Bilan 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment jugez vous l'année 2016 de la WWE

0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
40% 40% 
[ 2 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

Bilan 2016

Message par Eddie Guerrero le Dim 8 Jan - 17:13

Voilà déjà une semaine que 2016 est finie et c'est l'heure du bilan. Un bilan d'une année que j'aurais pu faire de manière assez rapide mais contrairement à la wwe j'ai voulu me casser le cul.

Donc je vais vous proposer ma vision de 2016 via un abécédaire. En route pour 26 mots...


A comme:

AJ Styles .
Selon moi il est LE gars de l'année. Il n 'a pas déçu et son règne est plutôt pas mal excepté les saloperies avec Ellsworth. Il porte SD en l'absence de véritables adversaires de son rang.

Cela peut être aussi A comme Affiches. Si on dénombre qui a été sur les affiches des PPVs, voici le classement :
5 Wyatt family, Owens, Goldberg, Banks, Miz/Maryse, New Day, Rusev, Orton & Rollins (1 fois)
4 HHH, Aj Styles, Charlotte & Cena (2)
3 Lesnar (3)
2 Ambrose (5)
1 Reigns (7)

J'aurais pu dire A comme Ambrose mais il squatte assez à tout les secteur pour encore parler de lui individuellement.


B comme:

Brand Split.
On a eu enfin le retour de 2 divisions bien distincts. Mais est ce que cela change quelque chose ? Pas sûr et j'y reviendrais sur la lettre suivante.

J'aurais pu dire B comme Balor mais son élan a été coupé par l'énième indélicatesse d'un mec qui peut faire ce qu'il veut.

C comme:

Champions et Challengers.  
Il est intéressant de voir qui a été champion et challenger sur un an et rien que sur les PPVs.

D'abord honneur aux femmes. Sur 10 matchs Divas/women , Charlotte a fait les 10. Ses challengers ont été Banks (5 fois) Natalya (3) Lynch (2) Brie et Bailey (1).

Pour le SD women , Lynch a fait les 2. Avec les 2 précédents, elle vient en 3ème position des femmes les plus utilisées.

Pour les TT, New day a largement dominé. Ils ont affrontés en ppv 6 tt différents. The club a été challenger 3 fois. Sheamus 2 fois avec 2 teams différentes.

Avec le SD TT , les Usos rejoignent The club comme les challengers les plus fréquents.

Peu de diversité avec le titre US avec 7 superstars concourant pour ce titre peu souvent mis en valeur.

Le titre IC  a été plus défendu avec 11 matchs dont 9 consécutifs avec le Miz ! Ziggler étant challenger 5 fois.

Le tout nouveau et tout moche universal champ a vu à chaque fois un ex shield challenger.

Le wwe whc lui a vu exactement la même chose ! 12 matchs et 12 fois au moins un ex-shield dans le match.
Ambrose 8 fois à laquelle on ajoute un match IC.
Reigns 5 fois + 1 fois pour le titre universal + 2 au titre US
Rollins 3 fois + 3 fois pour le titre universal

Il faut attendre le royal rumble prochain avec Styles vs Cena pour voir autre chose.

Donc en résumé sur cette année on a vu quasiment les mêmes pour les titres : Ambrose, Reigns Rollins, Miz , Ziggler, New Day , Charlotte, Banks, Lynch pendant que les autres ramassent les miettes.
Le Brand Split n'a pas changé la donne. Au contraire.

Je dis aussi C comme Chyna qui nous a malheureusement quitté.

D comme:

Dopage.
2016 a vu deux têtes d'affiches contrôlés positif. Reigns et Lesnar ont fait une très belle pub pour la wwe...

Je pense aussi à D comme Del Rio qui a plus fréquenté la catégorie faits divers que le ring.

D comme Dragon Gate et son gros contingent qui squatte désormais la wwe. Et pour le moment c'est plutôt raté. D'ailleurs je me demande quand débutera Akira Tozawa...

E comme:

Ennuyé.  
En un an de programme je me suis très très souvent ennuyé. Heureusement que je ne regarde pas que la wwe.

F comme:

Fainéant.
C'est le mot qui résume cette entreprise pour créer du divertissement. Je pense pas forcement à ceux qui sont sur le ring mais plutôt ceux qui sont dans les bureaux.  Mais pourquoi changer puisque l'entreprise marche comme ça.

Aussi F comme Fuji. Petit j'aimais beaucoup Mister Fuji. Il nous a quitté aussi cette année.

G comme:

Gâchis.
Zayn représente le plus gros gâchis de l'année 2016. Mais avec la wwe , le gâchis a toujours existé. Et quand je repense à ceux qui ont quitté la wwe, ils ont vraiment merdé avec Rhodes et Barrett.
Je pense également à ceux qui perdent leur temps à NXT.

J'aurais pu dire G comme Goldberg mais j'estime que ça n'en valait pas la peine tant je me fous royalement de son retour.

H comme:

HHH.
Oui c'est facile mais comment ne pas tomber dans cette facilité tant la patte HHH saute aux yeux ? En plus d'être vainqueur du Royale Rumble , on vois bien que tout ses petits protégés ont bénéficié de son appui. Je pense même que si les femmes sont si bien mises en avant , c'est grâce à lui. Il est toujours dit que c'est le vieux qui décide au final mais je suis persuadé que ses idées passent tranquillement.

J'aurais pu dire H comme huées. Comme celles qui retentissent à chaque entrée de la « top star » Roman Reigns.

I comme:

Intercontinental.  
Le titre IC a été plutôt bien mis en valeur. Ladder match à WM, très bon Fatal 4 way et un Miz assez convaincant , bien aidé par Ziggler.

J comme:

Jericho.
Les années passent et Jericho reste le même. Il a été bien exposé même si je n'adhère pas tellement avec son histoire de liste.

J'aurais pu dire aussi Justice avec les innombrables plaintes que la wwe a eu contre elle en 2016.
J'aurais pu aussi dire Japonais comme les deux champions NXT (Nakamura et Asuka)

K comme:

Kamasutra.
Quel est le lien avec la wwe ? C'est tout simple, il y en a plus dans le « move set » du kamasutra que les panels de Reigns, Ambrose, Strauwman, New Day, Amore et Cass, Lesnar, Wyatt, Corbin,Viktor et Connor réunis.

L comme:

Lesnar.
Le grassement payé à rien foutre a plus marqué l'année pour son retour à l'ufc et son dopage que par ses habituelles purges.

M comme:

Merchandising.
Encore cette année le merchandising a été privilégié au détriment du talent. Le pire ayant été atteint avec Ellsworth.

N comme:

New Day.
Le record est tombé. New Day avec le règne le plus long , comment est ce possible ?
Mine de rien avec ce règne, Kofi est de loin la superstar TT champion avec 4 titres et plus de 810 jours champion.

J'aurais pu dire N comme Nullité , ce qui arrive encore trop souvent en backstage et surtout sur le ring. Et c'est pas cette année que la wwe va nous produire le match de l'année vu la barre qu'à placé la NJPW avec Okada vs Omega.
J'aurais surtout pu dire N comme Népotisme. Mais là j'en ai déjà parlé avec HHH.

O comme:

Omniprésence.
Trop de Stephanie. Trop de Shield. Trop de conneries. Toujours les mêmes mis en avant. Cette omniprésence me lasse depuis trop longtemps.

J'aurais pu dire aussi Overdose. Overdose de voir certaines têtes sur-pushées.

P comme:

PPV.
Avec le retour des deux divisions , les PPVs ont doublé aussi. Et le rythme d'un PPV tous les 15 jours est beaucoup trop.  La qualité serait au rendez-vous je dirais pas mais ce n'est pas tous les 15 jours le cas.

Je dirais aussi P comme Pillage. Le pillage intensif du circuit indy a tourné à plein régime. La wwe écrase la concurrence au lieu de s'en servir comme moteur pour avancer.

Q comme:

Queue.
Non pas celle que Rollins a fièrement pris en photo mais celle qui n'existe pas pour devenir challenger. Au lieu de donner la chance à d'autres , la wwe a peu utilisé de nouveau challenger/champion.
En 2016 combien de fois un ex champion ou prétendant se voit offrir dans la foulée une opportunité pour un autre titre ? Beaucoup trop. Et ça en devient usant.

R comme:

Raclures.
J'hesitais entre Rollins et Reigns mais ce mot inclus les deux. Donc ces deux raclures ont été très (trop) bien exploitées en 2016. Main events, champion, challenger, champion, challenger, main events, main events, champion, challenger... Ils ont fait une année pleine. Moi c'est la coupe qui est pleine.

Je pensais aussi à retraite. Celle que le vieux , HHH, l'Undertaker, Lesnar, Kane et une poignée d'autres devraient prendre.

S comme:

Shield bien sûr.
Je reprends ce qui a été dit en R et j'y ajoute Ambrose. Donc Main events, champion, challenger, champion, challenger, main events, main events, champion, challenger... Ils ont fait une année pleine. Moi c'est la coupe qui est vraiment pleine...

T comme:

Titres.
Avec le brand split, la wwe a amené de nouveaux titres.Et ce sont de vrais horreurs. Le budget ceinture a dû être taillé pour pouvoir mieux payer Lesnar...

U comme:

Universal
C'est le nom très recherché du nouveau titre mondial. Je pense fortement aux lettres F et N.

Je pensais aussi à US comme le titre Us mais les lettre F et N reviennent également.

V comme:

Voltigeur.
L'année a été marqué par le retour des voltigeurs de la division cruiserweight. Ce qui devait être un beau retour me laisse un goût amer tant la wwe se casse pas le tronc pour optimiser et rendre cette division sexy. Mais quand à la base on s'en sert pour combler 3 heures de shows , on va pas chercher à développer même si un show entièrement dédié leur est consacré.

W comme:

Women
2016 est une année faste pour le titre women avec de très bons matchs, des matchs à stipulation et une rivalité ,certes longue, mais plutôt bonne entre Charlotte et Sasha.
Pourvu que cela dure car avec la wwe c'est pas gagné.

J'aurais pu dire W comme Wyatt , pour souligné son premier titre mais comme il l'a déjà perdu...

X comme:

X.
X comme les films X où il y a souvent bien plus d'action que dans la plupart des matchs d'un Raw ou d'un pré-show.

Y comme:

Youpi
C'est le mot qui est revenu souvent en ne voyant pas Cena. Si il veut continuer comme en 2016 je suis preneur.

J'aurais pu dire Y comme Young , toujours aussi délicieuse même si parfois elle fait un poil radasse.


Z comme:

Zapper.
C'est l'action qu'il faut savoir maîtriser pour éviter de tomber dans un état léthargique en regardant la wwe.

Résumé et espérence:

En résumé il y a eu un leger mieux. J'ai eu quelques bricoles qui m'ont donné envie de regarder mais c'est très largement insuffisant.
Non seulement comme vous l'aurez compris , la wwe m'a donné un dégoût profond du Shield mais en plus le peu qui me donne envie tourne assez vite en confiture ou me met en rage (AjStyes/Ellsworth).
J'aimerais être optimiste pour 2017 mais cela fait depuis que la wwe se repose sur ses acquis.
Les femmes ont sauvé l'honneur mais je pense que tout a été fait trop rapide et qu'il reste peu à exploiter. D'où mon inquiétude pour cette nouvelle année.
Pour cette année j'aimerais voir les cruiserweight autrement que des bouche-trous. Qu'ils laissent carte blanche pour vraiment que le public accroche.
J'aimerais voir plus de diversité, plus de risque. J'aimerais qu'ils se creusent vraiment la cervelle.


Et vous, qu'avez vous pensé de 2016 , qu'aimeriez vous voir pour 2017 ?
avatar
Eddie Guerrero

Messages : 2631
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan 2016

Message par G-Clem56 le Lun 9 Jan - 0:00

Cette année a été passable à mes yeux, j'inclue NXT car sinon je n'aurais pas été aussi indulgent.

3 des meilleurs Tag Team avec des matches de fou, The Revival, incroyables heels qui devraient rester à NXT tant les TT sont très mal desservis dans le Main Roster (bordel The Club quoi !), #DIY avec un Gargano qui est la révélation de l'année de mon côté, et American Alpha qui, malgré des débuts nullissimes dans le Main Roster vu leur statut à NXT et leur talent, est l'équipe face sur laquelle doit miser la WWE.

Je pourrais aussi parler de Nakamura, malgré des performances moyennes contre Samoa Joe comparées au match exceptionnel contre Zayn, ou encore Bobby Roode qui est Miz avec plus de classe, de charisme et de talent in ring.

J'ai un peu de mal avec la division féminine actuelle qui a perdu ses meilleurs éléments très rapidement.

Pour le Main Roster, je retiendrais positivement AJ Styles, Dolph Ziggler et Daniel Bryan. The Miz a montré des progrès mais aussi des lacunes énormes par rapport aux autres dans le fatal 4 way en début d'année. Cesaro a besoin de passer un cap mais je pense qu'il ne le fera jamais. L'alliance entre Owens et Jericho est la seule bonne chose actuelle de Raw, malgré un booking horrible d'Owens qui devrait retomber dans les oubliettes après la perte de son titre. Et que dire de Zayn, si bon toute l'année, contre n'importe qui, au micro avec Foley... Mais qui n'aura plus rien en 2017 avec le retour de Finn Balor et la probable explosion de Nakamura. (faut pas déconner, deux babyfaces c'est bien trop).

J'ai déjà dit ce que je pensais des TT, ignoble booking, de même pour les Cruiserweight. C'était tellement forcé pour le record de New Day qu'aucune équipe n'a pu profiter de la pop de la team, bien au contraire. La victoire de Sheamus et Cesaro est limite anecdotique, tant prévisible. Du côté de SD, je ne comprendrais jamais pourquoi Wyatt et Orton sont dans la division TT, une anomalie (ils ont gagné le SD vs Raw pour ensuite affronter des équipes que tout le monde se fout car aucune crédibilité). Au lieu de construire une feud Usos vs AA pour le titre pour permettre aux AA de prendre du crédit et d'éventuellement affronter une équipe plus huppé, tel que les Wyatt , car il n'y a rien d'autre dans le roster sinon, la WWE a décidé de mettre Slater & Rhyno champions, peu longtemps juste pour profiter de la hype éphémère de Slater. Une catastrophe cette année chez les TT, un retour en arrière malgré l'apparition des Vaudevillains, d'AA et surtout du Club (oui Enzo et Cass aussi...).

Chez les filles, désastreux à SD, on s'en bat les steaks terriblement, et chiant à Raw, on se plaint de New Day, du Shield, je me plains de Sasha & Charlotte. Je vois déjà les promos parlant de leur nombreux titres de champion d'une semaine, mais qu'est-ce qui leur a pris à la WWE de faire ça ? Et c'est tellement pas justifié par du booking. On voit peu du talent de Bayley pour le moment, il faut qu'elle gagne le titre mais en fin d'année avec des performances remarquées. Nia Jax est une perte de temps, la WWE a dû se rendre compte de la supercherie, une série de squash, premier gros match, abandon contre Sasha, que dire de plus. Asuka ne devrait pas tarder à arriver, elle qui a fait un grand match face à Bayley.

Pour résumer, il y a très peu de bonnes choses à Raw, un show sans saveur, sans ambition, renfermé dans du divertissement quelconque. Du côté de SD, le show est surprenant, malgré peu de superstars dans la lumière, les bonnes perfs de Baron Corbin en fin d'année et les nombreux rebondissements concernant Ziggler ont donné une belle fin d'année au show, malgré une feud Styles-Ambrose horrible. Chez NXT, les Takeover sont une valeur sures du catch américain alors que le show régulier est court et peu divertissant.

Pour 2017, j'espère voir + de superstars en avant, + de surprise telle que Baron Corbin qui était moyen à NXT, notamment lors d'un match contre Aries juste avant son arrivée au roster principal, et qui fait sa place à SD, et j'espère voir une division Tag Team aussi importantes que les titres principaux tout comme à NXT. Je souhaite également que la WWE arrête ses programmes qui impliquent trop de nouvelles superstars tels que les cruiserweights et bientôt les UK, ou de leur donner + de temps d'antenne et d'arrêter les feuds inutiles.

_________________

G-Clem56

Messages : 1614
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 24
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan 2016

Message par King of Chicago le Lun 9 Jan - 11:46

J'ai été gentil en mettant passable.

Déjà on a débuté 2016 avec un semi-retraité (Triple H) qui s'offre le titre au Rumble pour "punir" Reigns, mais on le met dans le match pour etre challenger à Fastlane, ce qui ne tient absolument pas la route niveau crédibilité.

Un WM qui fut marqué par le match des divas et saut de Shane, sinon c'est pas glorieux. On peut ajouter la présence du Rock dans le négatif.

Le départ de Cody pour cause de manque de parole de la direction avec la promesse qu'ils lui permettent de ne plus se déguiser en Stardust.

MITB, durant ce ppv on a vu les 3 Shield etre champion WWE: Reigns au début puis Rollins avant le cash d'Ambrose.

Les tests anti-dopage dont je me rappelle avoir été surpris qu'un M-E comme Reigns soit chopé, puis ce fut Lesnar avec des produits plus forts qui a été pris tout en ayant le M-E de Summerslam et le crane de Randy Orton offert par Triple H. Sans compter les tests qui comme par hasard sont tombés sur Del Rio et Paige.

La blessure de Balor qui aurait un sacré impact positif sur Raw si il avait pu etre en feud avec Owens.

Une draft qui a rien apporté hormis beaucoup de matchs locaux et l'occasion de rajouter des ppvs alors que ce fut le cas de 2002 à 2007 et arrèté faute de ratings suffisants.

Les titres: d'une mocheté afflichante et sans réel envie de créer de belles ceintures comme en 2002.
Un titre U.S qui sert à rien vu que Reigns reste en course pour un titre Universal sans intéret historique comme pouvait l'avoir le WHC.
Le titre IC qui a fait la patate chaude entre Ziggler et The Miz durant une partie de l'année.
Le titre des divas où Charlotte file déjà vers le record de Trish Stratus en moins d'un an.
Les titres TT où New Day a fini par me saouler et voit après leur règne un duo Sheamus/Cesaro alors qu'une vraie team reconnue n'a rien (The Club).

Une mise en avant des potes de Triple H où aux ex-Shield, on peut ajouter Owens, Charlotte et Sheamus ( regarder qui ont les titres en début d'année) alors que Zayn, Neville, The Club et Cesaro ne sont pas utilisé à leurs justes valeurs.

Le positif:

AJ Styles capable de porter un show ou un match et donner son maximum, mème avec un booking débile pour pusher un Ellsworth.

Charlotte et Sasha qui ont eu le premier HIAC match féminin de la WWE.

Chris Jericho qui reste au top et ne pleure pas un titre alors qu'il apporte beaucoup au micro et sur le ring.

Owens qui malgré le soutien de HHH a montré de belles choses.

La feud Cena/AJ Styles qui est limite du kayfabe, juste dommage que Cena revienne comme The Rock pour prendre un match direct pour le titre au Rumble où on se doute de l'issue et que Styles aura un sort proche de celui de CM Punk à WM 29.

Ce que j'attends de 2017: moins d'ennuis et que la WWE me montre que j'ai tort en bossant enfin aux scénarios. Mais depuis le temps, je n'ai guère d'espoir de voir ça.



avatar
King of Chicago

Messages : 6863
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan 2016

Message par Masta le Lun 9 Jan - 14:03

Les années passent, la WWE reste la même : de l'or dans les mains mais qu'elle persiste à vouloir changer en plomb la moitié du temps.

Positif

- AJ Styles : C'était son année, le meilleur match (ou au pire le deuxième meilleur) de chaque PPV l'impliquait. Si on excepte l'exagération avec Ellsworth, il a été relativement bien booké et le fait qu'on l'ait laissé (à l'heure actuelle) gagner sa rivalité avec Cena est un signe fort. Je reste méfiant car la WWE est souvent perverse avec les éléments qui ont connu du succès chez la concurrence.

- Chris Jericho : On est en 2017 et le bonhomme est l'un des catcheurs les plus intéressants ou divertissants du roster. J'oubliais à quel point Y2J pouvait être drôle et à quel point il arrivait à se réinventer. Pour le coup, je ne serais même pas contre un dernier run de champion.

- John Cena : Part-timer désormais mais on peut difficilement prendre en défaut son niveau in-ring ou au micro ainsi que son booking. Ce qui est assez rare pour être souligné.

- The Miz : Il en a mis du temps mais il est enfin "over" et a produit certains de ses meilleurs matchs en tant que champion IC. Et niveau promo, c'est toujours du très bon niveau, le demi-shoot de Talking Smack en premier.

- Le titre IC : En 2015, le titre US reprenait du poil de la bête, cette fois c'est au tour de cette ceinture secondaire pour laquelle j'ai beaucoup d'affection. Le travail du Miz (et de Ziggler) a beaucoup joué dans cette appréciation.

- La division féminine : La révolution annoncée en 2015 a eu lieu en 2016. Certes, la rivalité Charlotte-Sasha a eu ses hauts et ses bas (j'y reviendrais) mais désormais, les matchs féminins importants le sont autant que les matchs masculins. Et si Charlotte semble favorisée (j'y reviendrais, bis), au moins nous avons une championne méritante, il vaut mieux elle au top qu'une des Bella, ce malgré les efforts de Nikki.

- La qualité des matchs principaux : Vu la qualité du roster, on allait forcément avoir du spectacle à un moment donné. Pêle-mêle : le Triple Threat des filles à WM, Owens-Zayn à Battleground, Styles-Cena à Summerslam, Ziggler-Miz à No Mercy, le RAW vs SD des Survivor Series. Pis le Cruiserweight classic et NXT ont aussi donné du bon.

-Smackdown : Avec le brand split, le show bleu est redevenu intéressant et son booking est généralement plus convaincant qu'à RAW. Toujours bon à prendre.

- De nouveaux champions : Pour les titres principaux, on a eu Ambrose, Balor, Owens et Styles. Pour les titres secondaires, Kalisto et Ryder. Pour les titres par équipe, Slater, Wyatt et American Alpha. Pour les titres féminins, Sasha, Lynch et Bliss. Et les champions Cruiserweight. Le règne en lui-même peut être contesté pour beaucoup d'entre eux mais ça m'a fait plaisir de voir ces têtes décorées le moment venu.

Mitigé

- Le Brand Split : J'étais pour l'idée mais entre Smackdown qui reste limité niveau quantité et RAW qui se tamponne de la moitié de son roster, l'effet est limité. Aussi, trop de ceintures mais il reste de nombreuses possibilités.

- James Ellsworth : Aucun problème à inclure un jobber pour un côté comique-sympathique, d'autant que ça agrémentait plutôt bien la rivalité Styles-Ambrose au début. Mais comme d'habitude, la WWE a surexploité le phénomène et heureusement que Styles est suffisamment bon pour passer outre les défaites imposées. Rien contre le bonhomme mais le fait qu'il soit un des visages principaux de Smackdown restait un peu dérangeant.

- Wrestlemania : Niveau qualité, pas grand chose à redire, exception faite du Main Event. Reste que c'était trop long et avec un booking discutable la moitié du temps. Le Hell in a Cell en particulier s'est avéré inutile.

- New Day : Je les aime bien mais ce record reste forcé, d'autant qu'ils ont maintenant tendance à répéter leur formule aujourd'hui. Dommage car les gars font de leur mieux.

-Goldberg : Cool de le revoir mais c'était en 2003-2004 qu'il fallait l'imposer en monstre surpuissant. Pas 2016-2017.

Mick Foley : Il ne semble plus vraiment à sa place. Je le laisse en mitigé car il reste divertissant et j'ai beaucoup aimé son implication avec Zayn mais quelque chose ne colle pas. Pis ses trop nombreux bumps passés donnent lieu à quelques botchs verbaux.

Négatif

- Roman Reigns : Pas tant au niveau de ses matchs eux-mêmes (le gars sait catcher, j'insiste) mais en dépit de son contrôle positif, la WWE est désespérée à le pusher envers et contre tous. Désespérée et désespérante même.

- Le titre US : Quelle différence avec 2015...

- Les poids moyen sous-exploités : La division Cruiserweight ne sert qu'à boucher les trous afin que RAW dure 3 heures. Pas de quoi s'intéresser, surtout si on ne les laisse même pas donner leur plein potentiel dans le ring.

Superstars délaissées : Cesaro est encore une fois en tag team, Zayn ne sert que de digestif à Strowman, Wyatt n'est titré qu'une semaine, Bayley n'a servi à rien jusque maintenant, The Club est totalement tombé dans l'oubli, idem pour Apollo Crews, Enzo & Cass ne font qu'amuser la galerie (et encore). Et j'en oublie. Même Rollins, aussi étrange que ça puisse paraître, ne sert qu'à seconder Reigns désormais afin que ce dernier soit un minimum applaudi et on en oublie presque qu'Owens est champion. Décevant pour quelqu'un aussi bon que K.O

Stagnation au top : En dépit d'une quantité de nouveaux champions, la New Era ne s'applique qu'à moitié. Le pire exemple restant RAW où il est évident que Reigns et Charlotte sont privilégiés.

- Les PPV : Trop nombreux, on s'y perd facilement et certains sentent d'autant plus la transition qu'avant. Qu'ils reviennent au rythme du premier Brand Split avec un PPV par mois.

- Brock Lesnar : Voyez le commentaire d'Ambrose durant le podcast de Stone Cold, il résume bien le problème. Même si les Survivor Series m'ont offert une douce vengeance.

- Daniel Bryan : Pour son départ. Pas sa faute certes (encore que son style de combat a joué) mais ça fait chier de voir un si bon catcheur ne plus pouvoir briller entre les cordes.
avatar
Masta

Messages : 2224
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 25
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan 2016

Message par Cody Rhodes le Lun 9 Jan - 22:52

J'ai trouvé cette année bonne même si elle a très mal commencée.

Points positifs :

+ AJ Styles, qui est pour moi le lutteur de l'année. Une bonne rivalité avec Chris Jericho, avant de directement confronter Roman Reigns pour le titre suprême, domination durant la rivalité avec John Cena avec une victoire clean à Summerslam et enfin champion WWE jusqu'à la fin de l'année. Il tire le meilleur de ses adversaires notamment, Roman Reigns et Dean Ambrose, tout en ayant un énorme potentiel in-ring et sait très bien s'exprimer au micro.

+ Kevin Owens & Chris Jericho, le duo fonctionne très bien et il permet d'animer Raw qui est ennuyeux et trop long à mon goût. Le Heel-Turn de Y2J lui a permit de se renouveler en sortant de nombreuses catch-phrases, et de toujours tirer le meilleurs de ses adversaires comme il l'a toujours fait même en Face. Kevin Owens, en champion c'était le meilleur choix à faire pour combler l'absence de Balor et il a beaucoup de talent in-ring et avec le micro.

+ La Brand Split, c'est grâce au retour des brands avec un roster séparé par le Draft qui m'a permit de continuer à suivre la WWE. Cela offre des opportunités à de nouveaux lutteurs surtout du côté de Smackdown LIVE, de nombreux PPV (et donc plus de visibilité) et la création de nouveaux titres.

+ La division féminine, le retour des Women's Championship avec de gros matchs comme Charlotte vs. Becky Lynch vs. Sasha Banks à WrestleMania, Charlotte Flair vs. Sasha Banks (Raw en Juillet, Falls Count Anywhere à Raw, Iron Man à Roadblock). On leur donne le Main-Event même en PPV (du jamais vu) et des stipulations (c'était très rare à la WWE). La division a donc plus d'intérêt qu'avant et la Révolution a eu lieu cette année et j'espère que ça continuera en 2017.

+ Le titre Intercontinental, C'était mal parti avec la prise du titre par Zack Ryder à WrestleMania mais heureusement The Miz lui a chopé très vite pour en faire un titre (presque) majeur à Smackdown LIVE, le The Miz vs. Dolph Ziggler à No Mercy aurait pu faire le Main-Event du PPV.

+ Survivor Series, le meilleur PPV de l'année pour moi malgré la confrontation entre Goldberg et Brock Lesnar. Les trois confrontations entre Raw et Smackdown LIVE ont été très intéressant et cela a permit de redonner de l'intérêt au PPV qui fait partie du Big Four et c'était souvent le moins bon des 4.

+ Smackdown LIVE, le show à suivre mais aussi le "show des opportunités". Baron Corbin qui a rejoint le roster principal cette année et qui a eu sa chance pour le titre WWE et qui est de plus en plus crédible, James Ellsworth qui lui aussi a eu sa chance (même si je n'étais pas d'accord), Alexa Bliss qui a fait aussi ses débuts cette année et qui fait un très bon boulot et qui a obtenu le titre Women's de Smackdown, Heath Slater, grâce à son talent dans son personnage qui lui a permis de se voir offrir le premier Smackdown Tag Team Championship avec Rhyno, American Alpha qui ont très vite remporté les Smackdown Tag Team Championship après leurs débuts suite au Draft. Un très bon GM : Daniel Bryan qui est très populaire et qui aide au développement de certains personnages comme The Miz et Baron Corbin, notamment lors de Talking Smack qui est très bonne réussite aussi. Dolph Ziggler, de retour au top. AJ Styles, un très bon champion, la Wyatt Family avec Randy Orton, c'est très bon avec en plus le premier titre pour Bray Wyatt même si le règne fut très court.

Points négatifs :

- La sur-exposition de Roman Reigns et de Brock Lesnar, les deux vont dans les Main-Events alors qu'ils ont tous les deux été contrôlé positif au test anti-dopage. Reigns champion US juste après sa suspension et Lesnar qui détruit Randy Orton à Summerslam avant de se faire avoir à son tour par Goldberg à Survivor Series. Ils ne méritaient d'être autant exposé surtout Roman Reigns (car Lesnar à pris cher au Survivor Series) après leurs suspensions.

- Division Cruiserweight, qui a rejoint Raw seulement pour boucher les trous alors qu'il y a de grands talents comme TJ Perkins, Brian Kendrick, Cedric Alexander... Le titre n'a aucune valeur vu qu'il ne le mette pas en avant. J'ai peur pour l'avenir de cette division qui était plutôt une bonne idée au départ et j'ai peur aussi pour les britanniques qui vont arriver après leur tournoi.

- Mick Foley, je le déteste en GM alors que je l'adore normalement. Il n'est pas fait pour être GM d'un show de 3 heures, on dirait qu'il n'est pas à son aise et le duo avec Stephanie McMahon ne va pas du tout. Raw est déjà long mais avec lui c'est encore plus ennuyant.

- WrestleMania 32, j'ai vraiment pas aimé à part le match pour le Women's Championship car c'était le début d'une révolution pour les femmes et le décor aussi j'ai adoré. Le Ladder Match pour le titre Intercontinental était décevant, plusieurs possibilités comme Owens qui conserve, Zayn pour ensuite partir en rivalité avec KO pour le titre, The Miz pour marquer le début d'un très bon et long règne, bref mieux que Zack Ryder qui l'emporte pour une seule journée. Y2J vs. AJ était décevant surtout au niveau du résultat, New Day vs. The League of Nations on s'en foutait, Lesnar vs. Ambrose très décevant avec la feud écrite autour, un Hell in a Cell entre Shane et Taker qui n'aura servi à rien (à part pour se rappeler du saut de Shane du haut de la structure directement sur la table), André The Giant Memorial Battle Royal très faible et pas intéressant, le Squash de la Wyatt Family par le duo Cena-Rock honteux et le Main-Event très faible pour un WM.

- Les départs de Sandow, Barrett et Rhodes, des lutteurs que j'adorais surtout Cody comme vous le savez. De grands talents gâchés, Cody et Barrett aurait mérité d'aller vers les Main-Events alors que Sandow aurait pu avoir une ceinture mineure...

- Les Superstars abandonnés, je pense surtout à Sami Zayn ou encore Cesaro (mais il s'en sort bien avec le titre Tag Team). Zayn mérite beaucoup plus. Au dernier Raw, le voir se faire détruire par Strowman n'est pas mérité avec tous les efforts qu'il fait. The Club est aussi délaissé mais je ne suis pas fan surtout de Luke Gallows. Je pense qu'ils vont récupérer les titres de Cesaro & Sheamus bientôt.

_________________

Je veux que pour 2017, la WWE nous propose une carte pour WrestleMania et Summerslam avec plus des Superstars qui bossent toute l'année plutôt que de revoir des Légendes ou des Part-Timers. (même si pour WM c'est mal partit ^^). J'espère que Raw sera plus divertissant car pour moi Smackdown LIVE est loin devant, une meilleurs exposition pour certaines Superstars comme Zayn, Cesaro, les Cruiserweight en général et l'arrivée de nouvelles têtes dans le roster principal comme The Revival, Samoa Joe, Tye Dilinguer, Asuka.

_________________
avatar
Cody Rhodes

Messages : 4070
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 19
Localisation : Seine-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan 2016

Message par El Patron le Lun 16 Jan - 11:25

Nulle, les années se suivent et se ressemblent.

Je pense que ce n'est pas près de changer car tout simplement la WWE syphonne le circuit indy et donc écrase toute concurrence, et sans cette concurrence necéssaire, la WWE ne se sortira jamais les doigts du cul. Alors que la WWE laisse de la place au circuit indy, l'égoïsme ne mène à rien

Après avoir diviser le roster en deux brand, pourquoi faire. Il y a trop de catcheurs pour le peu de temps d'antenne pour tout le monde sachant qu'en plus on voit toujours les mêmes.
Zayn, Cesaro, Ziggler, Neville entre autre n'ont rien à envier à Ambrose, Rollins, Reigns et Owens, au contraire.

La division féminine c'est pareil, toujours Charlotte, Banks et Lynch. Bayley n'a encore rien montré. Qui alors pour changer Emma ?

Retraite c'est bien le mot que l'Undertaker devrait se dire et l'apprendre par coeur. Je suis pas un grand fan du Phenom mais en restant objectif il a fait des grands matchs mais sa " formidable" carrière il l'a doit essentiellement à Paul Bearer et à sa gimmick. En plus il choisit ses adversaires à WrestleMania et c'est pas les meilleurs de son époque, à l'exception de quelques noms: Snuka, HHH, Flair, Orton, Batista, Edge, Michaels, Punk et Lesnar. Ils sont où les Bret Hart, Rock, Austin, Cena ...

Heureusement qu'il y a AJ Styles pour sauver la misère.
avatar
El Patron

Messages : 518
Date d'inscription : 22/09/2014
Localisation : M&M

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan 2016

Message par Eddie Guerrero le Dim 22 Jan - 17:19

G-Clem56 a écrit: Je souhaite également que la WWE arrête ses programmes qui impliquent trop de nouvelles superstars tels que les cruiserweights et bientôt les UK, ou de leur donner + de temps d'antenne et d'arrêter les feuds inutiles.

Et bien tu vas peut être servi puisque la wwe prévoit sur le même principe que le titre UK , un titre asian et un titre america-latina.
Et si cela arrive je vois bien un paquet de gars de la Dragon Gate puisqu'il d'après ce que j'ai vu , HHH est fan de la DG.
avatar
Eddie Guerrero

Messages : 2631
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum