foley et Dolph Ziggler ce dimanche avec 64% contre 36% pour le Last Man Standing Match ! Vince McMahon dit alors que les fans ont parlé, Mick Foley défendra son titre hardcore contre Dolph Ziggler à Elimination Chamber dans un Falls Count Anywhere Match ! C'est officiel ! Et maintenant, sortez vos pop-corns car nous allons assister à un torride Last … Man … Standing Match !

Dolph Ziggler donne quelques conseils à Big E Langston puis descend du ring. Un arbitre arrive, Justin Roberts nous rappelle que le match suivant est un Last Man Standing Match ! La seule manière de remporter le combat est de tabasser son adversaire à un tel point que ce dernier ne pourra se relever avant le décompte de 10 de l'arbitre.

Last Man Standing Match, Mick Foley bat Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ) après lui avoir porté son Double Arm DDT sur la table des commentateurs.
A noter que durant le match, une chaise, un kendostick et une poubelle ont été utilisé. Dolph Ziggler est également intervenu. A la fin du match, Mick Foley porte son DDT revisité à Big E Langston sur la table des commentateurs qui s'écroule. Big E Langston ne s'est ensuite pas relevé au terme du compte de 10 de l'arbitre.
Après le match, Mick Foley est épuisé mais célèbre quand même sur le ring. Dolph Ziggler arrive par derrière et lui porte son Zig Zag. Le Show-Off prend ensuite le titre hardcore et le brandit.

On nous rappelle ensuite la carte actuelle du PPV Elimination Chamber.

Direction à la table des commentateurs. Ces derniers n'ont d'ailleurs plus de table. Michael Cole nous dit que ce soir, nous aurons dans notre Main-Event une 10-Men Battle Royal. Le gagnant pourra tirer l'ultime boule dans la « Mystery box » qui conduira ce dernier dans un des deux Elimination Chamber Match.

En parlant de « Mystery box », Shane McMahon marche avec cette dernière en backstage. Soudain, il croise le chemin de Ryback. Les deux hommes s'arrêtent et Ryback plonge sa main dans la boîte. Il ressort une boule, l'ouvre et regarde le papier. Il regarde ensuite Shane McMahon et lance un « FEED … ME … THE RWF CHAMPIONSHIP ! ». Ryback part ensuite et Shane McMahon a compris dans quel Chamber Match Ryback se trouvait.

Wade Barrett arrive maintenant sur le ring. L'anglais dit que CM Punk et Ryback sont donc dans l'Elimination Chamber Match pour être challenger au RWF Championship. Il dit qu'avec lui, ils sont pour l'instant trois. Il dit que Ryback est une machine qui ne réfléchit pas, sa stupidité le conduira à sa perte. CM Punk est aveuglé par son envie de suprématie, cela l'empêchera de gagner. Il dit qu'il s'en fiche des trois autres superstars qui rejoindront le chamber, il ne faut retenir qu'un seul nom et ce nom c'est Wade Barrett. Randy Orton arrive ensuite et la cloche sonne.

Randy Orton bat Wade Barrett grâce à un RKO.

« Did you know it ?! » : Depuis sa création, la RWF a travaillé avec de nombreux artistes comme Hugh Jackman, The Muppets, Kellan Lutz, Ryan Phillippe, Bradley Cooper, Jeremy Piven, Shaquille O’Neal, Kristen Wiig, Snoop Dogg, Floyd “Money” Mayweather, Donald Trump, Ashton Kutcher, Jewel et Maria Menounos.

Howard Finkel est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant est un 2 on 1 Handicap Match.

2 on 1 Handicap Match, Ryback bat The Dudley Boyz grâce à un double Shell Shocked.
Après le match, Ryback scande plusieurs fois « FEED … ME … THE RWF CHAMPIONSHIP ! ».

On revoit le Last Man Standing Match qui s'est déroulé en début de soirée entre Mick Foley et Big E Langston.

Dolph Ziggler et Big E Langston sont d'ailleurs en zone d'interview. Josh Matthews demande à Langston s'il va bien après ce douloureux match. Dolph Ziggler répond à sa place. Il dit que le match de tout à l'heure était violent, Big E a perdu mais cela ne veut rien dire. Mick Foley a gagné ce soir mais ce dimanche le match sera tout autre. Il s'agira cette fois-ci d'un Falls Count Anywhere Match. Il a vu ce soir que Mick Foley pouvait être un barbare. Dolph Ziggler dit que ce dimanche à Elimination Chamber, il montrera qu'il peut être sans pitié.

On voit maintenant une vidéo qui fait la promotion de Jack Swagger.

Jack Swagger et Zeb Colter arrivent d'ailleurs sur le ring. Le champion heavyweight de la RWF qui défendra son titre ce dimanche dans un Elimination Chamber Match prend la parole. Il dit qu'à Elimination Chamber, il remettra son titre en jeu dans une structure démoniaque. Il dit que la vraie structure démoniaque, c'était lorsqu'il est entré dans un McDonald la semaine dernière. Il dit qu'il a survécu à ça alors ce dimanche, il survivra à l'Elimination Chamber. Il va éliminer ses cinq adversaires un par un et à la fin, il ne restera plus que le vrai Américain : Jack Swagger.

Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat The Godfather très rapidement en le faisant soumettre sur le Patriot Act.
Après le match, Jack Swagger et son manager mettent une main sur le cœur et scandent ensemble « WE THE PEOPLE ».

Daniel Bryan sort à l'instant du bureau de Shane McMahon avec une boule à la main. Bryan marche tout en ouvrant sa boule. Il s'arrête puis lit le papier à voix haute : « Elimination Chamber Match for the RWF Heavyweight Championship ». Daniel Bryan est content et se met à crier plusieurs « Yes ! Yes ! Yes ! Yes ! Yes ! ». Soudain, Goldust arrive puis Daniel Bryan se tait. Goldust a aussi une boule puis l'ouvre. Il lit aussi à voix haute « Elimination Chamber Match for the RWF Heavyweight Championship ». Les deux hommes ne font aucun bruit durant un temps, se regardent puis Daniel Bryan se remet à scander ses « Yes ! Yes ! Yes ! Yes ! Yes ! » tandis que Goldust se met à chanter. Les deux hommes ont l'air très content d'être dans l'Elimination Chamber Match pour le titre des poids lourds. Ils continuent à exprimer leur joie et soudain, les champions par équipe Bradshaw & Faarooq arrivent. Bryan et Goldust s'arrêtent et Faarooq lance un « DAMN ! ».

Une coupure publicitaire est diffusée.

On nous annonce qu'à Elimination Chamber, Rhyno remettra son titre Intercontinental en jeu contre Kofi Kingston.

Le ghanéen arrive d'ailleurs sur le ring car il va affronter dans quelques instants Seth Rollins.

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD ».

Le Shield arrive comme à son habitude par le public. Seth Rollins monte sur le ring tandis que Dean Ambrose et Roman Reigns restent à l'extérieur.

Kofi Kingston bat Seth Rollins ( w/ Dean Ambrose et Roman Reigns ) par disqualification.
A la fin du match, Kingston réussi à placer son Trouble in Paradise sur Seth Rollins et tente le tombé. C'est à ce moment là qu'Ambrose et Reigns interviennent dans le match en venant tabasser le challenger au titre IC. L'arbitre fait sonner la cloche et déclare Kofi Kingston vainqueur par disqualification.
Après le match, le Shield relève Kofi Kingston et lui porte la Triple Powerbomb. Les trois hommes repartent par le public sous les hués. Le champion intercontinental, Rhyno, arrive sur le ring. Il va chercher un micro et s'accroupit près du corps de Kofi. Il dit que Kofi Kingston n'a aucune chance de remporter le titre ce dimanche. Après sa défaite, il ne le touchera plus jamais de sa vie.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme de ce soir un combat entre Savio Vega et Rocky Maivia pour le WWF Intercontinental Championship lors d'In your House 14 : Revenge of the 'Taker.

On nous rappelle que ce soir dans notre Main Event, 10 superstars seront sur le ring pour une Battle Royal. La superstars gagnante pourra piocher dans la « Mystery box » l'ultime boule conduisant dans l'un des deux Elimination Chamber Match.

Stone Cold Steve Austin fait maintenant son entrée. Le champion de la RWF effectue un petit speech par rapport au Triple Threat Match de ce dimanche. Il parle également de l'Elimination Chamber Match pour déterminer le challenger. Il dit que ce soir il va botter le cul de Ken Shamrock et si les fans sont d'accord avec lui, qu'ils lui donnent un « Hell Yeah ». Les fans scandent un « Hell Yeah ».

Ken Shamrock bat Stone Cold Steve Austin par roll-up.
Pendant le match, Steve Austin était prêt à porter son Stone Cold Stunner sur Shamrock mais les flammes de l'enfer ont surgit du sol et Kane n'est pas apparu. Le champion a alors été distrait et s'est fait surprendre par un petit paquet de Shamrock pour la victoire.
Après le match, Stone Cold Steve Austin et Ken Shamrock s'engueulent sur le ring. Kane surgit de sous le ring et vient attaquer les deux hommes. Une nouvelle bagarre éclate alors. Steve Austin réussi à porter son Stunner sur Shamrock. Austin tente ensuite un Stunner sur Kane mais ce dernier le contre et lui porte un Chokeslam. Kane est le dernier homme debout sur le ring. Il lève et redescend ses bras, faisant surgir des quatre coins du ring les flammes de l'enfer.

Mick Foley est à l'infirmerie. Le médecin tente de l'ausculter mais ce dernier refuse. Josh Matthews arrive et demande au champion hardcore s'il se sent bien après ce Last Man Standing Match de début de soirée. Foley dit qu'il est toujours en vie et bien que Ziggler et Langston aient tenté de l'éliminer, il sera bel et bien présent à Elimination Chamber. Il dit que le match de ce dimanche va être une véritable guerre.

La caméra filme maintenant D-Generation-X qui marche en backstage. Les trois hommes sont excité et entrent dans le bureau de Shane McMahon. Ils demandent à Shane McMahon s'il est prêt. Ce dernier demande d'être prêt à quoi. DX répond s'il est prêt de voir D-Generation-X tirer les boules pour l'Elimination Chamber. Shane dit qu'il faut que DX se dépêche car il ne reste plus beaucoup de boules. Road Dogg en prend une, l'ouvre et annonce qu'il sera dans l'Elimination Chamber pour être challenger au titre RWF. Billy Gunn prend ensuite une boule, l'ouvre et constate avec joie qu'il sera aussi dans cet Elimination Chamber Match. Les New Age Outlaws sont contents de se retrouver dans le même Chamber et se tapent dans les mains. X-Pac regarde ensuite dans la boîte et prend la dernière boule. Il dit qu'il a eu chaud, c'est la dernière boule de la boîte mystère. X-Pac va pour l'ouvrir mais Shane McMahon l'arrête. Il lui reprend la boule des mains et lui dit qu'enfaite, cette boule là est réservée au gagnant de la Battle Royal de ce soir. Il est donc désolé pour X-Pac mais il ne sera pas dans un Elimination Chamber Match cette année. Pac est tout simplement dégoûté et les New Age Outlaws commencent à se foutre de lui. Shane McMahon dit que X-Pac ne doit pas être trop triste, il aura un match au PPV. X-Pac commence à avoir de l'espoir et demande lequel. Shane dit qu'il affrontera Gangrel dans le pré-show de ce dimanche. Pac est alors encore plus dégoûté et les New Age Outlaws n'en peuvent plus de rire.

CM Punk bat Chris Jericho grâce à son GTS.
Après le match, Antonio Cesaro arrive sur le ring. Il prend Jericho en position du Neutralizer et tente de lui porter. Cependant, Chris Jericho surprend le suisse en retournant la prise avec le Walls Of Jericho. Y2J essaye de le retourner mais Cesaro arrive à s'enfuir. Chris Jericho s'adresse à Antonio Cesaro qui est sur le ring et lui dit qu'ils se retrouvent ce dimanche.

On voit une promo sur le PPV Elimination Chamber 2013.

On nous rappelle ensuite la carte du PPV de ce dimanche. Cette dernière est presque complète, il ne manque plus que de savoir le gagnant de la 10-Men Battle Royal qui sera le sixième et dernier participant de l'Elimination Chamber Match pour déterminer le challenger n°1 au titre de la RWF.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant est une Battle Royal à 10 superstars. La seule manière d'éliminer ses adversaires est de les faire passer par dessus la troisième corde et que les deux pieds touchent le sol. Le dernier homme à ne s'être pas fait éliminer pourra tirer l'ultime boule de la « Mystery box ».

10-Men Battle Royal,
Éliminé n°1 : Heath Slater par tout le monde.
Éliminé n°2 : Rikishi par David Otunga, Epico et Primo.
Éliminé n°3 : Primo par Bradshaw.
Éliminé n°4 : Bradshaw par Epico.
Éliminé n°5 : Epico par Faarooq.
Éliminé n°6 : Vader par The Miz
Éliminé n°7 : David Otunga par The Miz
Eliminé n°8 : Faarooq par The Miz.
Eliminé n°9 : The Miz par Scotty 2 Hotty.
Vainqueur : Scotty 2 Hotty.
Quelle surprise ! Scotty 2 Hotty remporte cette battle royal ! Ce dernier est euphorique. Shane McMahon arrive ensuite avec la « Mystery box ». Scotty prend symboliquement la dernière boule et l'ouvre. Il hurle alors qu'il est dans l'Elimination Chamber Match pour être challenger au RWF Championship. Ce Raw se termine avec Scotty 2 Hotty qui célèbre sur le ring. Rendez-vous à dimanche prochain pour le PPV Elimination Chamber 2013 qui s'annonce d’ors et déjà énorme !

The End.

Carte officielle de l'Elimination Chamber 2013 :

RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © vs Kane vs Ken Shamrock.

Falls Count Anywhere Match for the Hardcore Championship, Mick Foley © vs Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ).

Intercontinental Championship, Rhyno © vs Kofi Kingston.

Elimination Chamber Match to determine the n°1 contender to the RWF Championship, CM Punk vs Ryback vs Wade Barrett vs Road Dogg vs Billy Gunn vs Scotty 2 Hotty.

Elimination Chamber Match for the RWF Heavyweight Championship, Jack Swagger © vs Randy Orton vs Antonio Cesaro vs Chris Jericho vs Daniel Bryan vs Goldust.

Pré-show, X-Pac vs Gangrel.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:42

Bienvenue à toutes et à tous pour ce Pré-Show d'Elimination Chamber 2013 ! Matt Striker et Byron Saxton nous accueillent ce soir à Détroit dans l'État du Michigan. Les deux hommes s'empressent de nous rappeler que dans quelques instants et uniquement pour vous dans ce pré-show, X-Pac et Gangrel s'affronteront sur le ring. Les deux hommes parlent ensuite des différents matchs au programme du PPV de ce soir.

On nous diffuse une promo sur l'Elimination Chamber Match.

Nous sommes en zone d'interview avec le champion poids lourds de la fédération : Jack Swagger. Josh Matthews lui dit qu'il a déjà remporté un Elimination Chamber Match dans le passé pour devenir challenger au titre qu'il détient actuellement. Cette fois-ci, Jack Swagger devra gagner pour conserver sa ceinture. Le champion dit que c'est exact, il a déjà vaincu cinq hommes dans cette structure sans pitié et ce soir il remettra son titre en jeu. Il parle ensuite de façon brève de chacun de ses adversaires. Il dit que ce soir, lui et l'Amérique ressortiront grandit de ce match. Le peuple verra le titre heavyweight à l'apogée de son prestige car il sera toujours le champion au terme de la soirée. Le champion s'en va ensuite plus confiant que jamais.

Une vidéo nous rappelle maintenant la rivalité de ces dernières semaines entre Stone Cold Steve Austin, Kane et Ken Shamrock.

La cloche sonne et Howard Finkel est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant se fera en une chute.

X-Pac bat Gangrel grâce à son X-Factor ( 4min19 ).
Après le match, X-Pac prend le micro et dit que ce soir, un membre de D-Generation-X sera officiellement le challenger numéro 1 au RWF Championship et si nous ne sommes pas d'accord avec ça, alors il a deux mots pour nous : Suck It !

Direction à la table de Matt Striker et Byron Saxton. Ces deux derniers parlent des deux Elimination Chamber Match qui auront lieu ce soir.

On nous diffuse une nouvelle promo sur l'Elimination Chamber Match.

C'est la fin de ce pré-show. A très vite pour RWF Elimination Chamber 2013 !

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ELIMINATION CHAMBER 2013.

Bienvenue à tous les fans de catch au monde ! Les pyros explosent dans l'arène et notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker nous accueillent ce soir à Détroit, Michigan pour RWF Elimination Chamber 2013 !!! Nos 3 commentateurs sont vêtu de leur plus beau costume et sont installés à leur table pour assurer les commentaires de ce PPV qui durera au total 3h. Michael Cole nous parle des matchs principaux du PPV, notamment en nous rappelant que ce soir Stone Cold Steve Austin défendra le RWF Championship dans un Triple Threat Match contre Ken Shamrock et contre Kane, tout peut arriver. Jerry Lawler dit que ce soir c'est Elimination Chamber et nous aurons deux matchs dans cette structure maléfique. A ce propos, la cage commence à descendre sur le ring !

La cloche sonne et Justin Roberts nous annonce que ce premier combat est un Elimination Chamber Match … pour le RWF Heavyweight Championship ! Justin Roberts nous explique ensuite comment le match va se dérouler et la chambre à éliminations est maintenant bien fixée autour du ring ! Randy Orton, Antonio Cesaro, Goldust et Chris Jericho font leurs entrées successivement et rentrent chacun à leur tour dans les quatre chambres de plexiglas. Daniel Bryan et le champion Jack Swagger arrivent ensuite mais restent sur le ring car ils débuteront ce match. L'arbitre ferme la cage puis la cadenasse. Le combat peut désormais commencer !

Jack Swagger est dans un des coins et Daniel Bryan est déchaîné. Ce dernier se met à crier plusieurs « YES ! » tout en donnant des kicks dans l'abdomen du champion heavyweight. Daniel Bryan projette Swagger dans le coin opposé et lui fonce dessus avec un Dropkick. L'American Dragon tente un tombé mais Jackou s'en dégage à deux. Bryan se relève et continue à envoyer des kicks dans l'abdomen de Jack Swagger qui est à genoux au centre du ring. Bryan se recule ensuite et s'élance pour placer le kick dans la tempe mais Swagger se baisse, prend Bryan en petit-paquet mais non ! Jack Swagger attrape le pied de Daniel pour le Patriot Act ! Daniel Bryan souffre terriblement et se retient de ne pas taper. Après quelques secondes où son pied est capturé dans la prise de soumission, Daniel Bryan réussi à se retourner et repousse Jack Swagger qui arrive dans le coin. Daniel Bryan se relève, fonce sur Swagger mais ce dernier esquive, se projette dans les cordes à toute vitesse et fait trébucher Daniel Bryan en fonçant sur sa jambe droite. Ce dernier est au sol, près de l'un des coins. Il est parfaitement bien placé pour la Swagger Bomb que Jack Swagger lui porte ! Le champion tente ensuite le tombé sur Mister Yes mais ce dernier se dégage à 2. Les deux hommes sont au sol et profitent de ce temps mort pour se remettre de leurs émotions. Le décompte apparaît, signifiant que la première chambre va s'ouvrir pour délivrer une superstars dans cet Elimination Chamber. Le décompte est arrivé à son terme et c'est la cellule d'Antonio Cesaro qui s'ouvre ! Le suisse sort de sa chambre très déterminé et envoie un coup d'épaule à Daniel Bryan qui venait de se relever. Le champion, Jack Swagger, fonce sur Antonio mais ce dernier balance Swagger par dessus la 3ème corde qui vient se fracasser contre le sol en acier. Antonio Cesaro et Daniel Bryan sont maintenant seuls sur le ring et Cesaro envoie des coups de genoux dans l'abdomen de Bryan dans le coin. Le suisse tire ensuite Bryan vers lui pour lui porter un coup de la corde à linge. Il relève Bryan et lui envoie des droites au centre du ring mais ce dernier lui répond. Les deux hommes commencent alors un enchaînement de droites sous les chants du public. Bryan donne un coup de pied dans l'abdomen de Cesaro. Daniel Bryan se projette dans les cordes mais Cesaro l'envoie dans les airs et lui porte un OH WHAT AN UPPERCUT. Jack Swagger revient sur le ring mais est accueilli par un OH WHAT AN UPPERCUT une nouvelle fois de la part d'Antonio Cesaro. Ce dernier est le seul homme debout et en profite pour narguer le public qui le hue. Le décompte apparaît alors pour la deuxième fois de la soirée à l'écran. Jack Swagger se relève peu à peu dans un des coins. Daniel Bryan se relève également tout doucement en s'aidant des cordes. Antonio Cesaro est lui debout au centre du ring et attend avec impatience le prochain arrivant. Et c'est Goldust qui est le 4ème à entrer dans le match ! Antonio Cesaro va le chercher mais Goldust le surprend avec un coup de la guillotine à l'aide de la 3ème corde. Goldust fait ensuite son enchaînement de claques/droites dans la face de Cesaro. Goldust tente de le projeter dans les cordes mais Cesaro retourne la projection. Goldust rebondit dans les cordes, s'allonge et donne une claque à Cesaro qui était abaissé. Antonio Cesaro s'approche des cordes et Goldust l'éjecte du ring avec un coup de la corde à linge. Goldust et Daniel Bryan se font ensuite face. Bryan se met alors à scander ses « YES ! » tandis que Goldust lui répond à sa manière. Soudain, Jack Swagger surgit de nulle part et vient mettre à terre les deux hommes avec un double coup de la corde à linge. Il relève Daniel Bryan et lui porte une Belly to Belly Suplex. Jack Swagger relève ensuite Goldust, le projette dans les cordes et l'accueille avec un surpassement. Antonio Cesaro revient sur le ring et Jack Swagger lui envoie un coup de pied dans l'abdomen. Il lui porte ensuite une souplesse arrière. Les deux hommes se relèvent puis le champion porte une deuxième suplex au suisse. Ils se relèvent encore et Swagger va pour une troisième suplex mais Daniel Bryan arrive. Jack Swagger envoie alors un coup de pied dans l'abdomen de Daniel Bryan tout en tenant Antonio Cesaro en position pour la suplex. Jack Swagger prend Bryan aussi en position d'une suplex et tente d'effectuer une double suplex sur ses deux adversaires. Il n'y arrive pas et c'est finalement Daniel Bryan et Antonio Cesaro qui porteront ensemble une suplex à Jack Swagger. Goldust arrive alors et tente un tombé sur les trois hommes, sans succès. Goldust relève Daniel Bryan mais ce dernier le surprend avec le Yeslock ! Daniel Bryan a réussi à prendre Goldust dans sa prise de soumission ! Ce dernier est sur le point d'abandonner mais le décompte commence et le cinquième et avant dernier homme de ce match va rentrer. Alors : Randy Orton ou Chris Jericho ? C'est Randy Orton qui rentre ! Ce dernier vient chopper Daniel Bryan par l'arrière, faisant casser la prise de soumission, et lui porte le Combo. Jack Swagger se relève et Randy Orton lui porte un saut chassé. Antonio Cesaro fonce ensuite sur Orton et ce dernier l'esquive. Cesaro rebondit dans les cordes et Randall l’accueille avec un Powerslam ! L'Apex Predator aperçoit Goldust qui se relève en s'aidant des cordes. Randy Orton sort alors du ring pour aller sur la partie en acier. Il porte un coup de pied pendulaire à Goldust et l'attrape par la tête. Orton le tire et oh mon dieu ! Randy Orton porte son DDT de la deuxième corde à Goldust directement sur l'acier ! La vipère s'est fait mal au dos mais parvient à se remettre debout. Randy Orton commence à devenir fou et est prêt à porter son RKO sur Goldust qui est en train de se relever. S'il y arrive, cela pourrait être suicidaire puisque les deux hommes sont sur la partie métallique de l'Elimination Chamber. Goldust est debout, se retourne, RKO ??? Non ! Goldust s'en extirpe. A ce moment là, Daniel Bryan surgit de nulle part et fonce sur les deux hommes à l'extérieur avec un Suicide Dive ! Randy Orton, Daniel Bryan et Goldust sont à terre à l'extérieur du ring tandis que Jack Swagger et Antonio Cesaro sont à terre à l'intérieur du ring. Tout le monde est presque K.O et le décompte est en marche. Le public comprend qu'il est l'heure pour le king of bling bling, l'ayatollah of rock 'n' rolla, Y2J, Chris Jericho de rentrer ! Sa cellule s'ouvre et ce dernier se jette logiquement sur Antonio Cesaro qui l'avait attaqué à Raw il y a deux semaines. Jericho enchaîne Cesaro de droites. Chris Jericho est debout et fait déjà le signe de la fin. Le suisse se relève et Y2J se jette sur lui pour le Codebreaker. Incroyable ! Antonio Cesaro a attrapé Chris Jericho par les jambes alors que ce dernier était en pleine action. Encore plus incroyable, Antonio Cesaro parvient à retourner Jericho et à le positionner pour le Neutralizer ! Mais Chris Jericho se dégage et attrape les jambes du suisse. Il le retourne et le Walls of Jericho est porté au centre du ring. Antonio Cesaro se torture pour ne pas abandonner et tente de ramper. Mais Antonio Cesaro finit par taper ! Premier éliminé de la soirée !
Éliminé n°1 : Antonio Cesaro par Chris Jericho.
Les éliminations s'enchaînent ensuite. Randy Orton réussi à porter son RKO sur Goldust et le couvre pour le tombé : 1 … 2 … 3 !
Éliminé n°2 : Goldust par Randy Orton.
Daniel Bryan s'est bien battu ce soir mais il se fait éliminer lui aussi après que Chris Jericho lui ait porté son Codebreaker et que Randy Orton lui ait porté son RKO.
Éliminé n°3 : Daniel Bryan par Randy Orton.
Il ne reste plus que trois hommes dans ce match. Chris Jericho et Randy Orton décident de s'associer contre Jack Swagger. Orton projette le champion dans le coin, ce dernier rebondit et Chris Jericho lui porte le One-Handed Bulldog. Swagger est allongé au centre du ring et Chris Jericho s'élance pour lui porter le Lionsault. Le match continue ainsi jusqu'au moment où Swagger se relève peu à peu près du coin. Randy Orton se met en position et est prêt à lui porter le fatal Punt Kick. Il y va mais OMG ! Chris Jericho lui porte un Codebreaker dans son élan et met un terme à leur association d'un soir. Il se couche sur lui pour le tombé : 1 … 2 … 3 ! Randy Orton n'aura pas eu la force de se dégager.
Éliminé n°4 : Randy Orton par Chris Jericho.
Chris Jericho commence à célébrer mais Jack Swagger arrive par derrière. Il tente de lui porter la Gutwrench Powerbomb mais Y2J passe par dessus son épaule. Le champion se retourne et Jericho l'attrape par les jambes pour le Walls ! S'il arrive à le retourner ce sera terminé pour Jack Swagger qui ne pourra pas s'aider des cordes comme à New Year's Revolution. Jack Swagger réussi à retourner la prise en attrapant le pied de Chris Jericho pour le Patriot Act ! Patriot Act porté au centre du ring par Jack Swagger sur Chris Jericho ! Le public commence à encourager Y2J pour que ce dernier n'abandonne pas. Peine perdue car Chris Jericho finit par taper au sol !
Éliminé n°5 : Chris Jericho par Jack Swagger.
Elimination Chamber Match for the RWF Heavyweight Championship, Jack Swagger © bat Chris Jericho, Randy Orton, Daniel Bryan, Goldust et Antonio Cesaro. ( 31min18 )
Après le match, Zeb Colter rentre dans la cage et vient aider son poulain à se relever. L'arbitre vient lui remettre son titre qu'il a réussi à conserver après plus de 30 minutes dans cette structure venue tout droit de l'enfer. Jack Swagger est exténué et les deux hommes rentrent en backstage sous les hués des fans présents dans la salle.

La caméra filme l'arène où se déroule ce soir Elimination Chamber 2013 vue de l'extérieur.

Direction la table des commentateurs où Jerry Lawler parle du match qui vient d'avoir lieu en disant qu'il était énorme. Il dit que la soirée ne fait que débuter et en profite pour nous annoncer que ce soir, The Miz accueillera les champions par équipe Bradshaw & Faarooq dans son Miz TV sur le ring. Michael Cole nous parle ensuite de la rivalité entre Mick Foley et Dolph Ziggler qui a conduit à un match entre les deux ce soir dans un Falls Count Anywhere pour le titre hardcore.

Une vidéo nous rappelle la rivalité entre Mick Foley et Dolph Ziggler.

Howard Finkel est sur le ring. Il nous informe que le match suivant est un Falls Count Anywhere Match pour l'Hardcore Championship ! Dans ce match, il n'y aura pas de disqualification ni de décompte extérieur. On ne peut gagner le match que par tombé ou soumission et ces derniers pourront s'effectuer n'importe où. A l'issue de de ce match, le gagnant repartira de l'arène avec le titre hardcore. Dolph Ziggler fait tout d'abord son entrée vers le ring sans être accompagné de Big E Langston. Le show-off se concentre et le theme song du champion hardcore, Mick Foley, retentit ensuite ! Ce dernier s'amène avec son titre et sa poubelle remplie d'objets diverses, comme au dernier Raw. Foley donne son titre à l'arbitre qui le brandit et la cloche sonne !

Sur le ring, Mick Foley a une chaise à la main et frappe le dos de Dolph Ziggler avec. Il lui donne plusieurs coups de chaises jusqu'au moment où Ziggler en esquive un et envoie un Superkick dans la chaise qui vient se cogner contre le crâne de Foley qui tombe à l'extérieur du ring. Dolph Ziggler reprend ses esprits et va chercher la poubelle de Foley où se trouve à l'intérieur pleins d'objets. Le show-off s'approche de Foley à l'extérieur du ring et lui déverse dessus la poubelle remplie d'armes. La poubelle est maintenant vide et Ziggler donne un coup au champion avec. Dolph Ziggler délaisse la poubelle et ramasse une béquille. Mick Foley rampe sur la rampe d'entrée et Ziggler le suit. Mick Foley est maintenant à genoux en dessous du titantron et Ziggler lui envoie un coup de béquille dans le ventre. Foley se relève mais se prend un nouveau coup de béquille, cette fois-ci dans la jambe. Les deux hommes disparaissent ensuite de l'autre côté du titantron, c'est à dire dans les backstages. Après quelques secondes où l'on ne voit rien, une caméra retrouve les deux hommes qui sont dans la zone d'interview. Ces derniers s'échangent des droites et Dolph Ziggler finit par prendre le dessus, le show-off tente un dernier coup de poing dans la face de Foley mais l'hardcore legend esquive, envoie un coup de pied dans l'abdomen de Dolphy et l'enchaîne avec un DDT directement sur le sol en béton ! Mick Foley s'est par la même occasion frappé le dos mais ce dernier est habitué à des matchs de ce genre. Foley tente alors un tombé sur Ziggler : 1 … 2 ...dégagement ! Mick Foley relève ensuite Dolph Ziggler et l'amène près d'une table où de la nourriture est disposée. Mick Foley vient alors frapper la tête de Ziggler à plusieurs reprises sur la table. Ziggler est K.O au sol et Foley jette au sol toute la nourriture de la table pour que cette dernière soit vierge. Foley replie alors la table et la prend avec lui pour frapper Dolph Ziggler avec. Les deux hommes continuent leur chemin et reviennent à côté du titantron du côté du public. Mick Foley déplie la table et la pose juste à droite de la rampe et devant la partie droite du titantron. Dolph Ziggler saute sur le dos de Mick Foley et lui porte le Sleeper Hold ! Mick Foley a Dolph Ziggler sur lui qui tente de l'étouffer et le champion tente de trouver une solution. Foley monte sur la rampe, toujours avec Ziggler sur lui, et monte vers le titantron. Dolph Ziggler met de plus en plus de pression et Foley commence à perdre connaissance. Incroyable ! Mick Foley résiste et recule vers le titantron pour venir frapper Dolph Ziggler contre ce dernier. Le show-off finit par casser sa prise et descend du dos de Foley. Les deux hommes sont donc en dessous du titantron et en haut de la rampe. Dolph Ziggler se relève péniblement et Mick Foley sort de sa poche Mister Socko et l'enfile en cachette ! Ziggler revient alors vers Foley mais ce dernier lui enfonce sa chaussette dans la bouche ! Mister Socko porté sur Dolph Ziggler en haut de la rampe. Les deux hommes sont tout prêt du bord et Mick Foley continue à porter sa prise. Après plusieurs secondes, il retire son doigt de la bouche de Ziggler. Mais Dolph Ziggler est sonné ! Il titube et finit par se laisser tomber en arrière pour venir s'éclater sur la table qui avait été mise juste en dessous ! Oh mon dieu ! Dolph Ziggler vient de chuter du haut de la rampe pour venir briser en deux la table ! Mick Foley est toujours sur la rampe et la descend. Il arrive près du corps K.O de Dolph Ziggler au milieu de la table brisée et effectue le tombé ! 1 … 2 … 3 ! Ça y est ! Mick Foley remporte ce match et conserve son titre !
Falls Count Anywhere Match for the Hardcore Championship, Mick Foley © bat Dolph Ziggler. ( 15min33 )
Après le match, les deux hommes sont K.O mais Mick Foley parvient à se relever. L'arbitre vient lui remettre son titre hardcore et ce dernier monte sous le titantron pour célébrer. Les officiels viennent ensuite prendre en charge Dolph Ziggler qui est toujours K.O au milieu de la table cassée.

On revoit ce qu'il s'est passé dans l'Elimination Chamber Match pour le titre heavyweight qui a eu lieu en tout début de soirée.

Randy Orton est en zone d'interview. On lui demande comment il se sent juste après un Elimination Chamber Match qui ne pardonne pas. Il dit que ce soir, il était à deux doigts, non même pas, il était à un doigt d'éliminer Jack Swagger du match avec son Punt Kick mais Chris Jericho l'a surpris avec un Codebreaker qui a conduit à son élimination. Il dit qu'il veut un match un contre un contre Jack Swagger et ce match, il le veut demain soir à Monday Night Raw. Randy Orton repart ensuite, frustré de sa défaite.

Caméra sur le ring où le décor est planté. Un somptueux tapis recouvre le sol du ring, des canapés sont disposés car c'est maintenant l'heure pour le Miz TV ! The Miz fait d'ailleurs son entrée en costard. Il arrive sur le ring et nous demande si l'on passe une bonne soirée. Il dit que la soirée continue et c'est maintenant l'heure d'assister à son talk show. Il nous dit que l'invité du soir sont des invités car il va accueillir dans quelques secondes les champions par équipe de la RWF. Il nous demande donc de faire un triomphe pour Bradshaw et pour Faarooq : The A.P.A !

Bradshaw et Faarooq font leur entrée et s'avancent jusqu'au ring avec leurs titres. The Miz leur demande ensuite de bien vouloir s'installer. Les trois hommes s’assoient sur les canapés et le Miz TV peut commencer ! The Miz leur rappelle que il y a de cela un mois, ils ont été couronné les nouveaux champions par équipe de la fédération alors que les titres étaient vacants. Il leur demande si cette victoire est une renaissance pour le clan. Bradshaw dit que ça fait très longtemps que l'A.P.A existe et ils se sont toujours contenté de servir de gardes du corps à des superstars. Il dit qu'ils ne se sont jamais vraiment intéressé à une carrière en équipe et aux titres tag team. Mais ils se sont dit que ça valait peut-être mieux pour eux de participer à ce tournoi, pour tester leur cohésion. Aujourd'hui ils sont les champions de la division par équipe et ils sont très heureux. The Miz dit que donc actuellement ils sont champions, mais quel sera leur parcours dans le futur, notamment le jour où ils ne seront plus champions. Faarooq répond à la question et dit qu'ils n'ont pas encore réfléchi à cela, pour l'instant ils détiennent les titres, ils se laissent porter par le courant et ils dominent toutes les équipes de la fédération à l'heure actuelle.

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD ! »

Le theme song du Shield retentit dans l'arène et vient couper le Miz TV ! Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns arrivent par le public et descendent les marches pour s'approcher du ring. Sur le ring, l'A.P.A et The Miz sont debout et sont sur leur garde. The Shield entoure maintenant le ring. Les trois membres du clan viennent un peu narguer les trois hommes sur le ring en montant et en redescendant du tablier. Après quelques dizaines de secondes de face à face, le Shield décide de repartir par le public et de s'en aller. Sur le ring, The Miz, Bradshaw et Faarooq les regardent partir.

Une coupure publicitaire sur des produits diverses de la RWF est diffusée.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant se disputera pour l'Intercontinental Championship ! Le champion Rhyno entre dans l'arène en premier. Il paraît déterminé à conserver son titre ce soir et à poursuivre sur la lignée des deux matchs précédents. Le challenger Kofi Kingston arrive ensuite. Durant son entrée, on revoit ce qu'il s'est passé au dernier Raw entre les deux hommes. L'arbitre brandit le titre au dessus de lui et le match peut officiellement débuter !

Le match vient de débuter depuis quelques instants et Rhyno effectue des enfourchements à Kofi Kingston au centre du ring. Après en avoir porté trois à son challenger, Rhyno tente un tombé qui n'arrive que jusqu'à deux. Le champion relève ensuite le challenger mais Kofi Kingston se réveille d'un coup et envoie un double atémi sur le torse de Rhyno qui tombe au sol. Le ghanéen effectue alors son enchaînement en reportant un double atémi sur Rhyno. Le champion se relève une nouvelle fois et Kingston lui porte un Dropkick. Le ghanéen se projette dans les cordes, rebondit, et porte un coup de la corde à linge sur Rhyno à la volée. Rhyno est maintenant allongé au sol et Kofi Kingston commence à sautiller autour de lui. Kofi se projette dans les cordes, s'arrête devant Rhyno, fait une petite danse avec ses épaules, s'élance en l'air et porte son Boom Drop sur Rhyno. Le champion se relève dans le coin et Kofi Kingston est dans le coin opposé. Il commence à taper dans ses mains et se prépare à terminer le match. Rhyno se retourne...Kofi Kingston y va pour le Trouble in Parad....non ! Rhyno choppe Kofi Kingston en pleine action et le balance dans le coin. Le ghanéen vient de se cogner la tête contre la protection dans le coin et est quelque peu sonné. Rhyno l'attend et est prêt pour lui porter sa prise de finition. Rhyno y va mais Kofi Kingston l'intercepte en pleine course avec le S.O.S ! C'est porté ! Le tombé : 1 … 2 … NON ! Rhyno se dégage et Kofi Kingston n'en croit pas ses yeux. Kofi est le premier homme debout et retape une nouvelle fois dans ses mains. Rhyno est maintenant debout et Kofi Kingston s'élance pour son finish....NONNNNN !!! Rhyno a porté son Gore sur Kofi Kingston alors que ce dernier était en train de se retourner dans les airs pour le Trouble in Paradise ! Le challenger est complètement K.O et Rhyno se couche sur lui pour le tombé : 1 … 2 … 3 ! Pas de changement de titre pour ce combat, Rhyno l'emporte !
Intercontinental Championship, Rhyno © bat Kofi Kingston. ( 5min30 )
Après le match, on voit directement un replay qui nous remontre ce Trouble in Paradise contré en Gore de la part de Rhyno. Le champion célèbre sa victoire sur le ring et Kofi Kingston est par terre, mal en point.

Direction la table des commentateurs. Ces derniers qualifient cette première partie de soirée d'exceptionnelle. Matt Striker nous informe d'un changement dans le calendrier des PPVs. Il nous dit que le prochain PPV, celui du mois de Mars, sera nul autre que Backlash. Michael Cole nous dit que nous allons dans quelques instants avoir le tant attendu Triple Threat Match pour le RWF Championship et bien sûr le deuxième Elimination Chamber Match qui déterminera un nouveau challenger n°1 au titre de la RWF.

Heath Slater fait maintenant son entrée à Elimination Chamber ! Le One Man Band s'avance jusqu'au ring en jouant de la guitare puis va chercher un micro. Slater dit qu'il aimerait que l'on revoit quelques choses. Une vidéo nous remontre ensuite les défaites d'Heath Slater contre Vader, Goldust et Rikishi lors des semaines passées. Heath Slater dit qu'il s'est fait humilier les semaines précédentes à Monday Night Raw, un show qui n'est pas à la hauteur pour un talent comme lui. Il dit que les superstars du roster ne sont d'ailleurs pas à la hauteur aussi de son talent. Il dit que ce soir nous sommes à Elimination Chamber et c'est son moment, son heure. Il dit qu'il va nous éblouir dans quelques instants après son match. Car oui, on l'a informé qu'il allait devoir ce soir combattre contre un homme. Il dit alors qu'il attend que ce dernier se pointe, cet homme en question va se prendre la plus grosse désillusion de sa vie face au One Man Band Baby ! C'est alors le silence durant quelques temps dans la salle, Heath Slater attend de pied forme son adversaire du soir. Soudain, l'on entend un theme song résonner : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . OMG ! C'est Kevin Nash ! Il est de retour après plusieurs mois d'absence à cause d'une blessure et ce soir il est présent à Elimination Chamber ! Heath Slater est très surpris sur le ring. Kevin Nash arrive sur le ring et la cloche sonne.

A peine la cloche a sonné, le public se met à scander « Kevin Nash » dans l'arène. Heath Slater est agacé et demande au public de la fermer. Les fans ne l'écoutent pas et se mettent à scander « Kevin Nash » encore plus fort qu'avant. Heath Slater se retourne et Kevin Nash lui envoie un Big Boot en pleine face ! Les fans continuent à faire une énorme pop pour ce dernier. Kevin Nash relève Heath Slater et le place entre ses jambes. Il le soulève et lui porte sa Jacknife Powerbomb ! Heath Slater est déjà K.O et Kevin Nash pose un pied sur son corps pour le tombé : 1 … 2 … 3 ! Victoire express de Kevin Nash qui a effectué son retour ce soir dans la ville de Détroit, Michigan !
Kevin Nash bat Heath Slater. ( 00min51 )
Après le match, Kevin Nash célèbre et descend pour aller taper dans les mains des fans. Heath Slater est sur le ring, encore sonné et n'a pas trop compris ce qu'il vient de lui arriver.

Caméra sur le tableau qui nous affiche le match entre Stone Cold Steve Austin, Kane et Ken Shamrock pour le RWF Championship.

Une vidéo est diffusée et nous rappelle la rivalité entre les trois hommes.

Howard Finkel est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant est un triple threat match pour le RWF Championship. Dans ce match, il n'y aura pas de disqualifications ni de décompte à l'extérieur. La seule manière de remporter le combat est par tombé ou soumission. A l'issue du match, le vainqueur repartira de l'arène avec le RWF Championship. Les flammes de l'enfer surgissent du sol et le Big Red Monster Kane fait son entrée. Ce dernier est maintenant au centre du ring, il élève et abaisse ses bras pour faire apparaître des quatre coins du ring les flammes du diable. Ken Shamrock arrive ensuite. Le champion de la RWF, Stone Cold Steve Austin, ferme la marche en entrant dans l'arène. Stone Cold monte sur la troisième corde et brandit son titre avant de le remettre à l'arbitre. Howard Finkel nous fait la présentation des trois compétiteurs de ce match et la cloche sonne !

Ken Shamrock et Kane s'échangent des droites au centre du ring tandis que Stone Cold Steve Austin est sonné dans le coin. Ken Shamrock finit par prendre le dessus et projette la Big Red Machine dans les cordes. Kane rebondit, esquive un coup de Shamrock et le prend en étranglement ! Steve Austin arrive mais il se fait lui aussi prendre en étranglement par Kane. Ce dernier tiens alors ses deux adversaires par la gorge et se prépare à leur porter un double chokeslam. Steve Austin et Ken Shamrock ne se laissent pas faire et envoient en même temps un coup de pied dans l'abdomen de Kane. Ce dernier lâche alors sa double prise et se fait projeter par les deux hommes par dessus la troisième corde ! C'est maintenant Stone Cold Steve Austin et Ken Shamrock qui s'échangent des droites au centre du ring. Shamrock projette Austin dans le coin et fonce sur lui mais Austin l'accueille avec un coup de coude dans la face. Ken Shamrock est sonné et recule. Le champion de la RWF court vers lui mais Ken Shamrock lui porte une Overhead Belly-to-Belly suplex. Ken Shamrock se relève près des cordes mais Kane le tire par les jambes pour le sortir du ring et le projeter contre les barricades. Kane remonte sur le ring et fonce sur Austin qui est dans le coin avec un coup de la corde à linge. Il projette ensuite Steve Austin dans le coin opposé et lui fonce encore dessus avec une corde à linge. Les deux hommes reviennent au milieu du ring et Kane lui porte son Sidewalk Slam. Il tente un tombé : 1 … 2 … dégagement du champion ! Kane est énervé et décide de monter sur la troisième corde. Il est prêt à sauter sur Steve Austin qui se remet debout mais Ken Shamrock monte sur le tablier et pousse Kane à l'extérieur du ring. Shamrock remonte sur le ring mais Steve Austin lui saute dessus avec un Lou Thesz press suivi de plusieurs coups de poings. Les deux hommes se relèvent et Steve Austin porte son Texas Piledriver sur « The Most Dangerous Man in the World. ». Steve Austin enchaîne en tentant un tombé : 1 … 2 … dégagement du challenger ! Steve Austin se relève et attend que Ken Shamrock fasse de même. Ce dernier est maintenant debout et le Rattlesnake lui envoie un coup de pied dans l'abdomen. Austin tente son stunner mais Ken Shamrock se baisse et attrape la jambe d'Austin ! Il le retourne et lui porte maintenant l'Ankle Lock au centre du ring ! Steve Austin souffre terriblement et tente de se rapprocher des cordes. Il est à deux doigts de toucher la corde mais Ken Shamrock le ramène au centre du ring. Au même moment, Kane monte sur la troisième corde. Ce dernier s'élance dans les airs et porte sa Flying Clothesline sur Ken Shamrock qui était en train de porter l'Ankle Lock sur Steve Austin ! Kane est debout et fait le signe de la fin. Ken Shamrock se relève et Kane lui porte un dévastateur Chokeslam ! Kane se retourne et Stone Cold Steve Austin le surprend en lui portant son Stone Cold Stunner qui l'envoie à l'extérieur du ring ! Steve Austin s'empresse ensuite de faire le tombé sur Ken Shamrock : 1 … 2 … 3 ! Il n'y aura pas de changement de titre ce soir car Steve Austin remporte ce match et conserve par la même occasion sa ceinture !
Triple Threat Match for the RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © bat Kane et Ken Shamrock. ( 12min27 )
Après le match, le toujours champion de la RWF récupère son titre et va chercher des bières à l'extérieur du ring. Il monte ensuite sur la table des commentateurs et célèbre en buvant ses bières et en brandissant son titre.

En zone d'interview avec les New Age Outlaws. Josh Matthews leur dit que plus tôt dans la soirée, Jack Swagger a conservé son titre dans un Elimination Chamber Match. Il dit que dans un instant, nous aurons un autre Elimination Chamber Match mais cette fois-ci pour déterminer un challenger. Il dit à Dogg et Gunn qu'ils vont entrer dans la cage en tant qu'équipe...mais sera t-il de même durant le match. DX commence à parler mais CM Punk arrive. La straight-edge superstars dit que s'il avait été dans l'autre Chamber Match, il aurait gagné facilement. Il dit que dans cet Elimination Chamber, les participants sont tous minables, sauf lui bien sûr. Wade Barrett arrive alors et demande à Punk s'il a bien utilisé le terme minable alors que CM Punk s'est fait raser la tête à Over the Limit par Rey Mysterio. Ça c'était vraiment minable. Punk dit que c'était il y a très longtemps et que maintenant il est au top, il a assez perdu de temps comme cela et ce soir il va passer à la vitesse supérieur en gagnant l'Elimination Chamber et en devenant le challenger numéro 1 au titre de Stone Cold Steve Austin. Scotty 2 Hotty arrive alors et les cinq hommes commencent à s'engueuler. Soudain, Ryback finit par arriver et tout le monde se tait. Ryback se met à respirer très fort et les six hommes se confrontent. Chacun part ensuite à tour de rôle.

On revoit maintenant quelques moments de l'Elimination Chamber Match pour le titre heavyweight qui a eu lieu plus tôt dans la soirée.

Caméra sur le ring où la cage commence à s'abaisser. Justin Roberts nous dit qu'il est maintenant temps pour notre Main Event ! Le match suivant est un Elimination Chamber Match pour déterminer le prochain challenger au RWF Championship actuellement détenu par Stone Cold Steve Austin. Justin Roberts nous rappelle ensuite les règles du match. La cage entoure maintenant le ring. Scotty 2 Hotty, Billy Gunn, CM Punk et Ryback font leur entrée à la suite et viennent à tour de rôle s'enfermer dans les quatre chambres en plexiglas disposée aux extrémités de la cage. Road Dogg et Wade Barrett arrivent maintenant et restent sur le ring. La cloche sonne et le dernier match de la soirée peut maintenant débuter !

Le Main Event débute avec une prise de tête entre les deux hommes. Road Dogg projette Wade Barrett dans les cordes, ce dernier rebondit et donne un coup d'épaule au membre de DX qui tombe par terre. Wade Barrett se projette dans les cordes, passe par dessus Road Dogg, se projette à nouveau dans les cordes, passe en dessous des jambes de Dogg qui a sauté en l'air, se projette une troisième fois dans les cordes et est accueilli par un Jumping back elbow de Jesse James. Wade Barrett va se réfugier dans l'un des coins et Road Dogg le suit. Ce dernier monte sur la deuxième corde et enchaîne une série de droites sur l'anglais. Wade Barrett finit par passer en dessous de Dogg et lui tire le pied pour le ramener sur le ring. Barrett relève son adversaire et lui porte un Pumphandle Front Powerslam. Il tente un tombé : 1 … 2 ...mais Road Dogg se dégage. Le membre de D-Generation-X est assis et Wade Barrett lui envoie plusieurs coups de genoux en plein milieu des côtes. Il retente un tombé mais qui arrive une nouvelle fois qu'à 2. Wade Barrett relève alors Jesse James et le projette dans un coin. Il lui fonce dessus mais Dogg met ses genoux devant pour contrer. Wade Barrett est sonné et Road Dogg monte sur la deuxième corde. Il fait le signe X de DX et effectue un Jumping Leg Lariat sur Barrett. Les deux hommes sont à terre et le décompte apparaît. Ce dernier arrive à 0 et c'est la cellule de Billy Gunn qui s'ouvre ! Ce dernier rentre sur le ring et relève son partenaire. Les deux hommes s'associent naturellement contre Wade Barrett. Ce dernier est dans le coin et Road Dogg projette Billy Gunn sur lui. Barrett est maintenant au sol et Billy Gunn effectue une Front Suplex à Road Dogg sur Wade Barrett. Dogg tente ensuite un tombé sur l'anglais : 1 … 2 ...dégagement de Wade. D-Generation-X continue à malmener Wade Barrett jusqu'au moment où ce dernier réussi à prendre l'avantage. Billy Gunn est sonné dans les cordes et l'anglais lui envoie un Big Boot dans la face qui fait passer Gunn par dessus la troisième corde. Wade Barrett et Road Dogg sont sur le ring et Dogg projette Barrett dans les cordes. Ce dernier rebondit et est accueilli par un Flapjack de la part de Jesse James. Wade Barrett va dans le coin et Road Dogg le suit. Ce dernier envoie une droite dans la face de l'anglais puis l'assoit sur la 3ème corde. Jesse James monte sur les cordes et tente de porter une suplex à Barrett. Ce dernier se défend et envoie des coups de poings dans l'abdomen de Dogg. Ce dernier finit par chuter après un coup de boule dans sa face. Road Dogg est allongé sur le ring et Wade Barrett se met en position. Il s'élance et porte son Diving Elbow Drop sur le membre de DX. Il remonte sa protection et est prêt à porter son Bullhammer sur Road Dogg mais le décompte débute. L'anglais s'arrête alors et attend que la cage s'ouvre. Le décompte arrive à son terme et c'est Scotty 2 Hotty qui fait son entrée ! Wade Barrett l'attend et tente de lui porter le Bullhammer mais Scotty 2 Hotty esquive, se projette dans les cordes et envoie un coup de la corde à linge à l'anglais à toute vitesse. Wade Barrett se relève directement et Scotty 2 Hotty se projette à nouveau dans les cordes pour lui porter à nouveau une corde à linge à toute vitesse. Scotty 2 Hotty est déchaîné. Il relève Wade Barrett et lui applique un Swinging side slam. Scotty 2 Hotty voit ensuite Road Dogg qui se relève près des cordes. Scotty se projette dans les cordes et porte un Two-Handed Bulldog sur Dogg. Ce dernier est maintenant au sol, sur le dos et Scotty 2 Hotty est prêt pour le W.O.R.M. Scotty fait alors un demi-tour en sautant quatre fois à pieds joints pendant que les fans scandent les lettres « W », « O », « R », « M ». Scotty se retourne alors vers Dogg et commence à faire le ver de terre. Il est maintenant debout et commence à danser mais il se prend soudain un OH WHAT A BULLHAMMER de Wade Barrett qui a surgit de nulle part ! Scotty 2 Hotty est K.O et Wade Barrett effectue le tombé sur lui : 1 … 2 … 3 !
Éliminé n°1 : Scotty 2 Hotty par Wade Barrett.
Billy Gunn remonte ensuite sur le ring et D-Generation-X recommence à malmener Wade Barrett. Le décompte apparaît alors à l'écran et la cinquième et avant dernière superstars va entrer dans ce match. Alors, CM Punk ou Ryback ? C'est CM Punk qui arrive ! Ce dernier rentre dans le ring et s'attaque directement à la DX. Il projette Billy Gunn dans les cordes et l'accueille avec un Malenko Kick. Road Dogg arrive ensuite vers lui en courant mais Punk lui porte un Swinging Neckbreaker. CM Punk et Wade Barrett s'échangent ensuite des coups dans la face mais Punk, plus frais, prend le dessus et projette Barrett dans le coin. Le chicago Kid prend son élan et vient porter le Shining Wizard sur l'anglais. Il le prend ensuite pour un Bulldog qu'il combine avec un coup de la corde à linge sur Billy Gunn qui venait de se remettre debout. Il fait le signe de la fin et prend Road Dogg sur ses épaules. GTS Time ? Non ! Road Dogg envoie des coups de coude dans la tempe du straight-edge savior qui fait lâcher ce dernier. Road Dogg commence ensuite son enchaînement habituel sur Punk. Ce dernier est maintenant à terre. Jesse James se projette dans les cordes et porte son Running knee drop sur la straight-edge superstars. Road Dogg se relève et Billy Gunn aussi. Les deux membres de D-Generation-X sont les seuls hommes debout à ce moment du match. Le public semble vouloir qu'ils se battent et les deux hommes hésitent. Ils n'auront pas à douter plus longtemps car le décompte s'affiche. Ryback va rentrer dans maintenant 5 secondes, 4, 3, 2, 1, 0 ! La dernière cellule de plexiglas s'ouvre et Ryback entre dans le match. Les New Age Outlaws se ruent sur lui. Les deux hommes tentent de fatiguer Ryback et de le mettre hors d'état de nuir. Ryback est sonné après cet accueil et les New Age Outlaws en profitent. Ils relèvent Ryback et Jesse James lui porte son finish ! Pumphandle falling powerslam placé ! Billy Gunn se projette dans les cordes et porte son Fameasser sur Ryback ! Les deux hommes viennent de porter à la suite leur prise de finition sur Ryback et incroyable que cela puisse paraître, Ryback est déjà debout ! Road Dogg et Billy Gunn ont les yeux qui sortent de la tête. Les deux hommes se projettent alors en même temps dans les cordes mais Ryback les accueille avec une double clothesline. Ryback est énervé et lance un « Finish it ! ». Ryback relève les New Age Outlaws et prend les deux hommes sur ses épaules ! Il prend son élan et porte un double Shell Shocked ! Road Dogg et Billy Gunn sont complètement K.O et Ryback les met l'un sur l'autre pour un double tombé : 1 … 2 … 3 ! Ryback fait d'une pierre deux coups en éliminant les deux hommes !
Éliminé n°2 : Billy Gunn par Ryback.
Éliminé n°3 : Road Dogg par Ryback.
Il ne reste plus que trois hommes dans ce match. Qui de Ryback, Wade Barrett ou CM Punk va l'emporter ? Ryback est en tout cas l'homme à abattre et Wade Barrett l'attaque par derrière. Il le rue de coups au sol. Barrett tente rapidement un tombé mais Ryback se dégage à 1. Ryback s'est remis sur ses pieds et Wade Barrett se projette dans les cordes. Il rebondit mais Ryback l'accueille littéralement en lui marchant dessus. Ryback enjambe alors Barrett, l'attrape par le cou et le frappe à plusieurs reprises contre le sol. Ryback va se mettre dans le coin et se met en position pour sa clothesline. Wade Barrett se relève tout doucement et Ryback est plus prêt que jamais. L'anglais se retourne, Ryback y va mais CM Punk l'intercepte en pleine course en lui portant un Malenko Kick ! Wade Barrett reprend ses esprits et enchaîne. Il relève CM Punk, le place sur ses épaules et lui porte le Wasteland ! C'est terminé pour CM Punk ! Le tombé : 1 … 2 … NON !!! Dégagement du Chicago Kid ! Wade Barrett est choqué. Il est perturbé par ce qu'il vient d'arriver et se laisse surprendre par CM Punk qui lui porte l'Anaconda Vise ! Wade Barrett est capturé dans la prise de soumission de Punk qui y met toutes ses forces. Barrett regarde un peu partout, il s'affole, il cherche désespérément une solution mais il n'en trouve pas et tape au sol !
Éliminé n°4 : Wade Barrett par CM Punk.
C'est la finale mesdames et messieurs ! Ils ne sont plus que deux : CM Punk vs Ryback. Qui va l'emporter ?! CM Punk envoie des kicks dans la cuisse de Ryback. Il se projette ensuite dans les cordes et saute sur Ryback qui le bloque ! Ryback retourne ensuite Punk et lui porte son Backpack Stunner ! CM Punk vient de s'éclater la mâchoire sur cette prise. Il rampe vers le coin et s'en aide pour se relever. Au coin opposé, Ryback est essoufflé mais se prépare quand même à porter sa clothesline sur la straight-edge superstars. CM Punk est debout, il se retourne et Ryback y va...mais CM Punk prend Ryback sur ses épaules en pleine course et lui porte le GTS ! GTS porté au centre du ring ! CM Punk sourit, il fait le tombé sur Ryback : 1 … 2 ...NONNNNN !!!! OMG ! Ryback a relevé son épaule ! Il a résisté au Go to Sleep de CM Punk ! Ce dernier se relève et n'en croit pas ses oreilles, ses yeux, son nez, il ne croit rien ni personne et engueule l'arbitre en lui demandant s'il n'y a pas eu trois. Punk commence à perdre patience. Il fait le signe d'aller se coucher, voulant porter un deuxième GTS à Ryback. Ce dernier s'est d'ailleurs relevé et CM Punk le prend sur ses épaules. Mais Ryback se retient en tenant la corde et passe par dessus cette dernière. CM Punk se retourne et Ryback le fait passer par dessus la 3ème corde pour venir l'éclater contre l'acier. CM Punk a le dos en compote et se relève devant l'une des chambres en plexiglas. Il est debout, se retourne et OH MY GODNESSSS !!! Ryback vient de porter un spear sur CM Punk et les deux hommes ont traversé la chambre de plexiglas ! Ces deux derniers sont complément K.O...mais Ryback est sur CM Punk, l'arbitre effectue alors le tombé : 1 … 2 … 3 ! Ça y est ! Le match est terminé ! Ryback l'emporte !
Éliminé n°5 : CM Punk par Ryback.
Elimination Chamber Match to determine the n°1 contender to the RWF Championship, Ryback bat CM Punk, Wade Barrett, Road Dogg, Billy Gunn et Scotty 2 Hotty. ( 33min12 )
Après le match, CM Punk est complètement K.O et Ryback parvient très difficilement à se relever. Son theme song se déclenche et l'arbitre lui brandit le bras. Justin Roberts annonce alors au micro que Ryback est désormais le challenger numéro 1 au RWF Championship. Ryback a un peu mal de partout mais il a assez de force pour scander des « FEED ME MORE ! » avec le public. Elimination Chamber 2013 se termine sur cette image. Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi !

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:43

Raw du 25 Février 2013.


Bienvenue à toutes et à tous pour RWF Monday Night Raw ! Nous revoyons directement des images du PPV d'hier soir, Elimination Chamber, qui a tout simplement été extraordinaire. Notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker nous accueillent ce soir à Raleigh en Caroline du Nord. Michael Cole nous fait un débriefing de l'Elimination Chamber, il nous dit que Stone Cold Steve Austin a battu et a conservé sa ceinture dans un Triple Threat Match contre Kane et Ken Shamrock. Jack Swagger a remporté l'Elimination Chamber Match pour la deuxième fois de sa carrière et est toujours le champion poids lourds de la fédération et enfin, Ryback a vécu cinq autres hommes pour devenir officiellement le challenger n°1 au titre de la RWF.

Kevin Nash arrive maintenant sur le ring sous une grosse ovation de la part des fans. Il va se munir d'un micro et s'adresse au public. Il dit que c'est tellement bon de revenir dans la compagnie. L’effervescence lors d'une entrée, le partage des émotions avec les fans, tout ça, il ne l'avait pas durant ses semaines de repos où il se remettait de sa blessure à sa jambe. Il dit que maintenant, il est de retour et....

Stone Cold Steve Austin fait son entrée et vient couper le speech de Nash. Le toujours champion de la RWF arrive sur le ring. Il dit qu'il est content de revoir Kevin Nash à la fédération car il était l'élément qui manquait. Il lui explique brièvement ce qu'il s'est passé durant son absence. Il dit qu'il aimerait bien lui laisser une chance pour son titre, Stone Cold Steve Austin vs Kevin Nash, c'est une belle affiche mais ce sera pour plus tard car il va bientôt avoir à faire à un autre homme. Ryback a remporté l'Elimination Chamber hier soir et il va avoir sa chance.

Les flammes de l'enfer surgissent et Kane fait son entrée. Le Big Red Monster demande à Austin de ne pas aller trop vite. Il dit qu'il n'en a pas fini avec le RWF Championship et il en a encore moins fini avec Steve Austin. Il demande encore un match contre lui, il veut l'affronter à nouveau pour la ceinture au prochain PPV.

Ken Shamrock arrive maintenant. Il demande à Kane de se calmer. Il dit qu'il a suffisamment eu d'occasions pour remporter le titre et si à l'heure actuelle il n'est pas champion, il faut se rendre à l'évidence qu'il n'est pas au niveau du Main Event. Il dit qu'il n'y a qu'un homme qui doit être challenger dans ce show et cet homme, c'est « The Most Dangerous Man That Ever Lived », lui même, Ken Shamrock.

Les quatre hommes sont sur le ring et la tension commence à augmenter entre Stone Cold Steve Austin, Kane et Ken Shamrock tandis que Kevin Nash les observe. C'est le moment que Vince McMahon choisi pour faire son entrée. Le GM de Raw dit qu'hier soir à Elimination Chamber, Shamrock et Kane ont perdu et on a bien vu qu'ils n'étaient pas à la hauteur. Il dit que ce soir, on fête le retour de Kevin Nash, c'est en quelques sortes son Raw. Il dit qu'en l'honneur de son retour, Kevin Nash va pouvoir faire équipe avec Stone Cold Steve Austin dans le Main Event du show. Et pour qu'il y ait un match par équipe, il faut deux équipes opposées. C'est pourquoi l'équipe composée de Steve Austin et Kevin Nash va faire face à l'équipe composée des deux malheureux de l'Elimination Chamber....Kane et Ken Shamrock ! Le Chairman dit que ce match va être épique et souhaite une bonne soirée aux fans.

Sur le ring, Stone Cold Steve Austin et Kevin Nash font face à Kane et Ken Shamrock. Nous reverrons les quatre hommes pour un match plus tard dans la soirée.

Caméra sur le tableau qui rappelle le Main Event de ce soir, Stone Cold Steve Austin et Kevin Nash affronteront Kane et Ken Shamrock.

Une vidéo nous remontre le Miz TV qui s'est déroulé à Elimination Chamber et notamment The Shield qui est venu interrompre le tout. Un match 3 vs 3 est à suivre juste après la coupure publicitaire.

Une coupure publicitaire présentant des T-Shirts de la RWF est diffusée.

The Shield vs The A.P.A & The Miz : No contest.
Alors que le match se déroulait normalement, The Shield ont arrêté de catcher et se sont regroupé à l'extérieur du ring. Les trois hommes ont discuté durant quelques instants puis ont pris la décision de repartir par le public. A ce moment là, personne ne comprend vraiment ce qu'il se passe, l'A.P.A et The Miz demandent au Shield de revenir sur le ring mais le Shield disparaît dans les coulisses.

On revoit des images des meilleurs moments de l'Elimination Chamber 2013.

« Did you know it ?! » : L'application sur téléphone pour pouvoir voir les shows de la RWF a été téléchargée plus de 5 millions de fois en l'espace de quelques mois, faisant de cette dernière l'application la plus téléchargée en un temps minimum en Amérique.

Dans les vestiaires avec Bradshaw et Faarooq qui discutent sur ce qu'il vient de se passer et qui ne comprennent pas vraiment. Soudain, Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns surgissent et viennent attaquer les champions par équipe. Le Shield repart ensuite et la caméra filme l'A.P.A au sol. Quelques secondes s'écoulent et The Miz arrive avec les officiels qui prennent en charge les deux victimes.

Caméra sur la tableau qui nous annonce un Handicap Match où Mick Foley affrontera Dolph Ziggler & Big E Langston plus tard dans la soirée.

De retour sur le ring avec le One Man Band Heath Slater. Ce dernier dit que hier soir à Elimination Chamber, il a été victime de Kevin Nash. Il a dû plus tôt dans la journée aller voir le médecin car il avait mal au dos après s'être pris la Jacknife Powerbomb. Il dit que le médecin n'a pas détecté de blessure grave. Il dit qu'il aurait pu être écarté des rings, il a eu chaud mais le principal c'est qu'il soit toujours là pour pouvoir interpréter son single bientôt planétaire. Heath Slater commence alors à chanter et les fans commencent à le huer. Shane McMahon arrive et vient interrompre le rocker. Il dit qu'il comprend Heath Slater, hier soir il a été surpris par le retour de Nash et a été un peu bloqué, il n'a pas pu montrer ses talents. Il dit alors que peut-être ce soir, il pourra mettre en valeur ses compétences de lutte contre...cet homme :

« FEED … ME … MORE ! »

Ryback arrive sur le ring. Heath Slater est tout simplement dépité, non seulement car il n'a pas pu terminer de chanter mais aussi car il va devoir affronter Ryback tout de suite !

Ryback bat Heath Slater grâce à son Shell Shocked.
Après le match, le public commence à scander « FEED ME MORE ! ». Ryback exauce alors leur souhait. Il relève Slater puis lui porte un deuxième Shell Shocked. Ryback scande ensuite « FEED ME MORE ! » avec le public.

La caméra filme maintenant de l'extérieur l'arène où se déroule ce soir Monday Night Raw.

Direction la table des commentateurs. Ces derniers parlent des actions du Shield qui ont arrêté de combattre en plein match et qui ont quelques temps après attaqué l'A.P.A dans les backstages. Jerry Lawler nous parle ensuite du Tag Team Main Event de ce soir pour célébrer le retour de Kevin Nash.

Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat Randy Orton grâce à un petit paquet.
Randy Orton était prêt à porter son RKO sur le champion heavyweight mais Zeb Colter est monté sur le tablier pour le distraire. Orton s'est approché de lui et Colter est parti. Jack Swagger a profité de ce moment pour prendre Orton en roll-up pour la victoire.
Après le match, Jack Swagger et son manager célèbrent sur le ring. Chris Jericho arrive alors et vient faire face au champion. Antonio Cesaro se joint à la partie. Swagger et Cesaro commencent alors à attaquer Y2J mais Orton vole à son secours. Randy Orton et Chris Jericho finissent par dégager du ring Jack Swagger et Antonio Cesaro. Les deux faces célèbrent ensuite sur le ring.

On revoit l'attaque tout à l'heure de The Shield sur l'A.P.A.

The Miz est en zone d'interview. Josh Matthews lui demande qu'est-ce qu'il compte faire pour stopper le Shield qui semble désormais innarrêtable. The Miz dit que ce que le Shield vient de faire à Bradshaw et à Faarooq est inacceptable. Il dit qu'il compte bel et bien se venger et faire payer le Shield.

Kofi Kingston fait maintenant son entrée sur le ring. Ce dernier a perdu son match hier soir à Elimination Chamber contre Rhyno mais garde néanmoins le sourire aux lèvres. CM Punk arrive ensuite avec un micro. Il s'avance jusqu'au ring en parlant. Il dit qu'avant de démolir comme il se doit Kofi Kingston, il voulait dire que hier soir, il a traversé une chambre de plexiglas après un Spear et il est pourtant toujours là. Il dit que n'importe quelle autre superstars aurait déjà finie à l’hôpital. Il dit qu'il est la superstars la plus solide de ce business et rien que pour cela, on lui doit le respect !

CM Punk bat Kofi Kingston en le faisant soumettre sur l'Anaconda Vise.

On nous diffuse maintenant une vidéo qui fait la promotion de Backlash. Ce dernier se déroulera le 24 Mars 2013 à Atlanta en Géorgie.

Caméra sur le tableau qui nous annonce que la semaine prochaine à Raw, Randy Orton et Chris Jericho feront équipe contre Jack Swagger et Antonio Cesaro.

On voit maintenant Daniel Bryan et Goldust qui marchent côte à côte en Backstage. Ils seront en action juste après la pause !

Une coupure publicitaire est diffusée.

Daniel Bryan & Goldust battent The Dudley Boyz après l'abandon de D-Von sur le Yeslock de Bryan.
Après le match l'arbitre lève le bras de Goldust puis ensuite celui de Bryan. Ce dernier ne semble pas content que Goldust ait la vedette alors que c'est lui qui a fait gagner son équipe. Daniel Bryan demande alors à l'arbitre de lui brandir le bras une nouvelle fois. Goldust demande la même chose. Daniel Bryan n'est pas content et commence à scander plusieurs « NO ! ». Goldust quant à lui scande plusieurs « YES ! ». Les deux hommes continuent ainsi sur le ring.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme de ce soir, le coffre diffuse un combat entre Savio Vega et Justin Bradshaw dans un Caribbean Strap Match lors d'In Your House 10 : Mind Games.

Le champion Intercontinental Rhyno arrive sur le ring. On revoit sa victoire de la nuit dernière et notamment son magnifique Gore sur Kofi Kingston. Rhyno dit que malgré la règle des 24H, personne n'ose vraiment venir lui prendre le titre et ceux qui ont essayé ont échoué. Il dit que si la règle ne vient pas vers lui, c'est lui qui va aller vers elle. Il dit qu'il offre un match pour son titre maintenant, tout de suite et ce contre n'importe quelle superstars présente dans les backstages.

« Turn it up ! »

Scotty 2 Hotty is in the place baby ! Ce dernier s'avance sur le ring comme à son habitude. Rhyno sourit puis remet son titre à l'arbitre qui le brandit.

Intercontinental Championship, Rhyno © bat Scotty 2 Hotty grâce au Gore.
Après le match, Rhyno célèbre sa victoire avec son titre sur le ring. Vader fait alors son entrée et dit qu'il veut un match pour le titre Intercontinental tout de suite.

Intercontinental Championship, Rhyno © bat Vader grâce au Gore.
Après le match, Rhyno recommence sa célébration avec son titre.

Caméra sur le tableau qui nous rappelle que dans quelques instants, Mick Foley fera face à Dolph Ziggler et Big E Langston dans un match handicap.

D-Generation-X arrive maintenant sur le ring. Road Dogg, Billy Gunn et X-Pac semblent être en forme. Road Dogg commence alors à présenter le groupe. Billy Gunn parle de l'Elimination Chamber Match de hier soir en disant que quand Ryback leur a porté le double Shell Shocked et qu'il était sur le dos de Dogg, il puait la transpiration. Road Dogg dit qu'il avait oublié de mettre du déodorant avant le match. X-Pac dit qu'il aurait préféré aller dans un Chamber Match sans déodorant qu'aller dans un pré-show pour un match contre un vampire. Billy Gunn dit que Pac était dans le pré-show car il était nul. X-Pac dit qu'une situation nulle pour lui, c'est quand deux hommes se font porter par quelqu'un pour se prendre un finisher. Il dit qu'il a bien rigolé quand il les a vu se faire éliminer en même temps. Road Dogg dit qu'il a fait exprès de perdre le match car sinon il serait très vite devenu le RWF Champion et il aurait dû quitter la DX. Les trois hommes continuent alors à raconter leur vie pour faire rire le public. Soudain, Wade Barrett fait son entrée. L'anglais dit que c'est ça DX ? 3 clowns verts qui font des blagues qui ne feraient même pas rire des gamins de 3 ans. Barrett dit que lui est un vrai compétiteur. Wade Barrett est maintenant sur le ring. Il dit que les gens sont venus ici pour le voir lui, pas D-Generation-X. Wade demande alors aux trois hommes de dégager du ring. Le public commence alors à huer Barrett. Soudain, X-Pac envoie un Superkick dans la face de Barrett ! Ce dernier est maintenant à terre et Road Dogg se projette dans les cordes pour lui porter son Running Knee Drop. Wade Barrett se relève alors doucement et Billy Gunn le termine en lui portant son Fameasser ! Wade Barrett roule alors jusqu'à l'extérieur du ring et DX célèbrent sur le ring. L'anglais reprend ses esprits et semble énervé. Road Dogg, Billy Gunn et X-Pac font 4 fois le signe X de DX sur le ring avec les pyros en forme de croix qui surgissent es poteaux à l'arrière.

On revoit une nouvelle fois l'attaque du Shield sur l'A.P.A dans les vestiaires en début de soirée.

Handicap Match, Dolph Ziggler & Big E Langston battent Mick Foley après un Zig Zag sur ce dernier.
Après le match, Dolph Ziggler prend un micro. Il dit qu'il a perdu à Elimination Chamber mais cela n'a plus d'importance car il en a terminé avec le titre Hardcore. Il dit que ce que les gens retiendront de leur rivalité est sa victoire de ce soir.

Une coupure publicitaire présentant des T-Shirts de Stone Cold Steve Austin est diffusée.

La cloche sonne et Howard Finkel est sur le ring. Il nous annonce qu'il est maintenant temps pour notre Main Event !

Stone Cold Steve Austin & Kevin Nash battent Kane & Ken Shamrock après un Stunner d'Austin sur Ken Shamrock.
Après le match, les deux vainqueurs célèbrent ensemble sur le ring. Les deux perdants rentrent en backstage. Le champion de la fédération va chercher ses bières et en offre une à Kevin Nash. Les deux hommes se mettent alors à boire une bière ensemble.

« Sierra Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD ! »

Le theme song du Shield vient les interrompre ! The Shield apparaît alors dans la salle et descend vers le ring. Stone Cold Steve Austin et Kevin Nash se préparent à riposter. Le Shield entoure maintenant le ring, monte sur le tablier, rentre sur le ring puis Austin se jette sur eux ! Une bagarre se déclenche alors entre Steve Austin et les trois membres du Shield. Kevin Nash quant à lui n'intervient pas et regarde la scène. A 3 contre 1, le champion se fait rapidement dominer. Le Shield a maintenant tellement passé à tabac Steve Austin que ce dernier est K.O. Le Shield relève Steve Austin et lui porte la Triple Powerbomb, tout cela sous les yeux de Kevin Nash qui n'est pas venu l'aider ! Kevin Nash s'approche alors du ring et fixe le Shield. Il se met à côté d'eux...puis leur brandit les bras !!! Le Shield se met à sourire et Kevin Nash sourit aussi ! Monday Night Raw se termine avec Kevin Nash et The Shield qui se brandissent mutuellement les bras et Steve Austin qui est K.O au sol.

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:43

Raw du 04 Mars 2013.


Bienvenue à toutes et à tous pour Raw ! Nous sommes accueillis par notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker dans la ville de Baltimore dans l'État du Maryland. Nous sommes actuellement sur la route qui va nous conduire tout droit vers Backlash 2013 et le public est en folie ce soir ! Nos commentateurs discutent du moment choquant ayant eu lieu la semaine dernière à Raw où Kevin Nash a laissé Stone Cold Steve Austin se faire tabasser par The Shield avant de les rejoindre. On nous informe que Kevin Nash sera présent ce soir pour nous fournir plus d'explications.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous informe que le match suivant est un Tag Team Match !
Jack Swagger arrive sur le ring en compagnie de Zeb Colter. Le champion dit qu'il détient le titre heavyweight depuis maintenant plus de trois mois. Il a battu tous ceux qui ont osé venir le défier sur le ring. Zeb Colter dit que tout le monde l'a déjà oublié mais son poulain a remporté deux Elimination Chamber Match. Il est le seul dans le roster actuel à en avoir remporté autant. Il dit que Chris Jericho et Randy Orton pensent qu'en s'alliant ils vont venir à bout du « Real American » ? Tout cela ne sont que des sottises. Jack Swagger demande ensuite aux fans de bien vouloir bouger leurs grosses fesses et de se lever pour accueillir son partenaire du soir. Un homme qui a tout compris car il est lui aussi un anti-américain. Mesdames et Messieurs, voici Antonio Cesaro ! Ce dernier arrive sur le ring et vient serrer la main de Jackou. Randy Orton et Chris Jericho arrivent ensuite sous le titantron. Jericho a un micro et lance un «  Jack Swagger, could you please … SHUT … THE HELL … UP ! ». Il dit qu'ils n'en peuvent plus de l'entendre critiquer l'Amérique. Ce soir ils vont renvoyer Jack Swagger chez lui, c'est à dire à l'asile. Les deux faces viennent ensuite sur le ring et le match commence !

Jack Swagger & Antonio Cesaro battent Chris Jericho & Randy Orton après un roll-up de Swagger sur Jericho.
A la fin du match, Chris Jericho porte le Walls sur Jack Swagger mais Antonio Cesaro intervient. Randy Orton se jette alors sur le suisse et les deux hommes sortent du ring. Sur le ring, Y2J se prépare à porter le Codebreaker sur Jackou. Il y va mais Swagger le bloque et le balance dans le coin. Chris Jericho est alors sonné et Jack Swagger le surprend avec un petit paquet pour la victoire.
Après le match, Jack Swagger prend son titre et part célébrer avec Zeb Colter sous le titantron. Chris Jericho est un peu dégoûté car il allait gagner le match. Orton vient le voir et l'aide à se relever.

«  Here comes the Money !!! »

Shane McMahon fait son entrée et demande aux quatre hommes d'attendre une minute. Il dit à Jack Swagger qu'actuellement, trois hommes veulent avoir une chance à sa ceinture et tous sont légitime. Il dit alors qu'il va s'occuper de cela. La semaine prochaine à Monday Night Raw, nous aurons un Triple Threat Match pour déterminer le nouveau challenger n°1 ! Chris Jericho contre Antonio Cesaro...contre Randy Orton ! Le vainqueur de ce match affrontera Jack Swagger pour le titre heavyweight à Backlash. Mais ce n'est pas tout, les deux perdants du Triple Threat Match s'affronteront dans un match un contre un à Backlash également ! Shane McMahon danse alors un petit peu puis repart en backstage. Jack Swagger est énervé de cette annonce tandis que Chris Jericho, Randy Orton et Antonio Cesaro se défient du regard.

On voit une caméra posée au sol avec des jambes qui s'approchent d'elle. On prend alors la caméra et on y découvre les trois membres du Shield. Dean Ambrose dit que c'était ça la vrai justice, ce qu'il s'est passé la semaine dernière. Steve Austin au sol, impuissant face au Shield qui n'a fait que rendre les choses plus justes. Seth Rollins dit que la vérité a éclatée mais beaucoup de questions restent sans réponses. Que vient faire Kevin Nash dans tout cela ? La vérité va bientôt éclater grâce à leur justice, celle du Shield. Roman Reigns lance alors un « Believe in that, Believe in the Shield ! ». Les trois hommes reposent la caméra au sol puis repartent.

On voit maintenant une vidéo TOuT avec CM Punk. Ce dernier se moque de Mick Foley qui a perdu la semaine dernière dans un Handicap Match. Il dit que Mick Foley est hardcore c'est un fait mais pas dans le sens auquel on le croit. Il lance ensuite un pronostic en se demandant contre quelle superstars Foley va encore perdre ce soir. Il souhaite à Mick Foley une bonne soirée et une bonne défaite.

Les flammes de l'enfer surgissent du sol et Kane fait son entrée. Ce dernier s'amène jusqu'au ring, lève et abaisse ses bras pour faire surgir des quatre coins du ring le feu.

Kane bat Kofi Kingston grâce à un Chokeslam.

Ken Shamrock est en backstage et vient de visionner le match précédent via un écran de télévision. Josh Matthews le rejoint et lui demande s'il a du temps pour répondre à quelques questions. La semaine dernière, ils ont perdu le match avec Kane dans le Main Event et n'auront plus de chance pour la ceinture. Josh demande quels sont les plans pour Ken Shamrock maintenant. Ce dernier dit qu'il a vu, après être rentré aux vestiaires, Steve Austin se faire détruire par le Shield. Il dit que maintenant, Austin va avoir pas mal de problèmes avec le Shield, Kevin Nash, Ryback et il préfère ne plus se mêler de ça. Il dit que ses plans sont de dominer la division solo chaque semaine. Il va défaire tous ses adversaires et il va commencer dès ce soir. Josh Matthews le remercie pour son temps.

« Did you know it ?! » : RWF Elimination Chamber 2013 a rassemblé près de 15 000 fans dans l'arène et près de 5 millions de fans derrière leurs écrans en Amérique. Ces chiffres font que ce PPV est le plus visionné depuis plusieurs mois. La compagnie remercie d'ailleurs ses fans pour être de plus en plus à suivre les shows de la fédération et ce quelque soit l'âge et le pays.

Le champion hardcore de la fédération Mick Foley arrive maintenant sur le ring. Il dit que CM Punk s'est moqué de lui sur TOuT à propos de ses nombreuses défaites. Il dit qu'il est une légende de ce business et a combattu contre les plus grands. Il s'est mis dans les situations les plus risqués. Il dit que CM Punk n'a eu, n'a et n'aura jamais une carrière comme la sienne. S'il le cherche à nouveau, il va le trouver. Le champion pose ensuite son titre et se prépare pour son match.

Mick Foley bat Gangrel grâce à Mister.Socko.
Après le match, Mick Foley célèbre sur le ring avec son titre mais CM Punk arrive et l'attaque par derrière. Il le rue de coups de poings au sol. Punk prend ensuite le titre hardcore et frappe Foley avec. CM Punk monte ensuite sur la troisième corde, nargue le public, s'élance et porte le Diving Elbow Drop en hommage au regretté Randy « Machoman » Savage. Mick Foley est K.O au sol et CM Punk s'assoit en tailleur à côté de lui. Le straight-edge savior rigole ensuite.

Une coupure publicitaire est maintenant diffusée.

De retour à Monday Night Raw. On revoit ce qu'il s'est passé la semaine dernière avec notamment The Shield qui est venu tabasser Steve Austin et Kevin Nash qui a ensuite effectué un heel-turn en rejoignant les trois mercenaires.

Stone Cold Steve Austin est d'ailleurs dans le parking et gare sa voiture. Il prend son titre, fait quelques pas et Josh Matthews arrive vers lui. Il lui dit que la semaine dernière, le RWF Universe a été choqué suite au comportement de Kevi....Stone Cold Steve Austin coupe Matthews et dit que Kevin Nash était son ami. Il l'a accueilli à son retour et ce dernier l'a trahit. Il lui a planté un poignard dans le dos. Il dit que ce soir, il sera sur le ring et il écoutera attentivement ce qu'aura à dire Nash. Il dit que lui et le Shield ont voulu faire les imprévisible. Il va montrer ce soir qu'il peut-être tout autant imprévisible qu'eux.

Caméra sur le tableau qui nous officialise qu'à Backlash 2013, Stone Cold Steve Austin défendra son titre de la RWF contre Ryback.

On nous rappelle ensuite que Kevin Nash sera sur le ring ce soir pour fournir des réponses aux questions des fans.

The A.P.A ( Bradshaw & Faarooq ) battent Primo & Epico après une Clothesline from hell de Brashaw sur Epico.
Après le match, les champions célèbrent quelques secondes et le theme song du Shield retentit dans l'arène. Ces derniers apparaissent dans le public et descendent jusqu'au ring. Les trois hommes entourent maintenant le ring et sont prêt à attaquer les champions par équipe. Soudain, le public commence à crier car The Miz court jusqu'au ring pour se joindre à l'A.P.A ! Le Shield regarde alors les trois hommes sur le ring puis décident de repartir par le public sous les hués des fans. Sur le ring, l'A.P.A et The Miz sont déçu de ne pas avoir pu se venger du Shield.

On nous diffuse une vidéo faisant la promotion de Backlash. On en profite pour nous rappeller que le PPV aura lieu le 24 Mars 2013 à Atlanta en Géorgie.

Le champion intercontinental Rhyno arrive maintenant sur le ring. On revoit ses deux défenses de titre de la semaine dernière.

Rhyno bat Scotty 2 Hotty très rapidement après un Gore.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme de ce soir un match entre Flash Funk et Leif Cassidy le 15 décembre 1996 lors d'In Your House 12 : It's Time.

On nous diffuse maintenant une vidéo qui nous remontre ce qu'il s'est passé au dernier Raw entre D-Generation-X et Wade Barrett.

D-Generation-X arrive d'ailleurs sur le ring comme à leur habitude. Les trois hommes disent qu'ils ont crée un nouveau concept. X-Pac dit que le concept est d'invité chaque semaine quelqu'un du roster et de se foutre de sa gueule. Billy Gunn demande à Pac quel serait le nom du concept. Pac dit qu'il appellerait ça la « DX's Joking of the Week ». Road Dogg rigole et dit que ce n'est pas très original, ça se rapproche trop de la « Sandow's lesson of the Week ». Dogg dit d'ailleurs qu'il passe un coucou à Damien Sandow qui doit manger beaucoup de soupe pour se remettre de sa blessure. Billy Gunn demande alors à Pac quel est l'invité de la semaine. Pac dit qu'il a oublié de sélectionner un invité. Il dit qu'ils ont qu'a reprendre Wade Barrett, il fait bien rire avec son accent anglais. Les trois hommes se moquent alors de Barrett et ce dernier arrive sous le titantron. Il dit que que D-Generation-X ne savent pas dans quelle galère ils se sont embarqué. Il dit qu'ils s'en sont pris à lui, à un bagarreur né. Il dit qu'il va se charger d'eux tout de suite. Road Dogg stoppe alors Barrett et lui demande d'attendre. Il lui dit que c'est vrai, ils l'ont un peu ridiculisé la semaine dernière alors pour se faire pardonner, DX invite Wade Barrett pour un défi la semaine prochaine à Raw. Billy Gunn dit que si Wade n'est pas d'accord avec ça, alors ils ont deux....Wade Barrett le coupe et dit c'est ok, il accepte de participer au défi de la semaine prochaine. Il dit que peu importe quel genre d'épreuve ce sera, il remportera ce défi haut la main et ridiculisera DX sur leur propre terrain. D-Generation-X disent à Wade Barrett qu'ils se revoient la semaine prochaine. Les trois hommes font ensuite le signe X de X sur le ring avec les pyros qui sortent des poteaux en forme de croix à l'arrière.

On nous rappelle que la semaine prochaine, le gagnant du Triple Threat Match entre Randy Orton, Chris Jericho et Antonio Cesaro deviendra le challenger de Jack Swagger à Backlash tandis que les deux perdants du match s'affronteront en 1 vs 1 au PPV.

Ken Shamrock bat Alex Riley en le faisant soumettre sur l'Ankle Lock.
Après le match, Shamrock célèbre et fait le chiffre 1 à la caméra.

On nous présente différents produits de la RWF.

Dolph Ziggler et Big E Langston arrivent maintenant sur le ring. Ziggler dit qu'ils sont là ce soir pour voler le show. Le show-off dit que lui et Big E Langston sont le duo phare de cette fédération. Ils sont meilleur que n'importe quel autre duo. Daniel Bryan et Goldust arrivent ensemble et scandent « NO ! ». Daniel Bryan dit que Dolph Ziggler est un menteur, le meilleur duo de cette fédération est le duo composé de Daniel Bryan et Goldust ! Dolph Ziggler rigole et demande si c'est une blague. Il dit que tout ce qu'il voit en face de lui est une chèvre et un fou qui se prend pour de l'or en barre. Daniel Bryan scande alors plusieurs « NO ! » puis Big E Langston arrive devant lui et Bryan, intimidé, s'arrête immédiatement. Vince McMahon apparaît au titantron et dit que cela tombe bien qu'eux quatre soient déjà sur le ring. Il dit que celui qui se prétend le voleur de show va tout de suite faire face à la chèvre. Big E Langston et Goldust descendent alors du ring.

Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Daniel Bryan ( w/ Goldust ) après un Zig Zag dans un match décrit comme très bon.

En backstage, Kevin Nash marche et s'avance jusqu'au ring.

On nous diffuse une nouvelle promo sur RWF Backlash 2013.

Jerry Lawler est maintenant sur le ring. Il nous demande d'accueillir l'homme qui a surpris tout le monde la semaine dernière : Kevin Nash. Ce dernier fait alors son entrée et les fans sont partagés. Kevin Nash s'amène jusqu'au ring et se place à côté de Lawler. Jerry dit que suite aux actions de Kevin Nash, beaucoup de gens ont été surpris, choqué, déçu et se sont posé des questions. Il rappelle que la semaine dernière, The Shield est venu attaquer Stone Cold Steve Austin après un match. Kevin Nash a regardé cette attaque sans aider Austin et est ensuite venu brandir les bras du Shield. Jerry Lawler demande si tout cela était prémédité. Kevin Nash dit à Jerry qu'ils vont la jouer autrement. Personne ne va lui poser de questions maintenant car c'est lui qui va parler. Il rappelle qu'il y a quelques mois, une blessure à la jambe l'a contraint de s'éloigner des rings. Il dit qu'au moment où c'est arrivé, il était très déçu de ne plus pouvoir catcher. Il dit qu'il s'est alors reposé chez lui, dans son lit et en regardant la télé. Il dit qu'il regardait d'ailleurs Monday Night Raw le soir et il voyait la montée en puissance de son ami, Stone Cold Steve Austin. Il l'a vu remporter le RWF Championship, il a vu toutes ses défenses de titre et ses victoires. Il s'est senti abandonné car il voyait que Steve Austin ne se préoccupait que de sa carrière. Il ne l'a pas appelé une seule fois, il n'est pas venu le voir, il ne s'est pas soucié de lui pendant sa convalescence. Il dit qu'en parallèle de la montée en puissance d'Austin à Raw, il a été interpellé par d'autres superstars. Trois hommes, un clan qui se faisait appeler The Shield. Il les a suivi et a vu leur ascension. Il ne faut pas oublier que ce sont des jeunes et qu'ils n'ont pas l'expérience de certains autres catcheurs. Il a tout de suite pensé à quelque chose de machiavélique. Puisque Steve Austin se foutait de lui, il s'est dit qu'il devait lui rappeler son existence et c'est à partir de là qu'il a décider de rentrer en contact avec le Shield. Ils se sont très vite entendu et eux aussi n'aimaient pas Steve Austin. Il a ensuite su que sa blessure se guérissait plus vite que prévue et il savait qu'il allait revenir à l'Elimination Chamber. A partir de là, il fallait qu'il se fasse passer pour le gentil, pour gagner la confiance des fans et surtout de Stone Cold. Il dit qu'ils ont mis leur plan à exécution et aujourd'hui, ils sont arrivés à leurs objectifs. Plus personne ne s'intéresse à Austin. Tout le monde s'intéresse à Kevin Nash et au Shield. Il dit qu'ils ont réussi à faire de l'ombre à Austin, celui qu'on croyait intouchable. Nash dit qu'ils vont maintenant régner sur Monday Night Raw. Soudain, le theme song de Steve Austin retentit dans l'arène. Ce dernier arrive avec une chaise sur le ring et est prêt à tabasser Kevin Nash avec mais soudain, le theme song de Ryback se fait entendre. Ryback arrive alors sur le ring et vient couper Austin. Ryback prend un micro et demande à Steve Austin de s'arrêter. Il dit qu'Austin ne doit pas se préoccuper de Kevin Nash mais plutôt de lui, car il est maintenant son challenger direct pour le titre à Backlash. Steve Austin et Ryback se fixent alors et Kevin Nash en profite pour partir par le public. Les deux hommes ne le voient pas et continuent à se fixer.

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD ! »

The Shield arrive en haut du public. Les trois hommes regardent Steve Austin et Ryback qui sont sur le ring et ces deux derniers regardent également le Shield. Kevin Nash se joint alors aux côtés du Shield et les quatre hommes fixent le champion et le challenger sur le ring. Le show se termine sur cette image.

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:44


Raw du 11 Mars 2013.


Bienvenue à toutes et à tous pour ce nouvel épisode de Raw ! Les pyros explosent dans l'arène et notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker nous souhaitent la bienvenue pour cette soirée qui se déroule dans la magnifique ville de Colombus dans l'État de l'Ohio. On revoit directement une vidéo qui nous montre le Main Event du Raw de la semaine dernière où Kevin Nash s'est expliqué de ses actes et du fait qu'il ait rejoint le Shield. Un theme song retentit dans l'arène : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .

Kevin Nash fait son entrée sous les hués des fans. L'homme qui se faisait autrefois appeler Diesel s'amène jusqu'au ring et s'empare d'un micro. Nash demande aux fans de la fermer et de montrer le respect qu'ils lui doivent. Il demande à tous ces gens qui n'ont rien fait de grand dans leur vie d'avoir la politesse de se lever et d'accueillir ses 3 nouveaux protégés : Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns.

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD ! »

The Shield débarque à Raw ! Les trois hommes arrivent comme à leur habitude par les gradins et s'avancent jusqu'au ring pour rejoindre leur mentor. Le Shield est maintenant sur le ring et s'est aligné à Nash. Ce dernier reprend alors la parole et dit que les gens ont face à eux le passé, le présent et le futur du monde du catch. Il dit qu'il va rappeler ce qu'ils ont fait il y a deux semaines de cela à Monday Night Raw. On nous passe alors une vidéo où l'on voit le Shield qui passe à tabac Stone Cold Steve Austin et Kevin Nash qui vient leur brandir les bras. Kevin Nash dit que c'était le moment le plus choquant qu'ai connu la compagnie. Il dit que même les fans qui suivent la RWF depuis plusieurs dizaines d'années ne pouvaient pas prévoir ce qu'il s'est passé. Il dit qu'il était déjà une superstars de la compagnie il y a plus de 20 ans et il est toujours là, contrairement à tous ses anciens collègues. Pourquoi ? Il a eu l'intelligence de s'entourer des meilleurs, des superstars les plus populaires du moment. Il a vu le talent en le Shield, il a cru en eux et aujourd'hui, grâce à leur alliance, ils sont les plus redoutés non seulement par rapport aux autres superstars du roster mais aussi par rapport aux fans. Il dit que tout le monde craint le Shield, tout le monde craint Kevin Nash, tout le monde...

...en a marre de t'entendre parler dit Jerry Lawler de sa table des commentateurs. Lawler vient de couper Kevin Nash dans son discours et monte sur le ring. Le King dit que c'est assez, il en a trop entendu. Il dit que tout le monde les craint mais pas lui. Kevin Nash parlait tout à l'heure du fait que lui était le seul encore actif à la fédération et que tous ses ex « collègues » sont partis du business. Il dit qu'il a oublié Jerry « the king » Lawler qui n'a jamais manqué un Raw de sa vie. Autrefois, il avait énormément de respect envers Nash car il est une légende de la RWF et du catch en général. Il a suivi sa carrière mais cette dernière a pris un mauvais tournant il y a deux semaines de ça. Il dit que depuis que Nash est passé de l'autre côté de la barrière, il est déçu. Déçu de voir ce que Kevin Nash devient, déçu de le voir rejoindre le Shield. Lawler dit que Kevin Nash était un homme courageux et téméraire, maintenant il est tout le contraire, il se cache derrière trois jeunes rookies qui ne savent pas ce qu'ils font ici. Lawler dit qu'il s'en fout que Nash ait crée un énorme impact et les fans aussi d'ailleurs. Il dit que Nash ne mérite plus de figurer à Raw car il ne fait que polluer le show. Lawler demande alors à Kevin Nash et au Shield de partir et de laisser la place aux personnes qui servent à quelque chose.

Kevin Nash dit que Jerry Lawler est marrant. Il n'a pas conscience des propos qu'il vient de tenir et à qui il vient de s'adresser. Nash dit que comme il l'a dit tout à l'heure, lui et le Shield sont là pour créer un impact...et c'est ce qu'il va arriver tout de suite ! Soudain, les trois hommes du Shield attaquent Jerry Lawler ! Ils le passent à tabac au centre du ring sous les yeux amusés de Kevin Nash. Ce dernier fait signe au Shield de terminer Lawler. Le Shield relève alors Jerry Lawler...et lui porte la Triple Powerbomb ! Kevin Nash regarde alors quelques temps Jerry Lawler qui est au sol puis repart avec le Shield en backstage sous les regards choqués des fans présents dans la salle.

Une coupure publicitaire est diffusée.

De retour à Raw à la table des commentateurs avec Michael Cole et Matt Striker. Ces derniers sont aussi choqué de ce qu'il vient d'arriver. On nous montre ce qu'il s'est passé durant la pause publicitaire où les médecins ont accouru vers le ring et ont transporté Jerry Lawler à l'hôpital le plus proche. On voit d'ailleurs l'ambulance qui se dirige en dehors de l'arène.

Les flammes de l'enfer surgissent car Kane fait maintenant son entrée ! Ce dernier va à nouveau affronter le ghanéen Kofi Kingston dans quelques secondes.

Kane bat Kofi Kingston grâce à un chokeslam.

On nous rappelle que Stone Cold Steve Austin défendra le RWF Championship contre Ryback à Backlash. On en profite pour nous annoncer que les deux hommes se confronteront sur le ring ce soir.

On nous rappelle aussi que Wade Barrett devra relever le défi proposé par D-Generation-X ce soir à Monday Night Raw.

Interview Zone avec Josh Matthews et le champion hardcore Mick Foley. Matthews lui dit que la semaine dernière, CM Punk est venu l'attaquer après son match, qu'est-ce que Foley compte faire ce soir pour éviter que cela se reproduise. Mick Foley dit que c'est exactement ça, ce soir il va éviter que Punk le touche une nouvelle fois. Ce soir, ce sera un Champion vs Champion Match car il va faire face au champion intercontinental Rhyno. Il dit que CM Punk n'est pas un champion sinon il serait aussi dans le combat. Il dit à CM Punk que la revanche arrivera tôt ou tard et la vengeance est un plat qui se mange très froid. Mick Foley finit par dire « Have a nice day » puis s'en va.

« Did you know it ?! » : L'ancienne diva Mae Young a combattu dans un match dans 9 différentes décennies. Son tout premier match était en 1939 et son tout dernier était en 2010. Elle est la femme qui a eu la plus longue carrière dans le monde de la lutte avec 71 ans d'activité.

The A.P.A ( Bradshaw & Faarooq ) battent The Dudley Boyz après une Clothesline from hell de Bradshaw sur Bubba Ray.

On revoit ce qu'il s'est passé en début de show avec notamment The Shield qui a porté la Triple Powerbomb à Jerry Lawler sous les ordres de Kevin Nash.

Direction la table des commentateurs où Michael Cole nous informe de l'état actuel de Jerry Lawler. Ce dernier a été conduit par l'ambulance à l'hôpital le plus proche et est actuellement en train de se faire prendre en charge par des infirmiers.

On voit maintenant une vidéo où Jack Swagger et Zeb Colter sont dans un parc de la ville de Columbus. Jack Swagger dit que leur révélation sur la vraie vie des américains continue. Zeb Colter s'approchent d'une poubelle et Zeb Colter plonge sa main dedans. Il en sort un sandwich à moitié mangé qui dégouline de sauce barbecue. Swagger dit que cela est un autre exemple. Il ne ment pas quand il dit que les américains mangent mal, c'est juste la réalité. Le champion dit que cette personne qui a jeté son sandwich a pris conscience que si elle continuait à mal se nourrir, elle allait se transformer en obèse. Il dit que ses messages de prévention portent enfin leurs fruits. Il dit que le peuple l'écoute et se range de son côté. Swagger finit par dire « WE THE PEOPLE » et la vidéo s'arrête.

Vince McMahon et Shane McMahon sont dans leur bureau et Vince est au téléphone. Il semble être en communication avec l'hôpital où a été placé Jerry Lawler. Le chairman raccroche et Shane lui demande ce que les médecins ont dit. Vince McMahon dit que tout va bien, Jerry Lawler a été examiné et il ne souffre d'aucune blessure grave, juste des petites contusions. Il dit que les médecins ont dit que Lawler devait se reposer quelques semaines et qu'il serait de retour dans pas longtemps. Ken Shamrock arrive ensuite et demande à Shane et à Vince s'ils ont vu sa destruction la semaine dernière. Il dit qu'il va encore prouver ce soir qu'il est le « Most Dangerous Man in the World » en battant son adversaire. Sa domination du roster continue.

On nous diffuse une promo sur Backlash 2013.

Ken Shamrock bat Brodus Clay en le faisant soumettre sur l'Ankle Lock.
Après le match, Ken Shamrock fait le chiffre « 2 » avec ses doigts.

The Miz est en train d'enfiler ses genouillères en backstage et l'A.P.A arrive. Les champions par équipe demandent au Miz s'il a vu le Shield qui a attaqué Lawler tout à l'heure. L'Awesome One dit qu'il est très remonté contre le Shield qui a osé s'attaquer à un homme d'un certain âge. Heureusement, Jerry Lawler n'a pas été blessé. The Miz dit que ce soir il a un match et il est prêt à se défendre face au Shield. L'A.P.A dit ensuite que le Miz n'a pas à s'inquiéter, ils couvriront ses arrières ce soir.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant est un Champion vs Champion Match.

Rhyno bat Mick Foley grâce au Gore après que CM Punk est venu distraire Mick Foley.
Après le match, CM Punk monte sur le ring et porte son GTS à Mick. Il va ensuite s'asseoir en tailleur sous le titantron avec un micro. Il dit que Mick Foley a parlé de vengeance mais le résultat est le même que la semaine dernière : Mick Foley au sol, CM Punk en tailleur. Il dit que ce qu'il veut c'est très simple. Il veut le titre hardcore que Mick Foley ne mérite plus de porter. Il dit que ce qu'il veut, c'est un match pour le titre à Backlash et comme le titre hardcore se défend toujours dans un match à stipulation, il en a une en tête. Il dit qu'à Backlash, il va battre Mick Foley avec l'objet qui a fait gagner ce dernier à Elimination Chamber. Il dit qu'il va prendre le titre à Mick Foley dans un Tables Match ! CM Punk se relève ensuite, célèbre sous le titantron puis repart aux vestiaires.

Une coupure publicitaire est diffusée.

De retour à Raw, Wade Barrett arrive sur le ring. D-Generation-X arrive ensuite sous les ovations des fans. Billy Gunn prend le micro et lance un « Are you ready ?! ». Il demande si l'on est prêt pour assister à un défi 100% DX. X-Pac s'adresse alors à Wade Barrett et lui dit que le défi consiste à manger 5 piments qui piquent très fort en moins d'une minute. Non il déconne, le véritable défi est de chanter « Baby » de Justin Bieber tout en dansant avec un tutu. Non il rigole encore ! Wade Barrett commence à perdre patiente. Road Dogg prend le micro des mains de Pac et demande qu'on excuse son ami, il est très farceur. Il dit que Wade Barrett a le choix entre 3 défis : Gagner un match contre un adversaire mystère ou réussir à faire un sans faute à un quizz sur un sujet mystère ou devoir imiter à la perfection une personne mystère. Barrett dit qu'il ne va pas se ridiculiser tout en seul en imitant quelqu'un, il est trop intelligent pour se rabaisser à ça. Il dit qu'il va répondre au quizz. Billy Gunn dit que c'est un excellent choix. Il dit que si Wade répond correctement à 5 questions, il aura remporté le défi. X-Pac pose alors la première question : « Qui était le chef de la Nexus ? ». Wade Barrett répond que c'était lui. X-Pac valide alors la réponse. Road Dogg pose la 2ème question : « Qui était le chef du Corre ? ». Barrett répond que c'était encore lui. Bonne réponse et Billy Gunn pose la 3ème question : « Qui a perdu dans un Chairs Match contre John Cena au PPV TLC 2010 ? ». Barrett est un peu gêné et répond que c'est lui. Encore une réponse bonne. X-Pac pose l'avant dernière question : « Qui s'est fait éliminer par Bo Dallas au Royal Rumble et s'est fait battre le lendemain dans un Raw spécial ? ». Wade Barrett s'énerve et demande ce que sont ces questions, il dit que c'était lui aussi. Il demande à DX d'accélérer et de poser leur dernière question pour qu'il puisse enfin remporter ce défi. Road Dogg pose alors la cinquième et dernière question : « Si l'on compte tous les tatouages sur le corps de Tensaï et qu'on y soustrait le nombre de fois où The Rock a dit sa catch-phrase, combien obtient-on ? ». L'anglais ne comprend pas et dit que cette question est impossible. Il demande à Dogg de lui poser la vraie question. Ce dernier dit alors que c'est ça la vraie question. Barrett voit que DX se moque de lui et commence à perdre son sang froid. Shane McMahon fait alors son entrée et vient se mettre sous le titantron. Il dit que Wade Barrett semble avoir envie d'en découvre avec la DX alors il va être généreux et lui exaucer son souhait. La semaine prochaine à Raw, Wade Barrett affrontera Billy Gunn. L'anglais semble alors content. Shane McMahon dit que Wade Barrett affrontera aussi Road Dogg. Barrett commence à changer de tête. Shane McMahon dit que Wade Barrett affrontera également X-Pac ! Wade Barrett n'en revient pas et se décompose. Les trois membres de D-Generation-X rigolent et se moquent de l'anglais. Ils finissent ensuite par rentrer en backstage et Wade Barrett est consterné sur le ring.

On nous rappelle que Steve Austin et Ryback se confronteront ce soir sur le ring.

Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ) bat Goldust ( w/ Daniel Bryan ) grâce à un Big Ending.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme ce soir un combat entre Eddie Guerrero accompagné de Chyna et Essa Rios accompagné de Lita pour le WWF European Championship lors de Backlash 2000.

The Miz bat David Otunga grâce à son Skull Crushing Finale dans un match rapide.
Après le match, le Miz célèbre sa victoire et le Shield fait son entrée. Les trois hommes arrivent par le public et commencent à descendre vers le ring. Soudain, le theme song de l'A.P.A retentit dans l'arène et les champions accourent pour venir aux côtés du Miz. The Shield est toujours dans le public et fixe les trois hommes sur le ring. Au bout de quelques instants, ils décident de rebrousser chemin et de retourner en backstage. The Miz va chercher un micro et les arrête. Il dit que si le Shield s'amuse à venir et à repartir comme cela, c'est tant mieux pour eux mais cette fois-ci, il a quelque chose à leur dire. Lui, Bradshaw et Faarooq ont été attaqué par eux et n'ont jamais eu l'occasion de prendre leur revanche. Il dit qu'ils la veulent mais pas ce soir. Ils ont trouvé le lieu parfait pour régler leurs comptes. Ils vont entrer en collision avec le Shield … à Backlash ! The Miz lance alors un « Believe in that » puis les trois faces se tapent dans les mains sous les yeux du Shield en haut des gradins.

Chris Jericho est en zone d'interview avec Josh Matthews. Ce dernier lui demande quels sont les plans de Y2J pour remporter le triple threat match. Il dit que ce soir, Chris Jericho l'emporte et redevient le challenger n°1 de Jack Swagger. Il dit que maintenant, il connait toutes les techniques de Jackou, il l'a analysé et il ne se laissera plus avoir par lui et son manager / militaire retraité. Il dit que le best in the world in what he does, le king of bling bling, l'ayatollah of rock 'n' rolla est dans la place ce soir. Il demande à tous les Jerichoholic d'ouvrir leurs yeux et de se préparer à la tornade Jericho.

On nous diffuse une nouvelle vidéo faisant la promotion de Backlash 2013.

On nous officialise ensuite qu'à Backlash 2013, le Miz et l'A.P.A affronteront le Shield dans un match 3 vs 3 tandis que Mick Foley défendra son titre hardcore contre CM Punk dans un Tables Match.

Jack Swagger et Zeb Colter font maintenant leur entrée et viennent s'asseoir à la table des commentateurs. Howard Finkel est sur le ring et nous informe que le match suivant est un combat à triple menace. Le gagnant affrontera Jack Swagger pour la ceinture à Backlash tandis que les deux perdants se feront face à Backlash aussi dans un 1 vs 1 sans enjeu.

Randy Orton bat Antonio Cesaro et Chris Jericho grâce à un RKO sur Cesaro dans un match décrit comme long et bon.
Après le match, Randy Orton monte sur les cordes et fait le signe de la ceinture à Jack Swagger. Ce dernier se lève et brandit son titre.

Une coupure publicitaire est diffusée.

Ken Shamrock marche en backstage et dit qu'il en est à deux victoires en un contre un à chaque fois qu'il croise une personne du staff. Soudain, Shamrock s'arrête d'avancer. La caméra se retourne et c'est Kane qui est là ! Shamrock le regarde...puis préfère s'éclipser.

Stone Cold Steve Austin fait maintenant son entrée sous une grosse pop. Le champion s'avance sur la rampe, titre autour des hanches et bière à la main. Le Rattlesnake est maintenant sur le ring et son challenger, Ryback, arrive ! Les deux hommes sont maintenant sur le ring et se confrontent. Austin prend un micro et parle. Il dit qu'il a alors en face de lui son challenger à Backlash. L'homme qui a battu tout le monde. Il dit que Ryback a été impressionnant dans l'Elimination Chamber Match. On voyait qu'il avait la rage et l'envie d'avoir une chance au titre. Il dit que Ryback a passé un cap dans le business mais maintenant c'est une autre paire de manche. Il est au sommet mais le plus dire quand on est en haut de l'échelle, c'est de ne pas retomber tout en bas. Steve Austin dit que Ryback fracasse toutes les superstars et lui il botte le cul de toutes les superstars. Ils ont ce facteur en commun. Ryback prend alors le micro et demande à Austin d'arrêter de parler pour se détourner du sujet. Ryback dit qu'ils vont s'affronter pour la première fois de l'histoire sur le ring à Backlash. Le titre sera en jeu et c'est tout ce qu'il veut. Il dit que le titre d'Austin est énormément convoité puisque c'est le titre le plus prestigieux mais jusqu'ici, personne n'est arrivé à le battre. Il dit que cela va cesser. A Backlash, il va faire ce qu'il fait à chaque fois. Il va porter son Shell Shocked sur Steve Austin, il va faire le tombé et il va gagner. Le titre sera le sien à Backlash. Steve Austin demande à Ryback de ne pas s'enflammer. Il demande si Ryback sait ce que ça fait de combattre face à un champion mondial. Il demande si Ryback sait ce que ça fait de combattre contre quelqu'un qui n'obéit à aucune règle, à part aux siennes. Il dit que Backlash sera 3 : 16 car Ryback va se faire botter les fesses. Stone Cold Steve Austin lance ensuite un « And that's the bottom line cause stone cold said so ! ». Kevin Nash fait alors son entrée. Il dit que Steve Austin et Ryback sont en train d'essayer de voler le show mais c'est une peine perdue. Nash dit que ce que lui et ses protégés du Shield ont fait à Jerry Lawler en début de soirée était un énorme impact. On s'en rappellera encore dans plusieurs années tandis que personne ne se rappellera que Steve Austin et Ryback se sont battu pour le RWF Championship. Kevin Nash est face à face avec Austin, Ryback est juste derrière et la pression commence à monter. Kevin Nash dit que Steve Austin est un petit enfant perdu depuis qu'il a subi la justice du Shield. Il dit qu'Austin n'est plus crédible, il est un serpent sans venin maintenant. Kevin Nash crache dans la face d'Austin ! Ce dernier se met alors en colère, il regarde Kevin Nash...se retourne...puis porte un Stone Cold Stunner sur Ryback ! Kevin Nash sort alors du ring et va sur la rampe. Steve Austin monte sur les cordes et fait des doigts d'honneur à Nash. Ce Raw se termine avec Ryback K.O au centre du ring et Steve Austin qui fait des doigts à Kevin Nash qui sourit sur la rampe.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:45

Raw du 18 Mars 2013.


Bienvenue à toutes et à tous pour le dernier épisode de Raw avant le PPV tant attendu : Backlash ! Jim Ross fait son entrée et vient s'asseoir à la table des commentateurs pour remplacer Jerry Lawler qui est actuellement en train de se remettre de l'attaque qu'il a subit du Shield la semaine dernière. Nous sommes donc accueillis par un nouveau trio de commentateurs Michael Cole, Matt Striker et Jim Ross à Indianapolis dans l'Indiana.

Caméra sur le ring où un pupitre, un tapis aux couleurs de l'Amérique et des banderoles « We the people » sont disposées. Le champion heavyweight de la fédération, Jack Swagger, et son manager Zeb Colter arrivent à Raw. Jack Swagger se place devant le pupitre, titre autour des hanches et son manager se met à sa droite. Jackou dit que la semaine dernière, les fans étaient euphoriques suite à la victoire de Randy Orton dans un match triple menace qui lui a donné le statut de nouveau challenger numéro 1. Il dit que le peuple, les mauvais américains, pensent qu'ils ont trouvé un sauveur en la personne de Randy pour venir à bout de lui. Il dit que les gens ont tort, tout cela n'est qu'une illusion, une de plus, comme quand le peuple pensait que Chris Jericho allait le battre à New Year's Revolution, comme quand le peuple pensait qu'il allait perdre son titre contre l'un des cinq hommes dans l'Elimination Chamber Match. Ce dimanche à Backlash, ça sera pareil que ces derniers mois. Grâce à son mental, à sa détermination, au respect qu'il montre envers son pays, il va sauver un autre mauvais américain. Il va le libérer de tous ses péchés. Grâce à lui, Randy Orton va devenir un homme bon. Grâce à la nouvelle Amérique de Jack Swagger, Randy Orton va arrêter de continuer de marcher sur le mauvais chemin et va devenir un bon américain. A backlash, le peuple va pouvoir une nouvelle le remercier. Ce dimanche, le peuple verra Jack Swagger et Zeb Colter comme les créateurs d'une nouvelle nation, placée sous le signe de la perfection. Il dit que Randy Orton a jusqu'à dimanche pour pouvoir faire tout ce qu'il veut, il a encore 6 jours pour manger tous les hamburgers qu'il souhaite. Mais après, Randy Orton arrêtera tout ceci car il aura rejoint l'Amérique de Jack Swagger. Le champion et Zeb Colter sont sur le point de partir mais le theme song de Randy Orton retentit dans l'arène.

Le challenger n°1 au titre débarque à Monday Night Raw et s'avance jusqu'au ring confiant. Il se munit d'un micro et commence à s'adresser à Jack Swagger. Il dit que cela fait des semaines et des semaines que Jack Swagger tente de persuader les fans de la RWF de le rejoindre dans son délire sans succès. Orton dit que Swagger entend des voix qui lui disent de ne pas manger de hamburgers et lui il entend des voix qui lui disent de remporter le titre poids lourds à Backlash et ce par n'importe quel moyen. Le mois dernier à Elimination Chamber, Jack Swagger est passé tout près de se prendre un coup de pied en plein dans la tempe. Ce coup de pied fatal avec lequel il a terminé des carrières. Chris Jericho a involontairement sauvé Jack Swagger à Elimination Chamber et ce dimanche à Backlash, il ne s'agira plus de ça. Au PPV, il n'y aura que Swagger et lui sur le ring et quand un titre est en jeu, il n'a aucune limite. La vipère dit qu'il va devenir champion ce dimanche, il va revenir à son meilleur. Les fans vont se rappeler toute leur vie de Backlash 2013, ce PPV où Randy Orton a été couronné champion du monde après avoir terminé la carrière de Jack Swagger grâce à un Punt Kick.

Antonio Cesaro fait alors son entrée. Il dit que la semaine dernière il s'est prit un RKO et il n'a pas encore digéré sa défaite. Il veut avoir la conscience tranquille et c'est pour ça qu'il va faire payer Randy Orton maintenant. Un match entre Randy Orton et Antonio Cesaro est à suivre.

Une coupure publicitaire est diffusée.

De retour à Raw où le décor a été enlevé. Jack Swagger et Zeb Colter ne sont plus là et Randy Orton et Antonio Cesaro sont prêt sur le ring. La cloche sonne.

Randy Orton bat Antonio Cesaro grâce à un RKO.
Après le match, Randy Orton monte sur les cordes et fait le signe de la ceinture autour de ses hanches.

C'est maintenant l'heure du Raw Rebound. On revoit le segment sur le ring entre Jerry Lawler, Kevin Nash et le Shield de la semaine dernière. Le Shield a ensuite attaqué Lawler sous les ordres de Nash puis lui a porté la Triple Powerbomb. Les médecins sont ensuite venus chercher Jerry Lawler avec une civière durant la pause publicitaire et l'ont conduit à l'hôpital le plus proche.

On nous annonce que ce soir dans le Main Event, Stone Cold Steve Austin affrontera Kevin Nash.

Wade Barrett arrive maintenant sur le ring. L'anglais a un micro et dit que ce soir, il va devoir combattre face aux 3 membres de D-Generation-X chacun leur tour. Il dit qu'il va exaucer le vœu de beaucoup de monde, à savoir éliminer purement et simplement la DX. Vince McMahon fait alors son entrée et reste sous le titantron. Le GM de Raw dit que son fils Shane a décidé que Barrett allait avoir 3 matchs ce soir. Il a envie de rajouter quelque chose. Il dit que les fans, via Raw Active, vont pouvoir voter. Ils vont assister aux trois prestations des trois membres de DX et à l'issue de ces dernières, ils vont choisir...quel membre de D-Generation-X va à nouveau faire face à Wade Barrett à Backlash ! En attendant les résultats des votes, place au 1er des 3 affrontements de la soirée.

Wade Barrett bat Billy Gunn grâce à un Wasteland.

Dans les vestiaires avec The A.P.A et The Miz. Ce dernier motive sa troupe quant au match 3 vs 3 de ce dimanche. Le Miz dit qu'à Backlash, The Shield va faire face à un ancien champion du monde et à deux actuels champion par équipe. Bradshaw dit qu'Ambrose, Rollins et Reigns vont goûter à leur première défaite. Les trois hommes lancent ensuite un cri de guerre.

« Did you know it ?! » : Durant cette semaine sur les réseaux sociaux, les mots qui sont revenus le plus sont « Jerry Lawler », « Kevin Nash », « Believe in the Shield » et « Backlash ».

Caméra sur le tableau qui nous annonce que Rhyno défendra son titre intercontinental contre Kofi Kingston lors du pré-show de Backlash 2013.

Kofi Kingston est d'ailleurs déjà sur le ring. Dolph Ziggler et Big E Langston arrivent ensuite.

Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Kofi Kingston grâce à son Zig Zag.
Après le match, Big E Langston monte sur le ring, relève le ghanéen et lui porte le Big Ending.

En backstage avec Road Dogg et X-Pac. Les deux hommes discutent de Wade Barrett. Ils disent que Billy Gunn vient de perdre son match mais ils le restent encore deux chances de ridiculiser l'anglais. X-Pac dit qu'il sera choisi par les fans. Road Dogg répond qu'il n'est pas d'accord, ce sera lui. Les deux hommes commencent à se disputer et Billy Gunn arrive. Il leur dit que Wade Barrett ne va pas s'en tirer comme cela. Il tapote ensuite l'épaule de Dogg et lui demande d'aller montrer à Wade comment fonctionne D-Generation-X.

Une coupure publicitaire est diffusée.

Wade Barrett bat Road Dogg grâce au Bullhammer Elbow.
A noter qu'après le match, Wade Barrett est assez fatigué.

Direction la table des commentateurs où Michael Cole nous rappelle que les fans peuvent voter tout au long de la soirée et qu'à l'issue des trois matchs, nous découvrirons qui de Billy Gunn, Road Dogg ou de X-Pac sera élu pour affronter Wade Barrett à Backlash. Jim Ross nous dit que les votes sont pour le moment très serrés et que rien n'est encore joué.

Nous sommes maintenant en zone d'interview avec Mick Foley. L'interviewer lui dit que les semaines passées, CM Punk est venu l'attaquer à deux reprises après ses matchs. Ce soir, c'est CM Punk qui sera en action, qu'est-ce que Foley compte faire ? Le champion hardcore dit que Punk est venu le provoquer. Ce soir les rôles s'inversent, c'est lui qui va venir l'embêter...et il aura quelques objets à lui présenter...

The A.P.A ( w/ The Miz ) battent The Dudley Boyz grâce à une Clothesline from hell de Bradshaw sur D-Von.
Après le match, le Miz monte sur le ring et vient brandir les bras des champions par équipe. Soudain, le theme song du Shield retentit dans l'arène ! L'A.P.A et le Miz changent de visage et se mettent en position de défense au centre du ring. Cependant, personne n’apparaît en haut des gradins. On entend alors des applaudissements et on voit Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns sur le titantron. Ambrose dit que c'était une belle victoire ce soir de la part de l'A.P.A. Il dit que ce dimanche à Backlash, l'issue sera tout autre. Seth Rollins dit qu'ils ont défié le Shield au dernier Raw pour un match. Ils sont tombé dans leur piège. C'est exactement ce qu'ils voulaient. Roman Reigns dit que tous ceux qu'ils ont croisé dans un ring se sont retrouvé au sol, impuissant face aux justiciers de la fédération. Dean Ambrose fait alors la liste de toutes leurs victimes telles que les trois membres de D-Generation-X, Brodus Clay, Alex Riley, Justin Gabriel, Rey Mysterio & Sin Cara, Kofi Kingston, Stone Cold Steve Austin, Jerry Lawler et très bientôt The Miz et The A.P.A. Seth Rollins dit qu'à Backlash, la justice va une nouvelle fois éclater et il faut croire en cela. Roman Reigns lance ensuite un « Believe in the Shield ».

On nous rappelle alors les matchs officiels de Backlash 2013.

Ken Shamrock marche en backstage. Il est en train de penser et de faire avec sa main le chiffre 2. Soudain, il croise Shane McMahon. Shamrock salue le Co-GM de Raw et lui demande quel est son adversaire de ce soir. Shane lui répond qu'il n'en a pas un, à vrai dire il en aura deux. Ken Shamrock dit que c'est ce qu'il lui fallait, un Handicap Match pour encore plus mettre en valeur sa domination. Shane McMahon lui dit que ce ne sera pas un Handicap Match, ce sera un Tag Team Match. Shamrock dit qu'il n'a pas de partenaire. Shane lui répond que si, il lui en a trouvé un. Shamrock demande lequel et Shane lui demande de regarder à côté de lui. Ken Shamrock se retourne alors et tombe nez à nez avec Kane ! Le Big Red Monster regarde Shamrock et laisse dégager de ses lèvres un léger rictus. Ken Shamrock s'empresse de partir.

Evan Bourne est sur le ring. CM Punk arrive ensuite. Durant son entrée, on revoit les deux fois où il a attaqué Mick Foley durant les Raw passés.

Evan Bourne bat CM Punk grâce à un petit paquet.
Le chicago kid a très nettement dominé le petit gamin de Saint-Louis dans le Missouri durant tout le match. A la fin du combat, Punk fait le signe d'aller se coucher et prend Bourne sur ses épaules. Le theme song de Mick Foley retentit alors dans l'arène et ce dernier s'amène jusqu'au bord du ring avec sa poubelle remplie d'objets. Punk lâche alors Bourne de ses épaules et commence à lancer des piques à Foley. Soudain, Punk se fait surprendre par un roll-up de la part d'Evan pour la victoire de ce dernier.
Après le combat, CM Punk n'en croit pas ses yeux et est très énervé. Il attaque alors Evan Bourne et le met sur ses épaules, oubliant que Mick Foley est à quelques mètres. CM Punk s'apprête alors à porter son GTS sur Evan Bourne mais Mick Foley arrive par derrière et lui porte un low-blow. Mick Foley enchaîne alors la straight-edge superstars avec son Double Arm DDT. Mick Foley va alors chercher une table en dessous du ring. Il remonte sur le ring, déplie la table et positionne Punk dessus. Il montre ensuite du doigt Evan Bourne qui est sur le ring et lui fait signe d'aller sur les cordes. Le public commence alors à crier. Evan Bourne monte sur la troisième corde, s'élance...ET PORTE SON SHOOTING STAR PRESS SUR CM PUNK A TRAVERS LA TABLE !!! Oh mon dieu ! CM Punk est tout simplement K.O. Mick Foley relève ensuite Evan Bourne et les deux hommes célèbrent avec les fans.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme de ce soir un match par équipe entre Owen Hart & Yokozuna d'un côté et Lex Luger et Davey Boy Smith d'un autre lors d'In Your House 2 : The Lumberjacks.

Les flammes de l'enfer surgissent car Kane fait maintenant son entrée. Il est suivi par Ken Shamrock qui est pensif.

Kane & Ken Shamrock battent Rey Mysterio & Sin Cara après que Ken Shamrock ait fait abandonner Sin Cara sur l'Ankle Lock.
Après le match, Kane rejoint Ken Shamrock sur le ring et les deux hommes se font face. Sin Cara se relève tout en étant sonné et Kane l'attrape par la gorge ! La Big Red Machine porte alors le chokeslam à Sin Cara sous les yeux impressionnées de Ken Shamrock. Kane lève ensuite et redescend ses bras pour faire apparaître des quatre coins du ring les flammes de l'enfer.

Daniel Bryan et Goldust discutent dans leur vestiaire. Bryan dit qu'il faut qu'ils se trouvent un nom pour leur équipe. Il dit qu'il avait penser à la Golden Goat. Goldust dit qu'il n'aime pas trop, il avait plutôt pensé à la Team Gold. Daniel Bryan dit que la Team Goat a plus de gueule. Goldust dit que son nom est meilleur. Daniel Bryan crie alors « GOAT ! ». Goldust lui répond en criant « GOLD ! ». Les deux hommes continuent ainsi.

On revoit ce qu'il s'est passé en début de soirée où Randy Orton a battu Antonio Cesaro grâce à un RKO.

Randy Orton fait son entrée et vient s'asseoir à la table des commentateurs pour le prochain match.

Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat Chris Jericho grâce à une Gutwrench Powerbomb.
Randy Orton se lève ensuite de la table des commentateurs, monte sur le ring et fait face au champion heavyweight. Jack Swagger brandit ensuite son titre devant son challenger et les deux hommes continuent de se fixer ainsi.

Le caméra man filme maintenant les couloirs des backstages. On y aperçoit au loin Kevin Nash qui est en train de discuter avec les trois membres du Shield. La caméra s'approche alors petit à petit d'eux, jusqu'à arriver à leur porter. Kevin Nash part alors d'un côté tandis que le Shield part du côté opposé...

On nous diffuse une promo sur Backlash.

On revoit les deux victoires de Wade Barrett plus tôt dans la soirée.

X-Pac bat Wade Barrett grâce à son X-Factor.
Après le match, Michael Cole se lève de sa table des commentateurs et annonce qu'il est maintenant temps de découvrir le résultat des votes des fans. Il rappelle alors quel était le sujet du sondage et ce dernier apparaît au titantron. Après quelques secondes de suspense, c'est X-Pac qui est choisi avec 47% contre 34% pour Road Dogg et 19% pour Billy Gunn.

On nous rappelle maintenant la carte complète de RWF Backlash 2013.

Une coupure publicitaire est diffusée.

Justin Roberts est sur le ring et nous annonce qu'il est maintenant temps pour notre Main Event !

Stone Cold Steve Austin fait son entrée sous l'ovation des fans. Il s'amène jusqu'au ring avec son titre et ses bières en étant très déterminé. Kevin Nash arrive ensuite jusqu'au ring avec un micro à la main. Kevin Nash dit que ce soir, les fans ne verront pas Austin botter ses fesses car il refuse le match. Stone Cold ne comprend pas trop, les fans non plus d'ailleurs et Kevin Nash dit que Raw est terminé. Kevin Nash jette alors son micro à terre et rentre en backstage.

« FEED … ME … MORE ! »

Oh ! Oh ! Oh ! Ryback fait son entrée à Raw et vient barrer la route à Kevin Nash ! Ryback a l'air en colère et s'avance vers Nash. Ce dernier est quelque peu effrayé et recule. Il se réfugie sur le ring où se trouve Stone Cold Steve Austin ! Kevin Nash ne sait plus où aller car Austin et Ryback lui font obstacle des deux côtés ! Le champion et le challenger commencent alors à encercler Kevin Nash. Ce dernier ne sait que faire. Il semble que Kevin Nash va passer un sale quart d'heure !

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD ! »

Le Shield est dans la place et les trois hommes descendent les gradins à toute vitesse et viennent entourer le ring. Kevin Nash sourit alors tandis que Steve Austin et Ryback se préparent à l'attaque du Shield. Le Shield monte d'ailleurs sur le ring et une bagarre éclate ! Roman Reigns et Ryback s'échangent des coups d'un côté du ring tandis que Dean Ambrose et Seth Rollins sont sur le champion de la RWF de l'autre côté. Dans la panique, Ryback porte une clothesline sur Austin alors qu'il visait au départ Reigns. Ryback n'a pas le temps de se rendre compte de son geste car il se prend directement un spear de la part de Roman Reigns ! Les deux hommes sont au sol et Kevin Nash fait le signe au Shield de les terminer. Le Shield relève Ryback et lui porte la Triple Powerbomb ! Ils relèvent ensuite Steve Austin et lui porte une Triple Powerbomb à lui aussi ! Le champion et son challenger sont complètement K.O au centre du ring. Kevin Nash vient au milieu du Shield et les quatre hommes se brandissent mutuellement les bras. Monday Night Raw se termine sur ces images, rendez-vous ce dimanche pour RWF Backlash 2013 qui s'annonce énorme.

Carte officielle de Backlash 2013 :

RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © vs Ryback.

RWF Heavyweight Championship, Jack Swagger © ( w/ Zeb Colter ) vs Randy Orton.

The A.P.A & The Miz vs The Shield.

Tables Match for the Hardcore Championship, Mick Foley © vs CM Punk.

Chris Jericho vs Antonio Cesaro.

Wade Barrett vs X-Pac ( w/ The New Age Outlaws ).

Pré-show / Intercontinental Championship, Rhyno © vs Kofi Kingston.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:46

Bienvenue à toutes et à tous pour ce Pré-Show de Backlash 2013 ! Matt Striker et Byron Saxton nous accueillent ce soir à Atlanta en Géorgie. Le compte à rebours est lancé et à partir de maintenant, il ne reste plus que 30 minutes avant le début de l'événement tant attendu. Nos deux commentateurs disent que ce soir, tout va se jouer sur le ring, des titres vont être remis en jeu, certains matchs se finiront même avec des tables brisées et à propos de tables, nous allons rejoindre CM Punk qui est en zone d'interview.

En zone d'interview donc avec le challenger n°1 au titre hardcore. CM Punk parle de son match de ce soir. Il dit qu'il va affronter Mick Foley dans un match de tables pour le titre Hardcore. Il rappelle que c'est lui qui a choisi cette stipulation. Il se sent confiant, le titre hardcore qu'il va remporter ce soir va magnifiquement bien aller autour de ses hanches. Il dit que quelque part, il a un côté hardcore en lui. Il ne boit pas, ne fume pas et ne prend pas de drogues. Ce qu'il fait par contre, c'est du catch et ce soir il va casser une table en deux avec le corps de Foley. Il dit que un nouveau nom figurera sur le titre hardcore, il y aura un C, un M, et un peu plus loin un PUNK. CM Punk dit qu'il va ajouter le titre hardcore à son énorme palmarès puis part.

De retour à la table des commentateurs. Ces derniers parlent des matchs de la soirée, notamment un match, ce sera du 3 contre 3 car les trois mercenaires qui se battent pour faire triompher la justice, The Shield, vont faire face à une équipe inédite : L'A.P.A et le Miz.

Une vidéo est diffusée et nous rappelle la rivalité entre le Shield d'un côté et l'A.P.A et le Miz de l'autre.

Dans les vestiaires avec Bradshaw et Faarooq. Ces derniers discutent de leur match tout en s'échauffant. Shane McMahon arrive et souhaite bonne chance aux champions par équipe. Il leur dit que ce soir, ils vont devoir faire face à 3 hommes qui sont toujours invaincu dans la division par équipe. En parlant de division tag team, Shane informe l'A.P.A que ce soir, 5 équipes s'affronteront sur le ring dans un Tag Team Turmoil. Les vainqueurs deviendront officiellement les nouveaux challengers numéro 1 aux titres Tag Team. Le Co-GM s'en va et les champions continuent leur échauffement.

On voit une vidéo qui fait la promotion de Jack Swagger. On rappelle alors que Jack Swagger défendra son titre de champion des poids lourds ce soir à Backlash contre Randy Orton.

La cloche sonne et Howard Finkel est sur le ring, il nous annonce que le match suivant se disputera pour le titre Inter....Rhyno fait son entrée et vient couper l'annonce de Finkel. Rhyno arrive alors jusqu'au ring sans le titre intercontinental et ayant l'air un peu énervé. Il prend la parole et dit que ce matin en se réveillant à sa chambre d'hôtel, sa ceinture qu'il avait posé à côté du lit n'était plus là. Il l'a cherchée partout mais ne l'a pas retrouvée. Rhyno a l'air un peu perdu, il ne sait pas quoi faire et Kofi Kingston fait son entrée. L'arbitre discute alors avec Howard Finkel et les deux hommes semblent se mettre d'accord. Howard Finkel finit par annoncer que le match à la base pour le titre intercontinental est désormais un match simple.

Rhyno bat Kofi Kingston grâce au Gore. ( 6min02 )

On nous diffuse une vidéo qui rappelle la rivalité entre Stone Cold Steve Austin, Ryback, Kevin Nash et le Shield.

On nous rappelle ensuite l'intégralité des matchs au programme du PPV de ce soir.

C'est la fin de ce pré-show. A toute de suite pour RWF Backlash 2013.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

BACKLASH 2013.


Bienvenue à tous les hommes, toutes les femmes, tous les enfants, bienvenue à tous les fans de catch du monde ! Les pyros explosent dans l'arène car ce soir, c'est Backlash 2013 ! Michael Cole, Matt Striker et Jim Ross nous souhaitent la bienvenue ici à Atlanta dans l'État de Géorgie. Ces derniers s'empressent directement de nous rappeler les gros matchs de la soirée, Ryback qui a remporté l'Elimination Chamber Match le mois dernier aura sa chance pour le titre de la RWF détenu par Stone Cold Steve Austin, Jack Swagger et Randy Orton entreront en guerre pour la ceinture heavyweight de la fédération et nous assisterons à encore bien plus de combats énormes ce soir.

« AWESOME ! »

Le PPV commence sur les chapeaux de roue car l'Awesome One, l'ancien champion du monde, The Miz fait son entrée ! Ce dernier arrive sur le ring avec un micro, il nous demande de se lever et de bien vouloir accueillir ses deux partenaires du soir. L'un s'appelle Bradshaw, l'autre s'appelle Faarooq, les deux s'appellent l'A.P.A et ils sont champion par équipe ! Ces derniers arrivent alors à leur tour sur le ring et viennent serrer la main au Miz. Le Shield arrive ensuite par le public. Les trois hommes sont aux deux extrémités du ring. Justin Roberts nous annonce que le match d'ouverture est un 3 vs 3 et que la seule manière de gagner est d'effectuer un tombé ou une soumission sur un membre de l'équipe adverse. La cloche sonne !

Le match vient de débuter depuis plusieurs minutes et on peut observer une légère domination du Shield. Chacun des six hommes est déjà rentré à tour de rôle sur le ring et Roman Reigns effectue un retournement du bras à Faarooq. Reigns vient faire le tag à Ambrose et ce dernier monte sur la 2ème corde pour effectuer une descente du coude sur le bras de Faarooq. Dean Ambrose enchaîne alors plusieurs droites dans la face de la moitié des champions tag team à la manière d'un boxer. Faarooq est dans le coin et Ambrose lui envoie des coups de pied dans l'abdomen. Il tente de le projeter dans le coin opposé mais Faarooq retourne la projection. Ce dernier fonce sur le membre du Shield qui esquive. Faarooq est sonné et Ambrose en profite pour lui appliquer une T-Bone Suplex. Il enchaîne ensuite avec un tombé : 1 … 2 ...dégagement du membre de l'A.P.A. Ce dernier tente de se relever mais Ambrose le remet à terrer avec un coup de pied dans la tempe. Il le traîne ensuite jusque dans son coin et fait le tag à Reigns. Ce dernier relève alors Faarooq et lui porte un enfourchement. Il se projette dans les cordes et lui porte une descente du coude. Il tente le tombé mais Faarooq relève son épaule à deux. Reigns ne laisse pas une seconde de répis à son adversaire, il le relève et lui porte un autre enfourchement. Faarooq est assis et Reigns vient lui planter son genou dans le dos. Il lui porte ensuite une soumission au centre du ring. Faarooq souffre mais ne compte pas abandonner. Ses deux partenaires tapent dans leurs mains et essayent d'impliquer le public pour encourager Faarooq. Ce dernier parvient à se mettre debout sur ses pieds et commence à envoyer des coups de coudes dans le ventre de Reigns qui finit par lâcher. Faarooq profite de cette ouverture pour se projeter dans les cordes mais Roman Reigns l'accueille avec un Samoan Drop ! Faarooq est à nouveau au sol et c'est maintenant Reigns qui se projette dans les cordes. Il saute en l'air pour porter une descente de la cuisse sur son adversaire mais Faarooq se retire et Reigns vient atterrir sur les fesses. Faarooq rampe alors vers son coin pour tenter de faire le tag. Roman Reigns l'en empêche en lui tirant le pied. Faarooq parvient finalement à repousser Reigns et fait le tag au Miz qui rentre sur le ring chaud bouillant ! De l'autre côté du ring, Roman Reigns a fait le tag à Seth Rollins. Le Miz envoie un premier coup de la corde à linge à Rollins qui se relève, puis un deuxième. Seth Rollins court sur le Miz mais ce dernier esquive, attrape Rollins et lui porte le Reality Check. Seth Rollins rampe et se relève dans le coin. The Miz prend son élan et vient porter sa Miz Line sur Seth Rollins. Les deux hommes reviennent au centre du ring et Seth Rollins prend The Miz en roll-up ! 1 … 2 … dégagement de l'Awesome One qui enchaîne directement Rollins en lui portant son Snap DDT alors que ce dernier était à genou. The Miz est chaud et se prépare à en terminer. Il fait le signe de la fin car il est maintenant temps pour le Skull Crushing Finale. Roman Reigns décide d'intervenir en montant sur le ring. Bradshaw intervient aussi et les deux hommes passent par dessus la troisième corde. Les deux hommes se battent alors à l'extérieur du ring et le public commence à hurler. Sur le ring, The Miz porte le Figure-Four Leglock à Dean Ambrose qui était lui aussi intervenu ! Ambrose souffre terriblement et l'arbitre demande au Miz d'arrêter cette prise, car Dean Ambrose n'est pas l'homme légal. En parlant d'homme légal, Seth Rollins monte sur le troisième corde. Il s'élance dans les airs et porte son Flying Knee directement dans la face du Miz qui portait la prise en 4 à Ambrose ! Le Miz est K.O et Seth Rollins se couche sur lui pour le tombé : 1 … 2 … 3 ! C'est gagné ! Victoire du Shield ! Faarooq a tenté d'intervenir mais est arrivé trop tard.
The Shield bat The A.P.A & The Miz. ( 10min25 )
Après le match, les trois membres du Shield passent à tabac Faarooq et The Miz sur le ring qui étaient déjà bien épuisé après le combat. Bradshaw arrive et tente d'aider ses amis mais il se fait facilement neutraliser. Le Shield balance alors The Miz et Faarooq à l'extérieur du ring. Dean Ambrose et Seth Rollins relèvent ensuite Bradshaw et le projettent sur Roman Reigns qui lui porte un Spear. Le Shield repart ensuite par le public et laisse les trois hommes complètement K.O.

On revoit ce qu'il s'est passé durant le pré-show.

En zone d'interview avec Rhyno qui est quelque peu déboussolé. Josh Matthews lui dit que son titre Intercontinental a visiblement disparu, est-ce que Rhyno peut fournir plus d'explications ? Ce dernier dit qu'il le répète, ce matin il s'est levé, il a voulu récupérer son titre IC mais il n'était plus à son emplacement. Il ne sait plus. Peut-être que c'est lui qui l'a changé de place et qu'il ne s'en souvient plus. Il va retourner à sa chambre d’hôtel et la fouiller de fond en comble.

Direction à la table des commentateurs. Ces derniers trouvent cette histoire bizarre. Michael Cole nous dit que nous aurons sûrement plus d'explications lors de l'épisode de Monday Night Raw de demain.

Howard Finkel est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant est un Tables Match...pour l'Hardcore Championship ! Des tables sont disposées tout autour du ring et tout le long de la rampe. Le challenger n°1, CM Punk, fait son entrée et s'avance jusqu'au ring en étant très concentré. Il regarde les tables qui l'entourent et s’assoit en tailleur sur la table disposée à l'extérieur du ring du côté de la table des commentateurs. Le champion hardcore, Mick Foley, arrive ensuite dans l'arène. The Hardcore Legend défie CM Punk du regard et remet son titre à l'arbitre. CM Punk enlève son T-Shirt et monte sur le ring. L'arbitre brandit la ceinture et la cloche sonne.

Plus tôt dans le combat, Mick Foley a positionné une table à l'extérieur du ring, du côté du titantron. Un peu après, CM Punk a disposé une autre table dans l'un des quatre coins du ring. Et maintenant, CM Punk a encore une autre table en main et frappe Mick Foley qui est au sol avec. Il jette maintenant la table, relève Foley et tente de le projeter sur la table dans le coin. Mick Foley résiste et finit par porter un Powerslam à la straight-edge superstars. Punk se réfugie dans l'un des coins et Foley lui fonce dessus mais Punk esquive. Le champion est maintenant dans le coin et CM Punk lui porte son Shining Wizard qu'il accompagne d'un Running Bulldog. Mick Foley se relève en s'aidant des cordes. CM Punk arrive vers lui mais le champion lui envoie un premier coup de coude dans la face. CM Punk recule puis revient. Foley lui envoie alors un deuxième coup de coude. CM Punk recule encore et revient maintenant en courant. Mick Foley se baisse et effectue un surpassement sur CM Punk ! Ouf ! Ce dernier est simplement passé de l'autre côté du tablier et n'est pas tombé sur une table qui se situait juste derrière lui. Mick Foley tente alors de pousser Punk sur la table mais ce dernier l'aveugle en lui enfonçant ses deux doigts dans les yeux. Par précaution, CM Punk descend à l'extérieur du ring. Il récupère un peu à l’extérieur mais Mick Foley arrive et vient le projeter contre les barricades. Il l'amène alors vers la table côté titantron et lui fracasse la tête dessus. Il tente de le faire une deuxième fois mais CM Punk envoie un coup de genou dans son abdomen et c'est lui qui lui fracasse maintenant la tête sur la table. Mick Foley remonte alors sur le ring. CM Punk relève alors le tablier et cherche quelque chose en dessous du ring. Il en sort un Sledgehammer ! Punk remonte sur le ring avec mais le champion lui envoie un coup de pied dans l'abdomen et l'enchaîne avec son Double Arm DDT ! Mick Foley sort alors Mister Socko de sa poche et l'enfile. Punk se relève difficilement et Foley lui enfonce son doigt dans la bouche ! Mister Socko porté au challenger ! Le champion réussit à allonger le challenger sur le ring et ce dernier semble K.O. Mick Foley est fatigué mais tente l'impossible. Il monte sur la 3ème corde et se prépare pour son Cactus Elbow Drop ! CM Punk, in extremis, se relève et appuie sur les cordes pour faire trébucher Foley. CM Punk rejoint alors Foley sur les cordes et tente de lui porter une suplex. Le champion envoie des coups de poing dans le ventre de Punk qui finit par retomber sur le ring ! Mick Foley se remet debout sur la 3ème corde et est prêt à y aller. CM Punk se relève et envoie un coup de Sledgehammer dans les parties de Foley ! Et ce dernier chute à l'extérieur du ring et passe à travers la table !!!! La cloche sonne ! Le match est terminé !
Tables Match for the Hardcore Championship, CM Punk bat Mick Foley ©. ( 8min29 )
Après le match, CM Punk est fou de joie. Il récupère le titre et célèbre avec. CM Punk ramasse ensuite le Sledgehammer et repart en backstage avec sa ceinture sur l'épaule et son arme dans sa main. Mick Foley quant à lui se tient les parties intimes et est toujours au sol, au milieu des débris de la table. L'arbitre vient voir comment il va.

Une coupure publicitaire est diffusée et présente des boissons avec le logo de la RWF dessus.

On nous diffuse maintenant une vidéo qui nous rappelle les moqueries de D-Generation-X à l'encontre de Wade Barrett les semaines passées.

Justin Roberts est sur le ring et nous annonce que le combat suivant se fera en une chute. X-Pac fait son entrée et arrive jusqu'au ring. Il prend le micro et nous dit que dans quelques instants, Wade Barrett va se prendre la raclée de sa vie et si quelqu'un n'est pas d'accord avec ça, alors il a deux mots pour lui : Suck It ! L'anglais arrive ensuite et la cloche sonne.

Wade Barrett est sonné au centre du ring et X-Pac monte sur la 2ème corde. Il s'élance et porte un Diving Facebuster à l'anglais. Ce dernier se relève et Pac lui assène un Spinning heel kick. Barrett est maintenant allongé au sol et X-Pac lui porte un Standing Moonsault ! Il enchaîne avec un tombé mais Wade s'en dégage à 1. X-Pac relève alors Wade Barrett et le projette dans le coin mais ce dernier met ses mains en avant et s'agrippe aux cordes, évitant de se prendre la protection du coin en pleine face. X-Pac lui fonce dessus mais Barrett le surprend avec son Mule kick. X-Pac est alors accroupi et l'anglais vient lui éclater la face contre le sol. Il l'enchaîne ensuite de coups de pied dans le dos puis tente un tombé qui n'arrivera que jusqu'à 2. Wade Barrett attrape alors Pac qui est au sol en position pour le Pumphandle Slam. L'anglais se relève tout en tenant Pac dans cette position puis lui porte le Pumphandle Slam. L'anglais enchaîne avec un tombé : 1 … 2 … dégagement d'X-Pac. Wade Barrett se dirige alors dans le coin puis monte sur la deuxième corde. Il nargue quelque peu les fans puis s'élance pour son Diving Elbow Drop mais X-Pac esquive à la dernière seconde et Barrett vient violemment se cogner le coude contre le ring. Wade Barrett se relève alors en se tenant le coude. Il se retourne vers Pac et ce dernier lui assène un Enzuigiri. Wade Barrett rampe jusqu'au coin du ring. Il est en position assise et X-Pac lui fonce dessus et lui applique le Bronco Buster. X-Pac commence à devenir chaud et semble vouloir en terminer. Il attend que Wade Barrett se relève puis lui envoie un coup de pied dans l'abdomen. Il tente de lui porter son X-Factor mais Barrett le contre en le portant sur ses épaules. L'anglais essaye de lui porter le Wasteland mais X-Pac lui envoie des coups de coude dans la tempe et parvient à se dégager. X-Pac se projette à toute vitesse dans les cordes, esquive un coup de la corde à linge de Barrett, se projette à nouveau dans les cordes mais l'anglais l'accueille cette fois-ci avec son Winds of Change ! Wade Barrett se relève alors et commence à retrousser sa protection au coude. Il semble prêt à porter le Bullhammer sur Pac. Soudain, le theme song des New Age Outlaws retentit dans l'arène. Road Dogg et Billy Gunn s'avancent jusqu'à l'extérieur du ring en dansant. Wade Barrett les regarde et ne s'occupe plus de X-Pac. Ce dernier a repris ses esprits. Il est maintenant debout. Wade Barrett se retourne et X-Pac lui porte sa prise de finition ! Le tombé : 1 … 2 … et 3 ! Victoire de X-Pac ce soir à Backlash avec l'aide de ses deux compères.
X-Pac ( w/ The New Age Outlaws ) bat Wade Barrett. ( 8min05 )
Après le match, D-Generation-X célèbre sur le ring. Road Dogg et Billy Gunn prennent X-Pac sur leurs épaules et ce dernier fait 4 fois le signe X avec les pyros qui explosent à l'arrière du ring. Wade Barrett se remet du match et regarde la scène sur la rampe en étant frustré de sa défaite.

On voit maintenant Randy Orton dans son vestiaire. Le challenger n°1 au titre poids lourds de la fédération est très concentré. Orton enfile ses protections, met ses bottes et est pensif.

Vince McMahon est attablé à son bureau et est en train de travailler. Quelqu'un toque à la porte et le Chairman demande d'entrer. C'est son fils, Shane McMahon. Ce dernier vient lui parler de la mystérieuse affaire du titre intercontinental qui a disparu. Vince dit que tout cela est très étrange. Il dit qu'il va mener son enquête de son côté et qu'il essayera d'apporter des réponses aux fans d'ici le prochain show.

La cloche sonne et Howard Finkel nous informe que le match suivant est un Tag Team Turmoil avec cinq équipes. Il nous rappelle les règles du match et nous rappelle également que les gagnants du match deviendront les nouveaux challengers numéro un aux RWF Tag Team Championship.

« TURN IT UP ! »

Scotty 2 Hotty is in the place baby ! Mais il n'arrive pas tout seul car il est accompagné de Rikishi qui sera son partenaire du soir. La deuxième équipe fait ensuite son entrée et il ne s'agit nulle autre que des deux frères : les Dudley Boyz. Les deux équipes sont maintenant sur le ring et le Turmoil peut débuter.

Bubba Ray matraque Rikishi de coups de poing dans l'un des coins. Il se recule puis lui fonce dessus et l'écrase avec le poids de son corps entier. Rikishi est sonné et Bubba Ray l'écrase une deuxième fois. Il s'élance pour l'écraser une troisième fois mais Rikishi esquive et Bubba vient se cogner la tête contre le poteau en acier. Rikishi en profite pour faire le tag à Scotty 2 Hotty qui rentre sur le ring chaud bouillant. Ce dernier se projette dans les cordes et vient porter un One-Handed Bulldog au frère Dudley. Bubba Ray est maintenant au sol et le public comprend ce qu'il va se passer. Scotty fait un demi-tour en sautant quatre fois à pieds joints pendant que les fans scandent les lettres « W », « O », « R », « M ». Scotty fait le ver de terre, arrive devant Bubba Ray, fait sa petite danse et lui porte son atémi ! Il tente le tombé : 1 … 2 ...mais Bubba Ray se dégage ! Scotty 2 Hotty n'en croit pas ses yeux. Il relève Bubba Ray et le projette dans les cordes mais ce dernier se retient. Scotty 2 Hotty court vers lui mais Bubba lui envoie son pied dans la figure. D-Von tape dans le dos de son frère pour faire le tag mais Scotty 2 Hotty n'a rien vu. Il fonce alors une nouvelle fois sur Bubba mais ce dernier l'attrape par les jambes. D-Von rentre sur le ring et les Dudley Boyz portent le 3D sur Scotty 2 Hotty. D-Von enchaîne avec le tombé : 1 … 2 … 3 ! Scotty 2 Hotty et Rikishi sont éliminés !
The Dudley Boyz battent Scotty 2 Hotty & Rikishi. ( 3min51 )
Daniel Bryan et Goldust arrivent ensuite ! Daniel Bryan monte sur le ring et lui et D-Von s'échangent des droites dans la face. Bryan prend le dessus puis se projette dans les cordes mais il est accueilli par un Samoan Drop de la part de D-Von. Ce dernier va faire le tag à Bubba Ray et les deux frères se mettent en place pour porter le 3D sur Bryan. Goldust intervient et porte un Lou Thesz press sur D-Von. Les deux hommes roulent alors à l'extérieur du ring. Sur le ring, Bubba Ray porte toujours Daniel Bryan et ne sait plus quoi faire puisque son frère n'est plus là pour le 3D. Daniel Bryan arrive alors à s'extirper avec des droites. Il réussit à le surprendre avec le Yeslock ! Bubba Ray tente de toucher les cordes mais ces dernières sont trop éloignées et Bubba Ray finit par taper au sol !
Daniel Bryan & Goldust battent The Dudley Boyz. ( 6min00 )
Daniel Bryan est sur le ring et commence à scander plusieurs « YES ! » avec le public. Goldust, quant à lui, remonte dans le coin du ring. Les flammes de l'enfer surgissent du sol car Kane fait maintenant son entrée ! Ken Shamrock le rejoint ! Goldust est maintenant sur la 3ème corde et se prépare à sauter sur Ken Shamrock. Il s'élance mais Shamrock, avec sa puissance, l'attrape en plein vol ! Ken Shamrock porte alors avec facilité un Swinging side slam à Goldust. Ken Shamrock commence alors à narguer le public. Il se prépare à en terminer. Kane entre alors sur le ring ! Il s'approche de Goldust...puis choppe Shamrock par la gorge ! Chokeslam porté par Kane sur Ken Shamrock ! Le Big Red Monster sourit ensuite puis rentre en backstage calmement en laissant son partenaire K.O au centre du ring. Goldust rampe alors jusqu'au corps de Shamrock puis met son bras sur lui pour le tombé : 1 … 2 … 3 ! Daniel Bryan et Goldust ont réussi à éliminer l'équipe composée de Ken Shamrock et Kane grâce à une trahison de ce dernier sur son partenaire !
Daniel Bryan & Goldust battent Kane & Ken Shamrock. ( 8min37 )
La dernière équipe arrive dans ce match et il s'agit ni plus ni moins de Dolph Ziggler et de Big E Langston. L'affrontement final commence ! Dolph Ziggler est dans les cordes et Daniel Bryan lui envoie plusieurs kicks dans l'abdomen tout en criant « YES ! ». Il le projette dans les cordes mais Ziggler retourne la projection. Bryan rebondit, passe par dessus Dolph Ziggler, rebondit dans les cordes, passe en dessous cette fois-ci du Show-off, rebondit une troisième fois dans les cordes et se fait accueillir par un Dropkick de Dolphy. Bryan est à terre et Dolph Ziggler s'élance pour lui porter son Jumping elbow drop. Dolph Ziggler vient ensuite prendre Daniel Bryan dans un collier arrière. Le public commence à taper dans les mains pour encourager « The American Dragon ». Bryan réussit à se remettre sur ses pieds et envoie des coups de poings dans l'abdomen de Ziggler pour faire lâcher ce dernier. Il envoie ensuite un kick dans la jambe de Dolph pour mettre ce dernier à genou. Il lui envoie plusieurs kicks dans le torse puis tente de lui asséner un kick en pleine temps mais Ziggler s'abaisse et prend Daniel en roll-up : 1 … 2 ...dégagement à la dernière seconde de ce dernier ! Incroyable ! Daniel Bryan a réussi à retourner le roll-up en Yeslock ! Daniel Bryan porte son Yeslock sur Dolph Ziggler. Mais par chance pour Dolphy, la soumission est portée près des cordes ce qui permet à ce dernier de toucher la corde et de faire casser la prise. Big E Langston fait le tag et rentre sur le ring à toute vitesse sur le ring en donnant un coup de la corde à linge à Bryan. Goldust rentre sur le ring et tente d'attaquer Langston mais ce dernier le balance par dessus la 3ème corde. Dolph Ziggler monte sur les cordes et s'élance pour un Diving Moonsault à l'extérieur du ring directement sur Goldust ! Big E Langston commence à retirer les bretelles de sa tenue de catch. Daniel Bryan se relève et Big E Langston le prend sur son épaule. BIG FREEKIN ENDING porté au centre du ring ! Daniel Bryan n'a pas su trouver la force pour se dégager et Big E tente le tombé : 1 … 2 … 3 ! Ça y est ! Dolph Ziggler et Big E Langston sont désormais les nouveaux challengers aux titres Tag Team !
Tag Team Turmoil to determine the n°1 contender to the RWF Tag Team Championship, Dolph Ziggler & Big E Langston battent Daniel Bryan & Goldust. ( 13min57 )
Après le match, Dolph Ziggler remonte sur le ring et félicite son partenaire. L'arbitre vient leur brandir les bras et Howard Finkel annonce au micro que Ziggler et Langston sont désormais les challengers aux titres Tag Team. Les deux hommes célèbrent sur le ring.

La caméra filme maintenant l'arène où se déroule ce soir Backlash 2013 de l'extérieur.

Direction la table des commentateurs. Jim Ross nous annonce que le prochain PPV qui sera présenté en exclusivité par la RWF sera King of the Ring et ce dernier aura lieu le dimanche 28 Avril 2013 à Boston dans le Massachusetts. Matt Striker dit que la soirée est loin d'être terminée et que justement maintenant, nous allons assister à un très important combat. Il s'agit du match pour le championnat heavyweight de la RWF, Jack Swagger défend son titre contre Randy Orton.

Une vidéo nous rappelle comment nous sommes arrivé à ce match là.

Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant se disputera pour le RWF Heavyweight Championship. Randy Orton arrive maintenant sur le ring. Il monte sur le 2ème corde et fait son geste habituel. Jack Swagger, accompagné de Zeb Colter, s'amène jusqu'au ring et les deux hommes se défient du regard. Le champion remet son titre à l'arbitre qui le brandit. L'annonceur de ring nous présente les deux participants du match, la cloche sonne !

On revoit à l'instant un replay où Jack Swagger était sur la 3ème corde et s'est élancé dans les airs pour sauter sur Orton mais ce dernier l'a contré avec un saut chassé à la volée. De retour dans le match où le champion a roulé à l'extérieur du ring. Le challenger sort du ring et envoie une corde à linge à Jackou qui venait de se relever. Il lui en envoie une deuxième. Jack Swagger se relève et tente un coup sur Orton que ce dernier esquive. Randy Orton tente de prendre Swagger en Powerslam mais ce dernier ne se laisse pas entraîner et finit par projeter l'Apex Predator directement sur les escaliers en acier. Le champion remonte sur le ring et l'arbitre compte Randy à l'extérieur. 4...5...6...Randy Orton commence à se relever...7....8...Randy Orton est debout....9....Randy Orton est de retour sur le ring ! Jack Swagger met la vipère directement à terre grâce à son Knee tackle. Orton s'est fait mal à la jambe en trébuchant et Jack Swagger en profite en venant lui écraser son pied dessus. Randy Orton s'aide de l'un des coins du ring pour se relever mais Jack Swagger vient l'écraser avec un Splash. Randy Orton est à nouveau à terre, allongé près du coin. Jack Swagger prend son élan et vient lui porter sa Swagger Bomb. Il tente un tombé : 1 … 2 … dégagement du challenger ! Le champion est frustré et repart pour une deuxième Swagger Bomb mais Orton met cette fois-ci son pied en avant pour le contrer. Jack Swagger est sonné après cette pris le pied de Randy en pleine tête et ce dernier en profite pour le surprendre avec un petit paquet ! 1 … 2 ...dégagement in extremis du Real American ! Les deux hommes se relèvent en même temps et Swagger vient tourner autour de Randall à la manière d'un lutteur professionnel. Jack Swagger tient maintenant Orton dans la position pour la Gutwrench Powerbomb. Il le soulève mais Orton passe par dessus son épaule. Le challenger commence alors son enchaînement habituel. Coup de la corde à linge sur le champion, puis une deuxième. Randy Orton esquive un coup du champion et lui porte un Powerslam ! Jack Swagger roule alors jusqu'aux cordes et se relève sur le tablier. Orton vient alors lui porter un coup de pied pendulaire et le choppe par la tête. Il le tire entre la deuxième et la troisième corde et finit par lui porter son Spike DDT de la 2ème corde ! Randy Orton commence à rentrer en transe et se met en position pour son fatidique R.K.O. Ces 3 lettres qui lui valurent tant de victoires. Jack Swagger est debout, Orton y va mais Jack Swagger esquive en s'abaissant et attrape le pied de Randy ! Il le retourne et ça y est ! Patriot Act porté sur la jambe blessée de Randy Orton au centre du ring ! Randy Orton souffre énormément. Il hurle de douleur et l'arbitre lui demande s'il souhaite abandonner. Le challenger répond alors « NON ! » sur le ton de la haine. Il réussit à ramper jusqu'aux cordes et réussit à les toucher ! L'arbitre oblige alors à Jack Swagger de lâcher sa soumission. Ce dernier s'exécute au bout de quelques secondes. Randy Orton se tient à la jambe et semble être blessé. Jack Swagger revient vers lui....RKO !!!!!!! Oh my god ! Randy Orton vient de sortir son RKO sur Jack Swagger de nulle part ! Le soucis est que Randy Orton n'arrive plus à ramper jusqu'au corps de Swagger pour effectuer le tombé. Après quelques dizaines de secondes où les deux hommes sont restés cloués au sol, Jack Swagger commence à se remettre petit à petit debout. Le champion est maintenant sur ses jambes et se dirige vers son adversaire. Il le prend une nouvelle fois en position pour la Gutwrench Powerbomb. Va t-il réussir à la placer cette fois-ci ? Toujours pas car Orton se dégage et porte le Combo sur Swagger à cloche pied. Randy Orton saute alors à cloche pied jusque dans le coin pour pouvoir se reposer. Soudain, il voit que Jack Swagger commence à se relever près du coin opposé. Le public commence à hurler car Randy Orton se prépare pour le Punt kick ! Seulement, à un seul pied il va être difficile à Orton de porter sa prise. La vipère tente alors le tout pour le tout et pose sa deuxième jambe à terre. Il s'élance mais son pied blessé le lâche en pleine course et Orton chute au sol ! Jack Swagger réagit directement et porte cette fois-ci la Gutwrench Powerbomb sur Randy Orton ! Le champion est fatigué mais il a assez de force pour faire le tombé : 1 … 2 … 3 ! Victoire et conservation du titre de Jack Swagger !
RWF Heavyweight Championship, Jack Swagger © ( w/ Zeb Colter ) bat Randy Orton. ( 17min13 ).
Après le match, Randy Orton est assis dans l'un des coins du ring et se tient la jambe. L'arbitre vient parler avec lui et s'occupe de sa blessure. Jack Swagger brandit son titre tout en criant « WE THE PEOPLE » avec Zeb Colter à ses côtés qui l'applaudit.

Nous retrouvons maintenant Ryback en zone d'interview. Le challenger numéro au titre de la RWF est concentré et fixe un point en face de lui. Josh Matthews lui dit que ce soir, il a le match le plus important de sa jeune carrière. Cependant, beaucoup d'imprévus viennent le freiner comme Kevin Nash, comme le Shield. Ryback dit que ce soir, il va faire abstraction de tout, son seul objectif, son seul but c'est d'être le champion de la RWF au terme de la soirée mais par précaution, il va tout de même avoir un œil sur le public et sur le titantron. Si le Shield ou Kevin Nash tente une intervention ce soir, alors il se fera une joie de les accueillir. « FEED ME MORE ! » dit Ryback pour terminer cette interview.

Caméra sur l'arène où les lumières s'éteignent ! Une veste lumineuse apparaît alors dans le noir puis les feux d'artifices explosent. Chris Jericho débarque à Backlash ! Durant son entrée, on revoit ce qu'il s'est passé à Raw il y a un peu plus d'un mois lorsque Antonio Cesaro est venu l'attaquer par surprise. Ce dernier fait d'ailleurs son entrée. La cloche sonne.

Antonio Cesaro malmène le king of bling bling. Il le tient d'ailleurs en position pour une Gutwrench mais sans que les pieds de Jericho touchent le ring. Le suisse porte alors une Gutwrench Suplex à son adversaire. Il tente un tombé mais Y2J s'en dégage à 2. Cesaro prend la main de Jericho et la pose bien en évidence au sol. Il s'élance alors en l'air et porte son Standing foot stomp sur la main de Jericho. Ce dernier cri de douleur et roule jusqu'au coin. Antonio se moque alors de lui et lui met des petites claques sur le haut de la tête. Y2J n'a pas trop apprécié et commence à envoyer des coups de poing dans l'abdomen de Cesaro mais ce dernier ne ressent rien et calme Jericho en lui mettant un puissant coup de genou sur son torse. Chris Jericho est à nouveau à terre et Antonio Cesaro effectue un tombé juste en posant son pied sur son adversaire qui se dégage. Le suisse relève le canadien et tente de lui porter une suplex mais Y2J ne se laisse pas emporter et réussit miraculeusement à porter la suplex à Cesaro. Jericho se projette dans les cordes et remet à terre Antonio avec coup d'épaule. Le suisse se relève mais se fait encore remettre à terre par un coup d'épaule de l'Ayatollah du Rock 'n' Rolla. Antonio Cesaro, tenace, se remet encore et Jericho se projette dans les cordes pour lui porter cette fois-ci son One-Handed Bulldog. Le suisse est en position parfaite pour Chris Jericho qui lui porte le Lionsault ! Ce dernier se dirige vers le coin puis monte sur la 3ème corde. Cesaro se relève petit à petit, Jericho s'élance pour un....OH WHAT AN UPPERCUT d'Antonio Cesaro in mid air ! Le suisse tente directement un tombé : 1 … 2 ...et dégagement de Y2J ! Cesaro n'en croit pas ses yeux et change de visage. Il prend Jericho entre ses jambes et est prêt pour le Neutralizer. Chris Jericho retourne la prise en Walls of Jericho ! Antonio Cesaro, lucide, s'empresse de ramper à toute vitesse vers les cordes pour faire casser la soumission. Chris Jericho est debout et se prépare. Antonio Cesaro se relève grâce aux cordes, se retourne et Chris Jericho va pour lui porter le Codebreaker. Incroyable ! Antonio Cesaro retient les jambes de Chris Jericho en pleine action ! Il le retourne, le met en position pour son finisher et lui porte le Neutralizer ! C'est terminé ! Le tombé : 1 … 2 … NON !!! Dégagement de Chris Jericho qui est toujours das ce match ! Le suisse ne sait plus quoi faire. Il commence à paniquer. Cesaro reprend Jericho en position pour un deuxième Neutralizer. Ça passe ou ça casse....et ça casse car Jericho le surprend avec un roll-up : 1 … 2 … non ! Cesaro se dégage encore et toujours ! Chris Jericho va dans le coin et retire la protection. Pendant ce temps, l'arbitre s'occupe de Cesaro. Ce dernier refuse l'aide de l'arbitre et fonce sur Jericho qui esquive. Antonio Cesaro s'est prit l'attache en métal en pleine face, il est sonné, il se retourne et Chris Jericho l'achève avec un Codebreaker ! Le tombé : 1 … 2 … et 3 ! Victoire du king of bling bling, de l'Ayatollah of Rock 'n' Rolla, de Y2J, de Chris Jericho !
Chris Jericho bat Antonio Cesaro. ( 13min40 ).
Après le match, Chris Jericho s'empresse de remettre la protection dans le coin sans que l'arbitre ne s’aperçoive de rien. Chris Jericho célèbre ensuite avec les fans sur le ring.

Une coupure publicitaire est diffusée.

Direction la table des commentateurs. Ces derniers nous récapitulent les événements principaux de la soirée. Ils nous disent que dans quelques minutes, nous allons assister au Main Event, Stone Cold Steve Austin défend son titre de la RWF contre Ryback. Toute l'histoire en vidéo.

Une vidéo est diffusée et nous rappelle la rivalité entre Stone Cold Steve Austin, Ryback, le Shield et Kevin Nash.

La caméra filme maintenant les couloirs des backstages. Elle arrive à un moment devant une porte. Elle zoom sur le nom et on peut y lire « Kevin Nash ». Soudain la porte s'ouvre, Seth Rollins sort d'abord, il est suivi par Dean Ambrose et par Roman Reigns. Les trois hommes disparaissent dans les couloirs des backstages...

Howard Finkel est sur le ring. Il nous annonce qu'il est maintenant temps pour notre Main Event et que ce match se disputera pour le RWF Championship !

« FEED … ME … MORE ! »

Le challenger arrive à Backlash 2013 en premier. Stone Cold Steve Austin fait ensuite son entrée sous une grosse ovation des fans. Il remet sa ceinture à l'arbitre. Finkel nous présente les deux compétiteurs et l'arbitre lève le titre en l'air. La cloche sonne et le dernier combat de cette grande soirée peut commencer !

Ryback est dans le coin et Steve Austin lui envoie plusieurs droites dans la face. Le champion en titre semble déchaîné et l'arbitre est même obligé de repousser le Rattlesnake. Ce dernier revient alors à la charge avec un enchaînement de droites dans la face de Ryback. L'arbitre demande à Austin d'arrêter une nouvelle fois. Stone Cold y retourne mais Ryback se réveille et attrape Austin par la nuque pour le balancer par dessus la 3ème corde. Le champion est désormais à l'extérieur du ring et son challenger va le chercher. Les deux hommes s'échangent alors une série de droites à l'extérieur. Ryback prend l'avantage et finit par mettre Austin au sol grâce à un Big Boot. Ryback se dirige vers la table des commentateurs puis commence à la débarrasser. Ryback tente alors de porter une suplex à Austin sur la table des commentateurs mais le champion ne se laisse pas emporter. Il parvient à se dégager et à remonter sur le ring. Pendant que Ryback monte sur le ring, Steve Austin se projette dans les cordes mais il se fait écraser littéralement par le pied de Ryback qui vient de lui marcher dessus. Steve Austin est à nouveau au sol et Ryback vient l'enjamber. Il attrape le champion par la nuque puis lui cogne le corps à plusieurs reprises contre le ring. Ryback relève son adversaire puis le prend sur ses épaules. Steve Austin envoie alors des coups de coude dans la tempe du challenger, ce qui fait reculer ce dernier. Austin parvient à s'agripper à la 3ème corde, à se dégager des épaules de Ryback et à passer de l'autre côté des cordes sur le tablier. Ryback lui fonce alors dessus avec une sorte de Spear entre la deuxième et la troisième corde, ce qui propulse Stone Cold sur les barricades de sécurité à l'extérieur du ring. L'arbitre commence à procéder au décompte à l'extérieur. 1 … 2 … 3 Steve Austin reprend ses esprits 4 … 5 … 6 il se remet sur ses jambes 7...il est de retour sur le ring ! Ryback se jette sur lui et le tabasse au sol. Il le relève puis tente de lui asséner un coup dans la face mais Steve Austin esquive en passant en dessous, se projette dans les cordes mais se fait finalement accueillir par un surpassement de Ryback. Le challenger domine pour l'instant ce match. Steve Austin est maintenant dans l'un des coins et Ryback se dirige vers lui mais il se prend le pied d'Austin en plein dans le nez. Le champion en profite que Ryback soit sonné pour monter sur la 3ème corde. Austin est debout dans le coin et fait plusieurs doigts d'honneur avant de porter une descente du coude sur le dos de Ryback qui était abaissé pour mettre ce dernier à terre. Le champion en profite que Ryback soit à terre, il se projette dans les cordes puis lui porte un Elbow drop. Il exécute ce mouvement une deuxième fois puis une troisième fois. Steve Austin tente alors un tombé mais Ryback se dégage à 1. Steve Austin se recule et attend que Ryback se relève. Ce dernier est maintenant debout et Austin lui envoie un coup de pied dans l'abdomen. Il le prend ensuite en position pour un Texas Piledriver et tente de lui porter mais Ryback réussit à retourner la position du Piledriver en position d'un Alabama Slam ! Et Ryback porte le Alabama Slam sur Austin ! Ryback va alors dans le coin et semble prêt à porter sa Clothesline. Il commence à scander « FEED ME MORE ! ». Steve Austin se relève et Ryback s'élance mais Austin esquive la corde à linge puis attrape les jambes de Ryback ! Il le retourne et lui porte le Steve Austin's Sharpshooter ! Ryback n'est pas habitué à devoir endurer une prise de soumission et encore moins un Sharpshooter. Ryback rampe alors vers la corde la plus proche. Steve Austin tente de le ramener au centre du ring mais Ryback, dans ce duel de force, l'emporte et finit par toucher la corde pour faire casser la prise ! Ryback souffre à ses jambes mais parvient à lentement se remettre debout grâce aux cordes. Steve Austin se relève aussi puis saute sur Ryback avec un Lou Thesz press ! Il l'enchaîne alors de coup de poings au sol, au moins une dizaine. Steve Austin ne veut plus perdre de temps et commence à sortir ses meilleures prises. Il relève Ryback, le positionne entre ses jambes puis lui porte le Texas Piledriver ! Il tente naturellement un tombé : 1 … 2 … dégagement ! Ryback est encore dans ce match et ne veut décidément pas laisser passer sa chance pour ce match de championnat. Les deux hommes se relèvent peu à peu, ils sont naturellement fatigués après ces longues minutes de match. Le champion et son challenger s'échangent alors des coups au centre du ring. Steve Austin réussit à prendre l'avantage puis se projette dans les cordes. Ryback l'accueille en le prenant sur son épaule mais Austin s'en extirpe directement. Il retourne Ryback et lui porte le Stone Cold Stunner ! Ça y est ! Terminé ! Le tombé : 1 … 2 … NON !!! Steve Austin ne croit pas ce qu'il vient d'arriver ! Ryback vient juste de se dégager du Stunner, cette prise fatale qui a rivée les épaules de tant de superstars. Steve Austin est épuisé mais il veut tout de même battre Ryback une bonne fois pour toute. Après quelques secondes, les deux hommes sont à nouveau debout. Stone Cold envoie un coup de pied dans l'abdomen de Ryback puis tente un deuxième Stunner. Ryback le retourne et le prend à l'arrière de ses épaules pour lui porter le Back pack stunner ! Ryback se positionne de suite après dans le coin et se prépare pour sa Clothesline. Austin se relève difficilement, Ryback s'élance et réussi cette fois-ci sa Running clothesline sur le champion ! Ryback est survolté et lance un « Finish it ! ». Il relève Steve Austin, le prend sur ses épaules, prend son élan et porte le Shell Shocked à Austin !

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD ! »

Le theme song du Shield retentit dans l'arène et les trois membres du groupe arrivent jusqu'au ring par le public ! Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns encerclent maintenant le ring. Stone Cold Steve Austin est complètement K.O et Ryback est seul sur le ring face au Shield. Le Shield attaque alors Ryback et l'arbitre fait sonner la cloche ! Disqualification !
RWF Championship, Ryback bat Stone Cold Steve Austin © par disqualification. ( 21min39 )
Après le match, le Shield continue de passer à tabac Ryback sur le ring. Les trois hommes traînent ensuite Ryback jusqu'à l'extérieur du ring puis finissent par lui porter la Triple Powerbomb directement sur la table des commentateurs ! Ils remonte sur le ring et encerclent Steve Austin qui est toujours K.O. Kevin Nash fait alors son entrée puis vient rejoindre le Shield sur le ring. Il fait comprendre aux trois hommes qu'il veut s'occuper lui même de Steve Austin. Le Shield laisse alors Austin aux mains de Nash telle une proie sans défense. Kevin Nash relève le champion de la RWF puis lui porte la Jacknife Powerbomb ! Kevin Nash et le Shield se brandissent ensuite mutuellement les bras. RWF Backlash 2013 se termine sur ces images, merci à toutes et à tous de nous avoir suivi.

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:46

Raw du 25 Mars 2013.


Bienvenue à toutes et à tous pour RWF Monday Night Raw ! Beaucoup de choses se sont passées hier soir lors de RWF Backlash qui a tout juste été exceptionnel et tout au long de la soirée, nous reviendrons sur les moments principaux du PPV. Nous sommes à Nashville dans le Tennessee et notre trio de commentateurs Michael Cole, Matt Striker et Jim Ross nous souhaitent la bienvenue.

« Here comes the moneyyyy !!! »

Shane McMahon débarque à Monday Night Raw ! Le Co-GM s'avance jusqu'au ring, a enfilé un de ses plus beaux costumes et se munit d'un micro. Il dit que Backlash hier soir était divertissant, surprenant, spectaculaire, amusant, c'était tout à la fois. Il dit que son annonce de ce soir va l'être tout autant. Comme on l'a appris hier soir, dans très exactement cinq semaines se déroulera le traditionnel PPV King of the Ring le 28 Avril à Boston dans l'État du Massachusetts. Il dit que comme il y a eu à chaque fois que ce tournoi s'est déroulé, nous allons avoir des matchs de qualifications. Il y aura quatre rounds. Un round avec les huitièmes de finale, un round avec les quarts de finale, un avec les demi-finales et enfin, la grande finale. Il dit que tous ceux qui ne brillent pas toujours à la fédération vont avoir leur chance. La question est donc la suivante : Qui sera le seul, l'élu, LE ROI ?!
CM Punk fait son entrée ! Il s'avance jusqu'au ring avec son titre fraichement acquis autour de ses hanches, un micro dans sa main droite … et le sledgehammer dans la main gauche ! Il demande à tout le monde de se taire et de contempler ce qu'ils ont devant leurs yeux. Un nouveau champion hardcore, un vrai champion hardcore. Il rappelle ce qu'il s'est passé hier soir à Backlash, il a fait passer Mick Foley à travers une table grâce au Sledgehammer pour devenir champion. Il dit que cette arme ( il montre le sledgehammer ) lui a donné la victoire, ce slegdehammer est maintenant lié à lui et ne va plus le quitter. Il dit que malgré que le tournoi King of the Ring va commencer, pour lui il n'y a aucun doute, il est déjà le roi de Raw, de la RWF depuis ce qu'il a fait hier soir. Il dit qu'un titre plus une arme plus un micro fait de lui un homme tout puissant. Ce soir, c'est son soir. Il est maintenant le champion et avec lui, la compagnie va devenir hardcore.
Mick Foley arrive alors et demande à Punk de ne pas trop prendre la grosse tête. Il dit que CM Punk l'a battu sur son propre terrain et il le félicite rien que pour ça, ils sont très peu à l'avoir fait. Mais il faut que CM Punk sache que Foley n'en a pas terminé avec lui, il n'en aura d'ailleurs jamais terminé avec lui tant qu'il n'aura pas récupéré son titre hardcore. Mick Foley est maintenant sur le ring. Il dit qu'il est prêt pour un match maintenant. CM Punk n'a qu'à choisir sa stipulation. Alors qu'est-ce qui lui ferait plaisir ? Un Steel Cage Match ? Tous les deux enfermés à l'intérieur d'une cage faite d'acier, ça pourrait être du bon spectacle. Ou alors, un Last Man Standing, stipulation dans laquelle il a réussi à défaire Big E Langston il y a quelques temps de cela. Ou bien un....CM Punk demande à Mick Foley d'arrêter, c'est maintenant lui le champion et ce qu'il décide c'est aucune stipulation car il ne veut pas défendre son titre. Il dit que Foley n'est qu'un perdant et il ne veut pas se confronter à des perdants. Mick Foley dit qu'il préfère être un perdant...qu'un lâche ! CM Punk s'énerve alors et commence à attaquer Foley qui ne s'y attendait pas ! CM Punk roue l'Hardcore Legend de coups sur le ring mais Evan Bourne débarque pour venir en aide à Foley ! Bourne esquive un coup du champion et lui envoie un Malenko Kick. CM Punk s'empresse alors de sortir du ring. Evan Bourne relève Mick Foley et les deux hommes demandent à CM Punk de remonter sur le ring. Shane McMahon, qui était toujours là, décide de reprendre les choses en main. Il dit que avec tout ce jolie petit monde sur le ring, il y a quelque chose de pas mal. Il dit que ça lui a donné une idée. La route vers le couronnement d'un roi est lancée...et elle commence maintenant avec un premier match de qualification entre CM Punk et Evan Bourne ! Il dit qu'il voulait préciser quelque chose, Mick Foley est banni des abords du ring pour le match suivant. Shane McMahon rentre ensuite en backstage.

Une coupure publicitaire est diffusée.

De retour à Monday Night Raw, CM Punk et Evan Bourne sont prêt sur le ring. L'arbitre fait sonner la cloche !

King of the Ring Tournament, CM Punk bat Evan Bourne grâce au GTS.
Après le match, CM Punk célèbre quelques temps. Il regarde Evan Bourne qui se relève petit à petit. Le champion va alors récupérer son Sledgehammer à l'extérieur du ring, remonte sur le ring puis donne un coup de sledgehammer en plein dans la face du gamin de Saint-Louis dans le Missouri qui s'écroule au sol K.O. CM Punk récupère ensuite son titre puis repart en backstage en souriant.

Ryback marche en backstage très remonté. Il semble chercher quelqu'un. La caméra le filme ainsi quelques secondes jusqu'à ce que ce dernier s'arrête devant le vestiaire du Shield. Ryback fixe la porte un temps puis tente d'ouvrir, mais le vestiaire est fermé à clef. Ryback recule alors puis envoie un violent coup de pied dans la porte qui se casse. Ryback rentre dans le vestiaire du Shield mais personne ne s'y trouve. Ryback sort du vestiaire puis continue sa route, toujours très énervé.

On revoit maintenant quelques images des meilleurs moments de Backlash 2013.

En backstage avec les challengers numéro 1 aux RWF Tag Team Championship. Dolph Ziggler félicite Big E Langston qui a su être très efficace lors du match. Il lance ensuite une vanne en disant que la team Gold Goat a fini par devenir la team Gogole. Daniel Bryan arrive alors vers eux et scande plusieurs « NO ! ». Ziggler et Langston le regardent puis décident de laisser Bryan dans son délire en partant. Daniel Bryan crie toujours ses « NO ! ».

Rhyno bat Rikishi ( w/ Scotty 2 Hotty ) grâce à un Gore.
Après le match et alors que Rhyno célèbre sur le ring, Vince McMahon fait son entrée. Il demande de couper la musique. Il dit qu'il a mené sa petite enquête à propos du titre Intercontinental et il a quelques nouvelles intéressantes. Vince nous propose alors de regarder ceci : Une vidéo est diffusée sur le titantron et on y voit Rhyno en train de dormir dans sa chambre d’hôtel il y a quelques jours de cela. Quelqu'un entre alors dans la chambre puis s'approche de Rhyno. Dans le noir, on ne parvient pas à identifier la personne mais on voit que cette personne … effectue le tombé sur Rhyno ! Un arbitre se ramène alors puis effectue le compte de 3 tout doucement. La personne s'empare ensuite du titre puis repart sur la pointe des pieds ! La vidéo est terminée et Vince dit que Rhyno n'est plus le champion. Il a appris que nous découvrirons l'identité du nouveau champion la semaine prochaine puis part. Rhyno sur le ring est très énervé.

« Did you know it ?! » : Ric «  The Nature Boy » Flair est la seule superstars à avoir été introduite au Hall of Famer deux fois. Sa première intronisation était en 2008 puis sa seconde était en 2012 avec les Four Horsemen.

On revoit la victoire de Dolph Ziggler & Big E Langston hier soir à Backlash dans un Tag Team Turmoil Match qui, en récompense, ont été désigné les nouveaux challengers aux titres par équipe.

Dolph Ziggler et Big E Langston battent Daniel Bryan et Goldust après un Zig Zag de Ziggler sur Bryan.
Après le match, les challengers célèbrent sur le ring. Dolph Ziggler fait le signe de la ceinture face à la caméra.

On retrouve Kane en zone d'interview. Josh Matthews lui dit qu'à Backlash, Kane a trahi son partenaire Ken Shamrock après lui avoir porté un Chokeslam, ce qui a entraîné leur élimination. Peut-on avoir quelques explications ? Kane rappelle à Matthews qu'il n'est pas un homme, il est avant tout un monstre. Il dit que Ken Shamrock a été une simple victime du démon venu de l'enfer et ce soir, il va le punir une deuxième fois. Ken Shamrock arrive alors. Il dit qu'il ne va pas laisser passer ce que lui a fait Kane. Cette chance pour les titres, il la voulait et Kane a été un contre-temps. Ce soir, il veut combattre Kane et il veut surtout le démolir. Shane McMahon arrive alors et dit chacun des deux hommes vont choisir l'adversaire de l'autre.

Direction la table des commentateurs. Matt Striker nous rappelle que le prochain PPV proposé par la RWF est King of the Ring et qu'il se déroulera le 28 Avril à Boston. Jim Ross dit que le tournoi pour trouver le roi a bel et bien commencé et rappelle que CM Punk s'est déjà qualifié. Michael Cole nous parle aussi de Jerry Lawler. Il nous dit que ce dernier se rétabli doucement mais sûrement et nous annonce qu'il sera très bientôt de retour.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant est un re-match de Backlash 2013.

Antonio Cesaro bat Chris Jericho grâce à un Neutralizer.
Pendant le match, le suisse a fait le même coup au canadien que ce dernier lui a fait hier soir. Il a retiré la protection du coin et Jericho est venu se cogner contre l'attache métallique. Cesaro a remis la protection ni vu ni connu puis a enchaîné Jericho avec sa prise de finition pour la victoire.

On nous annonce que Jack Swagger et Zeb Colter seront sur le ring pour une célébration dans quelques instants.

En direct des backstages avec Ryback qui est toujours à la recherche du shield. Un interviewer vient à lui et l'interview. Ryback dit que hier, il allait être champion. Il a porté son finisher sur Austin et il ne lui restait plus qu'à faire le tombé. Le shield lui a coûté le match et ce soir, il va leur coûter leur vie. Ryback dit que ce soir, il veut le shield !

Ken Shamrock fait maintenant son entrée. Howard Finkel nous annonce que Kane a choisi que l'adversaire de Ken Shamrock serait Kofi Kingston.

Ken Shamrock bat Kofi Kingston en le faisant soumettre sur l'Ankle Lock.

On nous annonce que désormais et ce jusqu'à King of the Ring, chaque semaine nous reverrons des couronnements de gagnants de ce tournoi. Cette semaine, on nous diffuse le couronnement de Kurt Angle lors de King of the Ring 2000.

Jack Swagger et Zeb Colter font maintenant leur entrée. Un décor aux couleurs de l'Amérique est planté sur le ring. Un buffet est installé, des ballons sont accrochés dans les coins. Jack Swagger dit que ce soir, le peuple célèbre avec lui sa victoire hier soir à Backlash. Il dit qu'il est maintenant champion depuis plus de 4 mois, 4 mois qu'il domine la fédération, 4 mois que le titre heavyweight de la fédération brille autour de ses hanches. Il dit que ce soir, c'est sa fête. Jack Swagger prend un verre de champagne sur le buffet. Il dit qu'il aimerait que les gens se lèvent et mettent leur main sur leur cœur. Il aimerait porter un tost en l'honneur de cette fête, en l'honneur de sa victoire. Il aimerait remercier son manager Zeb Colter qui est un homme de bons conseils. Il dit qu'il remercie tous les vrais américains qui reconnaîtront en le voyant à quel point il est un homme bon. Il dit qu'il lève ce verre de champagne pour lui et pour son … Randy Orton coupe la fête en faisant son entrée ! Il s'avance jusqu'au ring. Orton dit qu'il voudrait participer à cette fête, il attend de voir à quel moment Jack Swagger va sortir une grosse connerie bien que tout ce qu'il vient de raconter au « peuple » était déjà assez comique. Il dit que hier soir à Backlash, il l'a battu mais leur histoire n'est pas terminée. Il veut un autre match. Jack Swagger rigole et demande si Randy est venu pour dire ça. Il dit qu'Orton ne tient plus debout. Il dit que ce soir comme il l'a dit, c'est sa célébration et Randy Orton n'est rien, tout comme son père Bob Orton n'était rien. Randy Orton dit que Swagger va regretter tout sa vie d'avoir dit ça puis saute sur Jack Swagger. Les deux hommes s'échangent de coups sur le ring et Orton prend l'avantage ! La vipère finit par faire passer le Real American par dessus la troisième corde ! Jack Swagger se réfugie alors sur la rampe et laisse Zeb Colter tout seul sur le ring ! Ce dernier tente de s'enfuir mais Orton le choppe par la veste ! Jack Swagger supplie Randy Orton de ne pas faire de mal à Colter mais l'Apex Predator n'écoute rien et porte une Powerbomb à Zeb Colter directement sur le buffet !!! Randy Orton nargue ensuite Jack Swagger qui est choqué de ce que Randy vient de faire à son manager.

Caméra sur le tableau qui nous informe que Ryback affrontera Roman Reigns dans le Main Event.

On revoit maintenant la victoire de CM Punk en début de soirée qui se qualifie pour les quarts de finale du tournoi du King of the Ring.

King of the Ring Tournament, The Miz bat Primo rapidement en le faisant soumettre sur le Figure-Four leglock.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme de l'épisode du coffre à catch de ce soir un match entre Chris Jericho et William Regal lors de Backlash 2001 dans un Duchess of Queensbury Rules Match. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] + [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .

On retrouve Ken Shamrock en zone d'interview. Ce dernier dit qu'il a choisit comme adversaire de Kane un homme rapide, totalement opposé au style de catch de Kane. Il dit que Kane va affronter Sin Cara.

On revoit la victoire de X-Pac sur Wade Barrett hier soir après une distraction des New Age Outlaws.

D-Generation-X battent Wade Barrett et The Dudley Boyz après un Fameasser de Billy Gunn sur Bubba Ray.
A la fin du match, Wade Barrett décide de partir du match. Il abandonne alors ses deux partenaires et regarde le match depuis la rampe. Billy Gunn porte son finisher sur Bubba Ray pour la victoire.
Après le match, DX célèbre sur le ring et l'anglais les regarde en souriant.

Dans les vestiaires avec Bradshaw et Faarooq qui discutent. Stone Cold Steve Austin arrive et dit que pour le match de ce soir, il faut qu'ils s'allient pour pouvoir tenir face au Shield. Bradshaw dit qu'il est d'accord. Faarooq est d'accord aussi. Le Shield va devoir se confronter à des champions du monde ce soir.

On nous remontre une dernière fois les meilleurs moments de RWF Backlash 2013.

Kane bat Sin Cara grâce à un Chokeslam.
Après le match, le Big Red Monster relève le mexicain puis lui porte un Tombstone Piledriver.

Une coupure publicitaire est diffusée.

Howard Finkel est sur le ring et nous annonce qu'il est maintenant temps pour notre Main Event !

«  FEED … ME … MORE ! »

Ryback arrive sur le ring ! On nous rappelle durant son entrée que Ryback a perdu par disqualification la nuit dernière après une intervention du Shield. Le Shield accompagné de Kevin Nash fait ensuite son entrée. Les quatre hommes arrivent comme à leur habitude par les gradins. Kevin Nash, Seth Rollins et Dean Ambrose restent à l'extérieur du ring tandis que Roman Reigns monte sur le ring et est prêt à en découdre.

Ryback bat Roman Reigns par disqualification.
Même scénario que la nuit dernière, Ryback a porté son Shell Shocked sur Roman Reigns et s'est couché sur lui pour le tombé mais Kevin Nash a envoyé Ambrose et Rollins attaquer Ryback, causant ainsi la disqualification.
Après le match, le Shield passe à tabac Ryback au centre du ring. Kevin Nash monte sur le ring et regarde ses apprentis le frapper. Le theme song de l'A.P.A retentit alors et ces derniers accourent jusqu'au ring pour venir en aide à Ryback ! C'est du 3 contre 4 que nous avons maintenant sur le ring. Les 7 hommes se battent mais les heels commencent à reprendre l'avantage. Stone Cold Steve Austin fait alors son entrée sous l’euphorie des fans et vient aider les faces ! Les huit hommes se battent alors sur le ring. A la table des commentateurs, Michael Cole nous annonce que la semaine prochaine nous aurons un match épique. Un combat 4 contre 4 entre Kevin Nash et le Shield d'un côté et Stone Cold Steve Austin, Ryback et The A.P.A de l'autre. Les huit hommes continuent à se bagarrer sur le ring et le show se termine là dessus.

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:47

Raw du 01 Avril 2013.

Bienvenue à toutes et à tous pour RWF Monday Night Raw ! Nous sommes accueillis par notre trio de commentateurs Michael Cole, Matt Striker et Jim Ross dans la magnifique ville de Seattle dans l'État de Washington. Ces derniers s'empressent de nous rappeler que ce soir dans notre Main Event, nous assisterons à un 4 vs 4 d'ors et déjà exceptionnel entre Stone Cold Steve Austin, Ryback, The A.P.A qui affrontent Kevin Nash et The Shield.

Et directement, Stone Cold Steve Austin fait son entrée. Les champions par équipes le suivent juste derrière et Ryback ferme la marche. Les quatre hommes montent sur le ring. Steve Austin prend la parole. Il dit que les quatre hommes qui vont mettre un terme à l'ascension du Shield et de leur gourou sont ici présents sur le ring. Il dit que ce soir, tout redevient comme avant. Il n'y aura plus de Kevin Nash, plus de Dean Ambrose, plus de Seth Rollins et plus de Roman Reigns. Le champion de la RWF dit que leur équipe est la meilleure qu'il soit puisque elle regroupe tout : La puissance avec Ryback, la cohésion avec Bradshaw et Faarooq et enfin l'audace avec lui-même.

Ryback vient alors se positionner face à Steve Austin. Les deux hommes se font face et le public scande leurs deux noms à tour de rôle. Ryback prend le micro des mains d'Austin. Ryback dit qu'il rappelle qu'ils n'ont jamais pu terminer leur match à Backlash et que à l'heure actuelle, il devrait être champion. Il dit que ce soir, il s'efforce de s'allier aux autres pour stopper le Shield mais il ne faut pas croire que cela est un signe d'amitié entre lui et Stone Cold. Il dit qu'il aura tôt ou tard un autre match de championnat, cette fois-là, le Shield ne sera plus là. Il n'y aura plus d'obstacle entre lui et le titre et il aura encore plus la rage que celle qu'il avait à Backlash. Bradshaw s'empare d'un micro et vient se mettre entre les deux hommes. Il dit qu'il ne veut pas jouer au casseur de discussion mais il ne souhaite pas que Steve Austin et Ryback catchent ce soir dans cet état d'esprit de rivaux. Il dit que ce soir, ils sont tous du même côté de la balance et ils doivent peser plus que le Shield. Ils doivent être unis comme les cinq doigts de la main. Faarooq dit que son partenaire a raison, les trois du Shield ont beau être très impressionnant, il n'en démord pas moins qu'ils manquent d'expérience. Il dit qu'ils partent largement favoris et c'est tant mieux pour eux. Ils vont fermer le sifflet à ces jeunots qui se croient tout permis. Le Shield et Kevin Nash vont voir ce soir qu'ils sont tombés sur plus fort qu'eux. Steve Austin dit que si le public pense que ce soir ils vont remporter le match, qu'il envoie un putain de « HELL YEAH ! ». Le public scande alors « HELL YEAH ! ».

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD ! »

Le thème musical du Shield retentit dans l'arène ! Les quatre hommes sur le ring commencent à les chercher du regard dans la foule. Kevin Nash arrive alors accompagné du Shield sous le titantron. Kevin Nash dit qu'il est très content d'avoir ce match à la fin de ce show. Ils sont ici pour créer des impacts et on leur en offre un sur un plateau en or. Il dit que lui et le Shield vont battre ce soir quatre des plus importantes superstars de cette compagnie. Ils vont laisser une empreinte à vie dans ce sport divertissement. Il dit que ses poulains ont déjà battu Bradshaw et Faarooq à Backlash. Il dit qu'ils ont déjà fait passer Ryback à travers une table de commentateurs. Il dit qu'ils ont mis à terre Stone Cold Steve Austin. Ce soir, 3 champions et un tas de muscle seront perdants car ils seront tombés sur les numéros gagnants : Nash, Ambrose, Reigns et Rollins. Kevin Nash demande aux quatre hommes sur le ring de BIEN se préparer ce soir, comme si leur vie en dépendait car ils vont devoir combattre face au groupe le plus dominant de l'histoire. Il dit que l'heure tourne, l'horloge va s'arrêter ce soir, le temps va se mettre en pause durant le match. Kevin Nash dit ensuite aux fans que ce soir, ils vont assister au tournant de la RWF. Kevin Nash et le Shield rentrent ensuite en backstage. Sur le ring, Steve Austin, Ryback, Bradshaw et Faarooq les regardent partir.

Caméra sur le tableau qui nous rappelle que The Miz et CM Punk se sont déjà qualifiés pour le prochain tour du tournoi King of the Ring en battant respectivement Primo et Evan Bourne.

Howard Finkel est au centre du ring et nous annonce que ce match d'ouverture est un match du tournoi du King of the Ring.

King of the Ring Tournament, Daniel Bryan ( w/ Goldust ) bat Bubba Ray ( w/ D-Von ) après l'avoir fait soumettre sur le Yeslock.
Après le match, Daniel Bryan scande plusieurs « YES » avec le public. Goldust le rejoint, le regarde un instant puis le suit dans son délire.

On nous rappelle que ce soir, Stone Cold Steve Austin, Ryback et l'A.P.A feront face au Shield et à Kevin Nash.

La caméra filme maintenant Scotty 2 Hotty qui marche en backstage avec un seau rempli de poissons d'avril. Ce dernier s'amuse alors à coller des poissons d'avril dans le dos des personnes du staff qu'il croise sur son chemin.

On retrouve l'ancien champion intercontinental Rhyno en zone d'interview avec Josh Matthews. On lui demande comment il se sent à quelques minutes de connaître l'identité de celui qui lui a pris le titre IC durant son sommeil. Rhyno dit qu'il est très déterminé, il n'en peut plus d'attendre. Tout cela le tourmente trop. Il ne sait pas à quel moment il va le savoir mais il s'en moque. L'essentiel est qu'il va enfin découvrir l'homme qui lui a volé son titre et il compte bien le récupérer.

Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ) bat Kofi Kingston grâce à un Big Ending.
Après le match, Dolph Ziggler demande à Langston de porter une nouvelle fois son finisher au ghanéen. Big E relève alors Kingston et lui porte un deuxième Big Ending. Les deux hommes font alors ensemble le signe des ceintures autour de leurs hanches.

« Did you know it ?! » : Hulk Hogan et Ultimate Warrior se sont combattus à Wrestlemania 6. La défaite de Hulk Hogan face à l'Ultimate Warrior a marquée la première fois où Hulk Hogan perdait un match via un tombé à un Pay-Per-View.

On nous diffuse une vidéo qui remontre les victoires de Bret Hart au King of the Ring 1991 et 1993. Ce dernier est le seul homme à avoir été sacré roi du ring 2 fois.

Justin Gabriel est maintenant sur le ring et attend son adversaire. L'ancien champion intercontinental, Rhyno, fait son entrée en étant très déterminé.

Justin Gabriel bat Rhyno grâce à un 450° Splash.
A la fin du match, Rhyno porte son Gore sur le Sud-Africain et s’apprête à exécuter le tombé. Mais soudain, une musique retentit dans l'arène : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] OMG ! C'est le petit nabot ! Hornswoggle arrive sous le titantron....avec le titre Intercontinental à la main !!! C'est lui le nouveau champion IC qui a pris le titre à Rhyno dans sa chambre d’hôtel ! Rhyno est stupéfait sur le ring. Il ne s'occupe plus du match et c'est bien une erreur car Justin Gabriel lui envoie un kick en pleine tempe ce qui fait chuter Rhyno au sol. Gabriel monte sur la 3ème corde et porte son 450° Splash pour la victoire !
Après le match, Justin Gabriel va sous le titantron et célèbre avec Hornswoggle. Les deux hommes dansent en se prenant par le bras sous les yeux dépités de Rhyno, au sol, sur le ring.

Direction la table des commentateurs. Ces derniers rigolent de ce qu'il vient de se passer. Matt Striker dit qu'il faut le voir pour le croire mais oui, Hornswoggle est bien le nouveau champion intercontinental. Michael Cole nous annonce ensuite fièrement que Jerry Lawler s'est totalement remis de sa blessure et ce dernier sera de retour la semaine prochaine à Raw aux commentaires !

On retrouve The Miz en backstage qui parle avec Shane McMahon. Il dit qu'il s'est qualifié pour la seconde manche du King of the Ring. Il dit qu'il est bien décidé à aller jusqu'au bout. The Miz, l'awesome King of the Ring. Il dit que ça a la classe. Gangrel arrive ensuite et dit que lui est dans le tournoi aussi et il n'a pas encore fait son match. Il dit que le Miz ne doit pas trop espérer car si par malchance, ils se retrouvent à un stade du tournoi, The Miz va être sorti aussi vite qu'il en est entré. Le Miz et Gangrel se font face et Shane McMahon les coupe. Il leur dit que nous allons voir qui est le meilleur possible roi des deux car ils auront un match ce soir. The Miz dit que ça lui va et Gangrel aussi.

King of the Ring Tournament, Wade Barrett bat X-Pac ( w/ The New Age Outlaws ) grâce à un Bullhammer Elbow.
Après le match, on rappelle les quatre personnes déjà qualifiées pour le second tour : Wade Barrett, Daniel Bryan, The Miz et CM Punk.

On voit Jack Swagger qui pousse Zeb Colter sur une chaise roulante en backstage. Les deux hommes seront sur le ring dans quelques instants.

On revoit ce qu'il s'est passé la semaine dernière où Randy Orton a porté une Powerbomb à Zeb Colter à travers le buffet sous les yeux de Jack Swagger.

Jack Swagger et Zeb Colter arrivent sur le ring. Zeb Colter est tout cabossé sur sa chaise roulante et Jack Swagger va parler en son nom. Il dit que ce qu'a fait Randy Orton la semaine dernière est tout simplement inacceptable. Il s'en est pris à son manager, à son ami et cette attaque ne sera pas impunie. Il dit qu'Orton va payer pour son acte et Swagger dit qu'il va le traîner en justice. Il dit que sa place n'est pas sur un ring mais en prison avec tous les hommes dangereux comme lui. Zeb Colter prend ensuite la parole et essaye de parler. « Ran...Rand....Randy Ort.... » mais Colter n'arrive pas. Jack Swagger dit aux fans que son ami n'arrive même plus à ouvrir la bouche. Il demande aux fans de se mettre à sa place. Imaginez si votre grand-père se faisait passer à travers une table comme-ceci. Jack Swagger continue à plaindre Zeb Colter mais Randy Orton fait son entrée dans l'arène. Orton rigole et dit que ça lui a bien plu de faire ça la semaine dernière et il peut assurer qu'il ne regrette pas du tout son geste. Il l'a dit qu'il était prêt à tout pour une autre chance au RWF Heavyweight Championship et s'il doit mettre Jack Swagger en chaise roulante pour ça, alors il va le faire. Randy Orton commence à s'avancer vers le ring. Jack Swagger l'attend mais soudain, Antonio Cesaro arrive par derrière Orton et s'attaque à sa jambe fragile. Le suisse commence à tabasser la vipère sur la rampe sous les yeux de spectateurs de la scène de Swagger et Colter sur le ring. Chris Jericho accourt alors et fait fuir Cesaro. Jericho aide ensuite Orton à se relever. Swagger fixe alors les deux hommes.

On nous annonce que Jack Swagger fera face à Antonio Cesaro la semaine prochaine à Raw.

Kane est en zone d'interview avec Josh Matthews. Il dit qu'au dernier Monday Night Raw, il n'a pas pu avoir Ken Shamrock mais seulement un petit homme masqué. Ce soir, il veut combattre Shamrock, il veut le détruire, il veut passer toute sa haine sur lui. Il espère que Shamrock répondra au match ou alors...il ira le chercher lui même.

Rhyno marche en backstage et entre dans le bureau de Vince McMahon très énervé. Vince le voit arriver et lui demande ce qu'il veut. Rhyno dit que Vince ne se doute pas de ce qu'il veut ? Hornswoggle lui a volé le titre ! Il veut un match contre Hornswoggle pour la ceinture, ce petit nain n'a aucune chance face à lui. Vince McMahon dit qu'il va y réfléchir et demande à Rhyno de sortir de son bureau. Ce dernier s'exécute.

Kane arrive maintenant sur le ring. Il dit que voilà, il est maintenant au centre du ring et il demande à Ken Shamrock de se pointer pour un match tout de suite. Kane attend quelques temps et demande à Shamrock de se dépêcher. Shane McMahon fait son entrée et demande à Kane de se calmer. Kane a un match de prévu ce soir mais ce n'est pas contre Shamrock. Il lui dit qu'il va combattre dans une huitième de finale du King of the Ring. Son adversaire et bien c'est encore un autre homme masqué...Rey Mysterio fait alors son entrée et s'avance vers le ring !

King of the Ring Tournament, Rey Mysterio bat Kane grâce à un 619.
Vers la fin du match, Kane porte sa Flying Clothesline du haut de la 3ème corde sur le luchador et se met en préparation pour le chokeslam. Le theme song de Ken Shamrock retentit alors et ce dernier apparaît sous le titantron. Kane le regarde et lui demande de s'amener mais Ken Shamrock reste statique, les bras croisés. Rey Mysterio profite que Kane soit déconcentré pour le pousser dans les cordes. Rey Rey se projette et porte son 619 enchaîné d'un Splash sur le Big Red Monster pour la victoire.
Après le match, Rey Mysterio célèbre et Ken Shamrock regarde toujours Kane les bras croisés sous le titantron.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme de l'épisode du coffre à catch de ce soir, un match entre CM Punk et Chavo Guerrero dans un Gulf of Mexico Match lors d'un épisode de la ECW. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On revoit le segment entre The Miz et Gangrel plus tôt dans la soirée.

The Miz bat Gangrel en le faisant soumettre sur le Figure-four Leglock.

Direction le vestiaire du Shield et de Kevin Nash. Ce dernier motive ses protégés. Il leur dit que ce soir, c'est le match de leur vie et il faut qu'ils soient sans pitié. Il demande au Shield si ils sont prêt à remporter la plus grosse victoire de leur carrière. Les trois hommes se lèvent tour à tour et répondent oui. Les quatre hommes tendent ensuite leur main et font leur geste de clan.

On nous annonce que Hornswoggle défendra le titre Intercontinental la semaine prochaine contre Rhyno dans un Championship on a pole Match.

Le champion hardcore CM Punk arrive maintenant sur le ring avec son titre autour des hanches et son Sledgehammer. Il dit que la semaine dernière, il a battu Evan Bourne pour se qualifier au second tour du tournoi du King of the Ring. Il dit qu'à Backlash, il a battu Mick Foley pour devenir le nouveau champion hardcore. Il dit qu'à King of the Ring, il va continuer sur sa lancée en devenant le premier homme de l'histoire à être roi du ring et champion hardcore. Mick Foley fait son entrée accompagné d'Evan Bourne. Foley dit qu'il a discuté avec le bord et on lui a accordé un match par équipe ce soir. CM Punk dit qu'il n'a pas de partenaire. Mick Foley dit qu'il va justement devoir s'en trouver un. Le problème, c'est que si dans les 20 secondes qui suivent, Punk n'aura pas de partenaire , alors il sera considéré comme perdant du match par forfait. Mick Foley commence à compter 1...2...3....4. CM Punk sort vite du ring et court vers les backstages. Foley et Bourne continuent à compter 5...6...7...8...9...10. Les deux hommes arrivent à 17 et CM Punk se ramène avec un technicien ! CM Punk court jusqu'au ring en tenant le technicien par le bras mais Mick Foley et Evan Bourne sont arrivés au terme du compte !

Mick Foley et Evan Bourne battent CM Punk et ??? par forfait.
Après le match, CM Punk est à l'extérieur du ring dégoûté et Mick Foley et Evan Bourne commence à célébrer. Le champion monte alors sur le ring et tente d'attaquer les deux hommes mais il se prend un Double Arm DDT de l'Hardcore Legend ! Evan Bourne monte ensuite sur la 3ème corde et porte son Air Bourne sur la Straight Edge Superstars. Les deux hommes reprennent ensuite leur célébration.

Kane marche en backstage très énervé de sa défaite. Il s'arrête puis commence à réfléchir. On voit alors Scotty 2 Hotty qui arrive discrètement par derrière avec son seau rempli de poissons d'avril. Scotty accroche alors un poisson d'avril dans le dos de Kane mais ce dernier s'en aperçoit. Kane se retourne, enlève le poisson de son dos et balance Scotty 2 Hotty contre le mur ! Ce dernier est K.O et Kane s'en va.

Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce qu'il est maintenant temps pour notre 4 vs 4 Main Event ! La première équipe à réaliser un tombé ou une soumission sur l'équipe adverse remportera ce combat.

Kevin Nash et The Shield battent Stone Cold Steve Austin, Ryback et The A.P.A après un Spear de Roman Reigns sur Ryback.
A la fin du match, Faarooq rampe vers son coin pour faire le tag. Ce dernier fait alors le tag à Steve Austin au même moment où Ryback tape sur le dos du champion par équipe. Les deux hommes rentrent alors en même temps sur le ring et commencent à se disputer, chacun disant que c'est lui qui a fait le changement. Ryback se retourne et se prend un gigantesque Spear de la part de Reigns. Ce dernier enchaîne avec un tombé sous les yeux d'Austin qui ne l'a pas aidé.
Après le match, Kevin Nash et le Shield se replient et Nash félicite ses protégés de cette victoire. Sur le ring, Ryback se relève doucement et regarde Austin. Les deux hommes s'engueulent et le show se termine sur cette image.

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 24 Mai - 18:48

Raw du 08 Avril 2013.


Bienvenue à toutes et à tous pour Monday Night Raw ! Le show de ce soir se déroule dans la sublime ville de Honolulu à Hawaï et le show débute directement avec une musique que nous reconnaissons tous ! Et oui ! Jerry « the king » Lawler est de retour à la RWF et les fans l'accueillent avec une grosse ovation. Ce dernier vient à la table des commentateurs, sert la main à Jim Ross qui l'a remplacé aux commentaires durant ces quelques semaines et reprend son poste. Notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker nous souhaite ensuite la bienvenue.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce que ce combat d'ouverture se fera en une chute.

Stone Cold Steve Austin bat Heath Slater après un Stone Cold Stunner dans un match rapide.
Après le match, Steve Austin récupère son titre et ses bières. Il s'assoit alors sur la 3ème corde puis boit ses bières tout en célébrant avec son titre. Le theme song de Ryback retentit ensuite et ce dernier s'amène jusqu'au ring. Il fixe le champion assis sur les cordes puis observe Heath Slater qui est en train de se relever. Ryback se dirige alors vers Slater puis lui porte le Shell Shocked. Ryback s'approche d'Austin qui descend des cordes puis scande « FEED ME MORE ! ». Les deux hommes se fixent alors et Stone Cold va relever Slater pour lui porter un Stunner. Steve Austin et Ryback reprennent leur duel du regard tandis que les fans scandent «  WE WANT A FIGHT ! ». The Miz fait alors son entrée puis vient se placer sous le titantron. L'Awesome One dit que Steve Austin et Ryback sont à deux doigts de se taper dessus. Chacun veut finir le travail qui n'a pas pu être terminé à Backlash. Il dit qu'avant l'heure de se battre, il y a l'heure de parler. Il dit que Steve Austin et Ryback vont expliquer leurs objectifs ce soir puisqu'ils sont tous deux invités dans un Miz TV qui s'annonce AWESOMEEEEE !!! The Miz repart ensuite en backstage tandis que Steve Austin et Ryback sont plutôt satisfaits de cette annonce.

On nous rappelle alors directement que le Miz recevra Stone Cold Steve Austin et Ryback ce soir dans son Miz TV.

On nous rappelle ensuite que Jack Swagger affrontera Antonio Cesaro ce soir. Anti-américain vs anti-américain ! C'est unique, c'est inédit et c'est ce soir !

Hornswoggle marche en backstage et contemple son titre Intercontinental. Soudain, il croise le chemin de Rhyno. Ce dernier s'accroupit pour se mettre à la hauteur du nabot. L'ancien champion IC demande à Swoggle de bien écouter ce qu'il va dire car il ne le répétera pas deux fois. Il est un athlète de plus de 120 kilos. Il mesure 1m88. Il ne donne pas 1% de chance à une victoire d'Hornswoggle dans un match simple, alors dans un match où il faudra décrocher la ceinture qui sera accrochée à un poteau, Hornswoggle a -10% de chance de gagner. Rhyno dit que ce soir, il n'aura aucune pitié pour Hornswoggle. Même si c'est un petit, il va le détruire autant qu'il l'aurait fait s'il devait affronter une superstars de taille « normale ». Rhyno dit qu'il récupère son titre ce soir. Ce dernier s'en va et Hornswoggle le regarde partir, plutôt anxieux.

David Otunga est maintenant sur le ring. On nous annonce que le match suivant est une huitième de finale du tournoi du King of the Ring.

King of the Ring Tournament, Kofi Kingston bat David Otunga grâce à un Trouble in Paradise.
Après le match, le ghanéen célèbre. Michael Cole à la table des commentateurs nous rappelle ceux qui se sont qualifiés pour le deuxième tour du tournoi King of the Ring : CM Punk, The Miz, Daniel Bryan, Wade Barrett, Rey Mysterio et Kofi Kingston juste à l'instant. Il nous dit que nous aurons les deux derniers combats du 1er tour ce soir.

Wade Barrett vient de voir la victoire de Kofi Kingston via un écran de télévision depuis les backstages et est pensif. Shane McMahon arrive et le salut. Il lui dit que ce soir, il affrontera une superstars déjà qualifiée aux quarts de finale du King of the Ring et il lui laisse le choix. Wade Barrett dit que tous ceux déjà qualifiés ne sont pas crédible une seconde en tant que roi du ring, mise à part lui bien évidemment. Il dit qu'il choisit d'affronter Rey Mysterio. Shane McMahon lui répond « Ok » puis s'en va.

On nous rappelle que dans quelques instants, Hornswoggle défendra son titre Intercontinental contre Rhyno dans un Championship on a pole Match.

« Did you know it ?! » : Wrestlemania VII a marqué la seule fois de l'histoire où le British Bulldog a combattu dans un match un contre un sur la plus grande scène du monde. Il affrontait ce jour là le Warlord.

On revoit ce qu'il s'est passé à Raw la semaine dernière lorsque l'on a découvert qu'Hornswoggle était le nouveau champion intercontinental. Cette révélation a d'ailleurs coûté le match à Rhyno face à Justin Gabriel qui a obtenu la victoire avec un 450° Splash.

La caméra filme le titre Intercontinental qui est suspendu tout en haut d'un poteau qui est disposé dans un coin. La cloche sonne et Howard Finkel nous annonce que ce match est un Championship on a pole Match pour l'Intercontinental Championship ! La seule manière de remporter ce match est de grimper sur la 3ème corde et de décrocher la ceinture accrochée au poteau.

Championship on a pole Match for the Intercontinental Championship, Hornswoggle © bat Rhyno.
Au début du match, Rhyno met Swoggle au sol avec un Big Boot. Rhyno s'amuse ensuite du nain. Il le remet debout puis lui envoie des petites claquettes. Horny revient à ses esprits puis écrase le pied de Rhyno. Ce dernier tente d'attraper le champion mais Swoggle passe sous les jambes de Rhyno et lui assène un Low-blow. Hornswoggle profite alors que Rhyno soit au sol, il monte dans le coin et tente de décrocher sa ceinture mais il n'y parvient pas, le titre est suspendu trop haut et Swoggle est trop petit pour l'atteindre. Rhyno se remet debout puis attrape Swoggle qui est sur la 3ème corde par le col. Rhyno s'apprête à déloger le nabot du haut du coin mais Justin Gabriel vient à sa rescousse ! Le sud-africain monte sur le tablier et Rhyno tente de l'attaquer mais il se prend un kick en pleine face, ce qui le fait chuter en arrière ! Rhyno est en parfaite position et Justin Gabriel monte sur les cordes et porte son 450° Splash à Rhyno ! Ce dernier est K.O. Justin Gabriel prend alors Hornswoggle sur ses épaules puis monte sur la 3ème corde, celle où se trouve le poteau. Hornswoggle est maintenant à la bonne hauteur et décroche le titre !
Après le match, Justin Gabriel revient au centre du ring avec Hornswoggle qui est toujours assis sur ses épaules, titre à la main. Les deux hommes célèbrent ainsi.

Daniel Bryan marche dans les couloirs et dit à tout le monde qu'il est le futur King of the Ring. Il croise Goldust et ce dernier lui dit qu'ils ont un match maintenant, il demande si Bryan est prêt. L'American Dragon répond alors « YES ! ». Goldust scande lui aussi « YES ! » et les deux hommes se dirigent vers le ring.

Une coupure publicitaire est diffusée.

Les champions par équipe de la RWF Bradshaw et Faarooq font leur entrée et viennent s'asseoir à la table des commentateurs.

Dolph Ziggler et Big E Langston battent Daniel Bryan et Goldust grâce à un Big Ending de Langston sur Bryan.
Après le match, les deux vainqueurs commencent à provoquer les champions en leur faisant comprendre qu'ils sont les prochains champions de la divion tag team. The A.P.A se lèvent de la table des commentateurs et les quatre hommes se provoquent verbalement.

Dans le vestiaire de D-Generation-X. X-Pac dit que ce soir, Dogg et Gunn ont chacun un match de qualification du tournoi King of the Ring. Road Dogg et Billy Gunn disent que contrairement à Pac, eux vont remporter leur combat. X-Pac dit que ça va être D-Generation-King.

On nous remontre la victoire de Triple H au tournoi du King of the Ring 1997.

King of the Ring Tournament, Road Dogg ( w/ X-Pac et Billy Gunn ) bat Ken Shamrock grâce à son Pumphandle falling powerslam.
A la fin du match, Ken Shamrock porte l'Ankle Lock au membre de la DX qui est sur le point de taper au sol. Alors que la victoire était assurée à Shamrock, les flammes surgissent des quatre coins du ring ! Ken Shamrock lâche sa soumission et regarde partout autour de lui, pour voir si Kane est là. Cependant, il n'y a personne et Ken Shamrock se retourne vers Dogg qui lui envoie un coup de pied dans l'abdomen et l'enchaine avec son finisher pour le compte de 3.
Après le match, D-Generation-X célèbre sur le ring et Ken Shamrock est sur la rampe, dégouté. Kane apparaît alors au titantron. Shamrock le regarde et le Big Red Monster se met à rire. Ken Shamrock fait alors la tête des mauvais jours.

En zone d'interview avec Antonio Cesaro et Josh Matthews. Ce dernier demande au suisse la raison qui l'a poussé à attaquer Randy Orton la semaine dernière. Cesaro dit que pour avoir ce que l'on veut dans ce milieu, il faut aller le chercher. Il a montré ses capacités athlétiques en battant Chris Jericho il y a deux semaines de cela. Ce soir, il affronte le champion poids lourds Jack Swagger. Il dit que ce dernier déteste les américains, comme lui mais il ne va pas lui faire de cadeau pour autant. Une fois qu'il aura battu le champion, on sera obligé de reconnaître sa grandeur et de lui donner un match de championnat.

On nous rappelle que The Miz accueillera Steve Austin et Ryback dans son Miz TV dans le Main Event de ce soir.

Wade Barrett bat Rey Mysterio grâce à son Bullhammer Elbow.
Après le match, Rey Mysterio est sonné et il est raccompagné en backstage par les arbitres. L'anglais célèbre seul sur le ring. Il s'empare d'un micro et est sur le point de parler mais le theme song du Shield retentit. Les trois hommes du Shield et Kevin Nash arrivent alors par le public. Ils montent sur le ring. L'anglais leur fait face....puis préfère prendre la poudre d'escampette.

Kevin Nash et le Shield sont maintenant seuls sur le ring et Kevin Nash a un micro à la main. Il dit qu'ils l'avaient dit la semaine dernière, ils allaient battre l'équipe composée des meilleurs de cette compagnie et ils les ont battu. Tout ce qu'ils ont dit qu'ils allaient faire, ils l'ont fait. La justice a été apportée à la RWF, Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns sont maintenant les piliers de ce business et lui, Kevin Nash, il en est le dirigeant. Dean Ambrose prend la parole. Il dit que tout le monde a succombé au Shield, que ce soit des teams, des superstars seules, des champions, personne n'a su trouver le moyen de les contrer et c'est normal car il n'y a aucun moyen de les stopper. Seth Rollins dit qu'il est l'heure du changement, certains ont pour l'instant échappé aux justiciers de la RWF mais ils vont bientôt devoir leur faire face. Roman Reigns dit que ce qu'ils veulent, c'est la reconnaissance et le respect qu'on leur doit. Tant qu'on les reconnaîtra pas comme les meilleurs, alors ils frapperont encore et encore et tout le monde est susceptible d'être une cible de la justice. Kevin Nash reprend la parole et dit que le futur, c'est eux, il faut croire en cela, il faut croire en Kevin Nash et il faut croire en le Shield. Les quatre hommes repartent ensuite par le public.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme du coffre à catch de ce soir, un combat entre Eddie Guerrero et Rey Mysterio dans un Ladder Match pour la garde de Dominick au Summerslam 2005. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] + [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .

On revoit le segment entre Jack Swagger, Zeb Colter et Randy Orton la semaine dernière et l'attaque d'Antonio Cesaro sur ce dernier.

Jack Swagger fait maintenant son entrée en compagnie de Zeb Colter qui est sur une chaise roulante. Antonio Cesaro arrive ensuite. La cloche sonne.

Jack Swagger vs Antonio Cesaro : No Contest.
Aucun vainqueur après que Chris Jericho et Randy Orton soient intervenus pour attaquer les deux hommes.
Après le match, Chris Jericho porte son Codebreaker sur Antonio Cesaro et Randy Orton son RKO sur Jack Swagger. Les deux hommes se brandissent le bras puis célèbrent avec les fans.

Justin Gabriel et Hornswoggle marchent en backstage et le nain est tout content d'avoir conservé son titre. Vince McMahon arrive et félicite Hornswoggle pour cette victoire, bien qu'il ait été aidé. Il dit que Swoggle doit savourer d'avoir le titre et d'avoir quelqu'un pour le protéger car la prochaine fois, Justin Gabriel ne pourra plus être là pour le sauver.

On nous rappelle que CM Punk, The Miz, Daniel Bryan, Wade Barrett, Rey Mysterio, Kofi Kingston, Road Dogg se sont déjà qualifiés pour le prochain tour du tournoi King of the Ring.

King of the Ring Tournament, Billy Gunn ( w/ X-Pac et Road Dogg ) bat Gangrel grâce à son Fameasser.

On entend des bruits de bagarre dans les backstages. La caméra accourt alors vers l'endroit d'où provient le bruit. On voit alors Evan Bourne, au sol, avec un Sledgehammer à côté de lui. Mick Foley et les médecins arrivent. Mick Foley regarde le Sledgehammer et comprend qui est l'homme qui vient d'attaquer Evan Bourne. Les médecins prennent Evan Bourne en charge et Mick Foley les aide.

On revoit l'annonce du Miz TV en tout début de soirée.

Caméra sur le ring où le décor est planté. C'est maintenant l'heure pour le Miz TV ! The Miz fait son entrée. Il nous invite pour son deuxième Miz TV de l'année. Il nous demande de bien vouloir accueillir dans un premier temps Ryback. Ce dernier arrive alors sur le ring. The Miz demande également une acclamation pour le champion de la RWF, j'ai nommé Stone Cold Steve Austin ! Ce dernier arrive lui aussi. Les trois hommes sont maintenant sur le ring et The Miz commence son talk show. Il dit que dans son show, il n'y a pas de langue de bois. Il demande alors clairement ce que veut Ryback. Ce dernier prend la parole et dit que ça tombe bien car il ne comptait pas du tout passer par quatre chemins. Il dit qu'à Backlash, il allait devenir le champion de la RWF mais le Shield est venu interrompre les festivités. Il veut un autre match pour le titre de la RWF mais sans que personne ne puisse interférer. Stone Cold Steve Austin dit que sur ce point, ils sont d'accord. Ryback est beaucoup trop confiant, il proclame qu'à l'heure actuelle, il serait le champion sans l'intervention du Shield mais qu'est-ce qui assure à Ryback qu'Austin ne se serait pas relever du Shell Shocked. Lui aussi il veut un autre match, il va donner une autre chance à Ryback pour sa ceinture et cette fois-ci, ils termineront leur match et Ryback verra qu'il se relévera une fois du Shell Shocked, même deux fois. Cette fois-là, il portera un Stunner qui mettra complètement Ryback K.O et cette fois là, après sa défaite, Ryback n'aura plus de chance d'être champion. The Miz dit que c'est parfait, puisque les deux hommes veulent la même chose, alors ils sont en droit de l'avoir. L'Awesome One demande au public ce qu'il en pense et les fans sont d'accord. Steve Austin dit alors que Ryback aura une dernière chance, juste une et il faudra qu'il soit un roi dans le ring ce soir là pour espérer le battre car ils s'affronteront pour le titre au King of the Ring PPV ! Ryback dit que cela lui convient PARFAITEMENT. Ryback sort du ring puis scande plusieurs « FEED … ME … MORE ! » tandis qu'Austin le regarde, debout sur la troisième corde. Le show se termine sur cette image.

The End.

Carte actuelle de RWF King of the Ring 2013 :

RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © vs Ryback. ( Dernière chance pour Ryback ).
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Dim 26 Mai - 20:20

Raw du 15 Avril 2013.


Bienvenue à toutes et à tous pour RWF Monday Night Raw ! Nous sommes accueillis par notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker à Charlotte en Caroline du Nord. Nous revoyons ce qu'il s'est passé entre Steve Austin et Ryback dans le Miz TV de la semaine dernière. C'est désormais officiel, Steve Austin et Ryback s'affronteront dans un match simple pour le titre de la RWF au King of the Ring.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce que ce match suivant se fera en une...Dolph Ziggler et Big E Langston font leur entrée et viennent couper Roberts. Les deux hommes arrivent sur le ring et le show-off parle. Il dit à Justin Roberts qu'il fait son boulot mais ils préfèrent faire leur propre présentation. Ziggler dit qu'en raison de leur victoire à Backlash dans un Tag Team Turmoil, ils ont le droit à une chance pour les titres par équipe et on les a informé que ce match aura lieu à King of the Ring. Il dit qu'ils aimeraient donc rappeler qui ils sont. Il dit qu'il est le show-off, il n'a pas besoin de trop en faire pour voler la vedette car juste en étant lui même il vole le show chaque soir. Il dit que son ami Big E Langston est une brute née, un mastodonte qui détruit tout sur son passage. Il dit que leur duo possède la technique, le talent et la puissance. Il dit qu'ils se nomment Dolph Ziggler et Big E Langston, les actuels challengers numéro 1 aux titres tag team. Il dit que le public les connait sous ce statut mais une fois le pay-per-view passé, les fans les connaitront comme Dolph Ziggler et Big E Langston, les nouveaux champions tag team de la RWF.

The A.P.A arrive alors dans l'arène. Les champions disent qu'ils sont content que Ziggler et Big E aient gagné une chance pour les ceintures, ils attendaient depuis longtemps de pouvoir enfin se confronter à des adversaires de taille. Ils disent que les deux meilleures équipes de la division vont se retrouver dans le même ring à King of the Ring. Ils disent que ce soir là, il s'agira de travail d'équipe mais ce soir, il s'agit d'un match un contre un. Faarooq dit «  Toi et moi Dolph Ziggler, maintenant ! ». Les champions montent sur le ring et Dolph Ziggler leur demande de s'arrêter. Il leur dit que c'était ce qui était convenu à la base mais il veut changer les règles. Il demande si Faarooq serait toujours autant motivé s'il devait affronter ...Big E Langston ! Faarooq dit que l'un ou l'autre, cela n'a peu d'importance. Ce qui est important c'est que Ziggler et Langston prennent conscience de pourquoi ils sont les champions TT. L'arbitre est dubitatif quant à ce changement d'adversaire de Faarooq mais fini par accepter. Bradshaw et Dolph Ziggler sortent à l'extérieur du ring et les deux combattants sont prêt.

Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ) bat Faarooq ( w/ Bradshaw ) après un Big Ending.
A la fin du match, Faarooq porte un Standing thrust spinebuster à Langston puis tente un tombé mais Dolph Ziggler prend le pied de Big E et le met sur les cordes. Bradshaw voit cela et décide d'intervenir en attaquant Ziggler en dehors du ring. Faarooq regarde la scène puis se retourne. Il tente de placer sa prise de finition à Big E Langston mais ce dernier s'en dégage et porte le Big Ending à la moitié des champions par équipe pour la victoire.
Après le match, Dolph Ziggler et Big E Langston célèbrent sur la rampe et font le signe des ceintures. Bradshaw monte sur le ring et vient relever son partenaire. Les champions font comprendre aux challengers qu'ils auront leur revanche.

On nous officialise que The A.P.A ( Bradshaw et Faarooq ) défendront leurs titres Tag Team contre Dolph Ziggler et Big E Langston à King of the Ring.

Wade Barrett arrive dans l'arène en tenue de civil et avec sa valise. Il se dirige vers son vestiaire. Au moment d'y rentrer, Shane McMahon le stoppe en l'interpellant. Il voulait lui dire que la semaine dernière, il a pu choisir son adversaire et il a choisi Rey Mysterio. Ce soir, son adversaire lui est imposé et il est un peu plus imposant que le luchador masqué...Wade Barrett coupe court au suspense et demande qui c'est. Shane lui dit qu'il a juste trois mots à lui dire : «  FEED … ME … MORE ! ». Le co-GM s'en va puis Wade Barrett rentre dans son vestiaire pour aller se changer.

Direction la table des commentateurs. Jerry Lawler nous informe qu'un vote a été mis en place pour choisir la stipulation dans laquelle CM Punk défendra son titre Hardcore contre Mick Foley la semaine prochaine à Raw. Il nous dit que les fans ont le choix entre un No Disqualification Match, un Sledgehammer Match ou un Tables Match. Michael Cole dit qu'il a hâte de découvrir le résultat du sondage mais lui en tout cas, il choisit de voter pour le match sans disqualification.

On retrouve d'ailleurs Mick Foley en zone d'interview. Ce dernier a un Sledgehammer à la main. Il dit que la semaine dernière, CM Punk a tenté d'éliminer son ami Evan Bourne et il a commis une grosse erreur. Foley dit que Punk a oublié de récupérer son Sledgehammer, il a non seulement laissé un gros indice permettant de savoir que c'est lui l'agresseur d'Evan Bourne mais maintenant, c'est Mick Foley qui possède l'arme entre les mains. Il dit que tout le monde sait que lorsqu'il possède un objet entre les mains, il est l'homme le plus dangereux qu'il puisse exister et CM Punk va comprendre pourquoi ce soir. Mick Foley termine l'interview par un « Have a nice day Josh ».

De retour sur le ring avec d'un côté les frères Dudley et de l'autre Daniel Bryan et Goldust. L'arbitre fait sonner la cloche et ce match par équipe peut commencer !

Daniel Bryan et Goldust battent The Dudley Boyz grâce à un roll-up de Bryan sur Bubba Ray.
Après le match, Daniel Bryan et Goldust célèbrent avec plusieurs « YES ! ». Le theme song du Shield retentit alors et Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns descendent par le public. Les trois hommes entourent le ring puis attaquent les deux hommes ! Une bagarre éclate mais comme d'habitude, le Shield prend le dessus. Roman Reigns porte alors un gigantesque Spear sorti de nul part sur Goldust qui roule à l'extérieur du ring. Daniel Bryan est maintenant tout seul sur le ring et le Shield se rue sur lui. Dean Ambrose relève l'American Dragon puis lui porte son Headlock Driver. Kevin Nash fait son entrée par la rampe et s'amène sur le ring. Kevin Nash semble énervé et demande au Shield de relever Daniel Bryan, ce que les trois hommes font. Kevin Nash prend alors Bryan puis lui porte la Jacknife Powerbomb. Nash prend ensuite le micro, il dit que leur discours de la semaine dernière n'a pas été suffisamment convaincant pour les officiels, Ryback a encore un match de championnat au titre RWF, ils n'ont pas compris le message alors ils vont y aller de manière plus explicite. Il dit que la leçon à retenir ce soir, c'est de ne jamais gagner un match par équipe par roll-up. Kevin Nash lâche le micro puis lui et le Shield repartent en Backstage.

« Did you know it ?! » : Lors du Summerslam 2002, Brock Lesnar a battu le Rock pour devenir le plus jeune champion de la RWF à seulement 25 ans.

Caméra sur le tableau qui nous rappelle notre Main Event de ce soir : Ryback fera face à Wade Barrett.

Howard Finkel est sur le ring et nous annonce que le match suivant est un combat du deuxième tour du tournoi pour couronner le King of the Ring.

King of the Ring Tournament – 2nd Round, Rey Mysterio bat Billy Gunn ( w/ Road Dogg et X-Pac ) grâce à un 619 dans un match décrit comme bon.
Après le match, Rey Mysterio célèbre sur le ring. Billy Gunn arrive et brandit le bras du luchador. D-Generation-X applaudissent ensuite Mysterio pour cette victoire.

Le Big Red Monster Kane marche dans les couloirs des backstages. Soudain, Ken Shamrock surgit de nul part et attaque Kane ! The Most Dangerous Man projette Kane contre le mur et ce dernier est sonné. Ken Shamrock en profite pour le mettre au sol et le ruer de coups. Shamrock traîne alors Kane jusqu'à un local à poubelle. Shamrock ouvre le local, relève Kane et le balance à l'intérieur avant de refermer la porte.

Nous sommes maintenant en compagnie de Brodus Clay et d'Alex Riley en Backstage. Ces derniers sont sur l'application Raw Active avec leur portable et sont en train de voter pour la stipulation du match pour le titre Hardcore de la semaine prochaine. Clay demande à Riley ce qu'il a voté et ce dernier dit le Sledgehammer. Brodus Clay n'est pas d'accord et dit qu'il faut voter pour le Tables Match pour permettre à Mick Foley de gagner de la même manière que CM Punk l'a fait à Backlash. Ce dernier arrive d'ailleurs et regarde les deux jobbers. Il dit qu'on s'en fout de la stipulation élue car peu importe le match, il conservera son titre. Il dit que lui il est champion hardcore et il est dans le tournoi du King of the Ring. Il dit que Brodus Clay et Alex Riley ne sont rien, des perdants, des gens ratés. Mick Foley s'est emparé de son Sledgehammer et ce soir, il va le récupérer.

On revoit ce qu'il s'est passé la semaine dernière entre Hornswoggle et Rhyno dans un Championship on a pole Match. Justin Roberts est sur le ring et nous annonce que le match suivant se disputera pour le titre Intercontinental. Il nous informe que Vince McMahon a décidé que si quelqu'un intervenait au cours du match en faveur du champion, ce dernier perdrait alors le titre.

Intercontinental Championship, Rhyno bat Hornswoggle © grâce à une Electric Chair.
Le match fut relativement court. Vers la fin du combat, Hornswoggle assène un Low-blow à Rhyno comme la semaine dernière. Rhyno tombe à terre tout en se tenant les parties. Swoggle monte alors sur la troisième corde pour porter son Splash sur le challenger. Cependant, Rhyno se relève à temps et attrape Horny par le col de sa veste. Rhyno prend alors Swoggle sur ses épaules puis porte une chaise électrique au champion au centre du ring. Hornswoggle est K.O et Rhyno se couche sur lui pour le tombé victorieux.
Après le match, Rhyno célèbre son deuxième règne de champion intercontinental. L'arbitre vient lui remettre le titre et Rhyno le brandit. Tout à coup, Justin Gabriel surgit du public, monte sur le ring et prend Rhyno en petit paquet. L'arbitre réfléchit durant 1s et se rappelle que le titre est soumis à la règle des 24h ! L'arbitre fait alors le tombé : 1 … 2 … 3 ! Justin Gabriel est le nouveau champion intercontinental ! Le Sud-Africain récupère le titre puis part sur la rampe. Hornswoggle le rejoint et les deux hommes célèbrent en dansant sous les yeux de Rhyno qui ne le croit pas.

Une coupure publicitaire est diffusée.

On retrouve Kofi Kingston dans son vestiaire. Road Dogg arrive et le salut. Ce dernier informe le ghanéen que la semaine prochaine, ils se retrouveront sur le ring pour un match du second tour du tournoi King of the Ring. Dogg dit que ça va être chacun pour soi mais il souhaite bonne chance à Kofi Kingston. Ce dernier dit qu'il est content de pouvoir l'affronter et il lui souhaite bonne chance aussi. Road Dogg tapote sur l'épaule de Kofi puis s'en va.

Caméra sur le tableau qui nous annonce donc que la semaine prochaine, Kofi Kingston et Road Dogg s'affronteront dans un match quart de finale du King of the Ring Tournament.

Jack Swagger arrive maintenant sur le ring en compagnie de Zeb Colter en chaise roulante. On revoit brièvement ce qu'il s'est passé la semaine dernière après le match entre Swagger et Cesaro. Chris Jericho arrive ensuite et la cloche sonne.

Jack Swagger ( w/ Zeb Colter ) bat Chris Jericho par disqualification.
Vers la fin du match, Chris Jericho porte son Lionsault sur Jack Swagger au centre du ring puis se prépare à porter le Codebreaker au champion. Antonio Cesaro fait alors son entrée puis s'avance jusqu'au ring en faisant des chants tyroliens pour déconcentrer Y2J. Cette technique fonctionne puisque Jack Swagger se relève et met Jericho à terre. Cesaro regarde le match de l'extérieur du ring et est satisfait de sa technique. Randy Orton arrive par la rampe en courant et se positionne derrière le suisse. Le public commence à hurler et Cesaro se doute de quelque chose. Il se retourne et se prend un RKO de la part d'Orton ! L'Apex Predator monte sur le ring puis porte un RKO sur Jack Swagger ! L'arbitre fait alors sonner la cloche et déclare Jack Swagger vainqueur par disqualification.
Après le match, Jack Swagger se relève petit à petit et Orton commence à devenir fou. Il se positionne dans le coin puis est prêt à porter son Punt Kick sur le All-American ! Il est prêt mais Shane McMahon fait son entrée et lui demande d'arrêter. Il lui dit que Jack Swagger ne doit pas être blessé car ça serait pas bon pour le business. Il dit qu'à King of the Ring, il a prévu un Fatal 4 Way Match pour le titre heavyweight de la RWF. Ce sera Jack Swagger vs Chris Jericho vs Antonio Cesaro...vs Randy Orton ! Shane dit que maintenant, Randy peut porter son Punt Kick sur Swagger mais si il le fait, il est retiré du match de championnat. Randy Orton a obtenu ce qu'il voulait et ne porte finalement pas son coup de pied au champion. Orton monte sur les cordes puis célèbre. Jack Swagger le regarde à l'extérieur du ring tandis que Cesaro se remet du RKO sur la rampe et que Jericho se remet du match dans le coin du ring.

Scotty 2 Hotty discute avec Rikishi en backstage et ce dernier se moque de lui par rapport au poisson d'avril dans le dos de Kane la semaine dernière. Hotty dit que c'est pas drôle puis part dans les couloirs des backstages. Il marche quelques instants puis commence à entendre un bruit de remaniement. Scotty 2 Hotty s'approche alors du local à poubelle puis l'ouvre. Scotty 2 Hotty tombe nez à nez avec Kane ! Ce dernier prend alors Scotty par le cou puis le balance dans le local avant de refermer la porte. Kane part alors à la recherche de Ken Shamrock et laisse le pauvre Scotty enfermé avec les ordures.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme de l'épisode de ce soir, un TLC Match lors d'un épisode de Raw en 2002 entre Kane & The Hurricane, Bubba & Spike Dudley, Christian & Chris Jericho et Jeff Hardy & Rob Van Dam pour les titres par équipe de la fédération. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

King of the Ring Tournament – 2nd Round, The Miz bat CM Punk grâce à un Figure-four Leglock.
A la fin du match, The Miz est sonné dans le coin et CM Punk lui porte son Shining Wizard. Ce dernier va pour enchaîner avec un bulldog mais Mick Foley fait son entrée et débarque avec un Sledgehammer à la main ! Punk ne s'occupe plus du Miz et fixe Foley qui monte sur le ring. Mick Foley veut frapper Punk avec le Sledgehammer mais Punk le supplie de ne pas le faire, il lui dit qu'ils peuvent discuter. Mick Foley ne l'écoute pas et s’approche de Punk qui recule. Il se retourne et The Miz l'attrape par les jambes et lui porte la prise en 4 ! CM Punk souffre et abandonne directement.
Après le match, Mick Foley est sur le point de frapper Punk avec l'arme mais Michael Cole se lève de la table des commentateurs et nous dit qu'il est maintenant temps de découvrir le résultat du vote. Le sondage apparaît au titantron et affiche que le Sledgehammer Match a été élu avec 55% des votes contre 30% pour le No Disqualification Match et 15% pour le Tables Match ! Mick Foley semble très satisfait du résultat des votes. Il se tourne vers CM Punk et lui envoie un coup de Sledgehammer en pleine face ! Mick Foley célèbre ensuite sur le ring avec le Sledgehammer.

On nous officialise donc que la semaine prochaine, CM Punk défendra l'Hardcore Championship contre Mick Foley dans un Sledgehammer Match.

On nous diffuse la victoire et le couronnement de Booker T lors du King of the Ring 2006.

Vader bat Gangrel grâce à son Vadersault.

Ken Shamrock est maintenant dans le parking de l'arène puis se dirige vers sa voiture. Il s’assit au volant. Il va pour faire démarrer sa voiture mais Kane surgit de la banquette arrière et attaque Shamrock ! Les deux hommes sortent du véhicule puis commencent à se bagarrer dans le parking. Shamrock commence à prendre le dessus puis tente un spear sur la Big Red Machine mais Kane l'attrape en étranglement. Kane approche alors Shamrock de la voiture puis lui porte un Chokeslam sur le capot ! Kane part et laisse alors Shamrock K.O au milieu des débris de verre. Les officiels viennent s'occuper de Shamrock.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce qu'il est maintenant l'heure de notre Main Event.

Stone Cold Steve Austin fait son entrée et vient s'asseoir à la table des commentateurs.

Ryback vs Wade Barrett : Aucun vainqueur.
A la fin du match, Ryback et Wade Barrett sont à l'extérieur du ring et Ryback balance l'anglais sur Steve Austin qui était assis. Ryback remet Barrett sur le ring puis le combat continue entre les deux hommes. Steve Austin se relève et n'a pas du tout, mais alors pas du tout apprécié de s'être fait bousculer. Le champion monte alors sur le ring puis va vers Ryback. L'arbitre s'interpose et lui demande de sortir du ring. Steve Austin porte alors un Stone Cold Stunner à l'arbitre puis va chercher un micro ! Steve Austin dit que Ryback le cherche, il le provoque, il se fait passer pour l'homme dominant dans la rivalité. Austin demande à Ryback si il peut être un homme quand il s'agit d'avaler des bières à la chaîne. Stone Cold dit alors qu'il lui lance un challenge pour la semaine prochaine, un Bear Contest ( concours de bière ) dans lequel Austin n'a jamais perdu. Steve Austin dit qu'on verra si cette fois-là, Ryback sera un homme. Steve Austin lâche alors le micro et fait face à Ryback. Le show se termine sur ce face à face.

The End.

Carte actuelle de RWF King of the Ring 2013 :

RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © vs Ryback. ( Dernière chance pour Ryback )

RWF Heavyweight Championship, Jack Swagger © vs Randy Orton vs Antonio Cesaro vs Chris Jericho.

RWF Tag Team Championship, The A.P.A ( Bradshaw et Faarooq ) © vs Dolph Ziggler et Big E Langston.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Mar 11 Juin - 13:45

Raw du 22 Avril 2013.

Bienvenue à toutes et à tous pour RWF Monday Night Raw ! Nous sommes accueillis par notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker dans la ville de Springfield dans l'Illinois. Dans très exactement 6 jours un roi sera couronné car ce dimanche aura lieu le PPV King of the Ring. On nous rappelle ensuite que ce soir, Stone Cold Steve Austin et son challenger au titre RWF Ryback s'affronteront dans un concours de bière.

Le ring est recouvert d'un tapis rouge sur lequel est disposé le siège du roi. Justin Roberts nous demande de bien vouloir accueillir un ancien vainqueur du tournoi du king of the ring, c'était plus précisément en 2008. Mesdames et messieurs, faites un triomphe pour William Regal ! Ce dernier s'amène sur le ring sous l'ovation des fans. Il tient la couronne du roi à la main et prend la parole. Il dit que ça fait du bien de remettre les pieds sur un ring. Ce dimanche, c'est King of the Ring et les fans sauront enfin qui va être le seul et l'unique roi du ring. Il rappelle qu'il a déjà remporté ce tournoi en 2008, c'était la belle époque, aujourd'hui les jeunes ont prient la place. Il dit qu'il souhaite bonne chance à tous ceux qui sont encore dans la compétition, ils sont encore 6 mais ce dimanche il en restera qu'un. Wade Barrett fait alors son entrée. L'anglais s'avance jusqu'au ring avec un micro. Il demande ce que Regal vient foutre ici, le catch ce n'est plus de son âge, il est devenu trop vieux maintenant. William Regal demande à Wade Barrett de le respecter, ils sont tous les deux britanniques. Barrett répond qu'il s'en fout, ce n'est pas grâce à William Regal qu'il va remporter le King of the Ring ce dimanche mais grâce à lui-même. Il dit qu'il va remporter la compétition la plus prestigieuse de la lutte, il va élargir son palmarès. Wade Barrett rappelle qu'il est un deux fois champion intercontinental et qu'il a réussit à conserver sa ceinture pendant près de 3 semaines, malgré la règle des 24h. William Regal dit que Wade Barrett est confiant, beaucoup trop même et il lui rappelle qu'il en est encore au stade des quarts de finale. Wade dit que c'est vrai mais plus pour longtemps car ce soir il va écraser et éliminer Daniel Bryan du tournoi. Ce dimanche, il va éliminer un demi-finaliste et il va éliminer l'autre finaliste. Il restera que lui ce dimanche. The Miz fait alors son entrée ! L'Awesome One s'avance jusqu'au ring et lance un « Really ?! ». Wade Barrett lui demande ce qu'il veut. The Miz lance alors un autre « Really ?! ». Il dit que Barrett se vante beaucoup trop, il se voit déjà gagnant alors que comme l'a dit William Regal, il est encore en quart de finale. Le Miz dit qu'en revanche lui, il est en demi-finale. Il ne souhaite pas à Wade Barrett de gagner ce soir car sinon, il va à un moment se retrouver face à lui et ça c'est pas une bonne nouvelle. William Regal reprend la parole et dit que le gagnant de ce dimanche se verra couronné de la couronne qu'il détient actuellement dans les mains. Le gagnant aura l'honneur de s’asseoir sur le trône du roi mais ce n'est pas ça le plus important. William Regal annonce alors que le gagnant du King of the Ring Tournament aura le privilège d'avoir un match pour le titre de son choix après le PPV. Wade Barrett sourit et dit qu'il se voit déjà avec la ceinture de champion du monde autour des hanches. Wade Barrett dit alors qu'il n'a plus de temps à perdre à parler avec l'Awfull One, il doit aller se préparer pour sa victoire contre Daniel Bryan ce soir. Wade Barrett lâche alors son micro puis rentre en backstage. The Miz et William Regal sont toujours sur le ring et Rey Mysterio fait son entrée. Le Luchador arrive sur la rampe avec un micro. Il dit que c'est toujours celui auquel on s'attend le moins qui finit à la fin pour l'emporter. Mysterio dit que dimanche au King of the Ring Pay-per-view, il va prouver que malgré sa petite taille, son courage est grand. Rey Mysterio dit qu'il respecte beaucoup William Regal pour sa carrière. Il dit que maintenant, c'est lui contre le Miz. Rey Mysterio retire alors son t-shirt puis s'avance sur le ring.

Caméra sur le tableau qui nous montre où en est le King of the Ring Tournament.

De retour sur le ring, le tapis rouge et le trône du roi ont été retiré. William Regal est assis à la table des commentateurs avec la couronne dans ses mains.

The Miz bat Rey Mysterio grâce à un Skull Crushing Finale.
The Miz finit par l'emporter avec sa prise de finition dans un match placé sous le signe du respect entre les deux hommes.
Après le match, le Miz aide Rey Mysterio à se relever et lui brandit le bras. William Regal monte alors sur le ring et applaudit les deux hommes. Il pose alors la couronne sur la tête du Miz quelques secondes pour voir comment elle lui va. William Regal fait ensuite de même sur la tête de Rey Mysterio. William Regal pose ensuite la couronne au sol et brandit les bras du Miz et de Mysterio.

On revoit ce qu'il s'est passé entre Mick Foley et CM Punk la semaine dernière à Raw. On en profite pour nous rappeler que les deux hommes s'affronteront pour le titre hardcore dans un Sledgehammer Match ce soir.

On retrouve Dolph Ziggler et Big E Langston en backstage devant des affiches d'anciens champions par équipe. Dolph Ziggler en montre du doigt une et dit à Langston que c'est le Jerishow, l'une des plus grandes équipe de l'ère moderne. Il en montre du doigt une autre en disant que ça, c'était les Hardy Boyz, les spécialistes des matchs d'échelle. Les deux hommes continuent à regarder les affiches jusqu'au moment où ils tombent sur une affiche avec l'A.P.A. Big E Langston décroche l'affiche du mur et la casse en deux. Dolph Ziggler rigole et dit qu'il va se passer la même chose ce dimanche, en attendant, ils ont du boulot pour ce soir. Dolph Ziggler donne un coup de pied dans les débris de l'affiche et les deux hommes s'en vont.

The Dudley Boyz battent Scotty 2 Hotty et Rikishi après un 3D sur Rikishi.
Après le match, les frères Dudley célèbrent mais les flammes de l'enfer surgissent des quatre coins du ring. Kane s'avance alors jusqu'au ring et les frère Dudley préfèrent partir. Kane est maintenant au centre du ring et porte un Chokeslam sur Scotty 2 Hotty. Le Big Red Monster prend un micro et dit que la semaine dernière, il a fait passer Ken Shamrock à travers un pare-brise, causant l'absence de ce dernier ce soir. Il dit que Ken Shamrock ne pourra pas être absent ce dimanche car sinon il perdra par forfait. Kane dit que Shamrock sait donc ce qu'il a à faire dimanche. Kane lâche le micro et porte un Chokeslam sur Rikishi qui venait de se relever. Kane rentre ensuite au vestiaire.

Caméra sur le tableau qui nous officialise qu'à King of the Ring, Kane fera face à Ken Shamrock.

« Did you know it ?! » : Lors du tout premier Wrestlemania de l'histoire, André le géant a réclamé 415 000 dollars pour avoir gagné un Bodyslam Challenge contre Big John Studd. Cette confrontation été aussi le tout premier Bodyslam Challenge match de l'histoire de la compagnie.

On retrouve Kevin Nash dans les vestiaires avec le Shield. Nash engueule ses trois protégés, il leur dit qu'ils passent inaperçu en ce moment à Monday Night Raw et c'est pas bon pour eux. Il leur demande s'ils ne rêvent pas de gloire. Dean Ambrose répond qu'ils ne demandent que ça. Kevin Nash dit alors que ce soir, ils doivent remonter la pente. Kevin Nash dit que ce soir, il veut...un impact !

Justin Roberts est sur le ring et nous annonce que le match suivant est un quart de finale du tournoi King of the Ring. Wade Barrett fait d'abord son entrée puis il est suivi par Daniel Bryan accompagné de Goldust. La cloche sonne.

King of the Ring Tournament – 2nd Round, Wade Barrett bat Daniel Bryan ( w/ Goludst ) grâce à un Bullhammer Elbow.
Après le match, la caméra filme la table des commentateurs. Michael Cole nous rappelle que The Miz, Rey Mysterio et Wade Barrett sont qualifiés pour les demi-finales du tournoi qui auront lieu durant le PPV même. Il nous dit ensuite que Kofi Kingston affrontera Road Dogg ce soir dans le cadre du dernier quart de finale. A l'issue de ce match, nous connaîtrons enfin nos deux demi-finales du tournoi.

On retrouve maintenant Ryback en zone d'interview. Josh Matthews lui dit que ce soir, Stone Cold Steve Austin l'a défié pour un beer contest. Comment il se sent à quelques minutes de participer au défi ? Ryback répond qu'il a toujours faim, à force de manger des superstars il commence à avoir soif et ça tombe bien car ce soir, Steve Austin lui donne l'occasion de boire. Ryback scande alors un « DRINK ME MORE ! ».

On revoit la victoire de Justin Gabriel sur Rhyno la semaine dernière qui a remporté le titre Intercontinental pour la première fois de sa carrière. Ce dernier arrive d'ailleurs sur le ring en compagnie d'Hornswoggle.

Justin Gabriel ( w/ Hornswoggle ) bat Heath Slater grâce à un 450° Splash.

On nous rappelle que ce soir, Steve Austin et Ryback s'affronteront dans un défi où il faudra boire le plus de bière que possible.

On nous montre la victoire et le couronnement de Sheamus lors du King of the Ring de l'année 2010.

Dolph Ziggler et Big E Langston font maintenant leur entrée dans l'arène. Les champions par équipe Bradshaw et Faarooq arrivent ensuite. Langston et Bradshaw descendent du ring et la cloche sonne.

Dolph Ziggler ( w/ Big E Langston ) bat Faarooq ( w/ Bradshaw ) après un Zig Zag.
A la fin du match, Faarooq porte sa prise de finition sur Ziggler puis tente un tombé mais Langston vient mettre le pied de Dolph sur la 1ère corde. Bradshaw arrive et attaque Big E. L'arbitre demande aux deux hommes à l'extérieur d'arrêter. Pendant ce temps, Faarooq relève Ziggler mais ce dernier lui assène un low-blow dans le dos de l'arbitre. Dolph Ziggler enchaîne alors avec un Zig Zag pour le compte de 3.
Après le match, Big E Langston balance Bradshaw dans les escaliers puis le monte sur le ring. Big E commence à retirer ses bretelles puis relève Bradshaw. Big E Langston porte alors un Big Ending sur Bradshaw puis sur Faarooq. Dolph Ziggler va récupérer les ceintures puis en donne une à Langston. Les deux hommes brandissent alors les titres.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme de l'épisode du coffre à catch de ce soir un match entre Jeff Hardy et Edge pour le championnat de la fédération dans un NO Disqualification lors du Royal Rumble 2009. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Jack Swagger et Zeb Colter arrivent maintenant sur le ring. Zeb Colter prend la parole et dit que son poulain Jack Swagger est champion depuis maintenant 4 mois, ce qui fait plus de 120 jours. Colter dit que Swagger a dû supporter le peuple pendant tout ce temps, il a essayé d'être un bon champion mais la tâche fut rude. Il dit que ce dimanche à King of the Ring, Jack Swagger conservera sa ceinture comme il l'a fait à chaque fois et ni Randy Orton, ni Antonio Cesaro ni Chris Jericho ne pourront y faire quelque chose. Chris Jericho arrive alors à Raw ! Ce dernier reçoit une ovation de la part des fans. Y2J s'avance jusqu'au ring et dit à Zeb Colter « Could you please … SHUT … THE HELL … UP !!! ». Chris Jericho commence alors à parler mais Antonio Cesaro fait son entrée. Le suisse s'amène jusqu'au ring en faisant du chant tyrolien. Il dit que ce dimanche il va avoir l'opportunité de devenir le champion du monde de la compagnie et il lui suffira que d'une seule chance pour être champion, contrairement à Chris Jericho qui tourne en rond depuis des semaines. Il dit que tout le monde retiendra le dimanche 28 Avril 2013 car ce sera le jour où lui, Antonio Cesaro, aura été couronné champion du monde. Il ne manquait plus que lui et justement il arrive ! Randy Orton est dans la place ! La vipère arrive jusqu'au ring et dit qu'il ne pouvait pas manquer cette petite réunion. Il dit à Jack Swagger de bien profiter de ses derniers jours de règne. Il dit à Chris Jericho de ne pas se mêler de tout ça et il dit à Antonio Cesaro de....RKO de Randy Orton sur Antonio Cesaro ! Randy Orton se relève mais se prend directement un Codebreaker de la part de Chris Jericho. Ce dernier se retourne mais Jack Swagger lui porte un Big Boot et l’enchaîne avec une Gutwrench Powerbomb ! Tout le monde est K.O sur le ring mise à part le champion. Zeb Colter l'applaudit et Jack Swagger brandit sa ceinture tout en scandant « WE THE PEOPLE ! ».

On nous rappelle la carte actuelle du PPV King of the Ring.

William Regal est en backstage et marche avec la couronne du roi en main. Il croise le chemin de Wade Barrett. Ce dernier lui dit qu'il l'avait dit, il a démoli Daniel Bryan et est par la même occasion en demi-finale du tournoi King of the Ring. Il arrache alors des mains de William Regal la couronne puis la pose sur sa tête avant de repartir avec.

La cloche sonne et Howard Finkel est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant est le dernier quart de finale du tournoi King of the Ring.

King of the Ring Tournament – 2nd Round, Kofi Kingston bat Road Dogg grâce à un S.O.S.
Après le match, Kofi Kingston célèbre dans les cordes et Billy Gunn et X-Pac font leur entrée. Les deux hommes s'amènent dans le ring puis viennent relever Road Dogg. Kofi Kingston rentre en backstage. Road Dogg descend à l'extérieur et Billy Gunn et X-Pac se mettent en tenue car nous allons tout de suite avoir un tag team match ! Le Shield fait ensuite son entrée par le public. Roman Reigns reste à l'extérieur et Dean Ambrose et Seth Rollins montent sur le ring.

Dean Ambrose et Seth Rollins ( w/ Roman Reigns ) battent Billy Gunn et X-Pac ( w/ Road Dogg ) grâce à un roll-up de Ambrose sur X-Pac.
Après le match, le Shield célèbre sur la rampe tandis que D-Generation-X est sur le ring, dégoûté de cette soirée.

Vince McMahon et Shane McMahon viennent de voir le match dans leur bureau via un écran de télévision. Vince dit que la DX a le moral au plus bas après cette soirée de défaite. Shane McMahon dit qu'ils ne sont même pas sur la carte de King of the Ring. Vince McMahon dit qu'il a une idée, dans le pré-show de ce dimanche : Road Dogg vs Billy Gunn vs X-Pac ! Shane dit que c'est bien mais quel est l'intérêt. Vince McMahon dit qu'il n'a pas fini, Road Dogg contre Billy Gunn contre X-Pac dans le pré-show de King of the Ring, le gagnant a un match pour le titre Intercontinental contre Justin Gabriel durant le PPV ! Shane McMahon sourit et dit que l'idée lui plaît beaucoup. Vince semble alors fier de son idée.

Mick Foley marche en backstage avec un Sledgehammer. Josh Matthews arrive pour l'interviewer mais Mick Foley dit qu'il n'a pas le temps, c'est « Sledgehammer Time ». CM Punk arrive alors par derrière et l'attaque avec un Sledgehammer ! Le match commence dès maintenant !

Sledgehammer Match for the Hardcore Championship, CM Punk © bat Mick Foley.
Les deux hommes se sont battus avec les Sledgehammer dans les backstages, sur la rampe puis ont terminé le combat dans le ring. A la fin du match, CM Punk coince son Sledgehammer entre ses mains et la tête de Mick Foley puis lui porte l'Anaconda Vise. Mick Foley ne mettra pas longtemps à taper au sol pour la victoire du Chicago Kid.
Après le match, CM Punk célèbre dans les cordes et scande qu'il est le meilleur au monde et Mick Foley est K.O au centre du ring.

Une coupure publicitaire est diffusée.

On revoit la fin du Sledgehammer Match entre CM Punk et Mick Foley il y a quelques minutes de cela.

Caméra sur le ring avec des paquets de bière, une table et des chaises. Michael Cole nous dit que c'est l'heure du Main Event qui se déroulera autour d'un beer contest. Il nous demande de bien vouloir accueillir Ryback. Ce dernier arrive dans l'arène. Michael Cole nous demande ensuite de faire un triomphe pour Stone Cold Steve Austin. Ce dernier fait son entrée sous une grosse pop de la part des fans. Les deux hommes s’assoient sur les chaises et Michael Cole pose le paquet de bière sur la table. Il dit que le gagnant de ce défi sera celui qui aura réussi à boire le plus de bière possible et ce dernier aura pris un avantage psychologique par rapport à son adversaire en vue du match de championnat à King of the Ring. Steve Austin commence, il prend la première bière et la boit en quelques secondes. Il demande alors à Ryback de faire de même. Ce dernier n'a pas peur, il saisit une bière et la boit également entièrement. Steve Austin reprend encore une bière puis la boit. Ryback fait de même. Quelques minutes ont passés et les deux hommes en sont à 15 bières de bu chacun. Steve Austin est un peu saoulé mais continue le défi, il prend une bière et la boit. Ryback fait de même et les premières difficultés commencent à apparaître. Steve Austin en boit encore une. Ryback en prend une mais hésite. Il commence à la boire mais a du mal à la terminer. Steve Austin dit à Ryback de continuer à boire s'il veut montrer qui il est. Ryback continue à boire mais tout d'un coup, le theme song du Shield retentit dans l'arène ! Les trois hommes arrivent en trombe par le public et s'attaquent aux deux hommes sur le ring ! Une bagarre éclate alors mais Steve Austin et Ryback sont un peu saoulés après toutes les bières qu'ils ont ingurgités. Roman Reigns porte le Spear sur Ryback qui roule à l'extérieur ! Le Shield relève ensuite Steve Austin et lui porte une Triple Powerbomb à travers la table où était posée les bières ! Kevin Nash fait alors son entrée. Il rigole et prend un micro. Il dit qu'il aimerait porter un toast à Ryback et à Stone Cold Steve Austin. Kevin Nash et les trois membres du Shield prennent chacun une bière puis trinquent. Le show se termine avec Kevin Nash et le Shield en train de boire des bières devant Steve Austin K.O à travers la table. Ne manquez surtout pas RWF King of the Ring qui se déroulera ce dimanche 28 Avril 2013.

The End.

Carte de RWF King of the Ring 2013 :

- RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © vs Ryback. ( Dernière chance pour Ryback )

- RWF Heavyweight Championship, Jack Swagger © ( w/ Zeb Colter ) vs Chris Jericho vs Antonio Cesaro vs Randy Orton.

- RWF Tag Team Championship, The A.P.A ( Bradshaw & Faarooq ) © vs Dolph Ziggler & Big E Langston.

- Kane vs Ken Shamrock

- Intercontinental Championship, Justin Gabriel vs Vainqueur du Pré-show.

- King of the Ring Tourmanent – Demi-finale, Wade Barrett vs Rey Mysterio

- King of the Ring Tournament - Demi-finale, The Miz vs Kofi Kingston

- King of the Ring Tournament - Finale, Wade Barrett ou Rey Mystertio vs The Miz ou Kofi Kingston.

- Pré-show où le vainqueur affronte Justin Gabriel pour le titre Intercontinental, Road Dogg vs Billy Gunn vs X-Pac
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Ven 12 Juil - 16:33

Bienvenue à toutes et à tous pour ce Pré-Show de King of the Ring 2013 ! Matt Striker et Byron Saxton nous accueillent ce soir à Boston dans le Massachusetts. Le compte à rebours est lancé et à partir de maintenant, il ne reste plus que 30 minutes avant le début de l'événement tant attendu. Nos deux commentateurs disent que ce soir est le soir de la dernière chance pour Ryback. Ils disent également que 4 titres seront remis en jeu mais aussi et surtout, nous assisterons enfin au couronnement d'un roi.

On nous rappelle la rivalité de ces dernières semaines entre Stone Cold Steve Austin et Ryback.

On retrouve Stone Cold Steve Austin assis sur un banc dans son vestiaire, très concentré. Le champion a son titre entre ses mains et le contemple. Ryback arrive et le regarde. Les deux hommes se font face. Ryback dit qu'il est reconnaissant envers Austin pour lui avoir offert une deuxième chance pour le titre. Il dit que cette autre chance est sa dernière. Quand il était gosse, il avait un rêve : devenir champion de la RWF. Ce soir, c'est l'opportunité de sa vie. Il dit qu'il est une machine qui n'éprouve pas de sentiments. Il dit qu'il n'aura aucun remord à démolir Stone Cold lors du match ce soir. Il lui souhaite bonne chance puis s'en va.

On revient à notre table des commentateurs avec Matt Striker qui nous parle du match à 4 issues pour le titre poids lourds de la fédération. Jack Swagger défendra son titre contre 3 challengers : Chris Jericho, Antonio Cesaro et Randy Orton.

On nous montre une vidéo qui nous rappelle la rivalité entre les quatre hommes.

En zone d'interview avec Antonio Cesaro. On lui demande quelle est sa tactique pour remporter le match et par la même occasion le titre ce soir. Le suisse dit qu'il est celui des quatre à qui on donne le moins de chance. Personne ne le voit vainqueur ce soir, tout le monde voit Jack Swagger garder sa ceinture ou bien Chris Jericho ou Randy Orton devenir champion. Il dit qu'il faut toujours se méfier de la bête qui dort et encore plus quand cette bête se nomme Antonio Cesaro. Ce dernier dit que ce soir, il va remporter quelque chose de grand et on ne s'attendra pas à ça.

Howard Finkel est sur le ring et nous annonce que le match suivant est un Triple Threat Match où le vainqueur aura une chance pour le titre Intercontinental détenu par Justin Gabriel plus tard dans la soirée. Road Dogg, Billy Gunn et X-Pac arrivent successivement sur le ring et le son de la cloche résonne.

The winner will facing Justin Gabriel for the Intercontinental Championship at King of the Ring, Road Dogg bat Billy Gunn et X-Pac. ( 5min05 )
A la fin du match, Billy Gunn est sur la troisième corde et s'élance pour porter son Fameasser sur X-Pac. Il va alors pour tenter un tombé mais Road Dogg arrive par derrière et le surprend avec un petit paquet pour le compte de 3.
Après le match, Billy Gunn est à la fois surpris et content pour son partenaire et l'applaudit pour cette victoire plutôt...opportuniste.

La caméra filme maintenant la couronne du roi qui se trouve enfermée dans une vitre en backstage. On peut voir que deux gardes se disposent de part et d'autre de cette vitrine et surveillent la couronne.

On nous diffuse une promo qui nous rappelle toute l'histoire du King of the Ring et qui nous montre tous les anciens rois.

C'est la fin de ce Pré-Show, à dans quelques minutes pour RWF King of the Ring 2013.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

KING OF THE RING 2013.


Bienvenue à tous les fans de la RWF à travers le monde ! Les feux d'artifices sont lancés dans l'arène de King of the Ring 2013. Notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker nous souhaitent la bienvenue ce soir à Boston dans l’État du Massachusetts. Les trois hommes nous parlent directement du programme de la soirée et disent que les matchs de ce soir promettent d'être énorme. Jerry Lawler dit que Ryback combattra dans son tout dernier match pour le titre RWF, 2 chemins s'imposent face à lui : Soit il repart avec le titre, soit il ne l'approchera plus jamais. Michael Cole nous dit que Jack Swagger aura beaucoup à faire s'il veut conserver le titre heavyweight qu'il chérit tant. Matt Striker nous dit qu'au terme de la soirée, nous saurons enfin qui va pouvoir porter la couronne sur sa tête et qui pourra fièrement dire : « J'ai remporté le tournoi du King of the Ring ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Wade Barrett fait son entrée dans l'arène. Justin Roberts nous annonce que ce match d'ouverture est la première demi-finale du tournoi du King of the Ring ! Le luchador Rey Mysterio arrive ensuite sous les acclamations des fans et s'amène jusqu'au ring très concentré. Les deux hommes sont maintenant prêt et l'arbitre fait sonner la cloche !

Combat très serré entre les deux hommes car jusqu'ici, personne n'a réussi à prendre un réel avantage sur son adversaire. Wade Barrett prend Rey Mysterio sur son épaule droite et va le poser sur un coin. Barrett monte sur le coin et tente de porter une superplex au luchador mais ce dernier ne se laisse pas entraîner. Mysterio arrive, après plusieurs coups dans la face, à faire retomber l'anglais au centre du ring. Rey rey se met debout dans le coin et s'élance pour un Springboard seated senton parfaitement exécuté. Mysterio se projette dans les cordes, esquive une corde à linge de Barrett, prend appui sur la deuxième corde et porte un Springboard Crossbody sur son adversaire. Le mexicain se projette dans les cordes et porte son Wheelbarrow Bulldog sur Barrett mais l'anglais le retient et lui porte un Backbreaker ! Wade Barrett tente alors un tombé mais The Biggest Little Man s'en dégage à 2. Wade Barrett ne perd pas une seconde, il relève Mysterio et lui porte un enfourchement. L'anglais monte sur la deuxième corde, nargue un peu le public en levant son bras et porte son Diving elbow drop. Wade tente un autre tombé : 1 … 2 … mais Rey Rey se dégage encore ! Wade Barrett perd patience et demande à l'arbitre de compter plus rapidement. Barrett porte maintenant un collier arrière au petit homme masqué et tente d'étouffer ce dernier. Rey Mysterio souffre et cherche une solution en bougeant de droite à gauche. Le public se met à taper dans les mains pour encourager leur superstars favorite. Mysterio envoie alors des coups de genoux dans la tête de Barrett pour tenter de le faire lâcher et cette technique marche à merveille puisque Wade fini par casser sa soumission. Rey Mysterio se relève et s'élance pour son Wheelbarrow Bulldog qu'il réussit cette fois-ci à porter ! Wade Barrett est quelque peu sonné et se relève. Rey Mysterio lui porte un saut chassé dans le dos et le fait attérir dans les cordes ! Le public se lève car il est maintenant temps pour le 619 ! Rey Mysterio s'élance mais Wade Barrett le surprend avec un coup de pied de mule. Il enchaîne en tentant un tombé mais Rey se dégage ! Barrett relève Mysterio et lui porte son Pumphandle Slam ! Il ne tente pas de tombé cette fois-ci mais préfère monter sur la deuxième corde. Barrett nargue une nouvelle fois les fans et s'élance pour un second Diving Elbow Drop mais Rey Mysterio s'extirpe in extremis ! Barrett se tient le coude et souffre. Mysterio porte alors un Hurricanrana et positionne Wade Barrett pour le 619. Rey Mysterio s'élance et porte le 619 à l'anglais ! Il s'élance alors pour un Splash mais Barrett s'enlève et le luchador s'écrase sur le sol ! Wade Barrett se relève et prend Mysterio sur ses épaules. Wasteland ! Wasteland ! Wasteland porté par Wade Barrett ! Ce dernier tente ensuite le tombé : 1 … 2 ...et 3 ! Victoire de Wade Barrett dans cette 1ère demi-finale pour se qualifier à la grande finale qui aura lieue plus tard dans la soirée.
King of the Ring Tournament – Semi-final, Wade Barrett bat Rey Mysterio. ( 9min21 )

On retrouve Vince McMahon dans la salle de la couronne. Le Chairman observe la couronne et dit que ce soit Wade Barrett, Kofi Kingston ou le Miz, peu importe. Il dit qu'il veut un roi à la fin de la soirée, un gagnant. McMahon contemple la couronne et dit qu'elle est magnifique. Il s'adresse alors aux deux gardes et leur demande de bien la surveiller, il faut qu'elle soit impeccable. Shane McMahon arrive alors et veut parler à son père. Les deux hommes s'en vont.

Howard Finkel nous informe que le combat suivant est un match par équipe pour les RWF Tag Team Championship ! Les challengers Dolph Ziggler et Big E Langston arrivent dans l'arène les premiers. Durant leur entrée, on revoit le segment du dernier Raw où les deux hommes ont brisés en mille morceaux une photo de l'A.P.A. Les champions arrivent d'ailleurs à leur tour et viennent narguer leurs challengers en brandissant les ceintures devant eux. L'arbitre prend les titres et les brandit. Chacun va dans son coin et l'arbitre fait sonner la cloche.

Nous assistons là à un match par équipe assez basique. Les quatre hommes sont au moins rentrés une fois sur le ring durant le match. Dolph Ziggler et Faarooq s'échangent des droites au centre du ring. Le champion réussit à prendre l'avantage et se projette dans les cordes mais il est accueilli par un Dropkick de la part du Show-off. Faarooq est sonné et se relève mais Ziggler lui saute dessus pour lui porter la prise du sommeil ! Faarooq est à genoux et tente de ne pas s'endormir. Ziggler sert son cou de plus en plus fort et lui hurle de taper au sol. Faarooq tente de le faire lâcher en lui envoyant des coups de coude dans les côtes. Faarooq fonce alors dans les cordes en se baissant et Dolphy se prend les cordes dans la face et lâche sa prise. L'arbitre regarde comment va Dolph Ziggler et Big E Langston profite que l'arbitre soit retourné pour envoyer une droite dans la face de Faarooq. Bradshaw s'énerve dans son coin et tente de faire comprendre à l'arbitre ce qu'il vient de se passer. A ce moment là, Dolph Ziggler porte son Zig Zag sur la moitié des champions par équipe au centre du ring ! Il tente un tombé : 1 … 2 … mais Bradshaw monte sur le ring juste à temps pour tirer le pied de Ziggler. Big E Langston monte alors lui aussi sur le ring et attaque Bradshaw. Langston met à terre Bradshaw et commence à retirer ses bretelles. Bradshaw se relève et Langston le prend en position pour le Big Ending. Il va alors pour le porter mais Faarooq arrive et donne des coups à Langston. Bradshaw descend de l'épaule de Big E et les champions par équipe effectuent un double coup de la corde à linge pour faire passer Big E Langston par dessus la troisième corde ! Dolph Ziggler se relève au centre du ring et les champions par équipe se projettent chacun dans les cordes pour porter au Show-off une clothesline from hell combinée d'une corde à linge dans l'arrière jambe qui fait faire au Show-off un tour sur lui-même ! Bradshaw sort du ring et Faarooq effectue le tombé : 1 … 2 … 3 ! Victoire et conservation des titres de l'A.P.A !
RWF Tag Team Championship, The A.P.A ( Bradshaw et Faarooq ) © battent Dolph Ziggler et Big E Langston. ( 7min28 )
Après le match, les champions par équipe célèbrent sur le ring avec leurs titres. Big E Langston s'occupe de Dolph Ziggler qui est complètement K.O et le ramène en backstage en le portant sur son épaule.

La caméra filme maintenant quelques des plus beaux endroits de la ville de Boston dans le Massachusetts.

Direction à la table des commentateurs où ces derniers parlent de la victoire de Wade Barrett sur Rey Mysterio il y a quelques instants. Ils nous rappellent que nous aurons plus tard l'autre demi-finale qui opposera Kofi Kingston au Miz. Michael Cole nous branche maintenant sur le match entre Kane et Ken Shamrock et nous dit que nous allons maintenant revoir la feud en vidéo.

Une vidéo est diffusée et nous récapitule la rivalité entre Ken Shamrock et Kane ces dernières semaines.

Les flammes de l'enfer surgissent dans l'arène de King of the Ring car le Big Red Monster Kane fait son entrée ! Ce dernier s'avance jusqu'au ring d'un pas décidé. Ken Shamrock le suit et arrive jusqu'au ring avec un bandage autour du corps. On nous rappelle que ce dernier s'est pris un chokeslam directement sur un capot de voiture il y a deux semaines de cela à Raw.

La cloche sonne et directement les deux hommes se jettent l'un sur l'autre. Kane prend facilement l'avantage puisque Shamrock est blessé. C'est une vraie bagarre de rue à laquelle les fans assistent là, Kane ne cesse de meurtrir le dos de Ken Shamrock de coups de poings et de pieds, l'arbitre vient même à les séparer plusieurs fois durant le combat. Ken Shamrock est en mauvais état dans le coin et Kane fonce vers lui pour une corde à linge. La Big Red Machine projette Shamrock dans le coin opposé et lui porte une autre corde à linge. Kane projette encore une fois Shamrock dans le coin opposé au précédent et tente de lui porter à nouveau une clothesline mais Ken Shamrock contre en mettant son pied en avant. Ken Shamrock revient à ses esprits et court vers Kane mais ce dernier l'attrape et lui porte le Sidewalk Slam. Kane tente un tombé, pensant qu'il a déjà gagné le match, mais Shamrock se relève au compte de 2 ! Ken Shamrock est assis sur le ring et Kane se projette dans les cordes pour lui porter un saut chassé. Ken Shamrock roule alors jusqu'au tablier et Kane le suit. Kane relève alors Ken Shamrock dans les cordes mais ce dernier le surprend avec un coup de la guillotine. Ken Shamrock a l'opportunité de reprendre l'avantage et la saisie puisque il porte une belly-to-belly Superplex au Big Red Monster qui est projeté à l'extérieur du ring. Ken Shamrock est mal retombé en portant sa prise et souffre encore plus au dos qu'il y a quelques minutes. Kane commence à se relever à l'extérieur et Ken Shamrock tente l'impossible en se projetant à toute vitesse pour porter un Springboard 450° Plancha directement sur Kane à l'extérieur du ring ! Les deux hommes sont complètement K.O et le public applaudit la performance. L'arbitre les regarde et finit par débuter le décompte à l'extérieur. 1...2...3 …Kane commence à bouger tandis que Ken Shamrock est toujours inerte. 4...5...Kane est maintenant debout et remonte sur le ring. L'arbitre continue à compter, il est maintenant à 7 et Shamrock est toujours immobile à l'extérieur. Kane, voyant cela, décide de ne pas laisser Ken Shamrock s'en sortir comme ça et sort à l'extérieur pour remettre Shamrock au centre du ring. Kane lève son bras et fait le signe du Chokeslam. Le Big Red Monster commence à réfléchir pendant que Ken Shamrock commence à se relever. Kane monte alors sur la 3ème corde et porte sa Flying Clothesline sur un Ken Shamrock à bout de souffle. Kane recommence maintenant à faire le signe du chokeslam et semble bien décider à le placer. Ken Shamrock ne se relève pas cette fois-ci et Kane va de lui-même le relever en l'attrapant par la gorge. Kane fixe alors Shamrock et le soulève dans les airs pour le Chokeslam.....mais Ken Shamrock se retourne en pleine action et prend Kane en roll-up ! 1 … 2 … 3 ! Oh mon dieu ! Kane vient de se faire surprendre par un roll-up sorti de nul part par son adversaire qui remporte ce match !
Ken Shamrock bat Kane. ( 10min15 )
La cloche sonne la fin du match et Ken Shamrock a déjà pris la fuite sur la rampe. Kane ne réalise pas encore mais finit par bien se rendre compte qu'il a perdu ce soir puisque le thème musical de Ken Shamrock retentit dans l'arène. L'arbitre arrive sur la rampe et brandit le bras du vainqueur : Ken Shamrock. Kane reste alors sur le ring, furax.

On revoit ce qu'il s'est passé durant le Pré-show où Road Dogg a battu ses deux amis Billy Gunn et X-Pac dans un Triple Threat Match pour déterminer le n°1 contender au titre Intercontinental.

On retrouve d'ailleurs Road Dogg en zone d'interview. Ce dernier nous fait part de ses chances de remporter le titre IC ce soir. Il dit qu'il a déjà été champion intercontinental par le passé, il sait comment aborder les matchs lorsque cette ceinture est en jeu. Il apprécie la fougue et le style de Justin Gabriel mais il manque d'expérience. Il dit que le combat qui nous attend ce soir va opposer un ancien à un jeune....mais l'ancienneté finit toujours par prendre le dessus.

On nous diffuse maintenant une vidéo qui nous rappelle la rivalité entre le champion poids lourds de la RWF Jack Swagger, Chris Jericho, Antonio Cesaro et Randy Orton.

Un interviewer entre dans le vestiaire de Jack Swagger et lui demande sa stratégie pour conserver son titre ce soir. Zeb Colter arrive alors et fait sortir l'interviewer du vestiaire. Colter dit que le champion a besoin de calme pour se préparer au match puis ferme la porte.

La cloche sonne et l'annonceur nous annonce que le match suivant est un Fatal 4 Way Match … pour le RWF Heavyweight Championship ! Les trois challengers Chris Jericho, Antonio Cesaro et Randy Orton font leurs entrées successivement. Le champion arrive quelques secondes après, accompagné par son manager Zeb Colter, en étant quelque peu stressé. Justin Roberts présente alors les quatre compétiteurs de ce match à tour de rôle. Swagger remet son titre à l'arbitre qui le brandit en l'air. Chacun se positionne dans son coin et la cloche sonne !

Dès le début du combat, Jack Swagger se place au centre du ring et nargue ses trois adversaires. Les trois challengers se ruent naturellement sur lui et le passent à tabac. Les trois hommes font alors passer le champion par dessus la troisième corde ! Cesaro et Jericho se prennent alors par la tête jusqu'au coin et le suisse matraque le canadien de coups. Jericho repousse alors Cesaro et tente de lui porter une corde à linge mais Cesaro se baisse et Jericho finit par se prendre un Powerslam par l'Apex Predator qui était juste derrière. Chris Jericho roule à l'extérieur du ring et Randy Orton et Antonio Cesaro se font face. Les deux hommes démarrent par un contact physique et testent leurs forces. Cesaro gagne ce duel de muscle et porte une prise de tête à la vipère. Orton fait rebondir Cesaro dans les cordes et le balance dans les cordes opposées mais Cesaro le met à terre avec un coup d'épaule. Le suisse se projette dans les cordes, passe au dessus de Randall qui s'est mis à plat ventre, se projette à nouveau dans les cordes, passe en dessous cette fois-ci d'Orton qui a sauté en écartant les jambes, se projette une troisième fois dans les cordes et est accueilli par un Lou Thesz press de la part de Randy qui l’enchaîne de plusieurs droites dans la face. Le suisse va se réfugier dans les cordes. Orton monte alors sur la deuxième corde et enchaîne dix droites avec le public qui les compte. Cesaro est sonné mais réussit à passer en dessous de Randy et à le faire trébucher en lui tirant le pied. Antonio relève Randy et l’assoit sur la troisième corde. Il monte dans les cordes et tente de porter une souplesse arrière au Legend Killer mais ce dernier ne se laisse pas emporter. Chris Jericho arrive par derrière et porte une Powerbomb au suisse en même temps que ce dernier portait une suplex à Orton ! Les trois hommes sont au sol après cette tour infernale et Jack Swagger revient à toute vitesse pour tenter un tombé sur Randy Orton : 1 … 2 … dégagement ! Swagger se rue maintenant sur Cesaro pour tenter le tombé : 1 … 2 … dégagement encore ! Le champion tente alors un tombé sur Y2J mais ce dernier le surprend en roll-up ! 1 … 2 … dégagement de justesse du champion en titre ! Les deux hommes se relèvent et Swagger met à terre Jericho en lui portant une corde à linge dans la nuque. Randy Orton est allongé près d'un des coins et Swagger s'en aperçoit, ce dernier s'élance alors pour lui porter sa Swagger Bomb magnifiquement exécutée ! Antonio Cesaro se relève et Jack Swagger lui donne un coup de pied dans l'abdomen avant de lui porter une back suplex. Jack Swagger est le seul homme debout à ce moment du match et ce dernier nargue les fans. Chris Jericho arrive par derrière et l'attaque. Les deux hommes s'échangent une série de droites et Jackou prend le dessus. Il projette le King of bling bling dans les cordes mais ce dernier se retient à l'aide de ces dernières. Jack Swagger lui fonce dessus mais Jericho le fait passer par dessus la 3ème corde et Swagger retombe sur le tablier. Jericho se retourne et se prend un coup de la guillotine par le champion poids lourds. Jack Swagger passe entre la deuxième et la troisième corde pour revenir sur le ring mais Orton lui porte un coup de pied pendulaire et l'attrape par la tête. Antonio Cesaro, qui venait de se relever sur le tablier, court pour attaquer Randy mais ce dernier lui porte un coup de pied dans l'abdomen à lui aussi. Randy Orton tire alors les deux hommes par la tête et leur porte un double Spike DDT ! Orton commence alors à devenir fou et demande de l'encouragement de la part des fans. Jack Swagger se relève en premier et Orton commence à lui faire son enchaînement habituel. Jack Swagger se projette maintenant dans les cordes et Orton l'accueille avec un Powerslam. Antonio Cesaro tente d'attaquer Randy mais ce dernier esquive et porte un Powerslam au suisse directement sur Jack Swagger ! Randy Orton se relève, se retourne et se prend un Enzuigiri de la part de Jericho ! L'Apex Predator est sonné et tombe dans le coin. Chris Jericho voit alors Antonio Cesaro et Jack Swagger empilés l'un sur l'autre au centre du ring. Il tend son bras, est applaudit par les fans, et porte son Lionsault directement sur les deux anti-américains ! Chris Jericho est maintenant prêt à en terminer. Jack Swagger se relève, groguis, et Y2J lui attrape les jambes. Swagger résiste mais Jericho parvient à le retourner et à lui porter le Walls au centre du ring ! Le champion hurle de douleur et montre déjà des signes de faiblesse. Il tente alors de ramper mais Jericho le ramène au centre du ring. Swagger essaye de retourner la prise et il y arrive puisqu'il réussit à capturer la jambe de Chris Jericho et à retourner le Walls en Patriot Act ! Patriot Act porté par Jack Swagger sur Chris Jericho ! Les fans encouragent Jericho mais ce dernier est sur le point de taper au sol. Il y rapproche sa main du sol du ring pour taper.....OH WHAT AN UPPERCUT d'Antonio Cesaro dans le dos de Jack Swagger qui s'écroule au sol et brise sa soumission ! Le suisse ne perd pas de temps puisqu'il relève Jack Swagger, le place entre ses jambes et lui porte son Neutralizer ! Ça y est ! Antonio Cesaro tente le tombé sur le champion : 1 … 2 … mais Chris Jericho vient tirer le pied du suisse et l’enchaîne en lui portant le Codebreaker ! Chris Jericho est tellement fatigué qu'il n'a plus la force de faire le tombé. Le public devient fou de joie...pourquoi ?! Car Randy Orton se relève et se place derrière l'Ayatollah of Rock 'n' Rolla. Ce dernier sent qu'il y a quelqu'un derrière lui et se retourne......RKOOOOOOOOOOOO porté par Randy Orton ! The Viper strikes ! Randy Orton, dans un dernier souffle, tente le tombé sur Chris Jericho : 1 …. 2 …. 3 !!!! Oui !!!! Oh mon dieu !!! Randy Orton...est....LE NOUVEAU CHAMPION HEAVYWEIGHT DE LA RWF !
Fatal 4 Way Match for the RWF Heavyweight Championship, Randy Orton bat Jack Swagger ©, Chris Jericho et Antonio Cesaro. ( 18min30 )
Après le match, c'est l'euphorie totale dans la salle. Pas un fan n'est assis, au contraire, tous les fans sont debout et sautillent après la victoire de Randy Orton. L'arbitre vient lui remettre la ceinture et ce dernier ne réalise pas de suite. Il regarde alors les fans et comprend ce qu'il se passe. Randy Orton s'empare du titre, qui est maintenant à lui, et le brandit dans les airs. Son theme song retentit et Orton monte célébrer dans les cordes en étant fou de joie. Jack Swagger est sur la rampe, à genoux avec Zeb Colter à ses côtés et se tire les cheveux de rage. Randy Orton lui n'en a rien à faire et continue à savourer cette victoire avec les fans. Il descend en ringside et va taper dans les mains des personnes du premier rang. Ce dernier célèbre une dernière fois sur la rampe et retourne vers les vestiaires.

Le theme song de CM Punk retentit à ce moment là et ce dernier s'amène sous le titantron, vêtu d'un magnifique costard et avec son titre Hardcore autour de ses hanches. Punk fait face un instant à Randy Orton puis se dirige vers le ring pendant que Orton rentre aux vestiaires. CM Punk est maintenant au centre du ring, micro en main et commence à parler. Il dit que ça y est, ce que les fans souhaitaient est arrivé : Randy Orton est le nouveau champion poids lourds de la compagnie. Il dit que cette soirée est parfaite car il est présent ici ce soir, sinon elle ne l'aurait pas été. Il dit que c'est un scandale qu'il ne soit pas sur l'une des affiches du PPV alors qu'il est le champion hardcore de la RWF et il rappelle à l'occasion qu'il a battu Mick Foley au dernier Raw dans un Sledgehammer Match pour garder sa ceinture. Il dit que quelqu'un d'Hardcore peut aussi avoir la classe, et il nous le prouve en s'amenant ici avec son plus beau costard. Il dit que ce championnat qu'il possède autour des hanches, il va le conserver pendant encore des jours, des semaines, des mois. Il est un champion, une personne straight edge, on le surnomme The Voice of the Voiceless car il dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Il dit que maintenant qu'il est apparu à King of the Ring pour dire ce qu'il avait à dire, il n'a plus rien à faire ici. Punk lâche alors son micro et va pour retourner aux vestiaires mais soudain, Rhyno fait son entrée et s'amène jusqu'au ring. CM Punk le regarde et lui demande ce qu'il veut. Rhyno ne répond pas....et porte le Gore directement sur CM Punk !! Rhyno prend alors le titre Hardcore, le regarde, puis le jette sur Punk avant de repartir en Backstage.

On nous filme maintenant l'arène où se déroule ce soir RWF King of The Ring vue de l'extérieur.

Direction la table des commentateurs où ces derniers nous récapitulent les résultats des matchs ayant déjà eu lieu. Jerry Lawler nous informe ensuite que le prochain PPV présenté en exclusivité par la RWF est Extreme Rules et qu'il se déroulera le 26 Mai 2013 à Aberdeen dans l’État de Washington.

On revoit maintenant la victoire de Wade Barrett sur Rey Mysterio dans la première demi-finale du King of the Ring Tournament en début de soirée.

Kofi Kingston fait maintenant son entrée. Le Ghanéen arrive tout souriant comme à son habitude. Durant son entrée, Justin Roberts nous informe que le match suivant est la deuxième et dernière demi-finale du tournoi du King of The Ring. A l'issue de ce match, le vainqueur fera face à Wade Barrett plus tard dans la soirée dans la finale du KOTR. The Miz arrive ensuite dans l'arène. Ce dernier est maintenant sur le ring, les deux hommes sont prêt et la cloche peut désormais sonner !

Match bien rythmé entre les deux hommes jusqu'ici. The Miz est maintenant dans le coin et Kofi Kingston bondit sur lui pour procéder à son enchaînement de droites dans la face. Le ghanéen descend du coin, recule et prend son élan pour foncer sur l'Awesome one mais ce dernier tend sa jambe et Kingston se prend le pied du Miz en pleine face. Kofi Kingston revient au centre du ring, en étant abaissé, et le Miz se projette dans les cordes pour porter le Reality Check sur son adversaire. Il enchaîne avec un tombé : 1 … 2 ...mais Kofi Kingston se dégage. Kofi Kingston est maintenant assis sur le ring, le Miz se projette dans les cordes et tente de lui porter un Big Foot mais Kofi Kingston esquive et prend le Miz en petit paquet : 1 … 2 … The Miz retourne le petit paquet en un autre petit paquet : 1 … 2 ….Kofi Kingston retourne à son tour : 1 … 2 ….dégagement de The Miz ! Les deux hommes se relèvent en même temps et le Miz tente une corde à linge sur Kofi mais ce dernier le bloque pour le S.O.S.....qu'il porte ! Le tombé : 1 … 2 ...dégagement de justesse du Miz ! Kofi Kingston n'en croit pas ses yeux que le Miz se soit relevé de son S.O.S mais il ne perd pas courage puisque il est déjà debout et commence à taper dans ses mains, en préparation pour le Trouble in Paradise. Le Miz se relève, Kofi Kingston s'élance pour le Trouble in.....NON ! The Miz choppe les jambes du ghanéen en pleine action et lui porte le coup du boomerang pour le faire tout droit contre les protections dans le coin. Kofi Kingston est sonné dans le coin et le Miz en profite pour lui placer sa Mizline. The Miz enchaîne en montant sur la troisième corde. Il attend que Kofi Kingston se relève et s'élance dans les airs....mais Kofi Kingston le contre avec un saut chassé en plein air ! Le Ghanéen ne perd pas une seconde, se projette dans les cordes et porte sa Flying Clothesline qui met le Miz à terre au centre du ring. Le public commence à encourager le ghanéen qui commence à sautiller sur le ring. Il se projette contre les cordes, s'arrête devant le Miz, fait une danse des épaules et porte le Boom drop ! Kofi Kingston veut cette fois ci en terminer et recommence à taper dans ses mains. Le Miz se lève, Kofi Kingston s'élance pour sa prise de finition mais le Miz esquive et Kingston s'écrase sur le sol ! Le Miz l’enchaîne en lui portant son Skull Crushing Finale ! Kofi Kingston est K.O et le Miz effectue le tombé : 1 … 2 … 3 ! The Miz se qualifie pour la finale et affrontera Wade Barrett en fin de soirée !
King of the Ring Tournament – Semi-final, The Miz bat Kofi Kingston. ( 9min03 )
Après le match, le Miz célèbre et regarde le titantron où s'affiche la finale du tournoi du King of the Ring.

On retrouve Wade Barrett en zone d'interview. On lui demande s'il est confiant pour la finale ce soir. Il dit que si il est arrivé jusque là, ce n'est pas par hasard. Il a fait un bon bout de chemin, a vaincu pas mal d'adversaires pour atteindre la finale et il ne compte pas échouer à deux doigts du Graal. The Miz arrive alors, il dit que ça y est, il ne reste plus qu'eux deux dans ce tournoi. Ils étaient 16 au tout début, maintenant il y a lui et Wade Barrett. Il dit que sa victoire contre Kofi Kingston il y a quelques secondes était bien mais sa victoire contre Wade Barrett lors de la finale sera AWESOMEEE ! Wade Barrett dit qu'ils se retrouvent tout à l'heure puis s'en va.

Road Dogg arrive maintenant dans l'arène. Ce dernier s'amène jusqu'au ring, micro à la main et en se présentant tout seul. Le champion intercontinental Justin Gabriel arrive ensuite puis remet son titre à l'arbitre. Howard Finkel nous annonce que ce match se disputera pour le titre Intercontinental. Les deux hommes se regardent, avec un certain respect puis la cloche sonne pour faire démarrer le combat.

Combat bien équilibré entre les deux hommes, chacun essayant de saisir la moindre opportunité qui se présente à lui. Justin Gabriel porte un collier arrière au challenger au centre du ring. Ce dernier grimace quelque peu mais ne veut pas laisser passer cette chance au titre à côté de lui. Dogg réussit à se remettre sur ses jambes avec Gabriel qui l'enroule toujours de ses bras derrière. Le membre de DX donne des coups d'avant bras dans les côtes du champion pour le faire lâcher et cette technique fonctionne à merveille. Justin Gabriel recule alors dans les cordes et Road Dogg se jette sur lui mais le sud-africain s'abaisse et effectue un surpassement pour faire passer son adversaire par dessus la troisième corde ! Road Dogg se relève à l'extérieur du ring et le champion va prendre des risques puisqu'il se projette dans les cordes pour effectuer un Slingshot somersault senton directement sur Dogg à l'extérieur. Après ce mouvement, les deux hommes sont au sol à proximité des barricades et l'arbitre procède au décompte. Les deux compétiteurs remontent sur le ring vers le compte de 6 de l'arbitre. Ils s'échangent maintenant une série de droites au centre du ring et Road Dogg parvient à prendre l'avantage. Il tente une projection sur Gabriel mais ce dernier la retourne et projette le challenger dans les cordes. Road Dogg rebondit et porte un Jumping DDT sur le champion qui était abaissé. Le challenger tente alors un tombé : 1 ...mais Justin se dégage déjà ! Dogg se met maintenant à porter plusieurs Leg Drop au champion. Une fois que ce dernier est bien K.O, Dogg se projette dans les cordes et lui place son Running knee drop. Il tente un autre tombé mais Justin Gabriel relève l'épaule une nouvelle fois. Le champion va alors se réfugier dans le coin et le challenger court vers lui pour l'écraser mais Gabriel le contre en lui portant un magnifique Superkick à la volée ! Ça y est ! Le challenger est allongé au sol et il est en place pour que le champion puisse porter son 450° Splash. Gabriel monte dans les cordes, est debout sur la troisième et est prêt à voler mais Road Dogg se relève à toute vitesse et fait trébucher Gabriel en appuyant les cordes. Le challenger et le champion sont maintenant tous deux dans les cordes et Dogg tente de porter une Kenton Bomb au champion. Ce dernier se dégage des épaules du membre de DX en lui donnant des coups de coude dans la tempe. Justin Gabriel descend des épaules de Dogg, le relève....et lui porte sa Spin Out Powerbomb du haut de la troisième corde !!!! Le tombé : 1 … 2 ...NONNN !!! Dégagement de Jesse James ! Le champion reste étonné. Il se relève et relève son challenger pour lui faire son enchaînement de kicks dans les jambes. Justin Gabriel termine son enchaînement en portant un Spin kick à Road Dogg qui tombe raide au sol. Justin Gabriel tente une nouvelle fois son finisher. Il monte sur la troisième corde, tend les bras en l'air et s'élance pour le 450° Splash.....mais Road Dogg roule sur le côté et le champion s'écrase sur le ring ! Ce dernier est K.O et le challenger en profite pour lui porter sa prise de finition, le Pumphandle falling powerslam, que lui réussit à placer ! Road Dogg effectue le tombé sur Justin Gabriel au centre du ring : 1 … 2 … 3 ! A la surprise générale, le champion perd son titre ce soir pour le laisser au Road Dogg Jesse James !
Intercontinental Championship, Road Dogg bat Justin Gabriel ©. ( 12min09 )
Après le match, Road Dogg est lui même surpris d'avoir remporté ce match. L'arbitre lui remet la ceinture en main propre et ce dernier célèbre avec les fans son deuxième règne de champion Intercontinental.

On revoit la victoire de Randy Orton plus tôt dans la soirée qui est venu à bout de ses 3 adversaires pour devenir le nouveau champion poids lourds de la RWF. On nous annonce alors que le nouveau champion célébrera son titre fraîchement acquis sur le ring lors du prochain épisode de Raw.

On nous présente maintenant une vidéo qui nous rappelle la rivalité de ces derniers mois entre Stone Cold Steve Austin et Ryback.

La cloche sonne et Justin Roberts est sur le ring. Il nous annonce que le match suivant se disputera pour le RWF Championship. Le premier homme à réussir un tombé ou une soumission durant le match repartira de l'arène avec le titre de la RWF. Ryback entre dans la salle en premier et quelques fans se lèvent pour l'applaudir. Stone Cold Steve Austin arrive ensuite à King of the Ring sous d'énormes acclamations ! Le Rattlesnake remet directement son titre à l'arbitre car il veut vite en terminer. Roberts nous présente le challenger et le champion, l'arbitre brandit le RWF Championship, la cloche sonne, Steve Austin vs Ryback pour le titre de la fédération c'est tout de suite !

Ryback a la rage de vaincre ce soir à Boston. Steve Austin est dans le coin et Ryback fait des vas et viens pour porter plusieurs coups de la corde à linge au champion. Ryback se met ensuite dans le coin opposé puis court le plus vite qu'il peut et va pour écraser Austin mais ce dernier se retire du coin et Ryback se prend la protection en pleine face. Le challenger est quelque peu sonné et Steve Austin en profite pour l’enchaîner de plusieurs droites. Steve Austin tire ensuite le bras de Ryback pour tenter de le projeter dans les cordes mais Ryback reste statique. Ryback retourne la projection pour envoyer Austin dans les cordes. Le champion rebondit et le challenger l'accueille avec un Spinning Side Slam. Steve Austin est allongé au sol et Ryback se projette dans les cordes pour un Splash mais le Rattlesnake esquive et Ryback s'écrase sur le sol. Le challenger s'est fait mal au ventre et se relève en se tenant l'abdomen. Steve Austin en profite pour lui porter un coup de la corde à linge qui fait passer Mister Feed Me More par dessus la troisième corde ! Steve Austin sort du ring pour aller chercher Ryback et le remettre dans le ring mais Ryback projette Stone Cold contre les barricades d'une manière tellement puissante que ces dernières ont faillie se casser. Ryback remonte sur le ring et demande à l'arbitre de procéder au décompte extérieur, ce que ce dernier fait. 1...2...3 Steve Austin commence à bouger 4 … 5 … 6 il se relève 7...8...9...il remonte sur le ring ! Steve Austin remonte sur le ring en passant par dessous la 1ère corde et en roulant et Ryback le surprend en lui portant un Splash, qu'il réussit cette fois-ci. Ryback tente alors un tombé : 1 … 2 ...Steve Austin lève l'épaule ! Ryback perd patience et demande à l'arbitre de compter plus rapidement. Steve Austin rampe jusqu'au coin et s'en aide pour se remettre debout. Ryback lui fonce dessus mais Austin met sa jambe en avant pour le contrer. Ryback est abaissé et reprend son souffle tandis que le champion monte sur la 2ème corde. Ce dernier fait alors plusieurs doigts d'honneur et s'élance pour un Elbow drop qui met Ryback à terre. Steve Austin prend les jambes de Ryback et tente de lui porter le Sharpshooter mais le challenger ne se laisse pas faire et repousse Austin en le poussant avec ses pieds. Ryback se relève, Steve Austin revient vers lui mais Ryback le soulève pour lui porter un terrible Spinebuster ! Ryback tente un tombé : 1 … 2 … Steve Austin se dégage et est toujours dans ce match ! Steve Austin reste à terre pendant que Ryback se relève et va se placer dans le coin. Le challenger fait le signe pour sa Meahook Clothesline. Steve Austin se relève lentement et Ryback est plus déterminé que jamais. Steve Austin est maintenant debout, Ryback s'élance pour sa Meahook Clothes.....mais Steve Austin contre Ryback en lui portant un Lou Thesz Press en pleine course ! Le champion enchaîne alors Ryback d'une dizaine de droites. Stone Cold se relève, attend que Ryback fasse de même, lui envoie un coup de pied dans l'abdomen, et lui porte un destructeur Texas Piledriver ! Steve Austin retourne Ryback pour le tombé : 1 … 2 … Ryback se dégage ! On peut d'ailleurs voir que ce dernier commence à saigner au front. Steve Austin ne sait plus quoi faire et préfère passer à la fin. Steve Austin attend alors que Ryback se remette debout et est en position pour sa prise de finition. Ryback est levé, Steve Austin lui donne un coup de pied dans l'abdomen...Stone Cold Stunn.....non car Ryback pousse Austin contre les cordes et ...L'ACCUEILLE AVEC SON MEAHOOK CLOTHESLINE ! Ryback est déchaîné et scande un « FINISH HIM ! ». Steve Austin met au moins une minute à se relever. Ryback le prend en position pour le Shell Shocked et le soulève...mais Steve Austin passe par dessus l'épaule de Ryback et va se réfugier dans le coin. Ryback le suit mais Austin lui met une droite et Ryback revient au centre du ring. Le champion prend de la hauteur puisqu'il monte sur la troisième corde. Il s'élance dans les airs....mais Ryback le choppe in mid air ! Quelle puissance ! Ryback sert les dents et met Steve Austin sur ses épaules ! Il prend son élan et porte son Shell Shocked au champion ! Shell Shocked ! Ryback enchaîne sans perdre une seule seconde avec le tombé : 1 … 2 … NONNN !!!! Steve Austin....s'est dégagé !!! Ryback a la rage, il ne laisse plus une seconde de répits à Stone Cold Steve Austin puisqu'il le remet en position pour un second Shell Shocked. Il y va pour le soulever mais Steve Austin envoie des droites en rafale à Ryback pour le faire lâcher....et Ryback lâche ! Ryback recule un peu puis revient vers Steve Austin....qui lui porte un Stunner ! Stunner sortit de nulle part de la part du Rattlesnake ! Mais Ryback n'est pas au sol, il est bel et bien debout bien qu'il soit sonné. Steve Austin se relève alors, fixe Ryback, lui fait un beau doigt d'honneur et l'achève avec un deuxième STONE COLD STUNNER ! Ryback ne bouge plus et Steve Austin le couvre : 1 … 2 … 3 ! Terminé ! Steve Austin remporte ce match de championnat, il conserve son titre et fait d'une pierre deux coups puisque Ryback n'aura pas d'autre chance pour le titre.
RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © bat Ryback. ( 16min40 )
Après le match, l'arbitre aide Steve Austin à tenir debout et lui remet son titre. Le champion célèbre alors sa victoire et Ryback se relève. Les deux hommes se font face puis Steve Austin tend le bras à Ryback. Ce dernier hésite puis finit par serrer la main au champion. Ryback sort du ring et part sur la rampe et Steve Austin reprend sa célébration.

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD ! »

The Shield is in the house ! Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns accompagnés de Kevin Nash viennent mettre un terme aux festivités et s'avancent jusqu'au ring par le public. Kevin Nash fait alors signe à ses trois poulains d'entourer le ring, ce que le Shield fait. Steve Austin est sur le ring, pris au piège ! Après quelques secondes de face à face, le Shield rentre dans le ring et attaque le champion ! Ce dernier, déjà fatigué de son match, ne parvient pas à les repousser. C'est alors que Ryback revient sur le ring et vient aider Austin ! Ryback prend Dean Ambrose et le balance par dessus la troisième corde ! Roman Reigns attaque alors Ryback mais il se fait balancer par dessus la troisième corde aussi. Au même moment, Steve Austin porte un Stunner sur Seth Rollins qui roule à l'extérieur du ring ! Kevin Nash regroupe le Shield sur la rampe et les quatre hommes font face à Steve Austin et Ryback sur le ring. Le theme de Ryback retentit.

Dans le bureau de Vince McMahon qui parle avec son fils Shane McMahon. Il lui dit que cette soirée est magique. Shane est d'accord avec cette affirmation. Vince dit alors que la soirée va se terminer par la finale du tournoi du King of the Ring. Il dit qu'il a envie de faire de cette finale un combat dont tout le monde se remémorera. Shane McMahon lui demande comment. Vince McMahon annonce alors qu'il transforme la finale en un match sans disqualification ! Shane McMahon dit qu'il adore l'idée !

On nous diffuse maintenant une vidéo retraçant toutes les précédentes victoires de tous les précédents rois du ring et leur couronnement qui a suivit.

La caméra filme maintenant un tapis rouge qui mène jusqu'au ring. Juste devant le ring se trouve disposé le siège du roi. A côté du siège sur la droite se trouve la couronne enfermée dans la vitre et sur la gauche se trouve la cape et le sceptre du roi.

Howard Finkel se tient au centre du ring et nous annonce qu'il est maintenant l'heure pour notre Main Event ! Il nous dit que c'est la finale du tournoi du King of the Ring qui se déroulera dans un No Disqualification Match. A l'issue de ce combat, le vainqueur sera couronné et deviendra à titre officiel le roi du ring. The Miz et Wade Barrett arrivent sur le ring chacun leur tour et fixent tous deux le siège du roi. La cloche sonne et notre Main Event de King of the Ring 2013 peut démarrer !

Le match commence sur les chapeaux de roue puisque les deux hommes se jettent l'un sur l'autre et s'échangent plusieurs droites. Les deux hommes se battent dans le coin et l'arbitre les sépare. The Miz recule et revient à la charge mais l'anglais le surprend avec son coup de pied de mule. Barrett relève le Miz et le met dans le coin pour lui donner des coups de poing dans le ventre à la manière d'un bagarreur de rue. Wade Barrett assoit ensuite le Miz sur la troisième corde et tente de lui porter une souplesse mais le Miz fait trébucher Barrett qui retombe au centre du ring. L'Awesome One se met alors debout sur la troisième corde et s'élance avec une double descente des poings. The Miz est chaud et commence à effectuer son enchaînement sur son adversaire, il lui envoie un coup de la corde à linge, puis un deuxième, Wade Barrett se relève encore, tente un coup sur le Miz qui esquive et qui lui porte son Reality Check! The Miz sort ensuite du ring puis relève le tablier pour prendre des objets. Le Miz balance alors deux chaises dans le ring puis va chercher des escaliers qu'il met aussi sur le ring. Le Miz remonte sur le ring mais Wade Barrett le met au sol avec un Big Boot. L'anglais relève le Miz puis lui porte son Pumphandle Slam. Il tente ensuite un tombé : 1 … 2 ...dégagement ! Wade Barrett va alors s'emparer de l'une des deux chaises que le Miz a ramené puis commence à frapper le dos du Miz avec. Wade Barrett positionne ensuite la chaise dans le coin. Il relève le Miz et tente de le projeter sur la chaise mais The Miz retourne la projection et projette Wade Barrett dans le coin qui vient se cogner le dos contre la chaise disposée. Le Miz prend son élan et porte sa Mizline directement sur Wade Barrett qui se cogne une nouvelle fois sur la chaise. Wade Barrett est au sol et The Miz va prendre les escaliers qu'il pose au centre du ring. The Miz relève Wade Barrett et tente de lui porter une souplesse directement sur les escaliers mais l'anglais ne se laisse pas emporter. The Miz abandonne l'idée et envoie des coups dans le dos de son adversaire. Il tente ensuite de le projeter dans les cordes mais Barrett retourne la projection et accueille le Miz avec un Winds of change ...directement sur les escaliers ! Le Miz est K.O et Wade Barrett balance les escaliers hors du ring. Il prend ensuite une des deux chaises puis la déplie au centre du ring. Il est prêt à en terminer. Wade Barrett relève le Miz puis le prend en position pour le Pumphandle Slam. Wade montre du doigt le siège du roi puis soulève le Miz pour le Pumphandle Slam directement sur la chaise....mais le Miz passe par dessus son épaule et lui porte le Skull Crushing Finale directement sur la chaise dépliée !!! Les deux hommes sont K.O. Ils sont au sol et plus rien ne se passe durant ce match.

« EXCUSE ME !!! »

Qu'est-ce qu'il se passe ? Oh mon dieu ! Vickie Guerrero apparaît sous le titantron ! Elle est de retour après plus d'un an d'absence.....mais que vient-elle faire là ?! Vickie Guerrero a un micro et s'exclame qu'elle est de retour ! Elle dit que désormais, cette finale sans disqualification du King of the Ring est transformée en un Triple Threat Match ! Tout le monde ne comprend pas dans la salle. Vickie Guerrero nous demande alors de bien vouloir accueillir le troisième homme du match :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quoi ?! Antonio Cesaro ??? You're kidding ??? Ce n'est pas une blague car Antonio Cesaro fait son entrée et s'avance jusqu'au ring très déterminé ! L'homme qui a perdu dans le Fatal 4 Way pour le titre poids lourds plus tôt dans la soirée monte dans le ring puis porte son Neutralizer sur le Miz ! Il enchaîne avec le tombé : 1 … 2 … 3 ! L'arbitre ne comprend rien mais fait tout de même sonner la cloche !
King of the Ring Tournament – final / No Disqualification Match, Antonio Cesaro bat The Miz et Wade Barrett. ( 14min39 )
Après le match, personne ne comprend ce qu'il se passe dans la salle. Le thème musical de Cesaro retentit et ce dernier descend du ring. Vickie Guerrero lui enfile la cape du roi et lui donne le sceptre en main. Antonio Cesaro s’assit ensuite sur le siège du roi et Vickie Guerrero sort la couronne de la vitre pour la poser délicatement sur la tête du suisse. Antonio Cesaro est...le roi du ring ??? En tout cas, c'est bien lui qui est assis sur le siège avec tout l'équipement du roi. King of the Ring 2013 se termine avec Antonio Cesaro savourant son moment de gloire et Vickie Guerrero qui l'applaudit sous les hués du public. Merci à tous de nous avoir suivi et à très vite pour Raw !

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Sam 13 Juil - 18:36

Raw du 29 Avril 2013.


On nous diffuse un clip vidéo qui nous remontre tous les meilleurs moments de King of the Ring 2013 qui s'est déroulé hier soir à Boston dans le Massachusetts. Bienvenue à toutes et à tous pour RWF Monday Night Raw ! Nous sommes accueillis par notre trio de commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker dans la ville de La Nouvelle-Orléans en Louisiane. Ces derniers reviennent sur la fin controversée du PPV de hier soir où Vickie Guerrero a effectué son retour et a inclus Antonio Cesaro dans la finale du tournoi King of the Ring que ce dernier a finalement remporté. On espère avoir plus d'explications sur le statut actuel de Vickie Guerrero et de Antonio Cesaro ce soir.

Mais le show débute d'une toute autre façon puisque Stone Cold Steve Austin fait son entrée à Raw. On en profite durant son entrée pour rappeler que ce dernier a battu Ryback hier soir dans un match à suspense et que ce dernier n'aura plus d'autre chance pour la ceinture suprême. Steve Austin fait le tour du ring pour aller chercher ses bières. Il prend un micro puis monte sur le ring. Le Rattlesnake dit qu'il aimerait nous montrer quelque chose. On voit en vidéo la victoire d'Austin sur Ryback à King of the Ring après 2 Stone Cold Stunners suivi du tombé. Il dit que Ryback s'est bien battu mais que le Texas Rattlesnake finit toujours par avoir le dernier mot...ou plutôt le dernier doigt. Il dit qu'il a une deuxième vidéo à montrer à ceux qui auraient manqué le PPV : On voit alors le Shield qui se fait éjecter du ring par Steve Austin et Ryback après le match pour le RWF Championship. Steve Austin dit qu'il a prouvé hier soir par A + B que le Shield n'était pas aussi puissant qu'on pouvait le croire. Il reconnaît que lorsqu'ils attaquent les trois en même temps, ils sont redoutable. Mais ce qu'il reconnaît encore plus, c'est que lorsque les membres du Shield sont séparés, ils redeviennent ce qu'ils sont à la base : des petits rookies. Stone Cold dit qu'il a besoin de connaître l'avis des fans. Il leur dit alors que si ces derniers veulent voir Stone Cold Steve Austin botter le cul des rookies Ambrose, Rollins et Reigns, qu'ils lui donnent un fucking « Hell Yeah ! ». Les fans scandent alors un fucking « Hell Yeah ! ». Stone Cold Steve Austin pose alors sa ceinture au sol et dit qu'il est prêt. Que les membres du Shield s’amènent sur ce ring un par un, il va leur foutre des stunners et les renvoyer d'où ils sont venus et qu'on en finisse avec toute cette histoire une bonne fois pour toute !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Kevin Nash arrive sous le titantron avec Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns à ses côtés. Nash a un micro et dit qu'Austin croit que les fans décident. Il dit qu'on s'en fout de ce que veulent les fans et ils ne vont pas venir se jeter dans la gueule du loup juste pour les distraire. Kevin Nash dit qu'il est revenu à la fédération pour créer des impacts. Il dit que le Shield lance une attaque seulement quand l'on s'y attend le moins et ce n'est pas le cas maintenant puisque Steve Austin est prêt pour se battre. Il est impressionné par la performance de Stone Cold qui a su battre Ryback deux fois pour conserver son titre. Il dit que Ryback ne peut plus approcher le titre et ça tombe bien car le prochain challenger, ce sera lui : Kevin Nash. Steve Austin dit au micro que Kevin Nash veut une chance à la ceinture ? Alors il n'a qu'à se pointer devant lui et lui montrer pourquoi il doit avoir cette chance. Nash passe alors le micro à Dean Ambrose. Ce dernier dit que Steve Austin se croit invincible alors qu'il a été mis au sol à plusieurs reprises par les mains de la justice. Dean Ambrose dit que Austin pense éperdument qu'il est qu'un simple rookie et il se trompe. Dean Ambrose dit qu'il n'a pas peur de Steve Austin et il le défit ce soir pour un match un contre un. Il dit qu'une fois qu'il aura battu Stone Cold Steve Austin à la loyale, il montrera que même une seule personne du Shield est supérieure au champion de la fédération. Vince McMahon apparaît au titantron. Ce dernier dit que tout cela est fort intéressant et qu'il se languis de voir Steve Austin vs Dean Ambrose. Il dit que le match est désormais officiel. En revanche, Ambrose ne sera pas le seul à catcher ce soir puisque tous les membres du Shield catcheront....et même Kevin Nash ! Vince McMahon demande alors à tout le monde de rentrer aux vestiaires sauf à Kevin Nash qui va ouvrir le show.

On nous annonce que Antonio Cesaro et Vickie Guerrero seront sur le ring ce soir pour s'expliquer sur leurs agissements.

De retour sur le ring avec Kevin Nash en tenue de combat. Ce dernier attend de pied ferme son adversaire. Le theme song de Daniel Bryan retentit dans la salle et la Goat Face s'amène vers le ring accompagné de son partenaire Goldust.

Kevin Nash bat Daniel Bryan ( w/ Goldust ) après une Jacknife Powerbomb dans un match décrit comme long et bon.
A la fin du match, Kevin Nash enlève la protection dans le coin du ring. L'arbitre le voit et engueule Nash. Ce dernier revient vers Daniel Bryan qui le surprend avec un kick en pleine face. Bryan relève Nash mais ce dernier lui porte un Low-blow dans le dos de l'arbitre qui remettait la protection dans le coin. Kevin Nash enchaîne alors Daniel Bryan avec sa Jacknife Powerbomb et le tombé victorieux.

On retrouve maintenant le Big Red Monster Kane en backstage qui fait des vas et viens et qui est très énervé. Shane McMahon arrive et le regarde. Kane demande où est Ken Shamrock, il veut lui voler son âme tout comme ce dernier lui a volé sa victoire hier soir à King of the Ring. Shane McMahon dit que Kane a envie d'en découdre et c'est bien car justement il va affronter Ken Shamrock ce soir. Kane paraît satisfait. Shane lui dit qu'en revanche, le match ne sera pas 1 vs 1 mais 3 vs 3 puisque Kane fera équipe avec Rey Mysterio et Sin Cara face à Ken Shamrock et aux Dudley Boyz. Kane change de visage et lui dit qu'il ne veut pas de ce match, il veut Shamrock pour lui tout seul. Shane dit alors qu'il est désolé mais ça ne sera pas pour ce soir.

« Did you know it ?! » : La victoire de Ricky « The Dragon » Steamboat sur le « Macho Man » Randy Savage lors de Wrestlemania III marquait la première fois que le Intercontinental Championship changeait de main sur la plus grande scène du monde.

Le champion hardcore CM Punk arrive maintenant jusqu'au ring. Durant son entrée, on revoit un bout de son speech sur le ring lors de King of the Ring et Rhyno qui est ensuite arrivé pour porter un Spear sur le champion avant de repartir comme il était venu.

CM Punk est sur le ring avec un micro. Il dit qu'avant de commencer le match, il voulait dire que Rhyno a pris la pire décision de toute sa carrière en s'en prenant à lui et qu'il va le regretter de s'être embarquer dans cette galère.

CM Punk bat Vader grâce à un GTS.
Après le match, CM Punk récupère son titre et célèbre sur la deuxième corde. Rhyno arrive alors par le public en tenue de ville et attend le champion dans le coin opposé. CM Punk descend des cordes, se retourne et se prend un gigantesque Gore de la part de Rhyno. Ce dernier fait ensuite le chiffre 2 avec ses doigts, faisant référence aux deux Gore portés sur CM Punk en l'espace de deux jours.

On retrouve Jack Swagger et Zeb Colter en zone d'interview. L'interviewer demande à Jack Swagger dans quel état d'esprit il est le lendemain de sa perte du titre heavyweight. Zeb Colter parle à sa place et dit que Swagger se sent comme chacun après une défaite. Il dit qu'ils ne vont pas laisser Randy Orton s'en tirer aussi facilement et qu'aussi à partir de maintenant, ils ne participeront plus à des interviews. Jack Swagger s'approche du micro et scande un « WE THE PEOPLE ».

Big E Langston ( w/ Dolph Ziggler ) bat Bradshaw ( w/ Faarooq ) grâce à un Big Ending.
A la fin du match, Big E Langston est sonné sur le ring et Bradshaw va pour se projeter dans les cordes pour sa Clothesline from hell mais Dolph Ziggler monte sur le tablier et distrait la moitié des champions par équipe. Bradshaw se retourne ensuite et se fait surprendre par une corde à linge de Langston. Ce dernier retire ses bretelles et porte son Big Ending sur Bradshaw pour la victoire.
Après le match, Big E Langston et Dolph Ziggler célèbrent sur la rampe et narguent les champions sur le ring, toujours en faisant le signe de la ceinture.

Caméra sur le tableau qui nous annonce que ce soir, Stone Cold Steve Austin et Dean Ambrose s'affronteront dans un Two out of Three Falls Match.

Billy Gunn et X-Pac sont dans leurs vestiaires et discutent. Road Dogg arrive et les salut. Les deux hommes félicitent Jesse James pour sa victoire hier soir. Billy Gunn dit que lui et Pac affrontent Seth Rollins et Roman Reigns ce soir, il demande si Dogg veut rester à leurs côtés pour le match. Le champion répond que c'est sympa mais que maintenant c'est plus comme avant. Il a remporté le titre Intercontinental et il aimerait se lancer dans une carrière solo. X-Pac demande s'il est sûr. Dogg dit que oui. Billy Gunn dit alors que si c'est ce qu'il souhaite, qu'il continue en solo. Road Dogg remercie Gunn et Pac pour leur compréhension puis part.

Justin Roberts est sur le ring et nous demande de bien vouloir accueillir … LE NOUVEAU RWF HEAVYWEIGHT CHAMPION : Randy Ortonnnnn !!! Ce dernier fait alors son entrée à Monday Night Raw sous une énorme pop. Orton s'avance jusqu'au ring, titre sur l'épaule, avec un grand sourire. Randy Orton se tient maintenant au centre du ring avec un micro. Il dit qu'il n'avait pas eu de telles acclamations depuis la dernière fois où il catchait dans sa ville natale. Il dit que hier soir, il a réalisé l'impossible, il a battu Jack Swagger, Antonio Cesaro et Chris Jericho pour devenir le nouveau champion poids lourds de cette compagnie ! Il dit que cet accomplissement, il ne l'aurait jamais fait sans le soutien d'un homme. Ce même grand homme qui est son père. Il nous demande alors de se lever et de faire un triomphe pour la légende qu'est son père : Bob Orton ! Le père de Randy débarque alors à Monday Night Raw sous de belles acclamations des fans. Ce dernier arrive devant son fils et le regarde. Il dit qu'il est très ému, tout d'abord parce qu'il remet les pieds à Raw après des années d'absence mais aussi et surtout car son fils est désormais champion du monde. Il dit qu'il ne pouvait pas espérer mieux pour lui et aujourd'hui il est le père le plus heureux du monde. Randy Orton dit que cette victoire, il la dédie à Bob. Orton donne alors le titre à son père qui le brandit. Bob Orton dit qu'il le remercie mais ce soir, ce n'est pas son moment de gloire. Il dit que le titre est très beau et qu'il le sera encore plus sur Randy. Bob Orton accroche alors la ceinture autour des hanches de son fils. Bob Orton dit à son fils qu'il l'aime. Randy Orton dit qu'il l'aime aussi et qu'il compte garder son titre aussi longtemps qu'il le peut, rien que pour voir son père heureux comme maintenant. Bob Orton prend alors le bras de Randy et le lève. Le theme song de Randy Orton retentit et le père et le fils célèbrent sur le ring. Les deux hommes se prennent dans les bras et la célébration se termine là dessus.

On nous diffuse maintenant une vidéo faisant la promotion du prochain PPV Extreme Rules : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . On nous rappelle que le PPV aura lieu le 26 Mai prochain à Aberdeen dans l’État de Washington.

Seth Rollins et Roman Reigns battent Billy Gunn et X-Pac après un Spear de Reigns sur X-Pac.
Après le match, les deux vainqueurs repartent dans le public et célèbrent en haut des gradins. Sur le ring, Billy Gunn aide son partenaire à se relever.

On nous remontre maintenant le retour de Vickie Guerrero hier soir lors de King of the Ring. Cette dernière a ensuite inclus Antonio Cesaro dans la finale du tournoi et ce dernier est venu à bout de The Miz et Wade Barrett pour devenir le roi.

On nous rappelle que dans quelques minutes, Vickie Guerrero et Antonio Cesaro viendront sur le ring pour s'expliquer.

Ken Shamrock et The Dudley Boyz battent Kane, Rey Mysterio et Sin Cara après que Shamrock ait fait abandonner Sin Cara sur l'Ankle Lock.
Après le match, Kane rentre dans le ring et tente d'attaquer Ken Shamrock mais ce dernier prend la fuite, tout comme les frères Dudley. Kane est frustré de cette autre défaite et décide de s'en prendre à ses deux partenaires en portant un double Chokeslam sur Rey Mysterio et Sin Cara. Kane lève et descend ensuite ses bras pour faire surgir des quatre coins les flammes de l'enfer.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme de l'épisode du coffre à catch de ce soir un Extreme Elimination Chamber Match entre The Big Show, Bobby Lashley, Test, Rob Van Dam, CM Punk et Hardcore Holly pour l'ECW Championship lors de December to Dismember 2006. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En backstage avec Kane qui est toujours très énervé. Ce dernier croise la route de Hornswoggle. Le nabot rigole alors et scande que Kane a perdu, qu'il est un perdant. Kane s'énerve et tente d'attraper Swoggle qui prend la fuite. Kane le poursuit alors et croise Justin Gabriel qui passait par là. Le sud-africain demande à Kane de laisser Hornswoggle tranquille. Le Big Red Monster se met à passer à tabac Gabriel et le staff de la compagnie est obligé d'intervenir pour arrêter la bagarre. Des arbitres viennent alors voir comment Justin Gabriel va.

Vickie Guerrero apparaît maintenant sous le titantron en scandant plusieurs « EXCUSE ME ! ». Cette dernière demande aux fans de se lever et de bien vouloir accueillir le King of the Ring 2013 : Antonio Cesaro ! Le suisse fait alors son entrée avec tout son équipement du roi et se fait huer par les fans. Les deux s'avancent jusqu'au ring. Le public les hue de plus en plus fort. Antonio Cesaro prend la parole. « Oyé ! Oyé! » s'exclame t-il. « Votre roi se présente face à vous et demande le silence ». « Autre fois, la coutume était de me nommer Antonio Cesaro. Désormais, le peuple devra rajouter le mot King pour me citer. Hier soir à King of the Ring, j'ai fait quelque chose de surprenant. Grâce à la charmante Vickie Guerrero ci-présente, j'ai été rajouté dans la finale du tournoi et j'ai su en tirer profit puisque je suis maintenant le roi, VOTRE roi et tout le monde doit se prosterner maintenant à chacune de mes apparitions. » Antonio Cesaro...ou plutôt King Antonio Cesaro donne le micro à Vickie. Cette dernière se met à rire. Elle dit qu'elle a berné tout le monde, ils ont berné tout le monde. Les gens n'ont pas compris ce qu'il est arrivé. C'est pourtant simple, elle a signé un nouveau contrat en tant que consultante en chef de Raw. Elle était déjà très proche en dehors de la compagnie avec Antonio Cesaro et ils ont monté en secret un coup de maître. Avec l'accord du Bord, elle a pu faire son retour et par la même occasion grâce à son statut rajouter Antonio Cesaro dans le match. Elle dit qu'elle fait ce qu'elle veut et que l'avis des gens n'y changeront rien. King Antonio Cesaro reprend la parole : « Maintenant que je suis le roi et que j'ai remporté ce tournoi, je mérite ma récompense et je compte bien l'avoir très vite ». King Antonio Cesaro continue à parler mais il est coupé par le Miz qui fait son entrée. King Antonio Cesaro lui dit alors : « Qui crois-tu être petit scélérat pour venir interrompre l'apparition du roi ? ». The Miz demande à Cesaro d'arrêter cette farce. Il n'est pas le roi. Le Miz dit que c'est lui qui devrait actuellement porter cette couronne, cette cape et ce sceptre. Si Antonio Cesaro veut lui prendre ce qui lui appartient, alors il va le récupérer. Le Miz lâche son micro et court vers le ring ! Vickie Guerrero et King Antonio Cesaro prennent la fuite mais ce dernier oublie son sceptre sur le ring. Il y retourne pour le récupérer mais le Miz s'en empare. L'Awesome One tente alors de frapper King Antonio Cesaro avec mais ce dernier s'empresse de ressortir du ring et de retourner sur la rampe aux côtés de Vickie. The Miz fait signe à Cesaro de revenir mais ce dernier repart avec Vickie. Le theme song de The Miz retentit alors et ce dernier célèbre en brandissant le sceptre.

Vince McMahon vient de voir la scène de son écran de télévision et réfléchit. Shane McMahon arrive alors. Vince le regarde et lui dit : « Shane, tu sais ce qu'il te reste à faire ». Shane McMahon répond que oui, il va aller l'annoncer ce soir. Shane s'en va et Vince prend son portable pour tapoter dessus.

On voit Ryback et Wade Barrett qui marchent en backstage sur deux plans différents. Les deux hommes en action juste après la publicité !

Une coupure publicitaire est diffusée.

Ryback bat Wade Barrett grâce à son Shell Shocked.

On revoit ce qu'il vient de se passer à l'instant entre Vickie Guerrero, King Antonio Cesaro et The Miz.

On nous annonce que Chris Jericho présentera un Highlight Real la semaine prochaine à Raw et qu'il recevra Vickie Guerrero.

Chris Jericho est d'ailleurs déjà sur le ring. Le One Man Band Heath Slater arrive ensuite. La cloche sonne et le combat commence.

Chris Jericho bat Heath Slater grâce à un Codebreaker dans un combat rapide.
Après le match, Chris Jericho descend à l'extérieur du ring et prend un micro. Il demande si les fans sont prêt pour son Highlight Real la semaine prochaine. Il dit que ce dernier s'annonce d'ors et déjà explosif et il espère que tous les fans seront au rendez-vous pour Raw....IS....JERICHOOOO !!!! Chris Jericho célèbre ensuite avec les fans.

Bob Orton marche en backstage et ce dernier est félicité par les personnes du staff qu'il croise pour la victoire de son fils. Soudain Jack Swagger sort de nulle part et l'attaque. L'ancien champion se met à porter le Patriot Act sur le pauvre Bob Orton pendant plusieurs seconde sous les yeux pervers de Zeb Colter. Ce dernier arrête ensuite Swagger et lui dit qu'ils doivent partir, Bob Orton a eu son compte. Quelques secondes plus tard, Randy Orton arrive à toute vitesse et vient voir son père. Orton appelle alors les médecins qui accourent et prennent en charge son père.

La cloche sonne et Howard Finkel est sur le ring. Il nous annonce qu'il est maintenant temps pour notre Maint Event ! Il nous rappelle que ce match est un Two out of Three Falls. Le premier homme à réaliser 2 tombés ou 2 soumissions sera désigner vainqueur du match.

2 Out of 3 Falls Match, 1ère Manche : Stone Cold Steve Austin bat Dean Ambrose en le faisant soumettre sur le Sharpshooter dans une manche rapide.

2 Out of 3 Falls Match, 2ème Manche : Dean Ambrose bat Stone Cold Steve Austin en le surprenant avec un petit paquet dans une manche de durée moyenne.

2 Out of 3 Falls Match, 3ème Manche : Stone Cold Steve Austin bat Dean Ambrose après un Stunner dans une manche longue.
Après le match qui au final aura duré une quinzaine de minutes, Steve Austin célèbre sur le ring avec ses bières et son titre. Shane McMahon fait alors son entrée et se positionne sous le titantron. Ce dernier félicite Austin pour cette victoire. King Antonio Cesaro a remporté le tournoi King of the Ring et mérite sa récompense. C'est pourquoi la semaine prochaine à Monday Night Raw, Stone Cold Steve Austin affrontera King Antonio Cesaro dans un match pour le RWF Championship ! Le theme de Shane McMahon retentit et Raw se termine sur cette annonce.

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par cm-punk le Lun 22 Juil - 23:32

Raw du 06 Mai 2013.

Bienvenue à toutes et à tous pour Monday Night Raw ! Nos commentateurs Jerry « the king » Lawler, Michael Cole et Matt Striker sont assis à leur table et nous souhaitent la bienvenue pour cet épisode de Raw qui prend place à Miami en Floride. Et on ne perd pas une seule seconde ce soir puisque nous allons tout de suite débuter avec le Highlight Real !

Le décor est planté sur le ring et the King of bling bling, the Ayatollah of Rock 'n' Rolla, Y2J, Chris Jericho fait son entrée et s'avance jusqu'au ring. Ce dernier s'empare d'un micro et demande si les fans de Miami sont chaud ! Il dit que jamais, JAMAIS dans l'histoire de la compagnie un Monday Night Raw a commencé d'une telle manière avec le meilleur talk-show de tous les temps, son invention : le Highlight Real. Chris Jericho nous dit que l'invité de ce soir est une personne qui vient très récemment de faire son retour à la compagnie et qui est responsable de la victoire d'Antonio Cesaro au tournoi King of the Ring. Il nous demande de bien vouloir accueillir la nouvelle consultante en chef de Raw : Vickie Guerrero ! Cette dernière arrive alors dans la salle sous les hués de la foule. Jericho remet un micro à Vickie qui vient s'asseoir sur une chaise. Chris Jericho voudrait tout d'abord remercier Vickie d'avoir accepté son invitation pour ce soir, il dit que ça doit être dur pour elle de faire face au jugement des fans après ses récentes actions plutôt controversées. Il demande ce qu'elle en pense. Vickie s'exclame alors d'un « Excuse Me ! ». Le public se met à scander « What ?! ». Vickie demande au public de lui montrer du respect rien que pour la personne qu'elle est et la place qu'elle occupe dans ce business. Elle dit qu'elle sait que les fans ne sont pas content de ce qu'elle a fait mais elle s'en fout de leurs avis, elle est une femme digne et elle assume pleinement tous ses actes. Elle rappelle que ce soir, King Antonio Cesaro affrontera Stone Cold Steve Austin pour le titre de la RWF. Elle dit que son ami va remporter la ceinture et ce sera grâce à elle. Elle dit qu'elle a le pouvoir de mettre des personnes au sommet. Chris Jericho lui dit que puisqu'elle parle d'Antonio Cesaro....Vickie Guerrero le coupe alors et lui dit de l’appeler King Antonio Cesaro. Y2J est dubitatif mais se plie à la règle. Il reprend en disant que puisque elle parle de King Antonio Cesaro, il voudrait savoir quels sont ses rapports avec lui. Vickie dit qu'elle l'a déjà expliqué, il n'y a rien de plus que de l'amitié entre eux deux et elle est sûr qu'ils vont accomplir de grandes choses. Chris Jericho dit que maintenant que Vickie occupe le post de consultante en chef de Monday Night Raw, quels vont être ses projets pour le futur. Vickie répond qu'elle souhaite régner sur ce show. Une fois que King Antonio Cesaro sera RWF Champion, ils seront le duo le plus puissant de l'histoire. C'est elle la chef et elle a le pouvoir sur quiconque ici. Chris Jericho lui demande si elle ne trouve pas ça un peu injuste que King Antonio Cesaro ait gagné la couronne alors qu'il n'était pas parmi les participants du tournoi au départ. Vickie Guerrero dit que si elle l'a inclus dans la finale, c'est bien parce qu'elle s'en fiche d'être loyale. Elle le répète, elle n'a absolument aucun remord à avoir fait ça et elle le referait si l'occasion se présentait à nouveau. Chris Jericho dit qu'il souhaiterait poser une dernière question à Vickie Guerrero. Il voulait savoir si …

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Wade Barrett fait son entrée à Raw et vient interrompre le Highlight Real ! Ce dernier s'amène jusqu'au ring avec un micro et Chris Jericho ne comprend pas trop la raison de sa présence. L'anglais prend la parole et dit que Chris Jericho fait croire qu'il veut interviewer ses invités pour éclaircir certains points mais en réalité il veut juste attirer l'attention sur lui. Il dit que Jericho pense être le meilleur au monde dans ce qu'il fait mais il ne sera jamais rien tant qu'il y aura Wade Barrett dans ce show. Il dit que tout le monde se fout de Jericho et de son show car son interview ne vaut rien, tout comme lui. Chris Jericho rigole et demande à Wade Barrett d'aller s'énerver au vestiaire et de le laisser faire son Highlight Real. Il dit que s'il veut en découdre, il s'occupera de lui quand le moment sera venu. Chris Jericho se retourne vers Vickie Guerrero pour continuer son interview mais l'anglais l'attaque ! Chris Jericho n'a pas vu le coup venir et est maintenant au sol. Vickie Guerrero, devant la violence de la scène, préfère partir. Wade Barrett commence alors à retrousser sa protection au coude pendant que Y2J se relève. Wade Barrett porte alors son Bullhammer Elbow directement dans la face de Jericho qui tombe K.O au sol. L'anglais descend ensuite du ring puis repart sous les hués, plutôt content de ce qu'il vient de faire.

Caméra sur le tableau qui nous rappelle notre Main Event de ce soir : Un combat pour le RWF Championship qui va opposer le champion en titre Stone Cold Steve Austin à King Antonio Cesaro.

CM Punk fait maintenant son entrée et vient s'asseoir à la table des commentateurs.

Howard Finkel est sur le ring et nous annonce que ce match d'ouverture est un Fatal 4 Way Match pour déterminer le nouveau challenger n°1 au titre Hardcore à RWF Extreme Rules 2013. Rhyno, David Otunga et Mick Foley arrivent alors successivement sur le ring. Heath Slater arrive en dernier avec un micro dans sa main gauche....et sa guitare dans l'autre main. Heath Slater arrive sur le ring et dit qu'il a amené sa plus belle guitare ce soir. Il dit qu'après avoir gagné ce match et qu'il sera le challenger numéro un au Hardcore Championship, les fans auront l'honneur d'écouter un morceau de son nouveau tube. Le One Man Band monte sur le ring et la cloche sonne.

Fatal 4 Way n°1 Contender Match to the Hardcore Championship at Extreme Rules, Rhyno bat David Otunga, Mick Foley et Heath Slater après un Gore sur David Otunga.
Au tout début du match, Heath Slater s'est placé au centre du ring et a commencé à narguer ses trois adversaires avec sa guitare. Mick Foley est alors arrivé par derrière, s'est emparé de la guitare et l'a éclaté sur la tête d'Heath Slater qui a roulé à l'extérieur du ring et est resté K.O pendant tout le match.
A la fin du match, Mick Foley effectue un tombé sur David Otunga près des cordes et était sur le point de gagner mais Heath Slater est arrivé pour le tirer à l'extérieur. S'en suit alors une bagarre entre les deux hommes à l'extérieur du ring. Pendant ce temps, Rhyno a profité d'être seul avec David Otunga sur le ring pour lui porter son Gore et pour enchaîner avec le tombé victorieux.
Après le match, Heath Slater et Mick Foley continuent leur bagarre jusqu'en backstage tandis que Rhyno célèbre. CM Punk monte alors sur le tablier puis brandit son titre face à Rhyno. Le nouveau challenger n°1 lui fait signe de venir sur le ring...mais le champion préfère s'en aller tranquillement et retourner en backstage. Rhyno continue ensuite sa célébration.

On retrouve Vince McMahon et Shane McMahon dans leur bureau qui viennent d'assister au match via un écran de télévision. Shane dit à son père que c'était un beau combat pour débuter Raw et qu'il a hâte de voir CM Punk vs Rhyno à Extreme Rules. Vince McMahon dit que c'était son idée ce Fatal 4 Way. Shane McMahon dit alors qu'il pense pouvoir proposer un meilleur match. Vince demande lequel et Shane répond que ce soir, le champion Intercontinental Road Dogg va faire face à Ken Shamrock ! Vince McMahon dit que c'est une belle affiche mais il pense détenir quelque chose de mieux. Shane demande quoi. Vince McMahon répond alors qu'il a choisi que Ryback affrontera ce soir....Dean Ambrose ! Shane McMahon dit alors que c'est une excellente idée, il dit qu'ils font un excellent travail à eux deux. Vince est d'accord.

« Did you know it?! » : L'équipe Demolition a remporté les World Tag Team Championship lors de Wrestlemania IV. Leur règne de 478 jours s'est avéré être un record qui n'a toujours pas été battu, même plus de 25 ans après.

The Dudley Boyz battent The A.P.A après une Bubba Bomb de Ray sur Bradshaw.
A la fin du match, Bradshaw est prêt à en terminer et commence à préparer son finisher mais le theme song de Dolph Ziggler retentit. Bradshaw regarde alors vers le titantron mais personne ne se manifeste. Bubba Ray profite de cette distraction pour porter sa Bubba Bomb sur Bradshaw pour la victoire.
Après le match, le theme song de Dolph Ziggler retentit une nouvelle fois et ce dernier et Big E Langston arrivent sous le titantron. Le Show-Off a un micro en main et dit que l'A.P.A enchaînent défaite sur défaite. Il dit qu'à Extreme Rules, lui et Big E Langston vont leur infliger une ultime défaite mais cette fois-ci, ce seront eux qui partiront du combat avec les titres par équipe.

On nous diffuse maintenant une vidéo avec Jack Swagger et Zeb Colter qui marchent dans un parc naturel situé dans la ville de Miami. Jack Swagger parle des américains de cette ville en disant qu'ils sont tous des moins que rien. L'ex champion du monde parle ensuite de Randy Orton en disant que c'est une honte qu'un homme comme lui soit champion. Swagger continue à le critiquer mais Orton surgit de derrière un arbre et attaque Jack Swagger ! Zeb Colter préfère alors s'écarter. La vipère se met à passer à tabac Swagger et les deux hommes se roulent dans de l'herbe. La vidéo se terminera au final avec un RKO de Randy Orton sur Jack Swagger directement sur l'herbe. Le champion se volatilise ensuite et Zeb Colter vient voir comment son poulain va. Colter engueule ensuite le caméraman en lui demandant de couper la vidéo.

On nous remontre maintenant en vidéo la violente altercation physique entre Kane et Justin Gabriel la semaine dernière à Raw.

Le sud-africain Justin Gabriel est d'ailleurs déjà sur le ring. Les flammes de l'enfer surgissent ensuite et Kane fait son entrée et s'avance jusqu'au ring. La cloche sonne ensuite.

Kane bat Justin Gabriel grâce à un Chokeslam dans un match court.
Après le match, le Big Red Monster ne célèbre pas et sort à l'extérieur du ring. Il relève le tablier et cherche quelque chose. Kane s'empare alors d'une boite d'allumettes ! Il remonte sur le ring puis en allume une. Il s'approche de Justin Gabriel qui est au sol et lui enflamme la jambe ! Justin Gabriel est en feu ! Ce dernier court dans tous les sens et se rue aux vestiaires. Kane rigole alors puis lève et descend ses bras afin de faire surgir des quatre coins du ring les flammes de l'enfer.

On retrouve notre roi, King Antonio Cesaro, sur son trône en backstage. Billy Gunn et X-Pac passent par là et le roi s'exclame : « Jeunes écuyers, faites moi le plaisir d'aller m'apporter quelques ravitaillements dans les plus brefs délais ». Gunn et Pac rigolent puis partent. The Miz arrive ensuite et fait face au roi. Il lui dit que personne ne le prend au sérieux depuis qu'il l'a ridiculisé la semaine dernière. Le roi s'exclame : «  C'est ce que tu crois petit traître. Ce soir, je vais remporter le RWF Championship et tout le monde se rendra compte de ma domination. ». The Miz sourit alors et dit qu'à sa place, il ne serait pas aussi sûr que lui. Le Miz s'en va ensuite.

On nous diffuse maintenant une nouvelle vidéo faisant la promotion d'Extreme Rules 2013 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . On nous rappelle que le PPV aura lieu le 26 Mai prochain à Aberdeen dans l’État de Washington.

Randy Orton bat Primo ( w/ Epico ) après un RKO dans un match rapide.
Après le match, Randy Orton célèbre sa victoire. Epico monte sur le ring pour aller voir son partenaire mais Randy Orton l'interpelle et lui porte un RKO à lui aussi. Randy Orton récupère son titre et continue sa célébration. Zeb Colter apparaît alors sur le titantron. Ce dernier dit que Orton est venu interrompre un enregistrement vidéo plus tôt dans la journée qui avait pour but de venir en aide aux mauvais américains dans le but de les rendre meilleur. Il dit que c'est une honte. Jack Swagger n'est pas là ce soir mais il va transmettre un message à Orton. Son poulain Jack Swagger invoque sa clause de re-match pour le titre heavyweight à Extreme Rules. Il dit que Jack Swagger annoncera la stipulation du match la semaine prochaine à Raw. Il dit à Orton de bien profiter de cette semaine de repos, car il n'en connaîtra pas d'autre. Randy Orton reste alors pensif sur le ring.

On nous annonce que Gangrel présentera la semaine prochaine à Raw un nouveau concept, plus précisément dans le domaine de la « vampirisation ».

Vickie Guerrero marche en backstage et rappelle aux personnes qu'elle croise qu'elle est la consultante en chef de Raw. Vince McMahon arrive alors et la salut. Il lui dit que ça lui fait plaisir de la revoir ici. Vickie répond que c'est un plaisir partagé. Elle demande au Chairman s'il a apprécié la façon dont elle est revenue. Vince McMahon répond que c'était surprenant et inattendu, il aime ça. Vince dit alors qu'il va faire en sorte que Vickie ait un bureau rien que pour elle. Vickie Guerrero le remercie et Vince s'en va.

« Sierra, Hotel, India, Echo, Lima, Delta : SHIELD! »

Le Shield est dans la place ! Les trois membres du clan arrivent par le public comme à leur habitude et s'avancent jusqu'au ring. Ces derniers sont maintenant sur le ring et Roman Reigns a en sa possession un micro. Il dit que le Shield a su s'imposer comme la sensation forte de Monday Night Raw. Il dit que cela fait maintenant des mois qu'ils sont ici et ils n'ont jamais cessé de progresser et de faire leur trou dans cette compagnie. Seth Rollins prend le micro et dit que personne ne croyait en eux et personne n'aurait misé sur eux. Il dit que personne ne les voyait battre D-Generation-X, ni le Miz, ni les champions par équipe Bradshaw et Faarooq, ni même mettre à mal le champion de la RWF Stone Cold Steve Austin et pourtant, ils ont accompli toutes ces choses. Dean Ambrose prend la parole et dit que Vince McMahon lui a donné Ryback comme adversaire ce soir. Il dit que Ryback est la superstars la plus ratée de tous les temps. Il a échoué deux fois face à Steve Austin et ce soir il va échouer à nouveau face à Dean Ambrose. Rollins prend le micro et demande de croire en ça. Reigns conclue le speech en demandant de croire en le Shield.

Ryback bat Dean Ambrose ( w/ Seth Rollins et Roman Reigns ) par décompte à l'extérieur.
A la fin du match, Dean Ambrose est sonné sur le tablier et Ryback le projette contre la table des commentateurs à l'aide de sa Meahook Clothesline. L'arbitre commence à procéder au compte de 10. Arrivé à 6, Ambrose est revenu sur ses pieds et va pour remonter sur le ring mais il fait marche arrière. Ce dernier se concerte ensuite avec ses deux partenaires et le Shield finit par s'en aller par le public. Sur le ring, l'arbitre arrive au terme de son décompte et déclare Ryback vainqueur par Count-Out.
Après le match, Ryback célèbre cette petite victoire mais aurait préféré terminer le match sur un tombé.

C'est maintenant l'heure du coffre à catch ! Au programme de l'épisode du coffre à catch de ce soir, un match entre Kurt Angle et Shawn Michaels lors de Wrestlemania 21 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .

Ken Shamrock bat Road Dogg grâce à l'Ankle Lock dans un match décrit comme très bon.
Après le match, Ken Shamrock célèbre sa victoire. L'arbitre lui lève le bras puis rentre en backstage. Shamrock reprend alors ses esprits puis regarde Road Dogg qui est à terre. Soudain, Ken Shamrock se rappelle que Dogg est le champion Intercontinental et que le titre est soumis à la règle des 24h ! Ken Shamrock commence à être tout excité et appelle un arbitre. Shamrock est prêt mais aucun arbitre ne se manifeste. Après plusieurs secondes où Ken Shamrock attend désespérément un arbitre, un arbitre arrive enfin....mais ce dernier est pris en étranglement par le Big Red Monster Kane ! Kane rigole alors puis porte un Chokeslam à l'arbitre sous le titantron ! Ken Shamrock, assistant à la scène, est dégoûté et ce dernier se fait surprendre par Road Dogg qui arrive par derrière et qui lui porte son Pumphandle Slam ! Road Dogg récupère alors son titre puis va se mettre en sécurité dans le public. Ken Shamrock est alors K.O au centre du ring et Kane le regarde depuis le haut de la rampe en rigolant.

On retrouve CM Punk qui marche en backstage avec son titre hardcore. Josh Matthews vient jusqu'à lui et lui rappelle que Rhyno est maintenant le challenger n°1 à son titre pour Extreme Rules, qu'en pense t-il ? CM Punk commence à parler mais l'homme en question, Rhyno, arrive justement ! Les deux hommes se font face puis Shane McMahon arrive. Shane dit que c'est désormais officiel, CM Punk et Rhyno s'affronteront pour le Hardcore Title lors du PPV Extreme Rules. Il leur souhaite bonne chance d'autant plus que le combat sera un....EXTREME RULES MATCH ! Shane s'en va puis les deux hommes continuent à s'observer.

On revoit le Highlight Real entre Chris Jericho et Vickie Guerrero en début de soirée qui s'est conclue par une attaque de Wade Barrett sur Chris Jericho.

Wade Barrett bat Kofi Kingston grâce à un Bullhammer Elbow dans un match court.
Après le match, l'anglais reprend son souffle puis s'empare d'un micro. Barrett commence à parler de Chris Jericho, il dit que ce dernier se proclame le meilleur au monde dans ce qu'il fait mais lui il est le meilleur au monde quand il s'agit de se battre. Il dit qu'il y a quelques années, Chris Jericho était son professeur lors de la saison 1 de NXT mais depuis le temps, l’élève a dépassé le maître. Wade Barrett jette ensuite le micro puis célèbre en narguant les fans.

De retour avec King Antonio Cesaro assis sur son trône en backstage. Ce dernier parle avec Vickie Guerrero. Cette dernière est toute contente, elle dit que dans quelques minutes King Antonio Cesaro sera le nouveau champion de la fédération et mettra enfin un terme au règne sans fin de Steve Austin. King Antonio Cesaro s'exclame « Ma chère amie, tu as tout à fait raison, le roi sera ce soir champion. En revanche, je serais ravi si tu restais loin de ce combat car Stone Cold Steve Austin est un homme fou, il pourrait te blesser. ». Vickie Guerrero dit qu'il a raison, elle se contentera de regarder sa victoire depuis la télévision. Vickie lui souhaite bonne chance puis s'en va. King Antonio Cesaro s'exclame : « Serviteurs, veuillez amener mon illustre trône sur lequel je suis disposé jusqu'au ring, vous m'en verrez fort content. ». Quatre porteurs arrivent alors puis exécutent l'ordre du roi.

Justin Roberts est sur le ring et nous annonce qu'il est maintenant l'heure de notre Main Event ! Il nous informe que ce match se fera en une chute et qu'il se déroulera pour le RWF Championship. King Antonio Cesaro arrive alors dans l'arène assis sur son trône qui est maintenant en l'air grâce à quatre porteurs. Ces derniers dépose le trône face au ring et le roi se lève. Il retire sa couronne puis sa cape qu'il pose délicatement sur le siège puis monte sur le ring. Stone Cold Steve Austin fait ensuite son entrée sous une grosse acclamation. Le champion remet son titre à l'arbitre. L'annonceur présente chacun des deux hommes, l'arbitre brandit le titre en l'air puis fait sonner la cloche !

RWF Championship, Stone Cold Steve Austin © bat King Antonio Cesaro après un Stone Cold Stunner.
A la fin du match, Steve Austin tente son Stunner sur King Antonio Cesaro mais ce dernier le repousse et le champion se cogne contre l'arbitre qui tombe K.O au sol. Steve Austin regarde alors l'arbitre et tente de le réanimer, sans succès. Steve Austin se retourne et se prend directement un Uppercut de la part du roi. King Antonio Cesaro tente le tombé mais l'arbitre n'est plus disposé à faire le compte. King Antonio Cesaro réalise la situation puis sort à l'extérieur du ring pour récupérer une chaise. Le roi va pour frapper Steve Austin mais The Miz arrive en courant jusqu'au ring puis subtilise la chaise des mains de King Antonio Cesaro avant de retourner sur la rampe. Le roi est énervé et demande au Miz de lui rendre sa chaise. Pendant ce temps, Stone Cold Steve Austin se remet debout puis porte un Stone Cold Stunner sur le roi. Le champion enchaîne avec un tombé. L'arbitre rampe alors avec difficulté mais exécute le compte jusqu'à 3 !
Après le match, King Antonio Cesaro est terriblement frustré de cette défaite puis repart en backstage tout sonné. Sur le ring, Stone Cold Steve Austin célèbre sa victoire avec ses bières. Il monte sur la troisième corde puis brandit son titre. Kevin Nash arrive alors par derrière puis l'attaque avec une corde à linge ! Nash porte ensuite sa Jacknife Powerbomb au champion qui tombe K.O. Kevin Nash s'abaisse ensuite vers Steve Austin et lui hurle « Tu n'es rien Austin, je suis meilleur que toi ! ». Le Raw se termine sur cette image.

The End.
avatar
cm-punk

Messages : 2014
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: RWF ( shows virtuels proposés par cm-punk )

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum